13/05/2006

RWANDA/JUSTICE - LE RWANDA PUBLIE LA LISTE DES SUSPECTS DU GENOCIDE ENCORE LIBRES A L'ETRANGER

Agence Hirondelle d'information, de documentation et de formation, Arusha (Tanzanie): News

 

12.05.06

 

RWANDA/JUSTICE - LE RWANDA PUBLIE LA LISTE DES SUSPECTS DU GENOCIDE ENCORE LIBRES A L'ETRANGER

 

Arusha, 11 mai 2006 (FH) - Le gouvernement rwandais a de nouveau pris tout le monde à contre-pied en diffusant au cours des derniers jours une nouvelle liste de personnes suspectées d’avoir participé au génocide de 1994 et vivant à l’étranger.

 

Le gouvernement rwandais affirme que ces personnes sont désormais visées par des mandats d’arrêts internationaux. Il demande aux pays qui les abritent de les interpeller, de les juger ou de les transférer à Kigali.

 

Cette liste, selon le procureur adjoint de la République rwandaise, Martin Ngoga, contient 171 noms et elle a été remise aux diplomates occidentaux lors d’une réunion organisée à leur intention.

 

Selon le journal pro-gouvernemental, New Times, la France serait le pays qui héberge le plus grand nombre de suspects visés : huit. Parmi ces derniers figurerait, selon le journal, Agathe Habyarimana, l’ancienne première dame du pays, épouse du chef de l’Etat Juvénal Habyarimana.

 

Dans une déclaration à l’Agence France Presse, l’avocat général, Emmanuel Rukangira, a confirmé qu’une liste avait été transmise comprenant 93 noms de suspects localisés, notamment en France, en Belgique, au Kenya, en Tanzanie ou en République démocratique du Congo.

 

Le Rwanda a demandé aux représentants de ces pays ainsi qu’à d’autres diplomates les personnes visées par ces mandats soient jugées là où elles résident ou qu'elles soient extradées.

 

Depuis le début des poursuites contre des génocidaires, l’absence de traité d’extradition entre le Rwanda et les pays où vivent ces suspects a compliqué ces demandes.

 

Le Rwanda avait déjà lors des années qui avaient suivi le génocide publié une liste de 2000 principaux suspects mais ce document avait vite été dévalorisé en raison d’imprécisions. Il avait jusqu’à présent gardé secret cette liste qui vient de paraître autorisant ses détracteurs à critiquer une accusation à géométrie variable.

 

A Arusha, le TPIR a reçu cette liste, a-t-on appris jeudi de source officielle. Plusieurs noms qui y figurent sont parmi les personnes encore recherchées par le tribunal et devront donc lui être confiés afin qu’ils soient jugés, ajoute-t-on de source officielle.

 

«La meilleure défense, c’est l’attaque » a déclaré pour sa part un avocat qui veut y voir un signe d’inquiétude du régime de Kigali devant l’évolution des procédures qui pourraient , lui aussi, le viser.

 

PB/GF

 

© Agence Hirondelle

_______________________________________________

Fondation Hirondelle

Lausanne, Suisse

Tel : +41 21 654 20 20

Email : info@hirondelle.org  Agence Hirondelle

Arusha, Tanzanie

Tel : +255 741 51 08 94

Email : hirondelle@habari.co.tz

 

 

Service Hirondelle audio disponible en français, anglais, kinyarwanda, swahili.

www.hirondelle.org

 

Ce projet est financé par l’Union européenne, le Luxembourg et la Norvège 

 -----------------------------------------------------------------------

 

 1996 - 2006, Fondation Hirondelle - Av. du Temple 19C - CH 1012-Lausanne (Suisse) - Tel +41 21 654 20 20 - Fax +41 21 654 20 21 - E-mail info@hirondelle.org

Liste des personnes suspectes d’avoir commis le crime de génocide au Rwanda en 1994 et se trouvant à l’Etranger

NOMS

DATE

DE

NAISS

NOMS DES PARENTS

ORIGINE

RESIDENCE

PROFESSION AVANT

1994

PAYS D’EXIL

INFRACTION

S

RPGR

1

Abbé Maindron

Gabriel alias

MUNDERERE

 

 

ORIGINE:

FRANCE

RESIDENCE

COMMUNE

RUTSIRO

SECTEUR

GIHANGO

CELLULE

CONGO NIL

PREFECTURE

KIBUYE

Curé Français

de la Paroisse Congo -Nil

FRANCE

GENOCIDE

RPGR 01/

Gén/MJD/ RE

2

AHORUGEZE Sylvère

1956

KARWEMERA et

MUKARUSHEMA

ORIGINE :

COMMUNE

MUKARANGE

SECTEUR

GASAMBYA

PREFECTURE

BYUMBA

Directeur Général de

l’Aéronautique au

MINISTERE DES

TRANSPORTS ET DES

COMMUNICATIONS

DANEMARK

GENOCIDE

RPGR 02/

Gén/MJD/RE

3

BAGAMBIKI

Emmanuel

1948

RUVUGAYIMIKERE

NYIRAMINANI

ORIGINE :

COMMUNE

GISUMA

SECTEUR

BUMAZI

CELLULE

GITABA

PREFECTURE

CYANGUGU

Préfet de la Préfecture

CYANGUGU

TANZANIE

GENOCIDE

RPGR 76/

Gén/MJD/RE

4

BAKUZAKUNDI

Michel

 

MUTAYOMBA et

NYIRABUNUMA

ORIGINE :

COMMUNE

MUKINGO

PREFECTURE

RUHENGERI

DIRECTEUR

GENERAL AU

MINISTERE DE

L’AGRICULTURE ET

D’ ELEVAGE

CAMEROUN

GENOCIDE

RPGR 225/

Gén/MJD/RE


5

BAMWANGA Jean

Baptiste

1960

NDIMUBANZI Isaac et

MFITUMUKIZA

Geradisi

ORIGINE :

COMMUNE

BUTARO

PREFECTURE

RUHENGERI

RESIDENCE :

COMMUNE

NYARUGENGE

KIGALI VILLE

Journaliste

RDC

GENOCIDE

RPGR 216/

Gén/MJD/RE

6

BANGUWIHA Déo

alias RUKUNDO

1964

NKERABIGWI et

Suzanne

ORIGINE :

COMMUNE

SHYANDA

PREFECTURE

BUTARE

ASSISTANT

BOURGMESTRE DE

LA COMMUNE

SHYANDA

RDC

GENOCIDE

RPGR 418/

Gén/MJD/RE

7

BASABOSE Pierre

1948

BUGARAMA et

NYIRARWIMO

RESIDENCE :

COMMUNE

NYARUGENGE

PREFECTURE

KIGALI VILLE

Homme d’affaires Kigali

BELGIQUE

GENOCIDE

RPGR 229/

Gén/MJD RE

8

BASEBYA Augustin

1945

RUGOMBUMUSHALI et

de NIBASHI

ORIGINE :

COMMUNE

NKULI

PREFECTURE

RUHENGERI

RESIDENCE :

COMMUNE

KICUKIRO

SECTEUR

GIKONDO

CELLULE

MBURABUTURO

PREFECTURE

KIGARI VILLE

DEPUTE DU PARTI

MRND

HOLANDE

GENOCIDE

RPGR 230/

Gén/MJD/RE


9

BAZARAMBA

François

 

RWASIMIYOVE et

NYIRATAMBA

ORIGINE :

BURUNDI

RESIDENCE :

COMMUNE

NYAKIZU

PREFECTURE

BUTARE

DIRECTEUR DE L ‘

UEBR ( UNION DES

EGLISES BAPTISTE

AU RWANDA )

FINLAND

GENOCIDE

RPGR 453

Gén/MJD/RE

10

BICAMUMPAKA

Evariste

1963

BALIHUTA Télésphore et

UWIMANA

Phébronie

ORIGINE :

COMMUNE

NYARUHENGERI

PREFECTURE

BUTARE

S/PREFET BUTARE

CANADA

GENOCIDE

RPGR 422/

Gén/MJD/RE

11

BICAMUMPAKA

Hyacenthe

1962

BIHIRE et NYIRAGAJU

ORIGINE :

COMMUNE

CYERU

SECTEUR

RUHANGA

PREFECTURE

RUHENGERI

RESIDENCE :

COMMUNE

NYARUGENGE

PREFECTURE

KIGALI VILLE

Journaliste à la Radio

Rwanda

 

GENOCIDE

RPGR 144

Gén/MJD/RE

12

BINIGA Damien

1948

NIYONGIRA et

KAMAKOZI

ORIGINE :

COMMUNE

MUKO

SECTEUR SOVU

PREFECTURE

GIKONGORO

S/PREFET DE LA

S/PREFECTURE

MUNINI-GIKONGORO

RDC

GENOCIDE

RPGR 394

Gén/MJD/RE


13

BIVUGABAGABO

Marcel

1954

NKINAMUBAHIZI et

MBUZEHOSE

ORIGINE :

COMMUNE

RAMBA

PREFECTURE

GISENYI

RESIDENCE :

COMMUNE

NYARUGENGE

KIGALI –VILLE

Lieutenant Colonnel

FRANCE

GENOCIDE

RPGR 05

Gén/MJD/RE

14

BUCYIBARUTA

Laurent

1944

KAJANGWE et FINDIRI

ORIGINE :

COMMUNE

MUSANZE

PREFECTURE

GIKONGORO

Préfet de la Préfecture

GIKONGORO

FRANCE

GENOCIDE

RPGR 07/

Gén/MJD/RE

15

BURASA François

 

MUNYANGANGO et

BATUMANYEHO

ORIGINE

COMMUNE

MUTURA

PREFECTURE

GISENYI

EX-COMMANDANT

DE LA

CRIMINOLOGIE

NORVEGE

GENOCIDE

RPGR 1895

Gén/MJD/RE

16

BUSHISHI Mathias

1940

GAFUKU et

USHAMBOKAZI

ORIGINE :

COMMUNE

NYAMAGABE

PREFECTURE

GIKONGORO

PROCUREUR

DE LA REPUBLIQUE

BUTARE

BELGIQUE

GENOCIDE

RPGR 434/

Gén/MJD/RE

17

BWENGE Schadrack

1962

NIKUZE et

NYIRABUCYANA

ORIGINE :

COMMUNE

MABANZA

PREFECTURE

KIBUYE

RESIDENCE :

COMMUNE

NYARUGENGE

PREFECTURE

KIGALI VILLE

Président des

Interahamwe du Secteur

KIMISAGARA

CAMEROUN

GENOCIDE

RPGR 61/

Gén/MJD/RE


18

GAKWAYA Callixte

 

BARARUKUZA Antoine

et MUKANDANGA

Félicité

ORIGINE :

COMMUNE

MARABA

PREFECTURE

BUTARE

RESIDENCE :

SECTEUR

GIKONDO

PREFECTURE

KIGALI VILLE

Maître

TANZANIE

Génocide

RPGR 409/

Gén/MJD/RE

19

GATABAZI Evariste

1948

NTAMBABAZI et

NYIRAKAMANA

ORIGINE :

COMMUNE

GISHAMVU

SECTEUR

GISHAMVU

CELLULE

BUSORO

PREFECTURE

BUTARE

CHAUFFEUR DU

BOURGMESTRE DE

GISHAMVU

KENYA

GENOCIDE

RPGR 101

Gén/MJD/RE

20

HABIMANA Vincent

1962

KARERANGABO

Innocent et de

MUKAKAZIGA

Véronique

ORIGINE :

COMMUNE

SHYORONGI

PREFECTURE

KIGALI RURAL

JOURNALISTE

 

GENOCIDE

RPGR 15/

Gén/MJD/RE

21

HABINEZA J. Marie

Vianney

1956

NGURUBE et

NYIRABASHUBIJE

ORIGINE :

COMMUNE

MARABA

PREFECTURE

BUTARE

Bourgmestre de la

Commune MARABA

ZAMBIE

GENOCIDE

RPGR 121

Gén/MJD/RE

22

HALINDINTWALI

Pierre Célestin

1965

RUGIRIMVANO Isaïe

NYIRABARANGANA

Constance

ORIGINE :

CELLULE

MUSUSA

SECTEUR

MUKINDO

COMMUNE

KIBAYE

PREFECTURE

BUTARE

DIRECTEUR AU

MINISTERE DES

TRAVAUX PUBLICS

BUTARE

CANADA

GENOCIDE

RPGR 476

Gén/MJD/ RE


23

HANGIMANA

François Xavier

 

 

ORIGINE :

COMMUNE

KIBAYI

PREFECTURE

BUTARE

RESIDENCE :

COMMUNE

KICUKIRO

PREFECTURE

KIGALI VILLE

DEPUTE DU PARTI

UDPR

JOURNALISTE A LA

RTLM, DIRECTEUR

DU JOURNAL

IJAMBO, ANCIEN

JOURNALISTE DU

JOURNAL KANGUKA

BELGIQUE

GENOCIDE

RPGR 145/

Gén/MJD/RE

24

HATEGEKIMANA

Déogratias

1952

NDAGANO Jérémie et de

NYIRABAHIZI

ORIGINE :

COMMUNE

RUNYINYA

PREFECTURE

BUTARE

Bourgmestre de la

Commune RUNYINYA

BUTARE

 

GENOCIDE

RPGR 383

Gén/MJD/ RE

25

KABUGA Félicien

1936

GASIMBA Pierre et

KAJUMERI

ORIGINE

COMMUNE

KIYOMBE

PREFECTURE

BYUMBA

RESIDENCE :

COMMUNE

KICUKIRO

KIGALI –VILLE

HOMME D’AFFAIRES

KENYA

GENOCIDE

RPGR 178

Gén/MJD/ E

26

KAMALI Isaac

1949

UGIRASHEBUJA et

NYIRABAHINZI

ORIGINE :

COMMUNE

NYABIKENKE

PREFECTURE

GITARAMA

RESIDENCE :

COMMUNE

KICUKIRO

PREFECTURE

KIGALI VILLE

AGENT DU

MINISTERE DES

TRAVAUX PUBLICS

SENEGAL

GENOCIDE

RPGR/158/

Gén/MJD/ RE


27

KAMODOKA Dénis

1948

KIMIGARAMA et de

NDIRABUKE

 

Capitaine

 

GENOCIDE

RPGR 401/

Gén/MJD/RE

28

KANZIGA AGATHE

 

MAGERA Gervais

ORIGINE

PREFECTURE

GISENYI

RESIDENCE :

COMMUNE

KANOMBE

SECTEUR

NYARUGUNGA

PREFECTURE

KIGALI RURAL

Membre Influente

Des Interahamwe

FRANCE

GENOCIDE

RPGR 80/

Gén/MJD/RE

29

KAREKEZI Innocent

1963

MUREKEZI et

NYIRAHABIMANA

ORIGINE

SHYANDA

SECTEUR

KAYENZI

PREFECTURE

BUTARE

Membre de la Cellule

 

GENOCIDE

RPGR 448/

Gén/MJD/RE

30

KARUSHARA Rose

1941

MUHENGERI Etienne et

de KAYONGA Jacqueline

ORIGINE :

COMMUNE

BWAKIRA

PREFECTURE

KIBUYE

RESIDENCE :

COMMUNE

NYARUGENGE

SECTEUR

KIMISAGARA

PREFECTURE

KIGALI VILLE

Conseiller du Secteur

Kimisagara

RDC

GENOCIDE

RPGR 215/

Gén/MJD/RE


31

KARWERA MUTWE

Spérancie

1949

SEMUSHI Gervais et

BARERE Bellancilla

ORIGINE :

COMMUNE

KIBIRIRA

SECTEUR

KAREHE

CELLULE

MUTEKERI

PREFECTURE

GISENYI

RESIDENCE :

KIGALI VILLE

DIRECTRICE DU

JURNAL DU MRND

UMURWANASHYAKA

- DIRECTRICE DE

L’INFORMATIONN A

LA PRESIDENCE

MRND

SENEGAL

GENOCIDE

RPGR 182/

Gén/MJD/RE

32

KAYONDO Enock

1957

SEBABO et

NYIRANZABANDERA

ORIGINE :

COMMUNE

NKURI

SECTEUR

RWAMIKERI

PREFECTURE

RUHENGERI

RESIDENCE :

PREFECTURE

KIGALI VILLE

Leader des miliciens

Interahamwe de la ville

de KIGALI

BELGIQUE

GENOCIDE

RPGR 159/

Gén/MJD/RE

33

KIGUFI Thomas

1952

MBONYUMUTWA

Dominique et

NYIRABUHAKE Sophie

ORIGINE :

COMMUNE

NYAMABUYE

PREFECTURE

GITARAMA

SECRETAIRE

GENERAL C.C.I.R-

ENTREPRENEUR

NEW ZELAND

GENOCIDE

RPGR 147/

Gén/MJD/RE

34

KUBWIMANA

Célestin alias CYUMA

1955

NTAMBABAZI et

MUKAMUZUNGU

ORIGINAIRE

COMMUNE

GISHAMVU

SECTEUR

GISHAMVU

CELLULE

BUSORO

PREFECTURE

BUTARE

Conseiller de Secteur

GISHAMVU

KENYA

GENOCIDE

RPGR 125/

Gén/MJD/RE


35

LIBANJE Félicien

1951

ZIRAKWIYE ET DE

NYIRABAZUNGU

ORIGINE :

COMMUNE

KARAGO

PREFECTURE

GISENYI

RESIDENCE :

PREFECTURE

KIGALI VILLE

Directeur de l’urbanisme

des bâtiments civil et de

l’habitat au

MINITRAPE

 

GENOCIDE

RPGR 160/

Gén/MJD/RE

36

LIBERAKURORA

Eliphase

1966

KANYAMISAGO Enock

et NYIRASHYAMBA

Marguerite

ORIGINE :

COMMUNE

KIBAYI

PREFECTURE

BUTARE

ASSISTANT

BOURGMESTRE DE

LA COMMUNE

GISHAMVU

TANZANIE

GENOCIDE

RPGR 165/

Gén/MJD/RE

37

MABURAKINDI

Isidore

 

NYAMVUMBA et

NYIRAKAMONDO

ORIGINE :

COMMUNE

KAYOVE

SECTEUR

BUSANZA

CELLULE

BUSORORO

PREFECTURE

GISENYI

Agent de Service des

Renseignements à

BYUMBA

 

GENOCIDE

RPGR/

Gén/MJD/ RE

38

Major HABIMANA

Pierre Claver

 

BUZAZI Paul et

NYIRABITEKERI

Pascasie

 

Major

 

GENOCIDE

RPGR 407/

Gén/MJD/RE

39

MBANGURA Daniel

1949

NTAMWEMERA et de

UWINKINDI

ORIGINE :

COMMUNE

MUDASOMWA

PREFECTURE

GIKONGORO

MINISTRE DE

l’EDUCATION

KENYA

GENOCIDE

RPGR 201/

Gén/MJD/RE


40

MBARUSHIMANA

Callixte

1963

SENDOGORO et de

RUVUGUNDI

ORIGINE :

COMMUNE

NDUSU

PREFECTURE

RUHENGERI

RESIDENCE :

COMMUNE

NYARUGENGE

KIGALI –VILLE

FONCTIONNAIRE AU

PNUD A KIGALI

FRANCE

GENOCIDE

RPGR 26

Gén/MJD/RE

41

MBONAMPEKA

Stanislas

1943

BUZABARANDE et

NYIRAMATAMA

ORIGINE :

COMMUNE

NKUMBA

PREFECTURE

RUHENGERI

RESIDENCE :

COMMUNE

RUBUNGO

SECTEUR

NDERA

PREFECTURE

KIGALI RURAL

Ministre      de la Justice

France

GENOCIDE

RPGR 155/

Gén/MJD/RE

42

MBONYUMUTWA

Shingiro

 

MBONYUMUTWA

Dominique et

NYIRABUHAKE Sophie

ORIGINE :

COMMUNE

NYAMABUYE

PREFECTURE

GITARAMA

LEADER DU PARTI

MDR POWER, ANCIEN

MINISTRE DE

L’INDRUSTRIE, DES

MINES ET DES

CARRIERES EN 1973

BELGIQUE

GENOCIDE

RPGR 147/

Gén/MJD/RE

 

 

 

 

 

 

 

 

 


43

MIRASANO Callixte

1949

BIGIRIMANA et

NYIRAMBAGARE

ORIGINE :

COMMUNE

NDUSU

PREFECTURE

RUHENGERI

RESIDENCE :

COMMUNE

NYABISINDU

SECTEUR

NYANZA

PREFECTURE

BUTARE

DIRECTEUR

GENERAL DE LA

LAITERIE

NYABISINDU

CAMEROUN

GENOCIDE

RPGR 457/

Gén/MJD/ RE

44

MUGESERA Léon

1952

MUNYANDAMUTSA et

NIKWIGIZE

ORIGINE :

COMMUNE

KIBIRIRA

SECTEUR RONGI

CELLULE

KIDAHWE

PREFECTURE

GISENYI

ANCIEN PROFESSEUR

DE L’UNIVERSITE

NATIONAL DU

RWANDA

CANADA

GENOCIDE

RPGR 94/

Gén/MJD/RE

45

MUGIRANEZA

Emmanuel

 

MVUYEKURE et de

NYIRABUHINJA

RESIDENCE

REMERA

KIGALI VILLE

Ex Bourgmestre de la

Commune KIGARAMA

 

GENOCIDE

RPGR 392

Gén/MJD/RE

46

MUHUTU Adalbert

1956

NSENGIYUMVA et

KAMANAYO

ORIGINE

COMMUNE

MUYIRA

SECTEUR

MUYIRA

PREFECTURE

BUTARE

RESIDENCE

COMMUNE

MUYIRA

PREFECTURE

BUTARE

Bourgmestre de la

commune MUYIRA

 

GENOCIDE

RPGR 410/

Gén/MJD/RE


47

MUJYARUGAMBA

Augustin

 

BIHUTA et de

NDITIREHE

ORIGINE :

COMMUNE

NYARUHENGERI

SECTEUR

KIBIRIZI

PREFECTURE

BUTARE

RESIDENCE

COMMUNE

NYARUHENGERI

PREFECTURE

BUTARE

POLICE COMMUNAL

DE LA COMMUNE

NYARUHENGERI

RDC

GENOCIDE

RPGR 130/

Gén/MJD/RE

48

MUKANDUTIYE

SAHUNKUYE

Angéline

1951

 

ORIGINE :

COMMUNE

GICIYE

PREFECTURE

GISENYI

RESIDENCE

COMMUNE

NYARUGENGE

SECTEUR

RUGENGE

PREFECTURE

KIGALI VILLE

Inspectrice des Ecoles

Primaires du Secteur

Scolaire NYARUGENGE

 

GENOCIDE

RPGR 393

Gén/MJD/RE

49

MUKARURANGWA

Bernadette

1950

KAJEGUHAKWA

François et

NYIRAMBEBA

Catherine

ORIGINE :

COMMUNE

NDORA

PREFECTURE

BUTARE

DEPUTE DU PARTI

MRND

KENYA

GENOCIDE

RPGR 430/

Gén/MJD RE

50

MUKARUTAMU

Agenesta

1959

BAHIMBA et

NYIRANEZA

ORIGINE :

COMMUNE

KIYOMBE

PREFECTURE

BYUMBA

RESIDENCE :

KIGALI VILLE

Agent de l’ORINFOR

ITALIE

GENOCIDE

RPGR/148/

Gén/MJD/ RE


51

MUKURARINDA

Gaspard

1948

GATORANO Dénis et

KANKINDI Epiphanie

ORIGINE :

COMMUNE

KINYAMAKARA

SECTEUR

KIYAGA

CELLULE

BIRAMBO

PREFECTURE

GIKONGORO

RESIDENCE :

KIGALI VILLE

AVOCAT

BELGIQUE

GENOCIDE

RPGR 98/

Gén/MJD/RE

52

MUNYAGISHALI

Bernard

1959

NDINKABANDI et

NYIRAKIBIBI

ORIGINE :

COMMUNE

RUBAVU

PREFECTURE

GISENYI

Agent de SONARWA

 

GENOCIDE

RPGR 30/

Gén/MJD/RE

53

MUNYANDEKWE

Anastase

1950

NTEGEYIMBUGA et

NZIRABINEGO

ORIGINE :

COMMUNE

KINYAMAKARA

PREFECTURE

GIKONGORO

PRESIDENT DU PARTI

MDR POWER

GIKONGORO

BELGIQUE

GENOCIDE

RPGR 100/

Gén/MJD/RE

54

MUNYANEZA Charles

1958

RWAKAGINA Phocas et

MUSANABANDI

Anastasie

 

 

U K

Génocide

RPGR 206/

Gén/MJD/RE

55

MUNYEMANA

Sostène

 

 

ORIGINE :

COMMUNE

TUMBA

PREFECTURE

BUTARE

DOCTEUR EN

GYNECOLOGIE

FRANCE

GENOCIDE

RPGR10/

Gén/MJD/ RE

56

MUNYESHYAKA

Wenceslas alias jeune

1958

NGIRUWONSANGA

ORIGINE :

COMMUNE

NGOMA

BUTARE

RESIDENCE :

COMMUNE

NYARUGENGE

KIGALI VILLE

Abbé de la Paroisse St

Famille

FRANCE

GENOCIDE

RPGR 1681

Gén/MJD/RE


57

MURARA Gabriel

1958

SEMANYENZI Epimaque

et SAHINKUYE

Espérance

ORIGINE :

COMMUNE

GISHAMVU

PREFECTURE

BUTARE

Agent de L’Hôpital de

l’UNR

RDC

GENOCIDE

RPGR 183/

Gén/MJD/RE

58

MUREGO Donat

1938

KARUHIJE Charles et

NYIRANDABUKIYE

Emélie

ORIGINE :

COMMUNE

CYABINGO

SECTEUR

MUHORO

PREFECTURE

RUHENGERI

RESIDENCE

COMMUNE

NYARUGENGE

SECTEUR

GITEGA

KIGALI VILLE

SECRETAIRE

EXECUTIF DU PARTI

MDR POWER

 

GENOCIDE

RPGR/102/

Gén/MJD/RE

59

MUREKEZI Vincent

 

BUSENGE

ORIGINE :

COMMUNE

HUYE

BUTARE

COMMERCANT

KENYA

GENOCIDE

RPGR 440/

Gén/MJD/RE

60

NAHIMANA Théoneste

1961

NTIRUHUNGURE

Célestin et

MAHARI Euphrasie

ORIGINE :

COMMUNE

SATINSYI

PREFECTURE

GISENYI

AGENT BUNEP

(BUREAU NATIONAL

POUR L’ETUDE DES

PROJETS )

 

GENOCIDE

RPGR 150/

Gén/MJD/RE

61

NDABARINZE Jean

Marie Vianey

1944

SEMAJERI et

NYIRARWOGA

ORIGINE

NKUMBA

RUHENGERI

Résidence

COMMUNE

RWAMIKO

Secteur Mata

CELLULE

MURAMBI

GIKONGORO

ANCIEN DIRECTEUR

DE L’USINE A THE

DE MATA

 

GENOCIDE

RPGR 402/

Gén/MJD/RE


62

Dr. NDALIHORANYE

Jean Baptiste

1953

SEBURIKOKO et

NTARWERA

ORIGINE :

COMMUNE

GICIYE

PREFECTURE

GISENYI

Ancien Secrétaire

Général au Ministère de

l’enseignement primaire

et Secondaire, ancien

Ministre de la Santé

KENYA

GENOCIDE

RPGR 106/

Gén/MJD/RE

63

NDAMAGE Vincent

 

BALIGIRA et

MUKAMUGEMA

ORIGINE

COMMUNE

NYARUHENGERI

BUTARE

Maçon

CANADA

GENOCIDE

RPGR 446

Gén/MJD/RE

64

NDANGALI

Christophe

1948

SEGAKO et CYIZA

ORIGINE :

COMMUNE

CYUNGO

SECTEUR SHAKI

PREFECTURE

BYUMBA

RESIDENCE

KIGALI VILLE

DIRECTEUR DE

CABINET AU

MINESUPRESC

MEMBRE DU COMITE

PREFECTORAL DU

MRND DE BYUMBA

 

GENOCIDE

RPGR 151/

Gén/MJD/RE

65

NDAYISABA Edison

 

KARAMBIZI Esdras

et MUKABACONDO

RESIDENCE :

COMMUNE

GISHYITA

PREFECTURE

KIBUYE

 

TANZANIE

GENOCIDE

RPGR 33

Gén/MJD/RE

66

NDEREYEHE

NTAHONTUYE

Charles

1949

NTAHONTUYE et

RUSHYIZEKERA

ORIGINE

COMMUNE

BUGARURA

PREFECTURE

RUHENGERI

DIRECTEUR

GENERAL ISAR

RUBONA

HOLANDE

GENOCIDE

RPGR 416/

Gén/MJD/RE

67

NGIRABATWARE

Augustin

1956

BUZAZI Paul et

NYIRABITEKERI

Pascasie

ORIGINE

COMMUNE

NYAMYUMBA

SECTEUR

RUSHUBI

PREFECTURE

GISENYI

MINISTRE DU PLAN

 

GENOCIDE

RPGR 38/

Gén/MJD/RE


68

NKUSI Augustin

1957

NSONZERUMPA et

NAKABONYE

ORIGINE

COMMUNE

RUSATIRA

PREFECTURE

BUTARE

DIRECTEUR DU

PROJET RIZICOLE DE

BUTARE

BELGIQUE

GENOCIDE

RPGR 413/

Gén/MJD/RE

69

NSENGIYUMVA

Rafiki Yacinthe

1955

BENIMANA Athanase

CYIMANIMPAYE

Rosette

ORIGINE

COMMUNE

RUBAVU

SECTEUR

MUHIRA

CELLULE

GITEBE

RESIDENCE :

COMMUNE

KICUKIRO

KIGALI VILLE

Ex Directeur de Cabinet

au MINITRAPE

KENYA

GENOCIDE

RPGR 230/

Gén/MJD/ RE

70

NTAWUKURIRYAYO

Dominique

1942

MBONIGABA et

GATEBO

ORIGINE :

COMMUNE

MUBUGA

PREFECTURE

GIKONGORO

S/PREFET DE LA

S/PREFECTURE

GISAGARA

BUTARE

BELGIQUE

GENOCIDE

RPGR 438/

Gén/MJD/RE

71

NTEZIRYAYO

Emmanuel

1954

NYANDERA Jean et

NYIRAHABINEZA

ORIGINE :

COMMUNE

MUDASOMWA

PREFECTURE

GIKONGORO

BOURGMESTRE DE

LA COMMUNE

MUDASOMWA

GIKONGORO

 

GENOCIDE

RPGR 126/

Gén/MJD/RE

 

 

 

 

 

 

 

 

 


72

NTIRIVAMUNDA

Alphonse

1954

MUNYAMPETA Gaspard

et CYULINYANA

Mélanie

ORIGINE :

COMMUNE

MUKINGO

PREFECTURE

RUHENGERI

RESIDENCE :

COMMUNE

KICUKIRO ,

PREFECTURE

KIGALI VILLE

Directeur de Ponts et

Chaussées/

MINITRAPE

BELGIQUE

GENOCIDE

RPGR 230/

Gén/MJD/RE

73

NYAWENDA Esron

1938

MUTWA et

MUT WARANKONO

ORIGINE

COMMUNE

RUSATIRA

PREFECTURE

BUTARE

BOURGUMESTRE DE

LA COMMUNE

RUSATIRA

BUTARE

 

GENOCIDE

RPGR 436/

Gén/MJD/RE

74

NYOMBAYIRE

Vénuste

1949

RWANTANGARI

Appolinaire et

MBALIMO Sother

ORIGINE

COMMUNE

MUKARANGE

PREFECTURE

BYUMBA

DIRECTEUR AU

VILLAGE SOS

GIKONGORO

ALLEMAGNE

GENOCIDE

RPGR 191/

Gén/MJD/RE

75

NZABANDORA

Célestin

1952

SEBUHORO et

MUKANYAGASHI

Origine

COMMUNE

GIKORO

PREFECTURE

KIGALI NGALI

RESIDENCE

COMMUNE

NYARUGENGE

SECTEUR

NYAMIRAMBO

KIGALI VILLE

AVOCAT DU PARTI

CDR

KENYA

GENOCIDE

RPGR 122/

Gén/MJD/RE


76

NZAMWITA Fidèle

1941

SEBAZIGA Thomas et

KAVUTSE Savérine

ORIGINE

COMMUNE

MUYAGA

SECTEUR

MAMBA

CELLULE

GATOVU

PREFECTURE

BUTARE

Bourgmestre de la

Commune

MUYAGA

BUTARE

RDC

GENOCIDE

RPGR 114

Gén/MJD/RE

77

NZARAMBA Anastase

1938

SEBAHUNDE et

NYIRAMUGURISHASHI

ORIGINE

COMMUNE

NTYAZO

PREFECTURE

BUTARE

Bourgmestre de la

commune NTYAZO

BUTARE

SOUTH

AFRICA

GENOCIDE

RPGR 412/

Gén/MJD/RE

78

NZABAGERAGEZA

C harles

1948

KATARORA et

NYIRAMBONIGABA

ORIGINE

COMMUNE

KARAGO

PREFECTURE

GISENYI

Résidence :

COMMUNE

KABAYA

PREFECTURE

RUHENGERI

PREFET DE LA

PREFECTURE

RUHENGERI

BELGIQUE

GENOCIDE

RPGR 207/

Gén/MJD/RE

79

RUBERABAHIZI

Vénuste

1959

NDABAZI Canisius et

MUKANDUTIYE

ORIGINE

COMMUNE

NYARUHENGERI

BUTARE

Agronome

RDC

GENOCIDE

RPGR 415/

Gén/MJD/RE

 

 

 

 

 

 

 

 

 


80

RUDAKUBANA

Anaclet

1952

SEKIDENDE et

NYIRAMUKOBWA

ORIGINE

KABARONDO

SECTEUR

KINZOVU

CELLULE

NYAKABUNGO

PREFECTURE

KIBUNGO

Résidence :

COMMUNE

BWAKIRA

PREFECTURE

KIBUYE

S/PREFET DE LA

S/PREFECTURE

BIRAMBO

KIBUYE -

AUPARAVANT

PREFET DE LA

PREFECTURE

KIBUNGO

RDC

GENOCIDE

RPGR 404/

Gén/MJD/RE

81

RUDAKUBANA

Martin

1960

MUNYANDINDA et

KAMBUGUJE

ORIGINE :

COMMUNE

RUHASHYA

SECTEUR KIBIKA

CELLULE

MUREHE

PREFECTURE

BUTARE

Bourgmestre de la

commune RUHASHYA

BUTARE

RDC

GENOCIDE

RPGR 171/

Gén/MJD/RE

82

RUHIGIRA Enock

1951

MUGESERA Ladislas et

KINAZI Jeanette

ORIGINE :

COMMUNE

BWAKIRA

PREFECTURE

KIBUYE

Ex Direcab au Présidence

de la République

BELGIQUE

GENOCIDE

RPGR 154/

Gén/MJD/RE

83

RUHUMULIZA

Gaspard

1952

SEBURIMBWA Joseph et

NYIRANSABA Xavérine

ORIGINE :

COMMUNE

NYAKABANDA

PREFECTURE

GITARAMA

MINISTRE DE

L’ENVIRONNEMENT

ET DU TOURISME

CANADA

GENOCIDE

RPGR 220/

Gén/MJD/RE

84

RUREMESHA

Jonathan

1942

MAKUZA et

NYIRAMBEBA

ORIGINE :

COMMUNE

HUYE

PREFECTURE

BUTARE

BOURGMESTRE DE

LA COMMUNE HUYE

BUTARE

TANZANIE

GENOCIDE

RPGR 408

Gén/MJD/RE


86

RUTIGANDA J.

Damascène

1965

RWABASHI et CYEZIYA

ORIGINE:

COMMUNE

MURAMA

PREFECTURE

GITARAMA

BOURGMESTRE DE

LA COMMUNE

MURAMA

GITARAMA

BELGIQUE

GENOCIDE

RPGR 152/

Gén/MJD/RE

86

RWABUKUMBA

Séraphin

1949

SEMAPFA et

NYIRASHAKIYE

ORIGINE :

COMMUNE

GICIYE

GISENYI

HOMME D’AFFAIRES

BELGIQUE

GENOCIDE

RPGR 53

Gén/MJD/RE

87

RWAMUCYO Eugène

1959

HABYALIMANA

Bonaventure et

KAMPIRE Thérèse

ORIGINE :

COMMUNE

GATONDE

PREFECTURE

RUHENGERI

DOCTEUR

FRANCE

GENOCIDE

RPGR 131

Gén/MJD/RE

88

SEBATWARE André

1939

MUGEMANYI et

NYIRANZIZA

ORIGINE :

COMMUNE

CYERU

PREFECTURE

RUHENGERI

Résidence :

COMMUNE

KANOMBE

PREFECTURE

KIGALI-NGALI

ANCIEN PREFET DE

LA PREFECTURE

KIGALI

MALI

GENOCIDE

RPGR/156/

Gén/MJD/ RE

89

SEMANYENZI Straton

1937

NKUNYIRI et

HAKURUSHAKA

ORIGINE :

COMMUNE

KIGEMBE

BUTARE

ANCIEN

BOURGMESTRE DE

LA COMMUNE

KIGEMBE

BUTARE

BELGIQUE

GENOCIDE

RPGR 411

Gén/MJD/RE

90

SENTASHYA Innocent

1963

MBABAJENDE Paul et

BAGILIWABO

ORIGINE :

COMMUNE

MUYAGA

PREFECTURE

BUTARE

Conseiller de Secteur

RAMBA

TANZANIE

GENOCIDE

RPGR 420

Gén/MJD/RE


91

SHYIRAMBERE

Théophile

1959

SEBITEGA

ORIGINE :

COMMUNE

SHYANDA

PREFECTURE

BUTARE

BOURGMESTRE DE

LA COMMUNE

SHYANDA

BUTARE

RDC

GENOCIDE

RPGR 421

Gén/MJD/RE

92

TEMAHAGARI Justin

1938

NZIGIRA Michel et

NYIRANSABIMANA

ORIGINE :

COMMUNE

GITUZA

PREFECTURE

BYUMBA

Résidence :

Commune

KICUKIRO

Secteur

KAGARAMA

PREFECTURE

KIGALI

DIRECTEUR DE

CABINET AU

MINISTERE DE LA

JEUNESSE ET DU

MOUVEMENT

ASSOCIATIF

KENYA

GENOCIDE

RPGR 141/

Gén/MJD/RE

93

UGIRASHEBUJA

Célestin

1951

MUTWA Paul et

NYIRABASHI

RESIDENCE :

COMMUNE

KIGOMA

GITARAMA

Bourgmestre de LA

COMMUNE KIGOMA

GITARAMA

UNITED KING

DOM

GENOCIDE

RPGR 201/

Gén/MJD/RE

 

21:36 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

10/05/2006

Lettre ouverte au General de Brigade Leonidas Rusatira

Lettre ouverte au General de Brigade Leonidas Rusatira

Par



Arusha, le 24 avril 2006

Lettre ouverte au Général de Brigade Léonidas Rusatira

Au Général Rusatira,
Email: ramukal@ayahoofr

Veuillez trouver en annexe les observations faites par vos
anciens camarades d' arme sur votre récent livre intitulé

« Rwanda, Le droit à l'espoir ».

Amitiés !







OBSERVATIONS SUR LE LIVRE
DU GÉNÉRAL DE BRIGADE LÉONIDAS RUSATIRA
« R WANDA, LE DROIT A L ’ESPOIR »




Table de matières
1. Introduction--------------------------------------------------------------------------------------------- 3
2. Sur l’identité de l’auteur du livre------------------------------------------------------------------ 4
3. A propos du rôle joué auprès du Président Juvénal Habyarimana.------------------------ 4
4. Le Général Rusatira face à l’invasion du Rwanda---------------------------------------------- 6
5. Sur le rôle de Rusatira dans la conduite de la guerre----------------------------------------- 8
6. Sur les négociations de paix----------------------------------------------------------------------- 14
7. Sur la définition de l’ennemi----------------------------------------------------------------------- 15
8. Sur la mise en place du comité de crise--------------------------------------------------------- 17
9. Sur le remplacement du Général Déogratias Nsabimana ----------------------------------- 18
10. Sur les tentatives d’assassinat dirigées contre Rusatira ----------------------------------- 20
11. Au sujet de l’opération « SOS Butaro »--------------------------------------------------------- 22
12. Sur les propos divisionnistes---------------------------------------------------------------------- 23
13. Son rôle de rassembleur---------------------------------------------------------------------------- 24
14. Conclusion--------------------------------------------------------------------------------------------- 25

OBSERVATIONS SUR LE LIVRE DU GENERAL LEONIDAS RUSATIRA « RWANDA, LE DROIT A L’ESPOIR », EDITIONS L’HARMATTAN, 2005

1. Introduction


En lisant l’annonce de la sortie du livre intitulé « Rwanda, le Droit à l’espoir », tout Rwandais ou toute autre personne qui a connu les tragédies récentes survenues dans ce pays, a sans doute été tentée de se le procurer et de le lire. Elle est immédiatement portée à le parcourir pour voir ce que son auteur propose comme solution capable de redonner l’espoir qui a déserté les cœurs des Rwandais, voilà plus de quinze ans. C’est cette curiosité qui nous a incités à lire attentivement ce récent livre du Général de Brigade Léonidas Rusatira, paru aux Editions L’Harmattan, à Paris, au cours de l’ année 2005. Après la lecture, nous n’avons pas voulu demeurer indifférents face aux impressions que nous avons ressenties parce que le Rwanda reste notre mère patrie et que tout ce qui nous rapproche de lui, nous touche profondément.

Tout au début du livre, l’auteur dit qu’il n’a pas l’intention de parler du mal de lui-même et qu’il laisse cette tâche aux autres. Nous savons que la perfection n’est pas de ce monde. Nous admettons que chaque personne a ses qualités et ses défauts. Il est aussi normal que Rusatira ait connu des succès mais aussi, comme tout homme faillible, des échecs et des défaillances au cours de sa vie. Il n’aurait pas dû avoir honte de parler de tout cela pour autant qu’il avait décidé de parler de lui-même à moins d’accepter qu’il a sciemment travesti la vérité pour sauver sa face. Nous voulons d’emblée préciser que nous n’entendons pas répondre à l’appel qu’il a fait à l’endroit de ceux qui l’on connu pour étaler son côté faible.

Cependant nous devons dire que nous avons constaté que son amour propre démesuré constitue un obstacle important qui l’empêche de rétablir correctement et objectivement les faits surtout ceux dans lesquels il a eu à jouer un rôle. C’est pour cela que nous avons décidé d’apporter des éclaircissements sur quelques-uns des nombreux sujets qui frisent des demi vérités quand ils ne sont pas manifestement des contrevérités.

Pour commencer, nous partageons l’approche intellectuelle de l’auteur qui dit que les historiens sont des fleuves dont nous sommes les sources et qu’ils nous enseignent ce que nous leur avons appris.

Notre modeste contribution à ce gigantesque chantier de la restitution des événements nous demande de rompre certaines barrières des à-peu-près, des hypothèses et des spéculations.

Qui plus est, nous devons garder à l’esprit que nos propos sont reçus par des milliers de personnes dont l’immense majorité risque de les prendre pour argent comptant surtout quand tous les lecteurs ne disposent pas des outils nécessaires qui leur permettent de faire une analyse objective.

Dès lors, nous nous sentons dans le devoir de leur fournir des éléments de nature à leur permettre de placer correctement les faits dans leur vrai contexte et de connaître ainsi la vérité.
Pour ce faire, il est indispensable de résister à ses états d’âme qui peuvent induire en erreur ceux qui croient puiser à de bonnes sources. Même si la nature humaine a tendance à se dérober à cette éthique, l’honnêteté intellectuelle nous y soumet.

2. Sur l’identité de l’auteur du livre

S’il est vrai que l’auteur a amplement donné son identification dans le chapitre 1 de son ouvrage, intitulé « Ma carte de visite », il a délibérément omis de dire qu’à l’école primaire et à l’école secondaire, au Collège du Christ Roi de Nyanza, il portait le nom que ses parents lui avaient donné, Nturanyeninkiko, nom qui signifie : « j’habite parmi les rivaux ou je vis avec les gens qui ne me veulent pas du bien ». Dans le langage courant, on pourrait être tenté de penser faussement qu’il signifierait aussi : « j’habite tout près de la frontière ». En classe de poésie1, il a pris le nom de Rusatira (Rusatirantambara). Il va donc sortir du Collège avec un autre nom pour entrer à l’École d’Officiers avec le nouveau nom que nous lui reconnaissons aujourd’hui.

Les gens de sa région se rappellent des embarras qu’ils ont eus pour s’accoutumer à ce nouveau nom dont ils n’ont pris connaissance que lorsque l’intéressé avait le grade de sous-lieutenant. A cette époque, un sous-lieutenant était une personnalité importante. Ils n’ont pas oublié les engueulades de Rusatira contre ceux qui, par ignorance, avaient le malheur de le saluer par son nom de Nturanye (diminutif de Nturanyeninkiko), à l’occasion de ses visites dans la région. Ces engueulades n’ont pas manqué de révolter les plus sensibles.

Pourquoi n’a-t-il pas mentionné cet élément important de sa carte de visite et informé ses lecteurs sur les raisons qui ont motivé ce changement de nom? L’auteur aurait probablement des raisons de cette grande omission.

Au milieu des années 1980, au moment où l’appellation de Chef de Cabinet devint Secrétaire Général du Ministère de la Défense (MINADEF), le Général Rusatira a changé sa date de naissance et sa signature. Alors qu’il était enregistré dans son dossier, avec pièces ad hoc à l’appui, qu’il était né en 1943, il a fait modifier cette date pour dire qu’il est né en 1944.

Pour chercher à être dans les normes, il est retourné dans sa commune d’origine pour réclamer les pièces d’identité, lesquelles ont été visées par le Notaire, avant d’être versées dans les dossiers en remplacement de celles remises au moment du recrutement. Il est clair que la Commune, en complicité avec le Général Rusatira, a falsifié ces nouveaux documents, qui ont été par la suite visés par le Notaire qui ne comprenait rien dans ce jeu pour le moins sournois. Nous laissons aux curieux le soin de s’adresser à lui pour lui demander les raisons à la base de ces changements à tout le moins bizarres !

Enfin, un autre fait tout à fait étrange est celui-ci. En avril 1994, Rusatira est promu au grade de Général de Brigade par le Gouvernement intérimaire dirigé par le Premier Ministre, Jean Kambanda. En juillet 1994, le Gouvernement de Jean Kambanda perd la guerre déclenchée par le FPR /NRA. Après un très court séjour en exil à Bukavu2, Rusatira rentre au Rwanda pour rejoindre l’Armée Patriotique Rwandaise, vainqueur de la guerre. Dès son arrivée, en août 1994, le Gouvernement FPR le rétrograde au grade de Colonel. Depuis lors jusqu’à sa désertion ou à son renvoi du FPR, il a toujours porté le grade de Colonel. C’est seulement dans son exil au Kenya, en 1996, qu’il a commencé à se présenter encore une fois comme Général de Brigade dans ses déclarations. Ayant été nommé Général de Brigade par le Gouvernement intérimaire, il a été rétrogradé au grade de colonel par le gouvernement FPR. Il devrait donc expliquer comment il a pu recouvrer par après le grade de Général de Brigade.

3. A propos du rôle joué auprès du Président Juvénal Habyarimana.

En abordant ce point, nous allons centrer nos observations sur les fonctions de Léonidas Rusatira en tant que Chef de cabinet, appellation devenue plus tard Secrétaire général, au Ministère de la Défense. Pendant vingt-deux ans, Léonidas Rusatira s’y était imposé comme

1 La classe de poésie correspond à l’avant dernière année avant de terminer le cycle complet de l’école secondaire.
2 Dans son Livre, Rwanda, l’espoir, Rusatira a dit que c’était le représentant du FPR à Bukavu qui a facilité à son équipe de rejoindre Gisenyi, à partir de Bukavu, via Goma.

le dépositaire légitime et irremplaçable qu’aucun autre officier des FAR ne pouvait rêver occuper ce poste.

S’il tient à signaler qu’il fut nommé au poste de chef de Cabinet du Ministère de la Garde nationale et de la police en 1970, il devrait être plus équitable en reconnaissant que c’est le Président Habyarimana qui l’y a maintenu durant à peu près vingt ans. Comme il le confirme lui-même à la page 24 de son livre, il y est arrivé avec le grade de lieutenant et a reçu tous les autres grades dans cette même fonction jusqu’à celui de colonel.

Les FAR n’ont pas encore oublié de nombreux documents administratifs dont des lettres portant des directives et instructions du Ministre de la Défense Nationale qu’il a signées depuis 1970 jusqu’en 1992. Tout le monde sait qu’il était l’homme puissant auprès du Général Habyarimana et qu’il était parvenu à se confondre avec les acronymes DIRCAB d’abord et plus tard SEGEDEF signifiant respectivement Directeur de cabinet et Secrétaire général au MINADEF.

Curieusement, Rusatira prétend qu’il n’avait pas de poids et qu’il y est "resté assez longtemps pour tout savoir sans rien savoir 3». Vouloir faire accepter cette affirmation aux personnes qui ont été placées sous son autorité ou qui l’ont connu, serait aussi difficile que d’essayer de faire admettre à un vieillard qu’il ne va pas se brûler les doigts s’il touche dans le feu.

Tous les dossiers à destination ou en provenance du Ministre de la Défense passaient devant Rusatira. En tant que coordinateur du travail des différents services du Ministère de la Défense, il a dû émettre des avis sur beaucoup de dossiers. Mais il faut reconnaître que ce travail de coordination ne fut pas un succès. Même si chacun des différents hauts responsables avait ses qualités et ses défauts, nous savons que Rusatira a été en compétition déloyale avec ses proches collaborateurs, au lieu de rechercher l’esprit de collaboration et de complémentarité pour l’intérêt supérieur de la nation. Ces attitudes étaient quelquefois même provocatrices comme par exemple, le fait de recruter des informateurs et partisans parmi les jeunes officiers et de les monter contre certains chefs militaires tels que les Colonels Serubuga et Rwagafirita. En effet, cette situation a eu un impact très négatif sur le moral et l’efficacité des Forces Armées Rwandaises. Suite aux intrigues, aux chicanes administratives et règlements de comptes au sommet du commandement, les FAR étaient, à la veille de l’invasion d’octobre 1990, mal gérées, mal organisées, mal équipées et mal entraînées pour remplir efficacement leur mission de défense de la nation. Il faut aussi souligner que ces tares ont marqué les FAR tout au long de la guerre. Rusatira l’avoue lui-même mais sans se faire le moindre reproche.

Il convient également de souligner qu’en plus de son rôle de numéro deux au Ministère de la Défense, Rusatira a exercé des fonctions politiques au plus haut niveau de l’Etat. En effet, Léonidas Rusatira a été membre du Comité Central du MRND, de 1983 à 1991. Avec rang protocolaire supérieur à celui des ministres, seulement cinq officiers des FAR ont occupé cette position à savoir: Colonel Kanyarengwe, Colonel Nsekarije, Colonel Serubuga, Colonel Rwagafilita et Colonel Rusatira. A ce titre, Rusatira a participé à la prise de décisions politiques au niveau le plus élevé de l’Etat.

Lui qui dit qu’il ne sait pas, peut-il oser dire combien de fois il a été en désaccord ave les grandes positions politiques dans le cadre du Comité Central du MRND ?
Rusatira a piloté les grands dossiers du Ministère de la Défense notamment ceux de la coopération soit en se rendant personnellement dans des missions à l’étranger soit en dirigeant des réunions avec différentes délégations des pays amis ?
Le nom de Rusatira est archi-connu dans les services des pays qui ont eu à coopérer militairement avec le Rwanda d’une façon ou d’une autre. Immanquablement les archives existent.

3 Léonidas Rusatira, Rwanda, Le droit à l’espoir, p. 23

Avec l’avènement du multipartisme, le Président Habyarimana a cédé le ministère de la Défense depuis fin décembre 19914. Dès lors, Léonidas Rusatira ne pouvait pas monopoliser pour longtemps encore le poste de Secrétaire Général dans ce Ministère. C’est ainsi qu’il le quitta en juin 1992 pour devenir commandant de l’Ecole Supérieure Militaire (ESM), un poste aussi important au sein du Ministère de la Défense Nationale. Rusatira a donc été pendant plus de vingt-deux ans parmi les plus proches collaborateurs de Habyarimana et l’officier qui, après celui-ci, a le plus participé à la prise de décisions qui ont marqué l’histoire des FAR.

Rusatira peut ne pas vouloir se ranger parmi les admirateurs de Habyarimana pour des raisons conjoncturelles. Néanmoins, nous pensons qu’il exagère quand il traite celui-ci de « petit mégalomane»5. Tout lecteur qui connaît ces deux hommes, c'est-à-dire, Juvénal Habyarimana et Léonidas Rusatira, ne manquerait pas d’être complètement bouleversé et sidéré de lire de tels propos écrits par celui qui fut très longtemps son bras droit. Habyarimana a travaillé pour le progrès et le bonheur de son peuple jusqu’au sacrifice suprême. Il ne devrait pas mériter un tel traitement de la part d’un officier qui a passé presque toute sa carrière à ses côtés sans le dénoncer ni tenter de se démettre. N’est-ce pas un signe qu’il approuvait ce que son chef faisait ? Nous pensons que l’attitude actuelle de Léonidas Rusatira répond plutôt à d’autres calculs.

Il est acculé de prendre ses distances par rapport à Habyarimana que la propagande a cherché qu’il soit l’homme par qui le malheur des Rwandais est arrivé.

Avec cette position, Rusatira est bien dans la peau du vaincu dont il brosse le portrait dans son livre à la page 37 où nous lisons : « Le vaincu ne renonce pas seulement au pouvoir, il cède aussi son âme et son histoire. Il ne marche plus droit mais courbé pour cacher qu'il a encore la conscience et la fierté. Il n 'ose pas jeter un coup d'œil sur ce qui lui appartenait de peur d'irriter le nouveau propriétaire. Il se cache lui-même dans l'oubli. Les nouveaux détenteurs du pouvoir détruisent tout ce qui déplaît en s 'appropriant ce qui leur plaît. Ainsi les vaincus sont efacés jusqu'au nom ; ils n 'ont pas existé ; les générations futures n 'en auront aucune référence ».

Comme Habyarimana déplaît à ses assassins, il doit déplaire au vaincu pour ne pas irriter le nouveau propriétaire. Surtout il ne faut pas montrer que l’on fut son proche, son fidèle, son confident et son âme damnée. Il est riche de sens ce proverbe maghrébin qui dit : « Quand un taureau tombe, les couteaux se multiplient »6.

4. Le Général Rusatira face à l’invasion du Rwanda

Rusatira expose sur plusieurs pages de son livre une rumeur selon laquelle l’invasion du Rwanda était au départ un simulacre d’attaque convenue entre le Président Habyarimana, le Président Museveni et Rwigyema : « Les deux présidents auraient alors convenu d'un stratagème qui ne manquait ni d'imagination ni de perspectives. Il fallait un simulacre d'attaque arrêtée dès son déclenchement et suivie par des négociations avec comme résultat déjà connu l'acceptation par le Rwanda du retour de tous les réfugiés sans condition; eux-mêmes cessant, par l'entremise de Rwyigema parrainé par Museveni, tout acte d'hostilité contre le régime rwandais. Une véritable gageure pour le président Habyarimana : trouver

4 Dans la foulée, le Président Habyarimana a cédé aussi les postes de chef d’Etat Major de l’Armée et de la Gendarmerie. Le Président a renoncé au cumul de fonctions, comme il l’avait annoncé au cours de la réunion des responsables militaires du 04 décembre 1991, pour une meilleure gestion des FAR (voir La Relève N° 202 du 06 au 12/12/91 p. 3).
5 Léonidas Rusatira, Rwanda, Le droit à l’espoir, p. 184.
6 Un proverbe rwandais similaire dit: « Iguye hasi ntayitayigera ihembe ». Certes Habyarimana avait des défauts comme tout être faillible, mais il faut reconnaître qu’il avait aussi des qualités intellectuelles et de chef.

une issue honorable au problème de ses réfugiés, et sauvegarder ainsi son amitié avec Museveni mais sans perdre sa popularité auprès de sa propre population. »7

Une telle rumeur vise à présenter Habyarimana comme une personne sans vision stratégique ni politique, une personne d’une naïveté excessive. Si de tels faits s’avéraient exacts, on le qualifierait même de traître.

D’aucuns se demandent quels sont les mobiles qui poussent Rusatira à répandre sans preuve une rumeur non fondée sur une ludique guerre convenue d’avance entre l’Uganda et le Rwanda, dans le but de trouver une solution à une question des réfugiés Tutsi.

Nous pensons qu’un conte de fée de ce genre n’a pas de place dans un débat portant sur un drame comme celui que le Rwanda a vécu depuis le mois d’octobre 1990, à cause de l’invasion du Rwanda par la coalition NRA/FPR à partir du territoire ougandais. Personne n’a le droit de mettre en doute la volonté politique des autorités rwandaises pour trouver une issue pacifique au problème des réfugiés rwandais. Il suffit de lire le rapport sur la visite officielle du Président Habyarimana en Uganda du 04 au 06 février 1988 et sur les pourparlers qui ont suivi cette visite dans le cadre de la commission mixte mis en place sur le problème des réfugiés pour constater que le Gouvernement rwandais voulait une solution pacifique à la question des réfugiés. Le scénario, tel qu’exposé par Rusatira, est donc inimaginable.

Malheureusement, le FPR a voulu anticiper sur les travaux de la commission mixte pour le retour pacifique de ces réfugiés en envahissant le Rwanda le 01 octobre 1990. Ni l’accélération des travaux de la commission mixte, ni la visite à Kampala du Ministre Casimir Bizimungu, fin septembre 1990, n’ont arrêté l’agression du Rwanda par la coalition NRA/FPR.

En tant que Secrétaire Général au Ministère de la Défense, Rusatira était au courant de toutes ces démarches d’autant plus qu’il était membre du Comité Central du MRND et qu’il représentait le Ministre de la Défense dans le CIC ministériel de sécurité8. Toutes les démarches entreprises par le gouvernement rwandais constituaient des signes forts que celui-ci voulait une solution rapide et pacifique de la question des réfugiés rwandais. Par contre, le FPR a court-circuité et devancé ce projet qui devait lui ôter automatiquement les arguments et les ressources humaines pour attaquer le Rwanda.

Le Général Rusatira avait reçu, à la fin des années 1980, des informations sur l’imminence de la guerre contre le Rwanda9. Beaucoup de signes avant-coureurs étaient observables, notamment à travers le Journal Impuruza du Professeur Alexandre Kimenyi qui sensibilisait les réfugiés Tutsi de la diaspora à attaquer le pays10. Les renseignements sur les préparatifs de guerre par les réfugiés Tutsi en Uganda parvenaient régulièrement au Ministre de la Défense nationale. Mais qu’a fait Rusatira de ces renseignements au delà de son livre paru à la veille de l’invasion et dont le titre est assez évocateur : La guerre des faibles? Pourquoi n’a-t-il pas contribué à la mobilisation des ressources et des moyens militaires suffisants de manière à

7 Léonidas Rusatira, Rwanda, Le droit à l’espoir, p. 129
8 Le CIC (Commission interministérielle de coordination) en matière de sécurité regroupait le Ministre de la défense, celui de l’intérieur, de la justice, des affaires étrangères et le Directeur de l’ORINFOR (Office Rwandais d’Information).
9 Dans son livre “Noires fureurs, blancs menteurs”, M. Pierre Péan fait état, à la page 46, d’un télégramme envoyé par Rusatira à l’Elysée, en mars 1990, sur la menace d’une attaque contre le Rwanda par les réfugiés rwandais installés en Ouganda.
10 Selon les informations dignes de foi, Rusatira a défendu, au cours d’une réunion du Comité Central du MRND à ce sujet, l’idée selon laquelle il ne fallait pas informer la population sur les attaques éventuelles par la diaspora Tutsi. Mais curieusement, à la page 132 de son livre, il attribue cette position déplorable au Président Habyarimana au lieu de l’assumer personnellement en tant qu’auteur et défenseur devant les membres du Comité Central du MRND.

éviter au pays la surprise de l’offensive éclair de la coalition NRA/FPR du 01 octobre 1990 ? Qu’a-t-il fait personnellement pour s’attribuer de bonnes notes ?

Rusatira se souvient-il de l’exercice « Arc-en-ciel voilé » organisé en fin d’année 1987 et de la réunion de débriefing sur cet exercice au cours de la deuxième moitié de l’année suivante ? Se souvient-il des interventions des officiers et surtout de la question qui a été posée au sujet de l’urgente nécessité d’envoyer les cadres en stage pour la formation aux techniques de guérilla ?
Se rappelle-t-il de la réponse négative qu’il a lui-même donnée sur cette question précise?
Par la suite, l’État-Major de l’Armée Rwandaise a écrit une lettre au Ministre de la Défense, proposant d’envoyer en stage des cadres dans les pays bien identifiés qui avaient eu à faire avec la guérilla. Rusatira a opposé, encore une fois, une fin de non-recevoir, par une lettre signée de sa propre main. Dans sa réponse à la demande de l’État-major de l’Armée Rwandaise, il a précisé qu’il fallait apprendre aux cadres les principes contenus dans son livre « La Guerre des faibles ». Selon lui, les principes exposés dans son livre étaient amplement suffisants. S’il est vrai qu’à travers son livre, l’on y retire certaines idées qu’il a lui-même glanées ici et là dans d’autres ouvrages, peut-on vraiment croire Rusatira que les principes exposés dans son livre pouvaient remplacer un stage sur la guérilla? Et pourquoi s’est-il contenté de cette réponse évasive sans émettre des directives concernant le suivi de ce cursus ? Notre interprétation est simple : Rusatira ne voulait pas que de tels stages soient suivis.

Concernant encore une fois son conte de fée, les premières réactions des Présidents rwandais et ougandais indiquent qu’il n’y avait rien de convenu entre les deux hommes. S’il y avait eu une mise en scène entre Museveni, Habyarimana et Rwigema, Habyarimana n’aurait pas quitté New York précipitamment pour aller à Bruxelles et à Paris pour demander leur intervention. Il n’aurait pas été nécessaire que Mobutu entre dans le jeu en qualité de médiateur alors qu’une solution était déjà programmée. Museveni n’aurait pas lancé la célèbre phrase : « I know my boys ».

Aussi, s’il y avait eu un schéma arrêté d’avance, Museveni et Habyarimana auraient profité de leur première rencontre qui a eu lieu le 26 octobre 1990 à Gbadolite au Zaïre (actuelle RDC) pour régler définitivement ce problème.

Rusatira chercherait-il à se frayer les chemins pour s’attirer la sympathie de Museveni en effaçant complètement ou en allégeant drastiquement la responsabilité de ce dernier dans le drame rwandais ?

Quel que soit le but poursuivi, l’approche de Rusatira cause beaucoup de tort car elle véhicule une intoxication que les architectes de la manipulation ne tarderaient pas à relayer pour lui donner définitivement forme. Ainsi bâtie et consolidée, cette hypothèse finirait par devenir vérité. Partant, personne ne saura jamais la vérité et les vraies responsabilités des différents acteurs sur le drame rwandais. Seul Museveni en sortirait ragaillardi.

Tout au long de son livre, Rusatira Léonidas continue de ressasser son appel à la résistance lancée à la population contre l’invasion du Rwanda par le FPR le 01 octobre 1990. Il ne nous dit pas si c’est en qualité de ses fonctions qu’il a posé ce geste héroïque ou si c’est grâce aux prérogatives que lui conférait sa toute puissante position de numéro 2 au Ministère de la Défense Nationale. Pourquoi veut-il assumer ce qui l’arrange et s’éloigner de ce qui lui serait compromettant ?

5. Sur le rôle de Rusatira dans la conduite de la guerre

A la page 197 de son livre, le Général Rusatira dit : « Ma critique sur l'armée rwandaise et son commandement n'est pas tardive puisque mes avertissements avaient été formulés à
temps. On aurait dû m'éprouver en me confiant, dès le temps de paix, le commandement pour vérifier si je savais appliquer les théories que je prêchais. Mais les jalousies, les complexes et les intrigues ont paralysé la réflexion et l'esprit d'initiative. Il a été jugé que je ne méritais pas cette chance, parce qu 'on n'a envisagé que l'éventualité de me mettre en valeur. On a oublié que le commandement à la guerre est une arme à double tranchant, un jeu de quitte ou double. J'étais prêt à jouer ce jeu avec détermination en vue de gagner ou de ne pas tout perdre. »

Il est surprenant de lire ce passage à travers lequel Rusatira voudrait se mettre en dehors du commandement des FAR dont il a fait partie pendant longtemps dans le cadre de la troïka11 autour du Président Habyarimana. Ainsi, il aurait formulé des « avertissements » dont il s’est gardé de révéler le secret.

Nous pensons qu’à défaut de nous éclairer sur ces propositions, et à défaut d’informations sur les interrogations que nous posons, nous ne pouvons pas juger de la pertinence de ses propositions. Aussi, ne pouvons-nous pas accepter que Rusatira n’ait pas pu passer ses propositions au commandement des FAR dont lui-même faisait partie. Qui peut croire que Rusatira aurait fait une proposition d’une telle importance qui ait été refusée par le Président Habyarimana ? Pouvons-nous le croire sur simple parole pour conclure qu’il était « clairvoyant et soucieux de conduire son armée à la victoire » ?

Quand il dit qu’il était «prêt à jouer ce jeu avec détermination en vue de gagner ou de ne pas tout perdre», nous croyons qu’il est facile de tenir de tels propos, mais pour être plus crédible, le lecteur aurait souhaité connaître le secret caché derrière sa stratégie et sa tactique ! A-t-il déjà oublié que quand la coalition NRA/FPR attaqua le Rwanda le 1er octobre 1990, aucun pays n’a condamné cette invasion du Rwanda par des éléments venus de l’Uganda ? Que le HCR, dont les règlements interdisent aux réfugiés de prendre les armes contre leur pays d’origine, n’a pas, à notre connaissance, officiellement condamné, cette agression alors qu’il avait pourtant été associé aux négociations pour le retour pacifique des réfugiés rwandais? Rusatira a-t-il oublié que même la Belgique, puissance coloniale et amie du Rwanda, a refusé de livrer au Gouvernement Rwandais des armes qu’il avait commandées et payées ? Comment aurait-il pu contourner la résolution du Conseil de sécurité de l’ONU du 17 mai 1994, qui a décrété l’embargo contre la vente d’armes au Rwanda, pays agressé depuis octobre 1990, alors que l’Ouganda approvisionnait sans cesse le FPR sous l’œil complice de ses bailleurs de fonds et des hautes institutions financières internationales ? Qu’aurait fait Rusatira pour éviter la guerre que les réfugiés rwandais voulaient à tout prix quand Habyarimana négociait pour qu’elle ne puisse pas avoir lieu ? Nous croyons que douze ans après la victoire du FPR, une analyse objective de la victoire ou de l’échec doit impérativement tenir compte de tous les paramètres qui ont porté le FPR à la victoire finale.

Il est vrai que le Général Roméo Dallaire, commandant de la MINUAR, a exprimé le même regret de ne pas voir Rusatira à la tête des FAR ou du moins une partie des FAR « modérés » en vue de se soumettre à une reddition sans condition au FPR 12. Dallaire en le disant, interprétait peut-être mal la lettre des officiers des FAR dont faisait partie le Général Rusatira lui-même datée du 12 avril 1994. (Nous reviendrons sur ce communiqué du 12 avril 1994, dans les lignes qui suivent).

Rusatira qui se veut l’initiateur de ce communiqué s’estimait le seul capable de sauver le Rwanda ; mais d’autres lui auraient refusé cette opportunité par jalousie. Mais quelles recettes avait-il pour arrêter ou gagner la guerre ? D’autant qu’au niveau de l’expérience de

11 Il faut entendre par troïka les immuables adjoints du président Habyarimana (Rusatira Léonidas au Ministère de la Défense Nationale depuis 1970, Serubuga Laurent à l’Etat-Major de l’Armée Rwandaise depuis 1973, Rwagafilita Pierre Célestin à la Gendarmerie Nationale depuis 1979)
12 Voir Dallaire : « J’ai serré la main du diable. Page 373-374 »

commandement, il n’a commandé aucune opération militaire pour pouvoir revendiquer une expérience de terrain. Sur quoi Rusatira pouvait-il fonder ses assurances pour se considérer comme le messie désigné pour sauver le Rwanda ? Et s’il avait quand même des solutions salutaires pour le pays, qui est-ce qui l’a empêché de les proposer au commandement des FAR dont il faisait partie ?

Par ailleurs, Rusatira affirme qu’il n’a joué aucun rôle dans la conduite de la guerre. Il semble nous dire que puisqu’il n’a pas eu la chance de commander directement les troupes, il était d’office exclu du jeu. Il ajoute sur la même page 197 que, de ce fait, il ne devrait pas être associé à la défaite que les FAR ont connue alors qu’on a tout fait pour l’éloigner du combat de peur de devoir l’associer à la victoire à venir. Ces graves déclarations cachent mal une réalité déchirante.
Comme tout le monde le sait, le Président de la République était en dehors du pays au moment de l’invasion, le 1er octobre 1990. Juste après l’attaque, le Colonel Rusatira a présidé au Ministère de la Défense, une réunion regroupant les deux chefs d’Etat Major adjoints (armée et gendarmerie) et le secrétaire particulier du Président pour échanger des informations et des points de vue sur l’invasion. Il en a résulté un communiqué informant la population de l’invasion. Ce communiqué fut naturellement signé par le président de la réunion. Le Général Rusatira le dit dans son livre à la page 133 : « Une réunion est convoquée d'urgence par la Présidence et doit se tenir dans le bureau du Secrétaire général à la Défense. En venant d'initiative se réunir en mon bureau, ces personnalités m 'accordent brusquement une importance qui contredit leur attitude habituelle à mon égard. J'ai découvert le piège trop tard, mais sans trop de regrets. Les participants échangent des informations et des points de vue sur cette invasion. Il en résultera un communiqué controversé qui appelait la population à la vigilance, le pays ayant été attaqué de l'extérieur. Certains participants à la réunion, visiblement confiants dans la suite des événements, ne voulaient pas de ce communiqué, alléguant qu'il fallait éviter d'efaroucher la population en l'absence du chef de l'État. Je décide d'endosser la responsabilité de cette information en signant le document ».

Qui peut réellement croire que c’est un piège qu’on tendait à Rusatira? Peut-être le seul survivant de cette réunion, le Colonel Serubuga, devra nous éclairer sur cette question. Que vise Rusatira quand il prétend avoir été désapprouvé par le Président de la République pour avoir diffusé ce communiqué issu de cette réunion ?

Où est le piège tendu à Rusatira alors qu’il dit que « Certains participants à la réunion, visiblement confiants dans la suite des événements, ne voulaient pas de ce communiqué, alléguant qu'il fallait éviter d'efaroucher la population en l'absence du chef de l'État ». N’est-il pas clair que c’est lui qui avait l’initiative ? De toutes les manières, ce n’était pas pour la première fois que le SEGEDEF, indépendamment de l’ancienneté dans le grade, présidait des réunions ou des cérémonies militaires qui regroupaient les deux Chefs d’Etat-Major adjoints.

Par ailleurs, nous pensons que ce que Rusatira dit n’est pas vrai, parce que, même sans ce communiqué, la population l’aurait su en écoutant d’autres postes de radio qui reportaient à propos de cette invasion du Rwanda par des éléments venus de l’Ouganda. L’on se rappelle combien RFI s’était investie pour informer ses auditeurs à propos de cette attaque. En plus de cela, Rusatira est resté Secrétaire Général au Ministère de la Défense jusqu’en juin 1992 et il n’y a aucune preuve dans son dossier sur ce prétendu désaveu par le Président de la République. Enfin, une telle information n’a jamais filtrée au sein des FAR. De toutes les façons, on comprend mal comment le Président aurait eu une telle réaction en ces circonstances d’autant plus que ce communiqué fut le résultat d’une concertation entre quatre responsables militaires. Il aurait été plutôt irresponsable de leur part de ne pas informer la population.

Bien plus, dans l’après-midi du 04 octobre 1990, Rusatira a accordé une interview aux journalistes belges qui ont posé justement des questions en rapport avec cette attaque. Le Président HABYARIMANA étant rentré la veille dans la soirée, Rusatira avait eu le temps de le briefer sur les événements qui s’étaient passés en son absence, y compris la réunion des quatre chefs militaires tenue après l’attaque. Et s’il avait été désapprouvé par le Chef de l’État pour avoir informé la population de l’attaque du 1er octobre 1990, comment peut-il expliquer qu’il ait pu être autorisé à parler aux journalistes belges, le 04 octobre 1990, sur le même sujet ?

Rusatira va même plus loin en soutenant que suite à ce prétendu désaveu, il a échappé à un attentat dans la nuit du 04 au 05 octobre 1990. Il soutient qu’il était visé par la fusillade de cette nuit dans la ville de Kigali. Nous y reviendrons plus loin pour démontrer qu’il s’agit d’une pure fabrication de sa part.

Par contre, il y a eu, au début de la guerre, un incident dont Rusatira ne veut pas parler et qui serait à l’origine de sa frustration. A cette époque, celui-ci a voulu que la cellule des opérations soit dirigée par le Ministère de la Défense au lieu de l’État Major de l’Armée, mais le Président de la République en a décidé autrement. C’est ainsi que l’on a mis en place à l’Etat Major de l’Armée ce qui a été appelé alors « Direction des opérations13 ». La décision du Président relevait de la pure logique car la conduite de la guerre ne se limitait pas seulement à la direction des opérations militaires. Rusatira avait du pain sur la planche: il ne pouvait pas chômer en cette période de guerre. Les tâches de mobilisation des ressources humaines et matérielles, celles de recherche de renseignements stratégiques, celles liées aux actions médiatiques et psychologiques pour ne citer que ces quelques domaines seulement, étaient immenses pour le Ministère de la Défense.

Rusatira ne peut pas nier qu’il a assisté régulièrement aux réunions de la Direction des Opérations militaires qui se tenaient chaque matin à l’État major de l’Armée Rwandaise pour examiner la situation sur le front et les actions à mener pour la poursuite de la guerre.

A la page 184 de son livre, il soutient que pour avoir osé exprimer au Président Habyarimana, trois mois avant, ses inquiétudes sur la dérive politique en cours, il s’est vu mis sous les ordres d’un officier qui lui était inférieur en grade. Ainsi, Rusatira n’a pas digéré la désignation du Colonel Augustin Ndindiliyimana à la tête du Ministère de la Défense en décembre 1991. Cependant, on sait que Ndindiliyimana était une personnalité expérimentée, parce qu’il avait été Ministre depuis 1982. Il n’y avait donc rien d’étonnant qu’il soit nommé à la tête du Ministère de la Défense dans le gouvernement dirigé par le Premier Ministre Sylvestre Nsanzimana à la fin de l’année 1991.

Depuis 1970, plusieurs officiers supérieurs en grade avaient travaillé sous les ordres de Rusatira et avaient obéi au règlement qui prévoyait que la fonction primait sur le grade. Au lieu de se conformer à la loi comme d’autres l’ont fait à son égard, Rusatira a violemment boudé le fait de passer sous les ordres de Ndindiriyimana, moins ancien dans le grade. Peut-être pensait-il que le poste de Ministre de la Défense lui revenait pour y avoir exercé de hautes fonctions pendant 22 ans ?

Par ailleurs, si en septembre 1991 Rusatira pouvait s’approcher du Président Habyarimana pour lui faire part des choses qui n’allaient pas dans la politique du pays et de surcroît en rapport avec le parti du Président comme il le dit dans son livre, cela signifie que leurs relations sont restées bonnes. Ces bonnes relations excluent déjà l’existence de démêlés de grande ampleur avec le Président au début de la guerre. Nous allons démontrer plus loin que ce prétendu attentat contre Rusatira dans la nuit du 04 au 05 octobre 1990 n’a pas eu lieu.

Rusatira révèle dans son livre qu’il ne s’est jamais senti dans sa juste place pendant la guerre. Il y revient tellement souvent que cela paraît être une obsession. Ceci est une preuve

13 Rusatira en fait allusion à la page 133 de son livre à la note de pied de page no 3.

que l’incident relatif à la direction des opérations militaires que nous venons de relever plus haut était si bien réel et profond. Cet incident, comme la nomination du Général Ndindiliyimana à la tête du Ministère de la Défense, l’a donc sérieusement affecté.

Depuis la veille de l’avènement du multipartisme, Rusatira ne s’est pas effectivement occupé de ses tâches si importantes au Ministère de la Défense au moment crucial de l’histoire du pays. Ses déclarations à peines voilées permettent enfin de comprendre son comportement qui, tout au moins, frise la trahison. En effet, quelles que soient ses raisons personnelles, il aurait dû privilégier les intérêts supérieurs de la nation et avoir un peu de modestie de comprendre que bien loin des intrigues de cour, d’autres officiers tombaient sous les balles des envahisseurs pour défendre leur patrie. Encore une fois, son amour-propre a pris le dessus sur la raison.

En outre, nous pouvons affirmer sans risque de nous tromper, que Rusatira est arrivé au point de ne pas souhaiter la victoire militaire des FAR à laquelle il croyait ne pas être associé. Comment peut-on ne pas croire que Rusatira faisait partie de ceux qui ne souhaitaient pas la victoire militaire des FAR quand on sait qu’il a tenté sans succès, depuis l’avènement du multipartisme, d’inciter les militaires à la révolte et à ne pas combattre en leur disant que la cause qu’ils défendaient ne valait pas la peine. Il a ainsi fait des démarches dans ce sens auprès de certains officiers du Bataillon Para Commando, du Bataillon de Reconnaissance et du Bataillon Commando de Ruhengeri14 mais sans succès. Nous nous limitons à ces unités pour lesquelles nous disposons de preuves15. Nous savons aussi qu’il a fait les mêmes démarches auprès des civils intellectuels qu’il recrutait pour l’opposition proche du FPR mais sans beaucoup de succès. D’ailleurs, Rusatira ne cachait pas sa tendance politique MDR aile pro-FPR. Pourtant, en vertu de la constitution du 10 juin 1991, les membres des FAR, encore en activité de service, devaient être apolitiques.

A la lumière des incidents non exhaustifs ci haut relatés, nous pourrions affirmer que le Général Rusatira a sournoisement participé à la propagande de démoralisation et de démobilisation des Forces Armées Rwandaises pour compromettre leur victoire militaire qu’il ne voulait pas mais sans vouloir non plus celle du FPR. Il le confirme d’ailleurs lui-même à la page 60 de son livre. Il aura donc commis une erreur fatale car un tel comportement ne pouvait qu’encourager le FPR qui n’a jamais cru aux Accords d’Arusha, à poursuivre son objectif de conquérir le pouvoir sans partage, sachant que les divisions créées au sein des FAR, ne leur permettraient pas de résister efficacement. Rusatira devrait donc cesser de prétendre n’être pas associé aux causes de la défaite. Il devrait plutôt reconnaître qu’il est l’un des fossoyeurs des FAR et avoir le courage d’assumer sa part de responsabilité.

Avant de clôturer ce chapitre, nous pensons qu’il est indispensable de nous arrêter un peu sur le communiqué du 12 avril 1994 qui a fait couler tant d’encre et qui continue à faire l’objet de manipulation et de récupération politique pour accréditer certaines thèses et sur les contacts secrets entre Dallaire et Rusatira.

En parlant du communiqué du 12 avril 1994 à la page 55 de son livre, Rusatira dit : « Même si tous les oficiers signataires de ce document ne faisaient pas partie de l'état-major, il fut attribué au commandement des Forces armées rwandaises (FAR) à cause de la caution du chef d'état-major. ».

A la page 68, Rusatira écrit : « La conspiration de Kigeme faillit donc réussir n 'eût été la présence du contingent français. Mais tout homme épris de justice reconnaîtra que je ne

14 Rusatira se rappelle de ses démarches infructueuses auprès du Major Laurent Bizabarimana, commandant du Bataillon Commando Ruhengeri, auprès du Capitaine Anaclet Dukuzumuremyi du Bataillon de Reconnaissance, du Capitaine Hakizimana et Capitaine Shumbusho tous deux membres du Bataillon Para commando. A cette liste s’ajoute aussi le Major Gérard Ntamagezo, commandant de bataillon dans le secteur opérationnel de Ruhengeri avant de devenir officier d’Etat Major de l’Armée Rwandaise.
15 C’est peut-être pour cette raison qu’il a participé à la campagne de diabolisation de ces unités.

méritais pas ce sort. En avril 1994, je m 'étais dressé, à titre personnel puisque je ne commandais rien, contre l'abandon de la Capitale par l'Etat-major sans coup férir ni négociation. J'avais même été à l'origine d'une déclaration, le Communiqué du 12 avril déjà cité et qui proposait de négocier et réclamait l'arrêt du massacre d'innocents. On m 'avait alors accusé de chercher un prétexte pour rester avec le FPR à Kigali ».

Nous pensons que Rusatira devrait ne pas continuer à entretenir la confusion autour de ce communiqué du 12 avril 1994 en disant qu’il fut attribué au commandement des Forces Armées Rwandaises à cause de la caution du chef d'état-major.

Plutôt, quelque soit la contribution des uns et des autres, la responsabilité dudit communiqué revient complètement à l’État-major de l’Armée Rwandaise qui lui a donné tout le poids conséquent en l’endossant au nom des FAR. Non seulement c’est le Chef d’État-major (a.i.) de l’Armée Rwandaise qui était présent mais il était entouré par les quatre chefs de bureau de l’État-major. Sans autre précision, un lecteur non averti ne saura jamais qu’à ce moment précis :
- Le Colonel Joseph Murasampongo était le G1 de l’État-major de l’Armée Rwandaise ;
- Le Colonel BEMS Aloys Ntiwiragabo était le G2 de l’État-major de l’Armée;
- Le Lieutenant-colonel Emmanuel Kanyandekwe, qui remplaçait le colonel Gratien Kabiligi, G3 de l’État-major de l’Armée Rwandaise, qui était en mission à l’étranger ;
- Le Lieutenant-colonel BEMS Augustin Rwamanywa était G4 de l’État-major de l’Armée Rwandaise.
A cet Etat-major complet de l’ Armée Rwandaise, sont venus s’ajouter quelques officiers supérieurs de l’Armée Rwandaise présents à Kigali et certainement entrés en contact d’une manière ou d’une autre avec l’Etat-Major pour la circonstance. Il s’agit de:
- Le Colonel Félicien Muberuka, commandant des opérations militaires dans la ville de Kigali
- Le Colonel André Kanyamanza, commandant de l’Escadrille d’Aviation ;
- Le Colonel Léonidas Rusatira, commandant de l’Ecole Supérieure Militaire ;
- Le Colonel Edouard Hakizimana, Chef de division Coopération militaire au Ministère de la Défense ;
- Le Lieutenant-colonel Ephrem Rwabalinda, Officier de liaison auprès de la MINUAR.
Il sied de souligner que ce communiqué était soutenu par toutes les Forces Armées Rwandaises. Nous nous inscrivons en faux contre toute personne qui pourra nous dire si ledit communiqué aurait rencontré une quelconque désapprobation d’un commandant de secteur ou d’un commandant d’unité.

Pourquoi dès lors certains manipulateurs attribuent-ils ce communiqué aux officiers dits modérés qui se seraient désolidarisés du Gouvernement ? Peut-on nous dire tout autre officier qui aurait été contacté et qui se serait opposé à ce projet ou qui n’aurait pas adhéré à cette initiative ?

Il serait tragique et regrettable que certains officiers aient contribué à l’accouchement de ce document avec des intentions cachées de vouloir conduire les FAR sur le terrain de la reddition sans condition comme le dit Dallaire qui ne s’empêche d’ailleurs pas de tourner en dérision cette initiative en disant que « cette proposition aussi naïve qu ’elle ait pu paraître montre le courage et le désir de stopper la guerre et les massacres ».

Mais nous nous demandons si Dallaire continue à se tromper quand il parle de ses contacts suivis avec Rusatira. Ainsi au paragraphe 3 de la page 496 de son livre, le Général Dallaire parle d’une lettre confidentielle lui envoyée par les généraux Gatsinzi et Rusatira: « Tel que je l’avais deviné à la suite de mon entretien privé avec Ndindiliyimana, le mois de mai f ut témoin du dernier sursaut des modérés. Un jour, je reçus au QG une lettre de Rusatira et de Gatsinzi, qui me fut transmise en secret. Ils me racontaient qu ’ils vivaient dans le sud avec d’anciens étudiants de l’Ecole militaire. Ils me demandaient de dire à Kagame que, lorsque le FPR les rattraperait, ils ne voulaient pas qu ’on les attaque car ils n ’avaient pas l’intention de résister. Lorsque je transmis le message à Kagame, celui-ci ne fut guère impressionné. Pour lui, ces hommes auraient dû résister publiquement aux extrémistes dès le début du conflit et ils devaient donc supporter les conséquences de leur comportement, tout comme les rares survivants qui les soutenaient encore et leurs familles.»

Mais plus grave est que, naïve ou pas, cette proposition devait être portée sur les fonts baptismaux par Kagame. Dallaire ne dit-il pas que « si Kagame leur donnait la reconnaissance et l’appui dont ils avaient besoin pour créer un mouvement d’opposition à l’intérieur de l’AGR (Forces de l’Armée Gouvernementale), il existerait une possibilité qu ’ils en viennent à éliminer le mouvement des extrémistes ». Si cela était vrai, il n’y aurait aucun motif de fierté pour un général qui accepte de trahir son serment en acceptant de collaborer avec les envahisseurs. Mais là où le bât blesse est ce stratagème de soumettre à ses compagnons d’armes des suggestions qui lui serviraient de main coulante pour atteindre ce diabolique dessein.

6. Sur les négociations de paix

A la page 197 de son livre, Rusatira dit : « La guerre consiste en la bataille et en la poursuite quand on est en position de force et en la négociation quand on est en position de faiblesse. » Pour ce qui est de la négociation, il ne faudrait pas perdre de vue l’élément essentiel et indispensable pour toute négociation, celui de la bonne volonté des deux parties désireuses de mettre fin au conflit par des moyens pacifiques. Or, la partie représentée par le FPR n’en voulait pas parce que son seul objectif était de prendre le pouvoir par la force. Nous serions d’accord avec Rusatira sur ce principe s’il pouvait faire la différence entre une guerre de conquête de territoire et une guerre de conquête du pouvoir. Au Rwanda, c’est de cette dernière qu’il s’agissait : le FPR visait le pouvoir. Les responsables civils et militaires qui ne l’ont pas compris tout de suite ont justement fait des erreurs d’appréciation et de jugement.

Spécialement dans ce genre de situation de guerre de conquête du pouvoir, il faut chercher à régler le problème politique qui se pose tant que l’on est en position de force. Il ne fallait pas attendre que l’on soit dans une position de faiblesse pour négocier la paix. Nous disons donc que le gouvernement rwandais a raté la meilleure occasion de négocier sérieusement avec le FPR et de requérir pour cela l’appui de la communauté internationale. Et cette bonne occasion se situe à la veille de la promulgation de la nouvelle constitution en juin 1991. En effet, en cette période, les FAR avaient chassé les combattants du FPR de la forêt des volcans et contrôlaient complètement toute la frontière. En ce moment là, le moral des combattants du FPR était très bas à telle enseigne que certains étaient prêts à répondre directement à l’appel de déposer les armes et de rentrer au pays. On se souviendra qu’il y a eu, avec l’aide de la Croix Rouge Internationale, l’organisation des corridors de passage des soldats qui regagneraient le pays.

Nous n’ignorons pas aussi qu’en cette période, certaines personnalités de l’opposition intérieure naissante ont entrepris, par naïveté et/ou opportunisme politique, des démarches secrètes auprès du FPR pour l’encourager à poursuivre la guerre et à ne pas accepter l’offre de
se rendre sans condition tout en lui promettant au moins l’appui politique16. Les autorités civiles et politiques du pays auraient dû réaliser le danger et accélérer résolument les négociations.

En tant que Secrétaire Général au Ministère de la Défense, le Général Rusatira a bien suivi cette situation que nous rappelons ici. Il n’a sûrement pas eu cette même vision des choses et conséquemment n’a rien fait pour influer sur la situation dans le sens que nous soutenons.

Par contre, nous savons à quel point Rusatira était allergique, à la veille des négociations directes avec le FPR en 1992, à l’idée que les FAR devaient tout faire pour permettre au gouvernement de négocier en position de force17. Mais nous nous rappelons tous qu’au même moment le FPR faisait pression sur toute la ligne de front pour s’assurer de la position de force avant de s’engager dans les négociations.

7. Sur la définition de l’ennemi

Au sujet de la définition de l’ennemi par les FAR, le Général Rusatira confirme à la page 309 de son livre, qu’une commission a été mise en place lors de la réunion des chefs militaires sous la présidence du chef de l’État suite aux discussions non concluantes sur cette question18. Mais pour rester fidèle à la consigne de tenir un discours « aimable et convenable 19», il se perd dans des contradictions inimaginables pour enfin qualifier d’extrémiste la définition retenue par la commission. Ce faisant, Rusatira abonde dans le sens des commentaires de l’opposition qui avait piraté le document et en a fait des interprétations tendancieuses et erronées dans les journaux pro-FPR. Pourtant le Gouvernement intérimaire n’a cessé de faire des précisions sur le véritable ennemi.

Nous aimerions informer les lecteurs que les membres de cette commission ont été désignés séance tenante par les participants dont le Colonel Rusatira lui-même. Il s’agit de: Colonel Théoneste Bagosora, Colonel Déogratias Nsabimana, Colonel Marcel Gatsinzi, Colonel Gd Pontien Hakizimana, Colonel Félicien Muberuka, Lieutenant Colonel Anatole Nsengiyumva, Major Juvénal Bahufite, Major Augustin Cyiza, Major Aloys Ntabakuze et le Major P. Claver Karangwa.

Rusatira prétend que la peur de certains membres de cette commission a servi les plus radicaux qui auraient ainsi imposé leur point de vue extrémiste. Pourtant, Rusatira était parmi ceux qui ont désigné les membres de la Commission, et n’a jamais émis d’objection à l’égard de l’un ou l’autre officier désigné comme membre de la commission. Pourquoi y revient-il maintenant ? Qui vise-t-il et sur base de quelle preuve peut-il l’affirmer puisqu’il n’était pas membre de cette commission ? Il n’indique nulle part qu’un membre de la commission lui

16 Dans son livre “Noires fureurs, blancs menteurs” Pierre Péan affirme à la page 89 que les milieux politiques n’étaient pas à la hauteur des enjeux de la crise nationale.
17 Rusatira se souvient de la réunion regroupant les deux Chefs d’État major adjoints (Armée Rwandaise et Gendarmerie Nationale) plus les chefs de bureau au Ministère de la Défense et dans les deux états majors qu’il a dirigée au début du mois d’avril 1992 au Ministère de la Défense et dont l’objet portait sur les négociations directes avec le FPR qui devaient débuter incessamment. Il se rappelle qu’il n’a pas soutenu, contre l’avis de tous les participants à la réunion, l’idée d’approvisionner les FAR de munitions suffisantes pour pouvoir résister aux assauts éventuels du FPR à la veille des négociations afin de permettre au gouvernement de négocier en position de force. Il se souvient qu’il a soutenu que les caisses de l’État étaient vides, que les militaires étaient fatigués de la guerre, qu’il y avait risque de désertions massives et qu’il n’était donc pas question de parler de position de force. Les commandes de ces munitions n’ont effectivement pas été faites. Du reste, on connaît la suite.
18 Rusatira a participé à cette réunion du 04 décembre 1991 en tant que Secrétaire Général au Ministère de la Défense.
19 Expression empruntée à Robin Philpot, dans son livre : Ça ne s’est pas passé comme ça à Kigali. Les éditions des Intouchables, 2003. 1463 Boulevard Saint Joseph Est. Canada.

aurait révélé cette information. Il n’a donc aucune base pour tirer une telle conclusion. Il ne fait que spéculer dans l’intention de nuire et de conforter la thèse de ceux qui l’ont utilisé.

Il convient d’informer le lecteur que c’est par la lettre N0 1437/G2.2.4 du 21 septembre 1992, que le Colonel Déogratias Nsabimana, Chef d’état major de l’Armée Rwandaise, a transmis aux unités, l’extrait du rapport produit par la commission mise en place le 4 décembre 1991. Cet extrait comprenant 14 pages comporte deux chapitres à savoir « la définition et l’identification de l’ennemi » et « la situation de l’ennemi ». Ce dernier chapitre met particulièrement en relief l’organisation politique et militaire de l’ennemi, ses objectifs, ses moyens et ses méthodes, ainsi que ses atouts et ses faiblesses». Ceux qui pensent que c’est le Tutsi qui est considéré comme ennemi, n’ont pas pris connaissance du contenu de cet extrait dont la diffusion était par ailleurs réservée aux seules forces armées. Même là, il ne pouvait pas être question de traiter « tout Tutsi d’ennemi », parce que le document était destiné aux militaires dont certains étaient des Tutsi. Nous pensons que ceux qui soutiennent que le document visait des Tutsi en général ne sont pas sérieux. Ou ils l’ont lu de travers, ou avec certains à priori. D’autre part, le rapport de cette commission qui était plus volumineux n’a jamais été diffusé et reste inconnu du public. Or, l’extrait dont il est question ne contient ni les conclusions ni les recommandations de la commission. Il est dès lors hasardeux d’interpréter le travail de cette commission sur base de ce seul extrait.

Dans cet extrait, l’ennemi est défini comme suit : « L ’ennemi principal est le Tutsi de l’intérieur ou de l’extérieur extrémiste et nostalgique du pouvoir, qui n ’a jamais reconnu et ne reconnaît pas encore les réalités de la Révolution de 1959, et qui veut reconquérir le pouvoir au Rwanda par tous les moyens y compris les armes. Il faut noter que l’extrait précise expressément que « les opposants politiques qui veulent le pouvoir ou le changement pacifique et démocratique du régime politique actuel au Rwanda ne sont pas à confondre avec l’ennemi ou les partisans de l’ennemi. »

Il est clair que les passages ci-dessus ne suggèrent nulle part une intention globalisante à moins de faire croire que tous les Tutsi étaient extrémistes et qu’ils voulaient tous prendre le pouvoir au Rwanda par les armes. Or, c’est bien le contraire car des intellectuels, des politiciens et des hommes d’affaires Tutsi de l’intérieur ont dénoncé, par écrit et publiquement, l’agression du FPR contre le Rwanda20. L’ennemi dont il s’agissait était bien le FPR21 que tout le monde par ailleurs reconnaissait être un front majoritairement Tutsi, même si quelques Hutu appelés à juste titre des « Hutus de service », en faisaient partie22. Pour s’en convaincre davantage, il faut lire les autres parties de cet extrait. Contrairement à ce que soutient Rusatira, la définition retenue par la commission ne suggère donc pas une globalisation aveugle ni ne considère comme ennemi, tous ceux qui avaient de près ou de loin des relations avec les combattants Tutsi.

20 Pierre Péan le confirme sur les pages 81 et 82 de son livre, “Noirs fureurs, blancs menteurs” : “Ainsi la lettre ouverte de seize fonctionnaires tutsis adressée au président Habyarimana en date du 31 octobre 1990 condamnait l’attaque du Front et exprimait leur soutien au président Habyarimana et aux FAR […] le 28 décembre d’éminents responsables politiques et hommes d’afaires tutsis font la même démarche.”

21 Un autre élément qui montre qu’il s’agit bien du FPR est la précision que le Colonel Déogratias Nsabimana, Chef d’Etat Major de l’Armée Rwandaise, a tenu à apporter dans sa lettre de transmission de cet extrait: « Certains éléments repris dans le document ont entre-temps changé. L ’ennemi se trouve par exemple sur notre territoire, alors qu’à l’époque il attaquait à partir de l’Uganda, tandis que ses efectifs qui étaient insufisants ont depuis lors sensiblement augmenté. Le cessez-le-feu a été efectif et les négociations sont en cours pour essayer de mettre fin à la guerre. ». Il convient de rappeler que le Colonel Nsabimana était membre de la commission.

22 Ces quelques Hutus ont été recrutés pour des raisons de propagande afin de cacher le caractère mono ethnique du mouvement. Après la victoire du FPR tous ces Hutus ont été évincés sans ménagement car leur rôle était terminé (certains ont été mis en prison tandis d’autres ont été tout simplement assassinés par ce front). Dans le journal Le Monde du 21 mai 2002, l’ancien Président, Pasteur Bizimungu, actuellement en prison, admet avoir été un Hutu de service, un potiche.

Rusatira ne cache d’ailleurs pas son malaise quand il dit : « C'est pourquoi la fameuse définition controversée de l'ennemi qui a défrayé la chronique depuis 1992 ne pouvait avoir mon adhésion, si l'extrémisme que lui reprochent ceux qui ont pu la lire est réel. »23 Cette déclaration ne montre-t-elle pas que Rusatira n’est pas convaincu de ce que ces nouveaux maîtres lui font dire ? Si Rusatira n’a pas lu le document, pourquoi prend-t-il position sur un document dont il n’a pas pris connaissance ?

Il dit aussi que le Colonel Déogratias Nsabimana n’était pas membre de cette commission. Il dit enfin que le compte rendu du rapport de la commission a été diffusé dans les unités par ce dernier qui avait trouvé cette lettre déjà prête à son entrée en fonction comme nouveau chef d’État Major. Comment Rusatira peut-il soutenir cela quand il sait que le Colonel Nsabimana est devenu chef d’État Major en juin 1992 et que la lettre de transmission de cet extrait date du 21 septembre 1992 ?

Concernant la prise de connaissance ou la lecture du document par Rusatira, nous sommes convaincus que Rusatira veut brouiller les pistes. Ce document était destiné à toutes les Unités et services de l’Armée Rwandaise et aux Écoles. C’est dire qu’il a donc lu le document. Nous nous demandons pourquoi il ne veut pas l’admettre.

8. Sur la mise en place du comité de crise

En parlant de la mise en place du comité de crise au cours de la réunion des officiers à l’ESM, le 7 avril 1994, le Général Rusatira dit : « La proposition fut acceptée trop facilem ent grâce à l'appui d'oficiers proches du colonel Bagosora, ce qui dépassa mes attentes de naïf invétéré. En fait, ces oficiers savaient déjà que le chef du gouvernement et ses ministres issus de l'opposition avaient été liquidés. »24

Cette présentation des faits par le Général Rusatira est tout à fait contraire à la vérité. Premièrement, Rusatira ne s’est jamais opposé à cette idée. Par contre, il a accepté volontiers de faire partie de ce comité et a participé à ses travaux jusqu’au bout. Ceci veut dire qu’il était convaincu de sa raison d’être et du bien fondé de sa mission25.

Deuxièmement, selon les déclarations des témoins devant le Tribunal Pénal International pour le Rwanda, le Premier Ministre Agathe Uwiringiyimana a été tuée le 7 avril 1994 aux environs de 11 heures pendant que la réunion de l’ESM était en cours. Ces mêmes témoins affirment qu’elle a été tuée par une bande de militaires mutins dont les enquêtes n’ont pas jusqu’à présent déterminé avec exactitude les unités militaires aux quelles ils appartenaient.

Rusatira ne peut donc pas soutenir que ces prétendus officiers proches de Bagosora ont quitté la réunion à laquelle lui-même assistait, pour commander ces mutins. Nous pouvons donc affirmer que ni Rusatira, ni ces officiers, personne ne savait, au moment de la mise en place de ce comité de crise, que le chef du gouvernement avait été liquidé par des militaires mutins, ou par des infiltrés du FPR dont des cellules clandestines étaient aussi présentes dans la Ville de Kigali? Il est donc clair que le Général Rusatira ne dit pas la vérité.

23 Léonidas Rusatira, Rwanda, Le droit à l’espoir, p. 308.
24 Idem, p. 156
25 L’auteur ne veut pas dire la vérité quand il se considère comme un naïf invétéré pour faire croire qu’il était en dehors de ce qui se passait. Ce qu’il dit n’est pas vrai. Donnons la parole au Général Roméo Dallaire dans sa réponse au juge d’instruction Damien VANDERMEERSCH, en date du 29 mai 1995. « I was slightly reassured to see some of the senior RGF moderate oficers there and, in particular, the commander of the ESM (an intelligent and prominent moderate). He was nominated to lead the production of the communiqué by a sub­crisis committee.” Ce qui se traduit en français comme suit: “J’étais légèrement rassuré de trouver en cet endroit quelques oficiers supérieurs modérés et, en particulier, le commandant de l’ESM (un homme intelligent et éminent). Il avait été nommé pour conduire la sous-commission du comité de crise chargée de la rédaction du communiqué après [cette réunion] » {Transmis au Procureur du Roi à Bruxelles le 29 mai 1995. Arrondissement de Bruxelles. Tribunal de Première instance, p.19}

9. Sur le remplacement du Général Déogratias Nsabimana

Etant donné que tout au long de son livre, le Général Rusatira fait état des frustrations successives qui ont jonché son parcours avant et durant la guerre d’octobre 1990, nous allons nous appuyer sur quelques passages de son ouvrage pour bien recentrer les débats.

A la page 53, il est dit : « Malgré un dévouement sans arrière-pensée, la suspicion battait son plein dans les rangs des forces armées rwandaises. Le climat devint plus malsain lorsque des conflits longtemps restés latents vinrent en plein jour à la faveur de la guerre et de la lutte pour les places devenues moins nombreuses à cause de l'arrivée du Front patriotique. Il s'y ajoutait que, en ce qui me concerne, je n'avais jamais cédé à la tentation du racisme ou de toute autre forme d'extrémisme. Et cette attitude était souvent tournée en dérision. Je fus exclu de toutes les fonctions prévues par l'Accord d'Arusha. La mort inopinée du président apporta un cran supplémentaire à la tension interne et qui ne pouvait plus échapper à tout observateur attentif. »

L’idée qui transparaît dans ce passage est que Rusatira se sent marginalisé depuis longtemps et parle de la lutte des places, dans laquelle il était certes engagé. Dès lors nous devons comprendre que le douloureux événement du 06 avril 1994 aurait été une occasion pour lui d’obtenir ce qu’il n’avait pas pu avoir jusque là.

Comme nous l’avons vu plus haut, Rusatira écrit à la page 197 : « On aurait dû m'éprouver en me confiant, dès le temps de paix, le commandement pour vérifier si je savais appliquer les théories que je prêchais. Mais les jalousies, les complexes et les intrigues ont paralysé la réflexion et l'esprit d'initiative. Il a été jugé que je ne méritais pas cette chance, parce qu 'on n'a envisagé que l'éventualité de me mettre en valeur. »

Tout lecteur avisé resterait pantois d’entendre cette assertion sortir de l’auteur. Comment, lui qui était dans les arcanes du pouvoir, peut venir étaler au grand jour des jalousies, les complexes et les intrigues qu’il n’ait pas eues le courage de dénoncer au moment de sa splendeur pour y porter remède ?

Ces deux extraits qui se passent de commentaires prouvent abondamment qu’on devrait être prudent avant de satisfaire aux ambitions de cet homme dont la frustration n’avait pas échappé à l’attention de ceux qui le connaissaient de près.

Nous avons suffisamment montré que cet officier était proche de Habyarimana et qu’il ne peut pas nier avoir été son bras droit du moins jusqu’au moment où il dit avoir commencé à ne pas être en odeur de sainteté avec le pouvoir suprême.

Il n’y a pas d’équivoque qu’il aurait souhaité un poste de commandement afin d’être éprouvé dès le temps de paix, c’est-à-dire à la période avant le déclenchement de la guerre de 1990. Mais il ne nous dit pas quand et quel poste de commandement il aurait demandé à son Chef, le Général-Major Habyarimana.

Au déclenchement de la guerre, aurait-il demandé au moins d’être nommé commandant d’un secteur opérationnel pour mettre en valeur ce qu’il prétend avoir prêché en temps de paix ? En tout cas s’il l’avait demandé, il n’aurait pas été le premier officier de ce grade à intervenir directement sur le terrain d’autant plus que le Colonel Nshizirungu qui était son aîné de promotion avait exercé le commandement du secteur opérationnel de Byumba. Pour éviter toute confusion, Rusatira devrait dire ce qu’il a demandé et ce qu’on lui a refusé.

A propos de Marcel Gatsinzi et d’Augustin Bizimungu qui ont occupé respectivement le poste de Chef d’État Major ad intérim et de Chef d’État Major en remplacement du Général Major Déogratias Nsabimana mort dans l’attentat contre l’avion du Président Habyarimana, Léonidas Rusatira déclare : «Rappelons que le nouveau chef d’état-major, d’excellent combattant qu ’il fût, n ’avait jamais exercé une fonction à ce niveau. Tout y était nouveau
pour lui ; la guerre qui faisait rage n ’allait pas lui donner assez de temps pour s’adapter à sa nouvelle charge. En plus, le général Augustin Bizimungu, tout comme Marcel Gatsinzi, son éphémère prédécesseur, n ’avaient que le commandement oficiel qui les rendait responsables, pendant que leur autorité sur certaines unités était relative. Ils n ’ont pas osé avouer ce handicap, et c ’est ce qui rendait leur position d’autant plus délicate et inconfortable. »26

Le Général Rusatira n’a pas d’argument pour soutenir que ces deux officiers n’étaient pas préparés pour occuper le poste de Chef d’État- major. En effet, Marcel Gatsinzi était breveté de l’Ecole de Guerre en Belgique. Il avait été pendant plus de dix ans le conseiller du Chef d’Etat Major de l’Armée Rwandaise pour les opérations et l’entraînement (G3) avant d’être nommé commandant de l’Ecole des Sous-officiers de Butare. Pendant la guerre, il avait assuré le commandement intérimaire du secteur opérationnel de Mutara en remplacement du Colonel Nsabimana tombé malade. Dans le cadre de la formation de la Nouvelle Armée, le Colonel Gatsinzi avait été désigné, en janvier 1994, au poste de commandant de Brigade par le gouvernement dirigé par Madame le Premier Ministre Agathe Uwiringiyimana conformément aux Accords d’Arusha27.

Quant au Général Augustin Bizimungu, celui-ci était également breveté de l’Ecole de Guerre en Belgique. A l’issue de l’Ecole de Guerre, il a commandé successivement le Centre d’Instruction de Bugesera, le Bataillon Commando Ruhengeri et le secteur Opérationnel de Ruhengeri depuis janvier 1991. Comme Marcel Gatsinzi, il avait été désigné, en janvier 1994, au poste de commandant de Brigade par le gouvernement.

Contrairement aux deux généraux, Marcel Gatsinzi et Augustin Bizimungu, Rusatira n’a jamais commandé une unité d’une taille supérieure à une compagnie. Il ne détient aucun brevet d’état major. Il convient de souligner que ce n’est pas l’occasion de faire la formation supérieure qui a manqué, mais tout simplement il ne l’a pas voulu de peur de céder momentanément sa place à d’autres personnes.

Toutes proportions gardées, les généraux Bizimungu et Gatsinzi avaient donc qualité plus que Rusatira pour assumer les fonctions qu’on leur a confiées en avril 1994. Il convient de rappeler qu’à cette période, ces fonctions n’étaient ni politiques ni administratives. La primeur des tâches était de s’engager aux combats afin de contenir le FPR, surarmé, bénéficiant de plusieurs appuis. Cette incontournable priorité aurait permis de gagner du terrain et des délais pour permettre aux politiques de faire leur devoir notamment négocier avec le FPR.

Il est vrai que ces deux chefs militaires ont hérité d’une situation chaotique suite à la décapitation au sommet de l’état et à la déstabilisation totale du pays consécutive à la reprise de la guerre par le FPR sur tous les fronts y compris dans la capitale. Il est vrai que le contrôle des unités en débandade relevait de la gageure surtout dans cette situation désordonnée. Il est aussi vrai qu’une certaine opinion même au sein de la MINUAR souhaitait que « les modérés des FAR », dont Rusatira, se rebellent pour se joindre au FPR en vue de hâter sa victoire militaire. Tout compte fait, la situation était certes très difficile à gérer, mais ces autorités ont fait de leur mieux pour être à la hauteur de leur tâche.

Enfin, Rusatira laisse sentir qu’il était le candidat le mieux indiqué pour occuper ce poste de chef d’Etat Major. Il renchérit en soutenant que s’il avait été nommé à ce poste, les FAR n’auraient pas perdu la guerre. Il prétend donc qu’il avait une solution miracle qu’il n’a jamais voulu révéler à ses collaborateurs et compagnons d’arme. Il faut être naïf pour y croire surtout pour ceux qui savent que c’est lui-même qui avait soufflé au colonel Gatsinzi, le 12 avril 1994, le projet d’abandonner la ville de Kigali au FPR sans combattre contrairement à ce qu’il dit à la page 68 de son livre. Heureusement qu’à cette occasion, l’Etat Major a été clairvoyant.

26 Léonidas Rusatira, Rwanda, Le droit à l’espoir, p. 198
27 Conformément aux accords d’Arusha, chacune des deux armées avait droit à deux postes de commandant de brigade et deux postes de commandant en second de Brigade.

Nous pouvons affirmer, sans risque de nous tromper, que sa solution magique dont il prétend garder le secret, n’était autre que la reddition sans condition. Il ne faut pas être stratège pour trahir.

10. Sur les tentatives d’assassinat dirigées contre Rusatira

Le Général Rusatira fait état, à travers son livre, de plusieurs tentatives d’assassinat dont il aurait été victime depuis octobre 1990. Il dit que la première tentative aurait eu lieu pendant la nuit du 04 au 05 octobre 1990. Il soutient sans sourciller que les fusillades de cette nuit dans la ville de Kigali étaient dirigées contre sa personne et contre d’autres officiers indésirables pour justifier les arrestations massives et arbitraires qui ont suivi28. Mais en même temps, il admet qu’il n’y eut ni dégâts matériels ni victimes. Il admet aussi que c’est bien lui-même qui a été contacté par un diplomate accrédité à Kigali29 au sujet d’une attaque imminente sur la capitale. Mais il ne veut pas avouer que c’est cette information, qu’il a lui-même relayée immédiatement au Président de la République, qui a été à l’origine du dispositif de défense de la ville mis en place à la hâte à la tombée de la nuit dans un climat de panique et de tensions extrêmes. Rappelons que dans la matinée du 04 octobre 1990, certaines unités engagées au front de Mutara ont reçu l’ordre de venir défendre la capitale. Si on a pris ce risque de retirer ces unités du front, c’est que la menace sur Kigali avait été prise très au sérieux30.

Au cours de la réunion des commandants de secteur et d’unités dirigée par le Président de la République, le 04 décembre 1991, les officiers avaient informé le Président de la République d’une certaine opinion qui disait que l’attaque de la nuit du 4 au 5 octobre 1990, dans la ville de Kigali, avait été une mise en scène, et ils voulaient savoir ce qu’il fallait répondre à ceux qui tiennent ce langage. Certains participants à la réunion ont reconnu que des infiltrés FPR avaient intentionnellement provoqués des tirs sporadiques pour créer le désordre et la panique dans la capitale31. A cette occasion, le Président de la République a passé la parole à Rusatira pour donner de plus amples explications au sujet de l’information fournie par l’Ambassade des USA et qui avait été à l’origine du dispositif de défense de la capitale. A ce propos, Rusatira a tout simplement confirmé qu’il avait reçu cette information de l’Ambassade des USA sans autres détails. Le problème qui se posait en ce moment là était de savoir comment faire face à cette opinion.

Par ailleurs, au cours de la nuit du 04 au 05 octobre, il n’a jamais été question de tentative d’agression contre un quelconque officier des FAR, et certainement pas contre la personne de Rusatira. Aucune rumeur du genre n’a même pas été enregistrée dans les milieux militaires. Il paraîtrait cependant que Rusatira aurait confié ce secret à ses amis civils au cours de l’année 1991 à la veille de l’avènement du multipartisme. Aurait-il inventé cette histoire pour prendre ses distances vis-à-vis de Habyarimana pour tenter de se repositionner ?

En tout état de cause, on peut se demander comment Rusatira aurait laissé sa maman dans sa résidence privée de Kicukiro alors qu’il était informé qu’elle allait être attaquée cette même nuit. Il ne haïssait tout de même pas sa maman au point de la laisser à la merci de ses

28 Léonidas Rusatira, Rwanda, Le droit à l’espoir, p. 279.
29 Pour brouiller les pistes et éviter toute vérification, Rusatira n’a pas voulu révéler qu’il s’agit d’un diplomate américain.
Bernard Lugan, signale à la page 56 de son livre « François Mitterrand, l’Armée Rwandaise et le Rwanda » que l’Ambassade de France à Kigali avait reçu la même information de la même source.
30 A la page 278, Rusatira soutient qu’il s’agissait d’une mise en scène. Dans ce cas, il devrait avouer qu’il en est le véritable architecte.
31 Il s’agissait d’infiltrés du FPR qui voulaient amplifier la panique dans le pays pour faciliter la marche des colonnes de combattants du FPR sur Kigali. Même si la capitale n’est pas tombée, le FPR a réussi son objectif car les arrestations massives et désordonnées qui ont suivi ont miné la crédibilité du gouvernement et provoqué un climat de méfiance et de malaise à l’intérieur du pays. Le FPR a ensuite exploité à son avantage cette situation sur le plan médiatique et diplomatique.

ennemis ! Nous sommes quant à nous convaincus que Rusatira a déménagé pour occuper sa maison officielle au centre ville dans le souci de se rapprocher du poste de commandement dans ces moments difficiles.

Cette attaque sur la capitale ne s’est pas déroulée comme prévu, suite aux circonstances indépendantes de la volonté des stratèges du FPR. Cet événement imprévu, c’est la mort de Rwigyema, vraisemblablement le 02 octobre 1990. Comme initialement prévu, les troupes des FAR devaient abandonner leurs positions dans le Mutara, pour venir défendre la capitale. Dans leurs mouvements vers Kigali, les troupes du FPR auraient dû les poursuivre pour s’approcher davantage de Kigali, et même pour y entrer. Parce que la mort de Rwigyema devait être tenue secrète pour éviter de saper le moral de tous les combattants, cette mauvaise nouvelle n’a pas été communiquée aux infiltrés et aux transfuges qui avaient occupé des positions de tir dans la ville de Kigali et dans les environs. C’est pour cela qu’à l’heure convenue, quelques transfuges et infiltrés ont commencé à tirer sur les objectifs initialement fixés. Dans leur riposte, bon nombre de militaires des FAR déployés dans la capitale, ont tiraillé dans la panique.

Dans cette litanie d’allégations, Rusatira prétend que des militaires excités du camp Kigali et manipulés dans l’ombre par des supérieurs ont failli, le 10 avril 1994, le détruire en même temps que son commandement à l’ESM sous prétexte d’y débusquer le Premier Ministre désigné Twagiramungu32. Mais il ne dit pas comment cette tentative aurait échoué. Il ne dit pas non plus qui sont ces supérieurs et comment ils auraient procédé. Il veut que l’on le croie sans qu’il donne un moindre élément palpable pour soutenir ce qu’il raconte. Quant aux honneurs rendus au Premier Ministre désigné Twagiramungu à l’occasion de sa rencontre avec les responsables des Forces Armées du pays, il n’y avait rien d’anormal à cela. Twagiramungu avait été désigné par arrêté présidentiel et avait droit au protocole et aux honneurs reconnus aux autorités de ce rang. Si le Ministre de la Défense ne lui reconnaissait pas cette autorité, il ne l’aurait pas invité à cette rencontre. Il était l’hôte du Ministre de la Défense et non de Rusatira. Celui-ci n’a fait que se conformer au protocole prévu par le Ministre qui était lui-même présent.
Quant au Président de la République, comment pouvait-il se sentir offusqué alors que c’est lui qui avait signé l’arrêté présidentiel nommant Faustin Twagiramungu à cette fonction et cela conformément aux accords d’Arusha ? Rusatira prétend que ces autorités auraient préféré qu’il accueille mal Twagiramungu pour l’humilier et le décourager mais tout en avouant que personne ne lui en avait donné l’ordre. Il ne dit pas comment et quand il a eu vent de ce souhait mais se contente de dire qu’il a découvert le piège à cause des reproches à peine voilés. Ici aussi il ne dit pas qui lui a fait ces reproches, quand et comment. Décidément Rusatira voudrait qu’on avale ses histoires sans mâcher. Pour les gens qui connaissent le contexte du moment, il faut être naïf pour y croire.

Un autre fait à considérer avec la plus grande précaution est que Rusatira ait été la cible d’une mitrailleuse installée au camp Kimihurura en avril 1994. Comment peut-on croire à cette histoire33? En effet, entre Kimihurura et l’ESM, il y avait au moins 3 km à vol d’oiseau et l’ESM se trouvait sur un terrain parfaitement couvert de bâtiments et d’arbres. De ce fait, on ne pouvait pas voir, du camp Kimihurura, le bâtiment abritant le bureau de Rusatira. Or, une mitrailleuse tire sur une cible que le tireur voit c’est-à-dire que la mitrailleuse effectue des tirs tendus et non des tirs courbes. De plus, une mitrailleuse a une portée efficace de 1800 mètres. Il est donc évident que cette histoire est une pure invention, un conte pour enfants. Par contre, les canons du FPR installés au mont Rebero arrosaient intensément le camp Kigali et l’ESM et c’est suite à la menace du FPR que l’ESM a dû déménager pour Nyanza et plus tard pour Kigeme. On ne peut pas comprendre pourquoi Rusatira cache cette réalité.

32 Léonidas Rusatira, Rwanda, Le droit à l’espoir, p. 282.
33 Idem, p. 282.

Ce qui est curieux, c’est que pendant toute cette période Rusatira ne vivait pas retranché dans un bunker. Il ne semblait pas être traqué de l’intérieur de son camp. Il sortait de l’ESM et se déplaçait même en dehors de Kigali. C’est ainsi qu’il s’est rendu plusieurs fois à Murambi vers le milieu du mois d’avril 1994 pour quémander son grade de général auprès des membres du gouvernement intérimaire. Il se déplaçait librement, il ne peut par conséquent pas prétendre qu’on cherchait à le tuer.

Nous affirmons que toutes ces histoires de tentatives d’assassinat, relèvent de la fiction. Aucune attaque n’a été dirigée contre Rusatira et lui-même est incapable de le démontrer.

Le Général Rusatira voudrait-il se présenter comme une victime qui aurait été persécutée pendant le régime Habyarimana ? Qui peut le croire ? Veut-il se présenter comme un super homme qui a su échapper miraculeusement aux multiples attentats ? Souffre-t-il d’un complexe de persécution au point de s’imaginer que des ennemis le traquaient de partout ou s’agit-il là de sa conscience qui lui reprocherait d’avoir trahi son corps et son pays ? Ou son nom d’enfance, Nturanyeninkiko, aurait marqué son subconscient jusqu’à croire qu’il naviguerait sans cesse au milieu d’ennemis et rivaux imaginaires ?

11. Au sujet de l’opération « SOS Butaro »

L’auteur évoque des initiatives qu’il aurait faites en faveur des déplacés de Butaro. Il déclare à la page 25 de son livre qu’en 1992, il « organisait l'initiative dénommée « SOS Butaro » pour secourir les habitants de la commune de ce nom chassés par la guerre ». Ces personnes devenues « réfugiées » dans leur propre pays, suite à la guerre du FPR, avaient effectivement besoin de la charité des gens de bon cœur pour survivre. Ceux qui ont pu survivre n’oublieront certainement pas le geste de générosité posé à leur endroit.

Nous n’avons pas de raisons de douter que Rusatira ait pu participer à cette œuvre de charité mais ce n’est pas lui qui a organisé cette initiative. En effet, selon des informations dignes de foi, l’opération « SOS Butaro » a été lancée par quatre bienfaiteurs originaires de la préfecture de Ruhengeri travaillant à Kigali : Denys Ntirugirimbabazi, Gouverneur de la Banque nationale du Rwanda, Donat Munyanganizi, Directeur de l’Electrogaz, Ferdinand Nahimana, Directeur de l’Orinfor et Fabien Neretse, directeur de l’OCIR-Café, directement rejoints par Mme Marie Kampororo, de la Banque nationale du Rwanda. Celle-ci s’est beaucoup investie et a mobilisé des centaines de femmes originaires de Ruhengeri pour la collecte de denrées alimentaires, des vêtements, etc. Toujours selon ces sources, plusieurs bienfaiteurs ont répondu à l’appel à l’aide de ces déplacés de guerre; ils ont apporté de l’argent, des denrées alimentaires, des couvertures, des vêtements, etc. Certains grands commerçants et chefs d’entreprise ont mis à la disposition de cette opération des camions pour le transport des effets collectés ou achetés grâce à l’argent récolté auprès des agents de l’Etat et du secteur privé originaires de Ruhengeri travaillant à Kigali comme auprès de plusieurs Rwandais de bon cœur.

Rusatira n’a joué aucun rôle de premier plan dans l’opération « SOS Butaro ». Il n’a jamais été vu au lieu du stock et du tri des effets ; il n’a pas été parmi ceux qui se sont rendus à Butaro pour présenter et distribuer ces aides aux déplacés de guerre.

Pour son prestige, Rusatira s’attribue des rôles qu’il n’a pas joués. En relevant ce cas, nous avons voulu tout simplement montrer à quel point son amour-propre démesuré le pousse à travestir la vérité.

12. Sur les propos divisionnistes

Dans le dernier chapitre de son livre, Rusatira fait connaître sa vision sur le problème ethnique. Bien qu’il condamne la discrimination, il ne propose pas concrètement comment le pays doit sortir du cercle vicieux dans lequel il est engagé. Nous espérons qu’il y pense.

Pour ce qui concerne le problème de régionalisme, nous avons été plutôt très déçus. Non seulement il ne propose rien pour résoudre ce problème qui a eu des conséquences catastrophiques pour notre pays, mais il entretient des propos de nature à attiser le feu. Au lieu de panser les plaies provoquées par ce problème, il se plait à les remuer en donnant de fausses informations visant à attiser les sentiments régionalistes. Ainsi par exemple, il dit : « Il est à rappeler ici que le sud-ouest était, à l'époque, considéré comme la route des modérés vers Bukavu et le nord-ouest celle des durs vers Goma. »34 Ici, Rusatira fait comme si les rwandais n’avaient pris que deux directions pour échapper à la poursuite du FPR.

Pourquoi Rusatira fait-il table rase des centaines de milliers de réfugiés qui ont pris le chemin de l’exil vers la Tanzanie ? Etaient-ils des extrémistes ou des modérés ? Pourquoi ne parle-t-il pas de ceux qui, ne sachant quoi faire, n’ont eu d’autre choix que de se réfugier en Uganda qui était pourtant la base arrière du FPR ? Que dire de ceux qui ont pris le chemin vers le Burundi, dont l’armée soutenait le FPR ?

Le Général Rusatira devrait prendre en considération que l’attaque massive du FPR depuis le 6 avril 1994, a permis à ses troupes d’encercler dans les tous premiers jours, les populations du nord et de l’est du pays. Celles-ci, pour échapper à la mort, n’avaient d’autres recours que vers l’Uganda, ou vers la Tanzanie. Les axes suivis dans cette dure épreuve étaient imposés à la fois par la situation tactique sur le terrain et l’endroit où l’on se trouvait. En effet, il était impossible d’emprunter la route de Kigali vers Butare après le 29 mai 1994 car cet axe avait été coupé par le FPR au niveau de Nyanza à partir de cette date.

Nous pensons qu’il est absurde de s’appesantir sur cet exercice qui, certainement a été malencontreusement évoqué. Ceux qui enduraient ce calvaire savent ce qu’il en était. A quoi bon de vouloir chercher à frapper les morts s’il nous prête l’expression?

Plus loin, il poursuit en disant qu’il eut des initiatives intéressées pour pousser le gouvernement à déménager le 12 avril 1994 pour Gitarama parce que le Président Sindikubwabo et Premier Ministre Kambanda étaient du sud35. Cette information est non seulement fausse mais vise à susciter les sentiments régionalistes. Nous estimons à juste titre que dans cette situation dramatique, personne n’aurait pensé à ce calcul puéril. S’il fallait déménager la capitale sous la menace du FPR, il n’y avait pas de meilleur choix que Gitarama. Quelle aurait été la proposition de Rusatira à la place de Gitarama ? Au lieu de cette autre proposition, il soutient que les inconditionnels du nord qui ne l’entendaient pas de cette oreille, ont continué à faire pression pour finalement déplacer le siège du gouvernement à Gisenyi. Encore une fois, tout le monde sait dans quelles conditions le gouvernement a quitté Gitarama. Le FPR ayant capturé la localité de Nyanza le 29 mai 1994, il était impossible de se rendre à Butare ou Gikongoro à partir de Gitarama. Le FPR a ensuite capturé Kabgayi le 2 juin et le gouvernement a dû déménager ce jour vers le nord. Y avait-il un autre choix ? Si le gouvernement avait pris la direction de Kibuye, Rusatira aurait dit la même chose que pour Gitarama.

Rusatira va jusqu’à dire que les FAR n’ont pas voulu défendre les régions du sud et d’ajouter que c’est pour cette raison que lui et le Général Gatsinzi y ont été envoyés sans troupes pour les livrer aux forces adverses36. Ces propos sont non seulement contraires à la vérité mais visent encore une fois à susciter des sentiments régionalistes.

34 Léonidas Rusatira, Rwanda, Le droit à l’espoir, p. 66.
35 Idem, p. 285.
36 Léonidas Rusatira, Rwanda, Le droit à l’espoir, p. 284.

En effet, l’ESM a déménagé pour Nyanza vers la fin de la première quinzaine du mois de mai 1994 pendant que la guerre faisait rage à Kigali. L’Ecole était noyée sous les bombardements du FPR et ne pouvait, dans ces conditions, conduire l’instruction. C’est pour cette raison qu’elle a dû déménager vers un lieu plus calme. En plus, en cette même période, plusieurs familles des militaires avaient également été évacuées de Kigali pour Butare afin de les mettre à l’abri des combats meurtriers. L’hôpital militaire de Kanombe avait été également évacué à Butare au courant de la deuxième moitié du mois d’avril 1994.

Quant au Général Gatsinzi, il était commandant du secteur opérationnel de Butare encore calme jusque vers la fin du mois de mai 1994. Tout ceci pour montrer que le Général Rusatira et le Général Gatsinzi étaient plutôt dans un milieu jusque là calme pendant que les autres militaires se faisaient tuer au front de Kigali et dans d’autres secteurs opérationnels actifs.

Après la chute de la région de Bugesera, le secteur opérationnel de Bugesera sous le commandement du Colonel Ndengeyinka a été déployé dans la Préfecture de Butare. Il avait installé son poste de commandement au bureau communal de Muyira. C’était vers le 23 mai 1994. Le 25 mai 1994, le Bataillon Para commando et le 31ème Bataillon ont été dépêchés en commune Muyira pour renforcer ce secteur. En ce moment, le FPR venait de traverser l’Akanyaru par le pont Rwabusoro pour investir Butare et Gitarama. Les combats se sont poursuivis dans cette région jusqu’à la prise de Nyanza par le FPR le 29 mai 1994. Après la prise de cette localité, il y a eu création du secteur opérationnel de Gitarama sous le commandement du Lieutenant Colonel Bahufite et du secteur opérationnel de Nyanza sous le commandement du Lieutenant Colonel Gasarabwe. Le Bataillon Para Commando va se retrouver alors dans le secteur Gitarama où il combattra jusqu’à la chute de cette préfecture vers le 8 juillet 1994. Il est donc faux de dire que les régions du sud n’ont pas été défendues. Les FAR ont fait tout leur possible avec les moyens disponibles pour défendre tout le territoire rwandais sans distinction.

13. Son rôle de rassembleur

Dans le dernier chapitre de son livre, Rusatira annonce pratiquement son programme politique et invite les Rwandais de tous bords de le suivre dans la marche vers l’avènement de la paix, de la concorde et du progrès au Rwanda. Il s’agit d’un objectif noble et ambitieux mais encore faut-il jouir de la crédibilité nécessaire pour jouer le rôle de rassembleur d’un peuple désemparé et qui semble avoir perdu confiance dans beaucoup de ses élites. En effet, ceux-ci n’ont pas su lui épargner tous ces malheurs et toutes ces humiliations.
Rusatira croit disposer d’un atout pour avoir servi dans les deux armées ennemies sans trahir aucune d’elles37. Puisque les deux armées ennemies défendaient des intérêts divergents, Rusatira peut-il nous dire s’il a servi loyalement chacune d’elles et pour l’intérêt de qui ? Par ailleurs, nous pensons que sa conviction qu’aucune de ces deux parties ne le porte dans son cœur comme il le dit à la page 146 de son livre, le met dans une position plutôt inconfortable. L’idéal serait qu’il ait des adeptes partout si réellement il s’est comporté dignement dans les deux camps. Nous pensons néanmoins que le fait d’avoir rompu avec les deux camps le met dans une position d’une très grande instabilité, un peu comme un moine désemparé qui ne sait plus à quel saint se vouer.

Rusatira peut avoir de bonnes idées mais nous pensons qu’à l’état actuel des choses, il a un handicap sérieux pour jouer le rôle de rassembleur ; tellement son intégrité et sa crédibilité sont mises en cause. Le peuple a besoin de leaders qui sont prêts à se mettre réellement à son service et non des opportunistes qui se cachent derrière la défense de l’intérêt général pour protéger ou assurer d’importants dividendes personnels qu’ils croient pouvoir en retirer.

14. Conclusion

En faisant cette critique, nous voulons être constructifs et aider au rétablissement de la vérité. Nous voulons partager le sentiment que nous avons éprouvé en lisant le livre. Comme nous l'avons dit au départ, nous n'entendons pas faire une attaque personnelle contre Rusatira ou parler du mal de lui. Nous n'entendons pas non plus mettre à sa charge tout ce qui n'a pas bien marché ou les conséquences désastreuses de la guerre déclenchée en octobre 1990 par le FPR. Cette guerre du FPR fut une catastrophe pour le Rwanda et le peuple rwandais. Elle était injuste et inutile et a malheureusement détruit le pays et causé d'énormes pertes en vies humaines. C'est très regrettable, mais c'est aussi une affaire nationale dans laquelle chaque Rwandais, y compris Rusatira, a sa part de responsabilité. Il était au courant de tout, il influençait grandement les décisions. Il ne doit pas continuer à vouloir imputer les fautes aux autres, en se réservant la belle part. Il doit savoir qu'il n'est pas étranger à la débâcle des FAR.

La communauté internationale en général, les États africains et plus particulièrement les voisins du Rwanda, n'ont jamais condamné l'agression du Rwanda par le mouvement FPR/NRA. Il en est de même pour les pays membres du Conseil de Sécurité et plus spécialement ses membres permanents, qui auraient pu orienter autrement le cours des événements au Rwanda. Mais pour des raisons diverses, ils ont favorisé la guerre et la victoire du FPR, dont les conséquences et les méfaits continuent de peser sur l'ensemble de la région des Grands Lacs Africains.

On ne peut pas honorer la mémoire des victimes en travestissant la vérité. Les survivants gardent une blessure profonde des douloureux événements qui ont endeuillé leur pays. Il ne faudrait pas en rajouter en leur racontant des demi-vérités ou des contrevérités. Nous estimons que les Rwandais doivent se dire la vérité pour pouvoir se réconcilier et construire ensemble l'avenir de leur pays et de leur peuple. Il s'agit ici d'un début de dialogue que Rusatira lui-même appelle de tous ses voeux.

Nous savons que dans ce dossier rwandais, il existe des gens qui ne veulent entendre qu'une seule voix : le discours aimable et convenable. Mais nous osons espérer que l'heure de la vérité a sonné et que les manipulations des faits et les affabulations vont désormais cesser pour faire la place aux faits objectifs et vérifiables.
 
PAR
 
 
Arusha, le 23 avril 2006

http://africadaily.tripod.com/ibigwari/Leonidas_Rusatira.pdf

10:45 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

24/04/2006

Rwanda 1964: Message du President Gregoire Kayibanda aux réfugiés rwandais - mars 1964

Tel que publié dans : RWANDA CARREFOUR D’AFRIQUE N° 31, MARS 1964


Mes chers Rwandais et Rwandaises réfugiés,

Au-dessus des soucis que la folie de certains d’entre vous me cause, quand, par des menées terroristes organisées de l’étranger, ils troublent leurs frères qui vivent en paix dans notre Rwanda démocratique et indépendant ;

Au-dessus de l’affliction que la malhonnêteté de certains d’entre vous Nous a causée en Nous traitant de génocide ;

Au-dessus de la peine que nous avons éprouvée lorsque des gens peut-être bien intentionnés ont mis à la disposition de vos manœuvres calomniatrices les instruments les plus modernes d’information ;

En dépit de tout cela nous avons estimé utile de vous adresser un salut fraternel, avec, avec l’espoir que beaucoup d’entre vous l’entendront.

Comment du Rwanda voyons-nous votre attitude dans son ensemble ? Comment le Rwanda juge-t-il vos comportements ? Quelle est surtout notre attitude à votre égard : trois questions au sujet desquelles je vais vous donner le point de vue de la République.

1. Certains d’entre vous en grand nombre ne demandent que la tranquillité pour se faire à leur état nouveau à l’étranger, s’installer et chercher des moyens pour faire vivre honorablement leur famille. Ils sont raisonnables et ce sont ceux-là que nous n’avons cessé d’inviter à rentrer au pays s’ils le veulent.

Certains d’entre vous ne se font pas à la vie à l’étranger et désireraient rentrer si l’atmosphère où ils vivent s’y prêtait. Nous sommes à leur disposition pour leur faciliter le retour pour autant que leurs démarches ne soient intégrées dans les menées subversives et terroristes comme celles de décembre dernier.

Nous savons que la plupart des membres de ces deux groupes sont partis en panique, d’autres sous la pression de sollicitations dont ils n’ont pu mesurer à temps le caractère mensonger et inhumain.

Nous savons aussi que les Bureaux régionaux du Haut Commissariat aux Réfugiés sont prêts à vous aider pour nous faire parvenir les données pratiques susceptibles d’aider nos services à adapter notre dispositif d’accueil.

2. Un petit nombre d’entre vous sont des fanatiques et ne peuvent pas mesurer les grands pas qu’a réalisés l’histoire du Rwanda et de l’Afrique depuis les derniers trois ans.

Ces féodaux impénitents se livrent à une propagande qui tend à convaincre que le régime mwami pourra être réinstauré : grave et si grave que non seulement le régime mwami est condamné définitivement, mais encore ceux qui, dans un aveuglement inouï persistent à « combattre pour le mwami » se condamnent à périr eux-mêmes.

Ces féodaux impénitents se livrent à des tromperies destinées à leur faire donner des sommes d’argent énormes soit-disant pour aider la cause prétendue nationaliste ou humanitaire et cet argent au lieu d’être utilisé à faire vivre les réfugiés, est employé à l’achat d’armes automatiques qui ne vaincront jamais une armée régulière et soucieuse du progrès du bien commun de la République.

Ces meneurs, dont mieux que moi vous connaissez la ruse et l’incivisme, vous font participer à des opérations qu’en démocratie vous condamneriez, et contre lesquelles vous pourriez réagir efficacement ; ils vous rendent des instruments d’un néocolonialisme qui prétend occuper la place laissée par les administrations coloniales d’antan. Vos peines dans les menées terroristes servent en réalité un néocolonialisme que l’Afrique condamne.

Les vies humaines qui, malgré notre vigilance, ont péri par terrorisme, ne gagnent rien à être couvertes par les bruits de vos calomnies à l’égard du Gouvernement de la République. Qui est génocide ? Posez-vous honnêtement la question et répondez-y du fond de votre conscience.

Les Tutsis restés au Pays qui ont peur d’une fureur populaire que font naître vos incursions sont-ils heureux de vos comportements ?

Qui est génocide ? Ceux qui vous appuient et financent vos menées terroristes et fratricides vous rappellent-ils aussi que les Bahutu ne se laisseront jamais malmener et qu’à vos coups ils n’entendent pas du tout opposer un héroïsme qui serait d’ailleurs de mauvais aloi ? Qui est génocide ?

D’où viennent les armes que vous employez à terroriser vos frères des frontières ? Pour quels buts vous sont-elles données ? Quelle assise africaine, sérieuse et constructive a jamais recommandé la lutte armée comme moyen de régler un différend si différend il y a ? Les difficultés que vos menées causent au Burundi et dans les pays qui vous avaient hébergés s’inscrivent-ils dans le cadre de la promotion de l’unité africaine ? N’aident-elles pas au contraire à réassujettir l’Afrique ?

Il arrive qu’entre vous, vous vous disputiez : examinez donc le motif de cette mésentente. N’est-ce pas le fond d’humanisme qui persiste toujours chez un grand nombre d’entre vous ? N’est-ce pas peut-être la colère des plus fanatiques qui ne supportent que l’argent collecté serve à nourrir et habiller une femme au lieu de servir à l’achat d’armes ! Que veut dire tutsi ? « Noble » comme dans le temps ? « Seigneur » comme dans la féodalité ? « Ethnie nomade et terroriste » comme vous tendez à le faire ? ou comme c’est actuellement « séide des forces anti-africaines » ! Quand tous les gens de bien auront ouvert les yeux et reconnu la méchanceté de vos manœuvres, tutsi ne gardera plus que le sens de « séide des forces anti-africaines » ou signifiera « ethnie nomade et terroriste ».

Venons-en à votre avenir et à vos enfants. Nous vous conjurons de penser à ces êtres innocents, qui peuvent encore être sauvés de la peine où vous conduisez votre groupe ethnique. Nous le répétons particulièrement à vous tutsi : votre famille vous impose des devoirs qui sont autre chose que les machinations où vous perdez votre temps et trahissez l’Afrique en terrorisant votre pays de naissance.

Ne croyez pas avoir rempli vos obligations civiques en laissant vos femmes et vos enfants de 15 ans dans vos rangs terroristes ! Encore une fois, qui est génocide ?

A supposer par impossible que vous veniez à prendre Kigali d’assaut, comment mesurer le chaos dont vous seriez les premières victimes ? Je n’insiste pas : vous le devinez, sinon vous n’agiriez pas en séides et en désespérés ! Vous le dites entre vous : « Ce serait la fin totale et précipitée de la race tutsi ». Qui est génocide ?

Certains d’entre vous –et quel cynisme !- comptent pour l’avenir sur les étudiants tutsi et les filles tutsi. Quel terrain votre terrorisme prépare-t-il à ces jeunes gens ? Quel est l’avenir de ces malheureuses coureuses dont la mission de noyauteuse de cabaret est tout simplement ridicule ? En matière d’espionnage vous avez encore à apprendre : vous fabriquez des loques humaines qui rendront votre défaite plus malheureuse et qui rendent plus sombre l’horizon de l’avenir des étudiants tutsi.

Et cette fin éventuelle, précipitée ou lente, doit faire réfléchir ceux d’entre vous qui ont encore un sens humain.

Quant à moi, en tant qu’Africain, en tant que votre Président tant que vous vous appelez Rwandais, je vous ai donné la solution la plus réaliste. Cette solution à votre situation se résume en ces quelques points :

1. Déposez les armes, remettez-les au néocolonialisme qui vous trompe, et reprenez les sentiments pacifiques.

2. Ceux qui veulent rentrer dans leur pays d’origine sont invités à rentrer : qu’ils s’adressent soit directement à nos services administratifs sociaux, soit au Bureau régional du Haut Commissariat aux Réfugiés. Nous lui avons indiqué les données dont nos services ont besoin pour le dispositif d’accueil.

3. Ceux qui veulent rester et s’établir dans les pays qui les ont hébergés, qu’ils s’établissent et obtempèrent aux lois de ces pays notamment en ce qui regarde la tranquillité publique. Nos services diplomatiques sont prêts à leur fournir toute l’aide possible par des démarches et des interventions auprès des autorités de ces pays.

4. Vos enfants, qui, dans l’enseignement supérieur et dans l’Université étudient avec la bourse octroyée ou cautionnée par le gouvernement, nous n’avons cessé de les encourager à revenir après leurs études servir la République. Nous avons adressé nos encouragements au bienfaiteur qui, touché par la misère de vos enfants, a instauré à leur intention un collège dans un pays voisin avec les autorisations des responsables de ce pays.

Nous vous invitons à ne pas gêner le service qu’il rend à votre progéniture.

Nous ne nous sommes pas trompés dans notre politique, quand dès les débuts du Gouvernement provisoire, en octobre 1960, nous avons invité, et notre Gouvernement et tous les Pays et toutes les instances internationales, à dépolitiser votre problème de Réfugiés.

La Révolution s’est faite violente à cause de vos leaders d’alors, en novembre 1959 : votre groupe a été vaincu. Le Referendum s’est fait sous les yeux des observateurs de l’ONU, votre groupe a été vaincu. Pendant que mon Gouvernement usait de tolérance à l’égard de l’aile opposant restée dans le pays, vous avez machiné d’employer la lutte armée ; vous avez chaque fois été vaincus et en même temps vous avez causé la perte de plusieurs vies humaines. Vous mettez en œuvre l’arme de la calomnie qui se retournera contre vous quand les directeurs d’agences et journaux se seront rendus compte qu’ils aident sans le savoir le terrorisme et la subversion.

Depuis le premier juillet 1962, la République Rwandaise est indépendante : ses institutions démocratiques et démocratiquement mises en place par la volonté du peuple restent dévouées au peuple, à tous les citoyens sans exception ni discrimination. La tranquillité publique a régné jusqu’au moment où vos incursions sont venues la troubler dans la partie méridionale du territoire. Le Pays dispose à son service, d’une Assistance technique dévouée et compréhensive, recrutée dans plusieurs pays amis de l’Europe. Le développement dans tous les secteurs de la vie nationale se poursuit. Et alors, que voulez-vous avec vos incursions terroristes ? Que voulez-vous quand sous la direction de gens inconscients vous boudez l’indépendance et le développement de la République ? A quoi aboutirez-vous quand indirectement vos manœuvres inutiles jettent de la brouille entre le Rwanda et le Burundi ? En quoi vos incursions terroristes résolvent-elles votre problème de réfugiés ?

Si vous aimez le Rwanda, suivez la politique que son gouvernement prône en matière de réfugiés et qui vous est rappelée dans les quelques points que je viens d’énumérer.

Le sens commun et la fraternité africaine vous invitent aussi à suivre la ligne que nous vous indiquons : revenez pacifiquement ou établissez-vous tranquillement dans les pays qui vous ont hébergés.

Nous avons estimé nous adresser directement à vous Réfugiés, à ceux d’entre vous qui ont encore de vrais sentiments d’humanité. C’est votre droit de savoir ce que nous pensons de votre attitude et nous pensons qu’au moment où des gens de bien croient pouvoir vous aider, les précisions que nous donnons viendront comme une contribution réelle à une action que nous espérons susceptible d’aider à l’amélioration des conditions de vie de vos familles et de vos adeptes. Ceux qui vous aident sont de deux groupes : rejetez ceux qui vous enseignent la guérilla et vous fournissent des armes pour le terrorisme ; écoutez ceux qui, avec nous, vous invitent à des sentiments pacifiques et à la tranquillité ; optez pour l’une ou l’autre des positions constructives du Gouvernement rwandais.

En tant que votre Président, je vous ai indiqué ces positions. Espérons qu’il n’est pas trop tard ; que vous vous remettiez dans la ligne de la paix qui est la ligne de l’Afrique et du Monde civilisé d’aujourd’hui.

Quant aux Tutsi qui vivent dans le pays, ils jouissent non pas évidemment du titre de « seigneurs à statut spécial » mais de tous les droits reconnus aux citoyens dans n’importe quel pays démocratique. Ne les trompez plus.

Vous pouvez savoir du reste que notre tolérance à l’égard des opposants a permis à votre terrorisme d’avoir des complices, soit dans la fomentation des troubles, soit dans la compilation des calomnies à notre égard dont une certaine presse s’est fait malheureusement l’écho. Que ces complices en soient punis, c’est normal, mais il sera mieux encore si vous ne les trompez plus, souvent par des manœuvres réellement inhumaines. A quoi vous serviront leur égarement, leur malheur ou l’entretien en eux d’inquiétudes qui sont causés uniquement par le terrorisme Inyenzi ? Vos dates, le 15, le 25 de chaque mois auxquelles vous dédiez vos incursions sont pour certains d’entre vos congénères un tourment quasi perpétuel. Mettez cela en relation avec vos haines personnelles, familiales, claniques : Bega et Bahindiro qu’en est-il au juste actuellement dans vos rangs ? De grâce, que personne ne continue d’insister sur ce qui peut diviser : cela ne fait que nuire à la démocratie authentique et au progrès des habitants de la République. Tout le Monde tend à l’union ; les diversités et les minorités sont respectées : la tolérance fait la loi ; c’est plus réaliste et plus constructif.

Ce que votre Président vous rappelle ici est réel. Même ceux qui ont fait de vous leur instrument de subversion néocolonialiste devraient m’écouter et revoir la disposition de leurs batteries. Ce que je vous rappelle est au-dessus des finances et des armes automatiques.

Je me suis exprimé à vous avec la franchise que vous me connaissez et que je vous dois dans la situation qu’est la vôtre.

10:46 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Les massacres de la population tutsi du Rwanda en 1963-1964

"Nous recevons, en complément des informations que nous avons déjà publiées sur les massacres de la population Tutsi au Rwanda (voir " le Monde" du 17 janvier 1964), une longue lettre de Mr Vuillemin, détaché par l'Unesco comme enseignant à Butare. Témoin des innombrables scènes de violence qui ont ensanglanté l'ancien protectorat belge, Mr Vuillemin a été amené à donner sa démission, ainsi qu'un autre expert des Nations Unies, car, écrit-il, "il ne m'est plus possible de rester au service d'un gouvernement responsable ou complice d'un génocide. Je ne peux partager l'indifférence et la passivité de la grande majorité des Européens d'ici, des agents de l'assistance technique bilatérale ou multilatérale. Je la considère comme une complicité objective. Comment pourrais-je enseigner dans le cadre d'une aide Unesco dans une école dont les élèves ont été assassinés pour l'unique raison qu'ils étaient Tutsi ? comment pourrais-je enseigner à des élèves qu'on assassinera peut-être dans quelques mois ou dans quelques années ?"


Voici les principaux extraits de la lettre que nous a adressée Mr Vuillemin :

Très peuplé (sa densité est d'environ cent habitants au kilomètre carré), le Rwanda ne compte pas de villages. Les dix préfectures sont des centres administratifs et commerciaux habités par des fonctionnaires rwandais et des commerçants arabes. Seules Kigali et Butare groupent une population qui atteint presque quinze mille habitants.

La plupart des Européens, pour lesquels l'infériorité des Noirs est évidente, ne se soucient des affaires publiques que dans la mesure où elles les concernent directement. Lorsqu'ils apprennent les persécutions dont sont victimes les Tutsi, ils y voient la preuve de la "sauvagerie nègre", cherchent des justifications à leur indifférence, soucieux avant tout de ne pas "s'attirer d'ennuis" de la part d'un gouvernement ombrageux, tant ils savent qu'ils occupent, dans ce pays au climat si agréable, une position dont ils ne sauraient espérer l'équivalent en Europe.

Les missions, très nombreuses, sont dans une situation fausse : heurtés dans leurs sentiments chrétiens, la presque totalité des missionnaires se préoccupent surtout de sauvegarder les positions de l'Eglise, dont l'influence politique est énorme. Des liens très étroits unissent l'Archevêque Perraudin au Président de la République, Mr Kayibanda, qui est aussi le chef du Parmehutu, parti quasi unique.

Il n'y a pas d'autre presse que les bulletins mensuels publiés par le Gouvernement et par l'Archevêché ; la radio est gouvernementale et jamais elle ne s'est fait l'écho des évènement intérieurs de décembre et janvier dernier. Aucun journal étranger n'a de correspondant régulier, ce qui explique pourquoi le Rwanda vit pratiquement hors du monde.

Fèodalité et révolution sociale

C'est au quinzième siècle que les Tutsi, probablement venus d'Ethiopie, pénétrèrent au Rwanda et y instaurèrent des structures féodales, différentes cependant de notre féodalisme médiéval. Les seigneurs Tutsi n'étaient que relativement riches, et si quelque Hutu était devenu corvéable en échange d'une vache, objet de prestige plus que de richesse, il faisait partie d'une minorité au sein des Hutu eux-mêmes, comme son "seigneur" Tutsi faisait partie d'une minorité au sein des Tutsi.

Dans les années 1950, la majorité de la population était composée de petits propriétaires Hutu aussi bien que Tutsi. La Belgique cependant, n'a pas cherché à porter atteinte à ces structures, jusqu'à ce que les élites Tutsi s'affirment nationalistes (... ).

...le gouvernement rwandais se montre philo-occidental et bigot - d'une bigoterie qui irrite même certains pères -. Faute d'idées sur le développement (la mise à l'écart des élites Tutsi ne pouvait qu'agraver cette carence), la haine raciale lui tient lieu de programme. La présence de réfugiés aux frontières lui permet d'autre part d'agiter la menace d'un danger extérieur et de réprimer toute critique à l'intérieur. S'il est vrai que de petits groupes Tutsi de l'extérieur ont tenté des incursions, ces tentatives ont toujours été facilement repoussées ; elles fournissent toutefois l'occasion d'accroître la discrimination raciale : les cartes d'identité mentionnent le groupe ethnique, les bourses d'études en Europe sont réservées aux Hutu, l'accès à l'enseignement secondaire est régi par des contingents calculés selon des critères raciaux.

La tuerie systématique

Au cours des évènements de septembre, motivés officiellement par l'incursion d'un petit groupe Tutsi en provenance du Burundi et qui n'eut aucune suite, on procéda dans tous les centres, à l'arrestation systématique de tous les Tutsi évolués ; on les entassait dans des prisons où ils étaient frappés, pressés, laissés sans nourriture. A Ciangugu, on chargeait 80 Tutsi sur des camions et on les fusillait dans la forêt de Congo-Will après les avoir poussés dans un ravin.

Si ces faits représentent une élimination de suspects (tout Tutsi évolué étant suspect) au mépris des garanties judiciaires les plus élémentaires, la répression exercée dans la préfecture de Gikongoro constitue, elle, un véritable génocide. Excitées par le préfet, les bourgmestres et les commissaires du Parmehutu, des bandes de tueurs exterminèrent systématiquement, du 24 au 28 décembre, les Tutsi. Dans la plupart des cas les femmes et les enfants ont été également assommés à coups de massue ou percés de lances. Les victimes sont le plus souvent jetées dans la rivière après avoir été deshabillées.

Le nombre total de morts est difficile à évaluer ; on peut cependant tenir pour certain celui de 8000, et pour probable celui de 14000 dans la seule préfecture de Gikongoro. Le fait qu'une extermination systématique n'a été appliquée que dans cette préfecture prouve que ces massacres ont été organisés ; il y a lieu de craindre qu'il en soit de même pour d'autres préfectures, et qu'un plan de "nettoyage" soit établi. Le gouvernement aurait-il sans cela décliné l'offre des Nations Unies d'envoyer des observateurs (...) ?

De toute évidence, ces évènements ne sont pas un accident ; ils sont la manifestation d'une haine raciale soigneusement entretenue. Une réconciliation raciale aurait en effet obligé le gouvernement de Mr Kayibanda, qui est l'objet d'un véritable culte de la personnalité, à un partage du pouvoir avec des élites qui sont maintenant assassinées.

http://perso.wanadoo.fr/rwanda94/sitepers/dosrwand/document.html#monde

10:42 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

23/04/2006

Loi Organique n° 29/2005 du 31/12/2005 portant organisation des entités administratives de la République du Rwanda

Umwaka wa 44 n° idasanzwe Year 44 n° specialyo kuwa 31 Ukuboza 2005 of 31 December 2005 44ème Année n° spécialdu 31 décembre 2005 Igazeti ya Letaya Repubulikay’u Rwanda Official Gazette of the Republicof Rwanda Journal Officielde la Républiquedu Rwanda Ibirimo/Summary/Sommaire Itegeko/Law/Loi N° 29/2005 ryo kuwa 31/12/2005Itegeko Ngenga rigena inzego z’imitegekere y’Igihugu cy’u Rwanda......................................... Umugereka wa mbere w’Itegeko Ngenga n° 29/2005 ryo kuwa 31/12/2005 rigena inzego z’imitegekere y’Igihugu cy’u Rwanda werekeye imbibi z’Intara n’Umujyi wa Kigali............... Umugereka wa kabiri w’Itegeko Ngenga n° 29/2005 ryo kuwa 31/12/2005 rigena inzego z’imitegekere y’Igihugu cy’u Rwanda werekeye umubare, imbibi by’Uturere........................... Umugereka wa III w’Itegeko Ngenga n° 29/2005 ryo kuwa 31/12/2005 rigena imitegekere y’Igihugu cy’u Rwanda werekeye imiterere y’Intara/Umujyi wa Kigali n’Uturere..................... Nº 29/2005 of 31/12/2005Organic Law determining the administrative entities of the Republic of Rwanda…………….. Annex I of Organic Law n° 29/2005 of 31/12/2005 determining the administrative entities of the Republic of Rwanda relating to boundaries of Provinces and the City of Kigali………… Annex II of Organic Law n° 29/2005 of 31/12/2005 determining the administrative entities of the Republic of Rwanda relating to number and boundaries of Districts………………...…….. Annex III of Organic Law n° 29/2005 of 31/12/2005 determining the administrative entities of the Republic of Rwanda relating to structure of Provinces/Kigali City and Districts……… N° 29/2005 du 31/12/2005Loi Organique portant organisation des entites administratives de la République du Rwanda...Annexe I de la Loi Organique n° 29/2005 du 31/12/2005 portant organisation des entités administratives de la République du Rwanda relative aux limites de la Ville de Kigali et des Provinces………………………………………………………………………………………... Annexe II de la Loi Organique n° 29/2005 du 31/12/2005 portant organisation des entités administratives de la République du Rwanda relative au nombre et aux limites des Districts... Annexe III de la Loi Organique n° 29/2005 du 31/12/2005 portant organisation des entités administratives de la République du Rwanda relative à la structure des Provinces, de la Ville de Kigali et des Districts………………………………………………………………………... ITEGEKO NGENGA N° 29/2005 RYO KUWA 31/12/2005 RIGENA INZEGO Z’IMITEGEKERE Y’IGIHUGU CY’U RWANDA Twebwe, KAGAME Paul,Perezida wa Repubulika; INTEKO ISHINGA AMATEGEKO YEMEJE, NONE NATWE DUHAMIJE, DUTANGAJE ITEGEKO NGENGA RITEYE RITYA, KANDI DUTEGETSE KO RYANDIKWA MU IGAZETI YA LETA YA REPUBULIKA Y’U RWANDA. INTEKO ISHINGA AMATEGEKO: Umutwe w’Abadepite, mu nama yawo yo kuwa 2 Ukuboza 2005; Umutwe wa Sena, mu nama yawo yo kuwa 20 Ukuboza 2005; Ishingiye ku Itegeko Nshinga rya Repubulika y’ u Rwanda ryo kuwa 04 Kamena 2003 nk’uko ryavuguruwe kugeza ubu ,cyane cyane mu ngingo zaryo iya 3, iya 62, iya 88, iya 90, iya 92, iya 93, iya 95, iya 108, iya 118, iya 121, iya 167 n’iya 201; Isubiye ku itegeko n° 47/2000 ryo kuwa 19/12/2000 rihindura kandi ryuzuza itegeko ryo kuwa 15/04/1963 ryerekeye imitegekere y’Igihugu cya Repubulika y’u Rwanda nk’uko ryahinduwe kandi ryujujwe kugeza ubu; YEMEJE: UMUTWE WA MBERE: IBYEREKEYE INGINGO RUSANGE Ingingo ya mbere: Iri tegeko ngenga rigena inzego z’imitegekere y’Igihugu cy’u Rwanda kandi rigashyiraho umubare, imbibi n’imiterere byazo . Ingingo ya 2: Igihugu cy’u Rwanda kigabanyijemo inzego z’imitegekere zikurikira: 1° Intara n’Umujyi wa Kigali;2° Uturere;3° Imirenge;4° Utugari;5° Imidugudu. Ingingo ya 3: Intara n’Umujyi wa Kigali bigabanyijemo Uturere. Akarere kagabanyijemo Imirenge. Imbibi z’Imirenge zigenwa n’Iteka rya Perezida bisabwe na Minisitiri ufite ubutegetsi bw’Igihugu mu nshingano ze. Umurenge ugabanyijemo Utugari. Utugari tugabanyijemo Imidugudu. Imbibi z’Utugari n’iz’Imidugudu zigenwa n’Iteka rya Minisitiri ufite Ubutegetsi bw’Igihugu mu nshingano ze. UMUTWE WA II: IBYEREKEYE UMUBARE, ICYICARO N’IMBIBI BY’INTARA N’IBY’UMUJYI WA KIGALI Ingingo ya 4: Igihugu cy’u Rwanda kigabanyijemo Intara enye ( 4) n’Umujyi wa Kigali. Amazina, umubare n’ibyicaro by’Intara n’iby’Umujyi wa Kigali bigaragara mu mbonerahamwe ikurikira: N° IZINA Icyicaro Akarere karimo icyicaro1. INTARA Y’AMAJYARUGURU KINIHIRA Akarere ka Rulindo2. INTARA Y’AMAJYEPFO BUSASAMANA Akarere ka Nyanza3. INTARA Y’IBURASIRAZUBA KIGABIRO Akarere ka Rwamagana4. INTARA Y’IBURENGERAZUBA BWISHYURA Akarere ka Karongi5. UMUJYI WA KIGALI NYARUGENGE Akarere ka Nyarugenge Ingingo ya 5: Imbibi z’Intara n’iz’Umujyi wa Kigali bigaragara ku mugereka wa mbere (I) w’iri tegeko ngenga . UMUTWE WA III: IBYEREKEYE UMUBARE N’IMBIBI BY’UTURERE Ingingo ya 6: Intara n’Umujyi wa Kigali bigabanyijemo Uturere. Umubare n’imbibi by’Uturere bigaragara ku mugereka wa kabiri (II) w’iri tegeko ngenga. UMUTWE WA IV : IBYEREKEYE IMITERERE Y’INTARA, IY’UMUJYI WA KIGALI N`IY’UTURERE Ingingo ya 7: Imiterere y’Intara, iy’Umujyi wa Kigali n’iy’Uturere igaragara ku mugereka wa gatatu (III) w’iri tegeko ngenga. UMUTWE WA V : IBYEREKEYE UBUYOBOZI BW’INZEGO Z’IMITEGEKERE Ingingo ya 8 : Intara iyoborwa na Guverineri ushyirwaho n’Iteka rya Perezida amaze kwemezwa na Sena. Ku byerekeye izindi nzego z’imitegekere y’Igihugu, ubuyobozi bwazo bugenwa n’amategeko yihariye azigenga. UMUTWE WA VI : IBYEREKEYE INGINGO Z’INZIBACYUHO N’IZISOZA Ingingo ya 9 : Iteka rya Perezida rigena uburyo Intara, Umujyi wa Kigali, Akarere n’Umurenge biyoborwa by’agateganyo mu gihe abayobozi b’izo nzego bataratorwa cyangwa ngo bashyirweho. Ingingo ya 10 : Ingingo zose z’amategeko abanziriza iri kandi zinyuranyije na ryo zivanyweho. Ingingo ya 11 : Iri tegeko ngenga ritangira gukurikizwa ku munsi ritangarijweho mu Igazeti ya Leta ya Repubulika y’u Rwanda. Kigali kuwa 31/12/2005 Perezida wa RepubulikaKAGAME Paul(sé) Minisitiri w’IntebeMAKUZA Bernard(sé) Minisitiri w’Ubutegetsi bw’Igihugu, Imiyoborere Myiza ,Amajyambere Rusange n’Imibereho Myiza y’AbaturageMUSONI Protais(sé) Bibonywe kandi bishyizweho Ikirango cya Repubulika: Minisitiri w’UbutaberaMUKABAGWIZA Edda(sé) UMUGEREKA WA MBERE W’ITEGEKO NGENGA N° 29/2005 RYO KUWA 31/12/2005 RIGENA INZEGO Z’IMITEGEKERE Y’IGIHUGU CY’U RWANDA WEREKEYE IMBIBI Z’INTARA N’UMUJYI WA KIGALI I.1 UMUJYI WA KIGALI Iburasirazuba: Uhereye mu majyepfo ugana mu majyaruguru, kuva mu masangano y’umugezi wa Rugende n’Akagera uzamuka umugezi wa Rugende uri mu gishanga cya Rugende kugera aho wambukiranya umuhanda wa kaburimbo Kigali-Rwamagana ufata igishanga cya Gakwerere. Kuva aho, werekeza mu gikombe cya Kiyanja kugera ku muhanda Bumbogo-Musha. Kuva aho, ukomeza uwo muhanda ugana iburasirazuba kugeza ku kagezi ka Nkurikiza. Kuva aho umanuka akagezi ka Nkurikiza kugera mu masangano yako n’umugezi wa Kigozi. Kuva aho, ukomeza umugezi wa Kigozi kugera aho winjirira mu kiyaga cya Muhazi hagati. Amajyaruguru : Uhereye iburasirazuba ugana iburengerazuba kuva aho urubibi rw’iburasirazuba rw’Umujyi wa Kigali rurangirira mu majyaruguru yarwo, ukomeza mu kiyaga cya Muhazi hagati aho umugezi wa Nyabugogo usohokera mu kiyaga cya Muhazi. Kuva aho, ukomeza uwo mugezi kugera mu masangano yawo n’umugezi wa Muyanza. Kuva aho uzamuka umugezi wa Nyabugogo, kugera mu masangano yawo n’umugezi wa Marenge. Kuva aho, uzamuka umugezi wa Marenge kugera ku isoko yawo. Kuva aho, ukomeza werekeza iburengerazuba ukambukiranya umuhanda Rutongo-Nyacyonga kugera mu mukoki ugabanya Imirenge ya Masoro wo mu Karere ka Rulindo na Jabana wo mu Karere ka Gasabo ko mu Mujyi wa Kigali kugera ku kagezi ka Cyogo. Kuva aho, ukomeza akagezi ka Cyogo kugera mu isoko yako. Kuva aho urubibi rukomeza ari urw’Umurenge wa Murambi wo mu Karere ka Rulindo n’Umurenge wa Jabana wo mu Karere ka Gasabo kugera ku mugezi wa Murongozi. Kuva aho, uzamuka umugezi wa Murongozi kugera mu masangano yawo n’akagezi ka Kabilizi. Kuva aho, uzamuka akagezi ka Kabilizi kugera ku isoko yako. Kuva aho urubibi rukomeza ari urw’Umurenge wa Ngoma wo mu Karere ka Rulindo n’uwa Jali wo mu Karere ka Gasabo kugera ku isoko y’akagezi ka Nyagafunzo. Kuva aho, umanuka akagezi ka Nyagafunzo kugera mu masangano yako n’umugezi wa Yanze. Kuva aho, umanuka umugezi wa Yanze ugafata akabande ka Sakigobe gahuriweho n’Umurenge wa Kanyinya wo mu Karere ka Nyarugenge ko mu Mujyi wa Kigali n’Umurenge wa Shyorongi wo mu Karere ka Rulindo ko mu Ntara y’Amajyaruguru. Kuva aho, umanuka umusozi wa Kanyinya mu ibanga ry’iburengerazuba kugera ku mugezi wa Nyabarongo. Iburengerazuba : Uhereye mu majyaruguru ugana mu majyepfo kuva aho urubibi rw’Intara y’Amajyaruguru n’urw’Intara y’Amajyepfo zihurira n’urw’amajyaruguru y’Umujyi wa Kigali ku mugezi wa Nyabarongo, urubibi rukomeza ari umugezi wa Nyabarongo kugera mu masangano yawo n’Akanyaru. Amajyepfo : Uhereye iburengerazuba ugana iburasirazuba, urubibi rw’amajyepfo y’Umujyi wa Kigali rugizwe n’Akagera, kuva mu masangano ya Nyabarongo n’Akanyaru kugera aho umugezi wa Rugende uri mu gishanga cya Rugende wisukira mu Kagera . I.2 INTARA Y’AMAJYARUGURU Iburasirazuba: Uhereye mu majyaruguru ugana mu majyepfo, urubibi rw’iburasirazuba rw’Intara y’Amajyaruguru ruhera ku mupaka w’Igihugu cy’u Rwanda n’icya Uganda ku mpinga y’agasozi ka Nyamilinga ukayambukiranya ugafata impinga y’umusozi wa Birema ukamanuka werekeza ku kiraro cyo ku mugezi wa Kizinga, ukawumanuka kugera mu masangano yawo n’umugezi wa Ngoma, kuwukomeza kugera aho agasozi ka Kenyarwanda gatangirira. Kuva aho, ukomeza ako gasozi ugakikira mu burasirazuba bwako, ugakurikira uruhererekane rw’imisozi ya Gatonde, Gorora na Mabare, kumanuka umugezi wa Gashahi kugera mu masangano yawo n’umugezi wa Nkono uri munsi y’agasozi ka Butwaro, kuzamuka ugana mu isoko y’uwo mugezi ukaminuka ako gasozi ka Butwaro ugana mu mugezi wa Nyiragashahi, gukomeza uwo mugezi kugera mu masangano yawo n’umugezi wa Nyamugali, ukomeza igikombe cya Rwamuhilima kugera aho bita mu Rugogwe aho umuhanda ujya Buhanga n’ujya Nyagahanga ihurira , gukomeza umuhanda ujya Nyagahanga kugera ku musozi wa Gakenke, kumanuka uwo musozi kugera ku mugezi wa Cyanyandago na Nyakagezi kugera mu masangano ya Nyakagezi n’umugezi wa Warufu, kumanuka uwo mugezi wa Warufu kugera mu masangano yawo n’umugezi wa Bihiza, kuzamuka uwo mugezi kugera ku musozi wa Nyabisindu; kuminuka uwo musozi wa Nyabisindu werekeza ku mugezi wa Nyampundu, kuwumanuka kugera mu masangano yawo n’umugezi wa Nyacyonga, kuzamuka umugezi wa Nyacyonga kugera ku muhanda Muko-Muhura, kwambukiranya uwo muhanda werekeza mu gikombe kirimo isoko ya Kadahokwa yisuka mu mugezi wa Mayora, kumanuka uwo mugezi kugera aho wisukira muri Kagogo, kumanuka umugezi wa Kagogo kugera aho wisuka mu mugezi wa Buganya, gukurikira uwo mugezi wa Buganya kugera aho wisukira mu kiyaga cya Muhazi. Amajyaruguru: Uhereye iburasirazuba ugana iburengerazuba, urubibi rw’Intara y’Amajyaruguru rugizwe n’urubibi rusanzwe rutandukanya Igihugu cy’u Rwanda, icya Uganda n’icya Repubulika Iharanira Demokarasi ya Kongo . Amajyepfo: Uhereye iburasirazuba ugana iburengerazuba, urubibi rw’amajyepfo rw’Intara y’Amajyaruguru runyura mu Kiyaga cya Muhazi rugakomeza mu masangano y’imigezi ya Nyabugogo n’uwa Kaguhu. Kuva aho, ukomeza umugezi wa Nyabugogo kugera mu masangano yawo n’umugezi wa Marenge utandukanya Umurenge wa Jabana wo mu Karere ka Gasabo ko mu Mujyi wa Kigali n’uwa Masoro wo mu Karere ka Rulindo ko mu Ntara y’Amajyaruguru, ugakomeza umugezi wa Cyogo n’umukoki ugabanya Umurenge wa Jabana wo mu Karere ka Gasabo ko mu Mujyi wa Kigali n’Umurenge wa Murambi wo mu Karere ka Rulindo ko mu Ntara y’Amajyaruguru. Kuva ku mugezi wa Cyogo, wambukiranya umusozi kugera ku mugezi wa Murongozi, kuwukomeza kugera mu masangano yawo n’umugezi wa Kabilizi. Kuva aho, uzamuka ugana mu isoko y’umugezi wa Kabilizi kugera ku muhanda uva kuri santeri y’ubucuruzi ya Ngoma ujya i Jali. Kuva aho, wambukiranya uwo muhanda ukamanuka umukoki werekeza mu mugezi wa Nyagafunzo kugera aho wisukira mu mugezi wa Yanze. Kuva aho, umanuka umugezi wa Yanze,ugafata akabande ka Sakibogwe gahuriweho n’Umurenge wa Kanyinya wo mu Karere ka Nyarugenge ko mu Mujyi wa Kigali n’Umurenge wa Shyorongi wo mu Karere ka Rulindo ko mu Ntara y’Amajyaruguru. Kuva aho, umanuka umusozi wa Kanyinya mu ibanga ry’iburengerazuba kugera ku mugezi wa Nyabarongo. Kuva aho, uzamuka umugezi wa Nyabarongo kugera mu masangano yawo n’umugezi wa Mukungwa. Iburengerazuba: Uhereye mu majyaruguru ugana mu majyepfo, urubibi rw’iburengerazuba rw’Intara y’Amajyaruguru ruhereye aho Igihugu cy’u Rwanda kigabanira n’Igihugu cya Repubulika Iharanira Demokarasi ya Kongo, gukomeza umurongo ugororotse ukarenga umwuzi wa Bikwi ukagera aho bita ku Kaserushyana. Kuva aho, urubibi rukomeza ari urw’Umurenge wa Gataraga wo mu Karere ka Musanze n’Umurenge wa Mukamira wo mu Karere ka Nyabihu kugera ku muhanda wa kaburimbo wa Musanze- Rubavu aho bita kuri Nyirantarengwa aho umuhanda wa kaburimbo Musanze-Rubavu uhurira n’agahanda kava kuri Paruwasi ya Busogo. Kuva aho, wambukiranya umuhanda wa kaburimbo werekeza mu ntangiriro z’umusozi wa Runigi mu majyaruguru yawo, ukagenda uwukikije kugera aho uhurira n’umusozi wa Mugogo. Kuva aho, urubibi rukomeza ari umugezi wa Mugogo uri mu gishanga cya Mugogo. Kuva muri icyo gishanga, uzamuka agasozi ka Gatare ukabereretse ku ruhande rw’iburyo ukomeza urubibi rw’Umurenge wa Busogo wo mu Karere ka Musanze n’Umurenge wa Kintobo wo mu Karere ka Nyabihu kugera ku muhanda wa Rutoyi-Rusanze. Kuva aho, ukurikira uwo muhanda uva i Gatovu ujya i Murama kugera ku mashuri abanza yo ku Nturo ukanyura iburyo bwayo hagati ya Nturo n’umusozi wa Masunzu ukongera ukagera kuri uwo muhanda, kuwukomeza kugera aho bita kuri Kinga. Kuva aho umanuka umusozi wa Gihuli ukagera ku mugezi wa Nyamata kugera aho uhindura izina ukitwa Nyamukongoro munsi y’umusozi wa Bugombe. Kuva aho, werekeza muri santeri y’ubucuruzi ya Kinkware, ukomeza urubibi rugabanya Umurenge wa Nkotsi yo mu Karere ka Musanze n’Umurenge wa Rugera wo mu Karere ka Nyabihu ukagera ku iteme rya Kabamonyo riri ku mugezi wa Mukungwa. Kuva aho, ukomeza umugezi wa Mukungwa kugera ku masangano yawo n’umugezi wa Nyabarongo. I.3 INTARA Y’AMAJYEPFO Iburasirazuba Uhereye mu majyaruguru ugana mu majyepfo, urubibi rw’Intara y’Amajyepfo ruhera mu masangano y’umugezi wa Nyabarongo na Nyabugogo, umanuka Nyabarongo kugera mu masangano yayo n’Akanyaru. Kuva aho, uzamuka Akanyaru kugera mu masangano yako n’umugezi wa Gisuma ku mupaka w’Igihugu cy’u Rwanda n’icy’u Burundi. Amajyaruguru: Uhereye iburasirazuba ugana iburengerazuba, urubibi rw’iyo Ntara rutangirira mu masangano y’umugezi wa Nyabugogo na Nyabarongo uzamuka Nyabarongo ukagera mu masangano yayo n’umugezi wa Mukungwa. Iburengerazuba: Uhereye mu majyepfo ugana mu majyaruguru, urubibi rwayo rutangirira ku mupaka w’Igihugu cy’u Rwanda n’icy’u Burundi, gukomeza isunzu rya Kongo-Nili mu majyaruguru kugera aho umuhanda wa kaburimbo Huye -Rusizi uhurira n’ishami ry’umugezi wa Rubyiro. Kuva aho, ukurikira umuhanda ugana Rusizi kugera ku ishami ry’Umugezi wa Shyara, kuzamuka uwo mugezi werekeza amajyaruguru ukongera ukagusha ku isunzu rya Kongo-Nili, urizamuke ugana mu majyaruguru kugera ku isoko y’umugezi wa Kilimbi. Kuva aho, wambukiranya umanuka mu mpinga y’iryo sunzu ugera ku isoko y’umugezi wa Mbirurume. Kuva aho, ukomeza uwo mugezi kugera aho uhurira n’akabande ka Cyuho kari mu majyepfo y’agasozi ka Gihumo. Kuva aho, uzamuka ako gasozi ka Cyuho ukaminukira mu kabande ka Ruhorobero, ugakomeza werekeza iburasirazuba ukikira agasozi k’Uwurunanira, ugakikiza agasozi ka Shishi mu majyaruguru yako, uminukira mu isoko y’Akagezi ka Matyazo, uzamuka wambukiranye agasozi ka Gisali kugera mu muhanda Gisovu-Gasarenda. Kuva aho, ukomeza uwo muhanda ugana amajyepfo kugera ku mugezi wa Range. Kuva aho, ukomeze uwo mugezi kugera mu masangano yawo na Mbirurume. Kuva aho, ukomeza uwo mugezi wa Mbirurume kugera mu masangano yawo n’umugezi wa Mwogo aho iyo migezi yombi ibyara Nyabarongo. Kuva aho, ukomeza Nyabarongo kugera mu masangano yayo na Mukungwa. Amajyepfo: Uhereye iburasirazuba ugana iburengerazuba kuva aho umugezi wa Gisuma wisukira mu Kanyaru, urubibi rw’Intara y’Amajyepfo rukomeza ari umupaka w’Igihugu cy’u Rwanda n’icy’u Burundi kugera aho isunzu rya Kongo Nili rihurira n’uwo mupaka. 1.4 INTARA Y’IBURASIRAZUBA Iburasirazuba Uhereye mu majyaruguru ugana mu majyepfo, urubibi rw’Intara y’Iburasirazuba rugizwe n’umupaka w’Igihugu cy’u Rwanda n’icya Tanzaniya kuva mu masangano y’umugezi wa Muvumba n’umugezi w’Akagera kugera ku kiraro cya Rusumo ku muhanda mpuzamahanga wa kaburimbo Rwanda-Tanzaniya. Amajyaruguru: Uhereye iburengerazuba ugana iburasirazuba, urubibi rugizwe n’umupaka w’Igihugu cy’u Rwanda n’Igihugu cya Uganda, kuva ku mpinga y’umusozi wa Nyamiringa kugera mu masangano y’umugezi wa Muvumba n’Akagera. Iburengerazuba: Uhereye mu majyaruguru ugana mu majyepfo kuva ku musozi wa Nyamilinga uri ku mupaka w’Igihugu cy’u Rwanda n’icya Uganda, urubibi rw’Intara y’Iburasirazuba rukomeza ari urubibi rw’iburasirazuba rw’Intara y’Amajyaruguru n’urubibi rw’iburasirazuba n’urw’amajyepfo y’Umujyi wa Kigali kugera mu masangano y’Akanyaru na Nyabarongo. Kuva aho, uzamuka umugezi w’Akanyaru ukagera ku mupaka w’Igihugu cy’u Rwanda n’icy’u Burundi. Amajyepfo: Uhereye iburasirazuba ugana iburengerazuba, urubibi rw’Amajyepfo y’Intara y’Iburasirazuba rugizwe n’umupaka w’Igihugu cy’u Rwanda, icya Tanzaniya n’icy’u Burundi kuva ku kiraro cya Rusumo kiri ku muhanda mpuzamahanga Rwanda-Tanzaniya kugera ku mugezi w’Akanyaru ugize umupaka w’Igihugu cy’u Rwanda n’icy’u Burundi. 1.5 INTARA Y’IBURENGERAZUBA Iburasirazuba: Uhereye mu majyepfo ugana mu majyaruguru, urubibi rw’Intara y’Iburengerazuba rutangirira ku mupaka w’Igihugu cy’u Rwanda n’icy’u Burundi, gukomeza isunzu rya KongoNili, mu majyaruguru kugera aho umuhanda wa kaburimbo Huye–Rusizi, uhurira n’ishami ry’umugezi wa Rubyiro. Kuva aho, ukurikira umuhanda ugana Rusizi kugera ku ishami ry’umugezi wa Shyara, kuzamuka uwo mugezi werekeza amajyaruguru ukongera ukagusha ku isunzu rya Kongo-Nili, urizamuke ugana mu majyaruguru kugeza ku isoko y’umugezi wa Kilimbi. Kuva aho, umanuka mu mpinga y’iryo sunzu kugera ku isoko y’umugezi wa Mbirurume. Kuva aho, ukomeza uwo mugezi kugera aho uhurira n’akabande ka Cyuho kari mu majyepfo y’agasozi ka Gihumo. Kuva aho, uzamuka ako gasozi ka Cyuho ukaminukira mu kabande ka Ruhorobero, ugakomeza werekeza iburasirazuba ukikira agasozi k’ Uwurunanira, ugakikiza agasozi ka Shishi mu majyaruguru yako, ukaminukira ku isoko y’Akagezi ka Matyazo, ukazamuka wambukiranya agasozi ka Gisali kugera mu muhanda Gisovu-Gasarenda. Kuva aho, ukomeza uwo muhanda ugana amajyepfo kugera ku mugezi wa Range. Kuva aho, ukomeze uwo mugezi kugera mu masangano yawo na Mbirurume. Kuva aho, ukomeza uwo mugezi wa Mbirurume kugera mu masangano yawo n’umugezi wa Mwogo, aho iyo migezi yombi ibyara Nyabarongo. Kuva aho ukomeza Nyabarongo kugera mu masangano yayo na Mukungwa. Kuva aho, urubibi rukomeza ari urw’iburengerazuba rw’Intara y’Amajyaruguru kugera ku mupaka w’Igihugu cy’u Rwanda n’icya Repubulika Iharanira Demokarasi ya Kongo mu mpinga y’ikirunga cya Karisimbi. Amajyaruguru: Uhereye iburasirazuba ugana iburengerazuba, urubibi rw’amajyaruguru rw’Intara y’Iburengerazuba rugizwe n’urubibi rw’iburengerazuba rw’Intara y’Amajyaruguru kuva mu masangano ya Nyabarongo na Mukungwa kugera ku mupaka w’Igihugu cy’u Rwanda n’icya Repubulika Iharanira Demokarasi ya Kongo ku mpinga y’Ikirunga cya Karisimbi. Iburengerazuba: Uhereye mu majyepfo ugana mu majyaruguru, urubibi rw’iburengerazuba rw’Intara y’Iburengerazuba rugizwe n’umupaka w’Igihugu cy’u Rwanda n’icya Repubulika Iharanira Demokarasi ya Kongo kuva aho umupaka w’Igihugu cy’u Rwanda, icy’u Burundi n’icya Repubulika Iharanira Demokarasi ya Kongo bihurira kugera ku mpinga y’ikirunga cya Karisimbi. Amajyepfo: Uhereye iburasirazuba ugana iburengerazuba, urubibi rw’amajyepfo rw’Intara y’Iburengerazuba rugizwe n’umupaka w’Igihugu cy’u Rwanda n’icy’u Burundi kuva ku isunzu rya Kongo Nili aho urubibi rw’iburengerazuba rw’Intara y’Amajyepfo ruhurira n’urubibi rw’iburasirazuba rw’Intara y’Iburengerazuba kugera aho umupaka w’Igihugu cy’u Rwanda uhurira n’umupaka w’Igihugu cy’u Burundi n’uw’icya Repubulika Iharanira Demokarasi ya Kongo. Kigali, kuwa 31/12/2005 Perezida wa RepubulikaKAGAME Paul(sé) Minisitiri w’IntebeMAKUZA Bernard(sé) Minisitiri w’Ubutegetsi bw’Igihugu, Imiyoborere Myiza,Amajyambere Rusange n’Imibereho Myiza y’AbaturageMUSONI Protais(sé) Bibonywe kandi bishyizweho Ikirango cya Repubulika : Minisitiri w’UbutaberaMUKABAGWIZA Edda(sé) UMUGEREKA WA KABIRI W’ITEGEKO NGENGA N° 29/2005 RYO KUWA 31/12/2005 RIGENA INZEGO Z’IMITEGEKERE Y’IGIHUGU CY’U RWANDA WEREKEYE UMUBARE, IMBIBI BY’UTURERE II.1 UMUBARE W’UTURERE N° INTARA N’UMUJYI WA KIGALI AKARERE1 UMUJYI WA KIGALI GASABOKICUKIRONYARUGENGE2 INTARA Y’AMAJYARUGURU MUSANZEBURERAGICUMBIRULINDOGAKENKE 3 INTARA Y’AMAJYEPFO MUHANGAKAMONYIRUHANGONYANZAGISAGARAHUYENYARUGURUNYAMAGABE 4 INTARA Y’IBURASIRAZUBA NYAGATAREGATSIBOKAYONZAKIREHENGOMARWAMAGANABUGESERA 5 INTARA Y’IBURENGERAZUBA RUSIZINYAMASHEKEKARONGIRUTSIRONGORORERORUBAVUNYABIHU II.2 IMBIBI Z’UTURERE II.2.1 UMUJYI WA KIGALI II.2.1.1 AKARERE KA GASABO: Iburasirazuba: Uhereye mu majyepfo ugana mu majyaruguru , urubibi rw’iburasirazuba rw’Akarere ka Gasabo rugizwe n’urubibi rw’iburasirazuba bw’Umujyi wa Kigali kuva aho Umurenge wa Rusororo wo mu Karere ka Gasabo, Umurenge wa Masaka wo mu Karere ka Kicukiro n’Umurenge wa Muyumbu wo mu Karere ka Rwamagana ihurira ku kagezi ka Rugende mu gishanga cya Rugende kugera mu kiyaga cya Muhazi hagati unyuze aho akagezi ka Kigozi kisukira mu kiyaga cya Muhazi. Amajyaruguru: Uhereye iburasirazuba ugana iburengerazuba, urubibi rw’amajyaruguru y’Akarere ka Gasabo ruhuye n’urubibi rw’amajyaruguru y’Umujyi wa Kigali kuva aho umugezi wa Kigozi wisukira mu kiyaga cya Muhazi hagati aho Uturere twa Rwamagana, Gicumbi na Gasabo duhurira kugera ku mugezi wa Yanze aho uhurira n’igikombe cya Sakigobe. Iburengerazuba: Uhereye mu majyepfo werekeza mu majyaruguru, urubibi rw’Akarere ka Gasabo ruva ku masangano y’umugezi wa Rwampara n’akagezi ka Rugenge, rugakomeza umugezi wa Ruganwa kugera mu masangano yawo n’umugezi wa Nyabugogo. Kuva aho, ukomeza umugezi wa Nyabugogo kugera mu masangano yawo n’umugezi wa Yanze. Kuva aho, uzamuka umugezi wa Yanze kugera aho uhurira n’igikombe cya Sakigobe. Amajyepfo: Uhereye iburasirazuba ugana iburengerazuba, urubibi rw’amajyepfo y’Akarere ka Gasabo ruva aho Umurenge wa Rusororo wo mu Karere ka Gasabo,Umurenge wa Masaka wo mu Karere ka Kicukiro n’Umurenge wa Muyumbu wo mu Karere ka Rwamagana aho ihurira ku kagezi ka Rugende mu gishanga cya Rugende. Kuva aho, urubibi rukomeza ari urw’Umurenge wa Rusororo kugera mu mubande wa Rusheshe aho uhurira n’umubande wa Nyandungu. Kuva aho , ukomeza akagezi ka Mwanana kari mu mubande wa Nyandungu kugera mu isoko yako. Kuva aho, urubibi rukomeza ari urw’Umurenge wa Kimironko wo mu Karere ka Gasabo, uwa Remera n’uwa Nyarugunga wo mu Karere ka Kicukiro kugera aho ihurira n’Umurenge wa Kanombe wo mu Karere ka Kicukiro ku muhanda wa kaburimbo Remera-Kanombe. Kuva aho, urubibi rukomeza ari urw’Umurenge wa Kanombe n’urw’Umurenge wa Remera wo mu Karere ka Gasabo kugera aho ihurira n’urw’Umurenge wa Niboye wo mu Karere ka Kicukiro. Kuva aho, urubibi rukomeza ari urw’Umurenge wa Niboye n’uwa Remera kugera aho ruhurira n’urw’Umurenge wa Kicukiro wo mu Karere ka Kicukiro kugera ku kagezi ka Rugenge. Kuva aho ,ukomeza akagezi ka Rugenge kugera mu masangano yako n’umugezi wa Rwampara. II.2.1.2 AKARERE KA KICUKIRO Iburasirazuba: Uhereye mu majyaruguru ugana mu majyepfo, urubibi rw’iburasirazuba rw’Akarere ka Kicukiro rugizwe n’urubibi rw’iburasirazuba rw’Umujyi wa Kigali kuva aho Umurenge wa Rusororo wo mu Karere ka Gasabo, Umurenge wa Masaka wo mu Karere ka Kicukiro n’Umurenge wa Muyumbu wo mu Karere ka Rwamagana ihurira ku kagezi ka Rugende kari mu gishanga cya Rugende kugera aho kisukira mu Kagera aho Uturere twa Kicukiro, Bugesera na Rwamagana duhurira. Amajyaruguru: Uhereye iburasirazuba ugana iburengerazuba, urubibi rw’amajyaruguru y’Akarere ka Kicukiro rugizwe n’urubibi rw’Akarere ka Gasabo kuva aho Umurenge wa Rusororo wo mu Karere ka Gasabo, Umurenge wa Masaka wo mu Karere ka Kicukiro n’Umurenge wa Muyumbu wo mu Karere ka Rwamagana ihurira ku kagezi ka Rugende kugera mu masangano y’akagezi ka Rugenge n’umugezi wa Rwampara aho Uturere twa Kicukiro, Gasabo na Nyarugenge duhurira. Iburengerazuba: Uhereye mu majyaruguru ugana mu majyepfo, kuva mu masangano y’umugezi wa Rwampara n’akagezi ka wa Rugenge aho Uturere twa Nyarugenge, Kicukiro na Gasabo duhurira, uzamuka umugezi wa Rwampara kugera mu isoko yawo. Kuva aho, urubibi rukomeza ari urw’Umurenge wa Nyamirambo wo mu Karere ka Nyarugenge n’urw’Umurenge wa Kigarama wo mu Karere ka Kicukiro kugera aho ihurira n’Umurenge wa Mageregere wo mu Karere ka Nyarugenge. Kuva aho, urubibi rukomeza ari urw’Imirenge ya Mageregere na Kigarama kugera aho ihurira n’Umurenge wa Gatenga wo mu Karere ka Kicukiro mu mpinga y’umusozi wa Rebero, kuri metero mirongo itandatu (m 60) utaragera ku kigega cy’amazi. Kuva aho, urubibi rukomeza ari urw’Umurenge wa Mageregere n’urw’Umurenge wa Gatenga kugera aho Umurenge wa Gatenga, uwa Mageregere n’uwa Gahanga ihurira, muri metero mirongo ine n’indwi (m 47 ) uvuye mu masangano y’akagezi ka Rutagara n’akagezi ka Kiruhura. Kuva aho, urubibi rukomeza ari urw’ Umurenge wa Gahanga n’Umurenge wa Mageregere kugera aho ihurira n’Umurenge wa Ntarama wo mu Karere ka Bugesera unyuze ku kagezi ka Kiruhura kisuka mu Kagera. Amajyepfo: Uhereye iburengerazuba ugana iburasirazuba, urubibi rw’amajyepfo y’Akarere ka Kicukiro ruhuye n’urubibi rw’amajyepfo y’Umujyi wa Kigali kuva aho Umurenge wa Mageregere wo mu Karere ka Nyarugenge, Umurenge wa Gahanga wo mu Karere ka Kicukiro n’Umurenge wa Ntarama wo mu Karere ka Bugesera ihurira ku Kagera kugera aho akagezi ka Rugende kisukira mu Kagera aho Akarere ka Kicukiro, ko mu Mujyi wa Kigali n’Uturere twa Rwamagana na Bugesera two mu Ntara y’Iburasirazuba duhurira. II.2.1.3 AKARERE KA NYARUGENGE Iburasirazuba: Uhereye mu majyaruguru ugana mu majyepfo, urubibi rw’iburasirazuba rw’Akarere ka Nyarugenge ruhuye n’urubibi rw’iburengerazuba bw’Akarere ka Kicukiro kuva mu masangano y’akagezi ka Rugenge n’umugezi wa Rwampara kugera aho Umurenge wa Mageregere wo mu Karere ka Nyarugenge n’uwa Ntarama wo mu Karere ka Bugesera ihurira ku Kagera. Amajyaruguru: Uhereye iburasirazuba ugana iburengerazuba, urubibi rw’Amajyaruguru y’Akarere ka Nyarugenge rugizwe n’urubibi rw’iburengerazuba rw’Akarere ka Gasabo kuva mu masangano y’akagezi ka Rwampara n’akagezi ka Rugenge kugera aho umukoki umanuka mu gikombe cya Sakigobe uhurira n’umugezi wa Yanze aho Uturere twa Nyarugenge na Gasabo two mu Mujyi wa Kigali duhurira n’Akarere ka Rulindo ko mu Ntara y’Amajyaruguru. Kuva aho, urubibi rukomeza ari urw’amajyaruguru y’Umujyi wa Kigali kugera ku mugezi wa Nyabarongo aho Uturere twa Rulindo, Kamonyi na Nyarugenge duhurira. Iburengerazuba: Uhereye mu majyepfo ugana mu majyaruguru, urubibi rw’iburengerazuba rw’Akarere ka Nyarugenge ruhuye n’urubibi rw’iburengerazuba bw’Umujyi wa Kigali kuva mu masangano ya Nyabarongo n’Akanyaru, kugera aho Akarere ka Nyarugenge, Akarere ka Rulindo n’Akarere ka Kamonyi duhurira kuri Nyabarongo. Amajyepfo: Uhereye iburengerazuba ugana iburasirazuba, urubibi rw’amajyepfo y’Akarere ka Nyarugenge rugizwe n’urubibi rw’amajyepfo y’Umujyi wa Kigali kuva mu masangano y’Akanyaru na Nyabarongo kugera aho Imirenge ya Ntarama, Gahanga na Mageregere ihurira ku Kagera. II.2.2 INTARA Y’AMAJYARUGURU: II.2.2.1 AKARERE KA MUSANZE Amajyaruguru: Uhereye iburengerazuba ugana iburasirazuba, urubibi rw’Akarere ka Musanze ruhuye n’umupaka w’Igihugu cy’u Rwanda, icya Repubulika Iharanira Demokarasi ya Kongo n’icya Uganda kuva mu mpinga y’ikirunga cya Karisimbi kugera mu mwoma uri hagati y’ibirunga bya Gahinga na Muhabura. Iburasirazuba: Uhereye mu majyaruguru ugana mu majyepfo, urubibi rw’iburasirazuba bw’Akarere ka Musanze ruhuye n’urubibi rw’Igihugu cy’u Rwanda n’icya Uganda kuva ku mwoma uri hagati y’ibirunga bya Gahinga na Muhabura, urubibi rukurikira umugezi wa Ruvumu kugera aho Pariki y’Igihugu y’Ibirunga irangirira. Kuva aho, werekeza mu majyepfo, urubibi rukomeza ari urusanzwe hagati y’Umurenge wa Gahunga wo mu Karere ka Burera n’uwa Nyange wo mu Karere ka Musanze, kugera ku muhanda uva Gikoro ujya mu Gahunga, mu mahuriro y’Imirenge uwa Gahunga wo mu Karere ka Burera, n’iya Cyuve na Nyange yo mu Karere ka Musanze. Kuva aho, ukomeza uwo muhanda kugera ku kiraro cya Nyabutoshwa. Kuva aho, ukomeza uwo mwuzi uri hagati y’Umurenge wa Gahunga mu Karere ka Burera n’Umurenge wa Cyuve wo mu Karere ka Musanze kugera ahitwa Rusenyi ho mu Karere ka Musanze. Kuva aho, umanuka werekeza ku muhanda wa kaburimbo Musanze-Cyanika unyuze ahitwa Songa. Kuva aho, ukomeza umuhanda wa kaburimbo Musanze-Cyanika kugera aho uhurira n’umuhanda ujya Nkumba. Kuva aho, werekeza mu majyepfo unyuze ku mwuzi wa Nyarwambu aho uhindura izina ukitwa umwuzi wa Gihugu kugeza aho winjirira mu kiyaga cya Ruhondo. Kuva kuri icyo kiyaga ukurikira umugezi wa Nyabyondo kugera aho umuhanda uva Kivuruga n’uva Ruhondo ihurira. Kuva aho , ukomeza umugezi wa Kanyugunyugu kugera mu isoko yawo. Kuva aho, ukomeza werekeza amajyepfo kugera aho umuhanda wa Kivuruga n’uwa Ruhondo ihurira. Kuva aho ukambukiranya iyo mihanda ukagera mu kagezi ka Kara. Amajyepfo: Uhereye iburasirazuba werekeza iburengerazuba, urubibi rw’Akarere ka Musanze ruhera ku kagezi ka Kara. Kuva aho, ukomeza ako kagezi kugeza aho gahuriye n’umugezi wa Mukinga. Kuva aho ukomeza umugezi wa Mukinga kugera mu masangano yawo n’umugezi wa Gicuba. Kuva aho, urubibi rukomeza ari akagezi ka Gicuba kugera ku kagezi k’Agahama. Uzamuka akagezi k’ Agahama kugera ku muhanda ujya Cyabingo, ukawukomeza kugera aho uhurira n’agahanda kajya Gishubi. Kuva aho, umanuka mu gikombe kugera mu mubande wa Nyakagezi, ugakomeza uwo mubande, ugafata isoko ya Nyakagezi, ukawukomeza kugera mu masangano yawo n’akagezi ka Nyiragisuka. Kuva aho, ukomeza ako kagezi mu gikombe kigabanya Imirenge ya Rwaza mu Karere ka Musanze na Cyabingo mu Karere ka Gakenke kugera ku muhanda uva Cyabingo ugana Nyundo kugera ku musozi wa Nyakabingo. Kuva aho, werekeza iburengerazuba urubibi rukomeza ari urw’Umurenge wa Rwaza wo mu Karere ka Musanze n’Umurenge wa Cyabingo wo mu Karere ka Gakenke kugera ku kagezi ka Kayanza. Kuva aho, ukomeza akagezi ka Kayanza kugera aho kisukira mu mugezi wa Mukungwa. Kuva aho, ukurikira umugezi wa Mukungwa kugera ku iteme rya Kabamonyo. Iburengerazuba: Uhereye mu majyaruguru ugana mu majyepfo, urubibi rw’Akarere ka Musanze ruhuye n’urw’iburasirazuba bw’Akarere ka Burera kugera aho umuhanda uva Rwili ujya mu Miyove uhurira n’umuhanda wa Ruhunde. Kuva aho, ukomeza umuhanda Miyove-Rwili kugera aho Uturere twa Gicumbi, Burera na Rulindo duhurira. Kuva aho, ukurikira umugezi wa Mihira kugera ku mugezi wa Gisaganandi. Kuva aho ukomeza umugezi wa Gisaganandi kugera mu gishanga kirimo icyayi cya Cyohoha aho Imirenge ya Kinihira na Rukozo yo mu Karere ka Rulindo n’Umurenge wa Gicumbi ihurira. Kuva aho, werekeza iburasirazuba, urubibi rukomeza ari urw’Umurenge wa Kinihira wo mu Karere ka Rulindo n’Umurenge wa Miyove wo mu Karere ka Gicumbi kugera ku mugezi wa Rubaya. Kuva aho, ukomeza umugezi wa Rubaya ugana mu majyepfo ukagera mu masangano yawo n’umugezi wa Nyirakibuye. Kuva aho, urawuzamuka ukagenda metero magana atatu na makumyabiri (m 320) kugera ku gahanda kava ku mazu ya gereza ya Miyove gafata ku muhanda Miyove-Gicumbi, wambukiranya ako gahanda ugakomeza urubibi rw’Imirenge ya Nyankenke wo mu Karere ka Gicumbi na Kisaro wo mu Karere ka Rulindo kugera ku mugezi wa Kibingwe. Kuva aho ukomeza uwo mugezi ugana amajyaruguru kugera ku mubande uri hagati y’imisozi ya Rugandu na Kamushenyi kugera ku mugezi wa Rwamuhuba.Kuva aho, ukomeza umugezi wa Rwamuhuba kugera mu masangano yawo n’umugezi wa Kamaganga. Kuva aho urubibi rukomeza ari urw’Umurenge wa Kisaro wo mu Karere ka Rulindo n’uwa Mutete wo mu Karere ka Gicumbi kugera ku mugezi wa Gaseke. Kuva aho, ukomeza umugezi wa Gaseke ugana amajyepfo kugera mu masangano yawo n’umugezi wa Rugabano. Kuva aho, ukomeza umugezi wa Rugabano kugera mu masangano yawo n’umugezi wa Muyanza . Gukomeza umugezi wa Muyanza kugera mu masangano yawo n’umugezi wa Nyabugogo. II.2.2.2 AKARERE KA BURERA Amajyaruguru: Uhereye iburengerazuba ugana iburasirazuba, urubibi rw’amajyaruguru y’Akarere ka Burera rugizwe n’umupaka usanzwe ugabanya Igihugu cy’u Rwanda n’icya Uganda, kuva ku mwoma uri hagati y’ibirunga bya Gahinga na Muhabura kugera mu ibanga ry’umusozi wa Ryakababwe. Iburasirazuba: Uhereye mu majyaruguru ugana mu majyepfo, urubibi rw’Akarere ka Burera ruhera ku mupaka w’Igihugu cy’u Rwanda n’Igihugu cya Uganda ukagera mu ibanga ry’umusozi wa Ryakababwe. Kuva aho umanuka uwo musozi kugeza ku mugezi wa Murubaya, ugakomeza ukagera ku isoko y’umugezi wa Kiliba, ukomeza uzamuka uwo mugezi ugana mu isoko yawo, ukazamuka umusozi wa Nyabyondo ukambukiranya umuhanda Bungwe-Rubaya werekeza mu mubande wa Nyamateke. Kuva aho, wambukiranya umusozi wa Bungwe werekeza ku musozi wa Rweru. Kuva aho, werekeza ku musozi wa Murambo ugakomeza mu kabande karimo Umugezi wa Nyarukore. Kuva aho, uzamuka umugezi wa Nyarukore aho Umurenge wa Bungwe wo mu Karere ka Burera n’uwa Rubaya wo mu Karere ka Gicumbi ihurira, umanuka urubibi rw’iyo Mirenge yombi kugera ku mugezi wa Murubaya, ugakomeza uwo mugezi kugera mu masangano yawo n’umugezi wa Kiliba, ugakomeza uwo mugezi wa Kiliba ugana mu majyepfo kugera mu isoko yawo. Kuva aho, urubibi rukomeza ari urw’Umurenge wa Bungwe n’Umurenge wa Rubaya kugera ku muhanda Bungwe-Rubaya. Kuva aho, kwambukiranya uwo muhanda werekeza mu mubande wa Nyamateke. Kuva aho, ukikira umusozi wa Bungwe werekeza mu ibanga ry’umusozi wa Rweru. Kuva aho, werekeza ku musozi wa Murambo, ukomeza ugana mu kabande karimo umugezi wa Nyarukore. Kuva aho uzamuka umugezi wa Nyarukore ukomeza mu ibanga ry’umusozi wa Kivuye kugera ku muhanda Gicumbi-Kivuye. Kuva aho, wambukiranya uwo muhanda ukamanuka umubande uri hagati y’umusozi wa Rwambogo wo mu Karere ka Burera n’umusozi wa Bushingamuheto wo mu Karere ka Gicumbi kugera kuri kilometero imwe (km1) y’igishanga cya Rugezi. Kuva aho, urubibi rukomeza ari urw’Umurenge wa Manyagiro wo mu Karere ka Gicumbi n’Umurenge wa Gatebe wo mu Karere ka Burera kugera ku mugezi wa Nyagafunzo. Kuva aho ukurikira umugezi wa Nyagafunzo kugera aho umuhanda wa Yaramba ugana Miyove uhurira n’uva Kivuye. Amajyepfo: Uhereye iburasirazuba ugana iburengerazuba, kuva aho umuhanda uva Yaramba ugana Miyove uhurira n’uwa Kivuye werekeza mu gishanga cya Rugezi . Ukomeza hagati mu gishanga cya Rugezi kugera aho Imirenge ya Nyankenke na Miyove yo mu Karere ka Gicumbi ihurira n’Umurenge wa Gatebe wo mu Karere ka Burera. Kuva aho ukomeza urwo rubibi rw’Imirenge ya Gatebe na Miyove kugera aho iyo Mirenge ihurira n’Umurenge wa Ruhunde wo mu Karere ka Burera. Kuva aho, ukomeza werekeza mu majyepfo kugera aho akagezi ka Gasura kinjirira mu gishanga cya Rugezi. Ukomeza ako kagezi ukagera mu isoko yako. Kuva aho, ugenda metero ijana na mirongo itanu (m 150) werekeza amajyepfo, ukagera ku muhanda uva Miyove ugana mu Rwili. Ukomeza uwo muhanda werekeza mu majyaruguru y’umusozi wa Nyarurambi, kugera aho Imirenge ya Ruhunde wo mu Karere ka Burera, Cyungo wo mu Karere ka Rulindo na Miyove yo mu Karere ka Gicumbi ihurira. Kuva aho, ukomeza urubibi rw’Umurenge wa Ruhunde wo mu Karere ka Burera na Cyungo wo mu Karere ka Rulindo kugera ku mugezi wa Nyamagana. Kuva aho, ukurikira umugezi wa Nyamagana kugera mu masangano yawo n’umugezi wa Buyaga. Uzamuka umugezi wa Buyaga kugera mu isoko yawo, ukambukiranya umuhanda Rwili-Rubona kugera mu mpinga y’umusozi wa Kamabare. Kuva aho, ukurikira agahanda kari ku musozi wa Kamabare werekeza mu majyepfo, kugera mu mpinga y’agasozi ka Nganzo. Kuva aho, urubibi rukomeza ari urw’Umurenge wa Nemba wo mu Karere ka Burera n’Umurenge wa Cyungo wo mu Karere ka Rulindo kugera ku mugezi wa Muhero. Ukomeza uwo mugezi kugera mu masangano yawo n’umugezi wa Nyirakibande. Kuva aho, ukomeza uwo mugezi kugera mu masangano yawo n’umugezi wa Bukanuka. Kuva aho uzamuka uwo mugezi kugera mu isoko yawo aho Imirenge ya Cyungo na Base yo mu Karere ka Rulindo ihurira n’Umurenge wa Nemba wo mu Karere ka Burera. Kuva aho urubibi rugizwe n’urw’Umurenge wa Nemba wo mu Karere ka Burera n’urw’Umurenge wa Base wo mu Karere Rulindo, runyura ku mugezi wa Bukanuka no ku mugezi wa Gisura usuka amazi yawo muri Mugobore. Kuva aho, uzamuka umugezi wa Mugobore kugera aho imisozi ya Kabwika na Songorero ihurira.Kuva aho ukomeza umugezi wa Kamirambo wisuka muri Mugandu kugeza mu masangano yawo n’umugezi wa Gifurwe. Kuva aho, uzamuka umugezi wa Gifurwe kugera aho umuhanda ujya Rukore n’ujya Kidomo ihurira , ukazamuka umuhanda werekeza Mucaca muri metero magana arindwi na mirongo irindwi (m 770) kugera aho Imirenge ya Rusarabuge na Rugendabali yo mu Karere ka Burera n’Umurenge wa Kamubuga wo mu Karere ka Gakenke ihurira kugera ku mugezi wa Kanaba. Kuva aho, ukomeza uwo mugezi wa Kanaba kugera mu masangano yawo n’umugezi wa Kinyanjonjo kugera hagati mu Kiyaga cya Ruhondo, aho Uturere twa Musanze, Burera na Gakenke duhurira. Iburengerazuba: Uhereye mu majyaruguru ugana mu majyepfo, kuva ku mupaka w’Igihugu cy’u Rwanda n’icya Uganda kugera ku kiyaga cya Ruhondo, urubibi ruhuye n’urw’iburasirazuba bw’Akarere ka Musanze kuva mu mwoma uri hagati y’ibirunga bya Gahinga na Muhabura kugera mu kiyaga cya Ruhondo aho Uturere twa Musanze, Burera na Gakenke duhurira. II.2.2.3 AKARERE KA GICUMBI Amajyaruguru: Uhereye iburengerazuba ugana iburasirazuba, urubibi rugizwe n’umupaka w’Igihugu cy’u Rwanda n’icya Uganda kuva ku musozi wa Ryakababwe aho Umurenge wa Bungwe wo mu Karere ka Burera n’Umurenge wa Rubaya wo mu Karere ka Gicumbi ihurira kugera ku mpinga y’agasozi ka Nyamilinga aho Umurenge wa Kaniga wo mu Karere ka Gicumbi uhurira n’Umurenge wa Kiyombe wo mu Karere ka Nyagatare. Iburasirazuba: Uhereye mu majyaruguru ugana mu majyepfo, urubibi rw’iburasirazuba rw’Akarere ka Gicumbi ruhuye n’urw’iburasirazuba bw’Intara y’Amajyaruguru kuva mu mpinga y’umusozi wa Nyamilinga kugera mu kiyaga cya Muhazi aho Uturere twa Gicumbi, Gatsibo na Rwamagana duhurira. Amajyepfo : Uhereye iburasirazuba ugana iburengerazuba, urubibi rwako ruhuye n’urw’amajyepfo y’Intara y’Amajyaruguru, kuva mu kiyaga cya Muhazi aho Uturere twa Rwamagana, Gatsibo na Gicumbi duhurira kugera mu masangano ya Nyabugogo n’umugezi wa Muyanza. Iburengerazuba: Uhereye mu majyaruguru y’iburengerazuba ugana mu majyepfo, urubibi rw’Akarere ka Gicumbi ruhuye n’urw’iburasirazuba bw’Akarere ka Burera, kugera aho umuhanda uva mu Rwili ujya mu Miyove uhurira n’umuhanda wa Ruhunde. Kuva aho, ukurikira umugezi wa Mihira kugera ku mugezi wa Gisaganandi, ukomeza umugezi wa Gisaganandi kugera mu gishanga kirimo icyayi cya Cyohoha aho Umurenge wa Kinihira n’uwa Rukozo yo mu Karere ka Rulindo n’Umurenge wa Gicumbi ihurira. Kuva aho werekeza iburasirazuba, urubibi rukomeza ari urw’Umurenge wa Kinihira wo mu Karere ka Rulindo n’Umurenge wa Miyove wo mu Karere ka Gicumbi kugera ku mugezi wa Rubaya. Kuva aho, ukomeza umugezi wa Rubaya ugana mu majyepfo ukagera mu masangano yawo n’umugezi wa Nyirakibuye. Kuva aho, urawuzamuka ukagenda metero magana atatu na makumyabiri (m320) kugera ku gahanda kava ku mazu ya gereza ya Miyove gafata ku muhanda Miyove-Gicumbi, wambukiranya ako gahanda ugakomeza urubibi rw’Imirenge ya Nyankenke wo mu Karere ka Gicumbi na Kisaro wo mu Karere ka Rulindo kugera ku mugezi wa Kibingwe. Kuva aho, ukomeza uwo mugezi ugana amajyaruguru kugera mu mubande uri hagati y’imisozi ya Rugandu na Kamushenyi kugera ku mugezi wa Rwamuhuba. Kuva aho, ukomeza umugezi wa Rwamuhuba kugera mu masangano yawo n’umugezi wa Kamaganga. Kuva aho, urubibi rukomeza ari urw’Umurenge wa Kisaro wo mu Karere ka Rulindo n’uwa Mutete wo mu Karere ka Gicumbi kugera ku mugezi wa Gaseke. Kuva aho, ukomeza umugezi wa Gaseke ugana amajyepfo kugera mu masangano yawo n’umugezi wa Rugabano. Kuva aho, ukomeza umugezi wa Rugabano kugera mu masangano yawo n’umugezi wa Muyanza. Kuva aho, ukomeza umugezi wa Muyanza kugera mu masangano yawo n’umugezi wa Nyabugogo. II.2.2.4 AKARERE KA RULINDO Amajyaruguru: Uhereye iburengerazuba ugana iburasirazuba, urubibi rw’amajyaruguru y’Akarere ka Rulindo ruhuye n’urubibi rw’amajyepfo y’Akarere ka Burera, kuva mu masangano y’imigezi ya Gisuro na Mugobore aho Uturere twa Rulindo, Burera na Gakenke duhurira kugera aho Uturere twa Gicumbi, Burera na Rulindo duhurira ku muhanda wa Miyove-Base. Iburasirazuba: Uhereye mu majyaruguru ugana mu majyepfo, urubibi rw’iburasirazuba rw’Akarere ka Rulindo ruhuye n’urubibi rw’iburengerazuba bw’Akarere ka Gicumbi uhereye aho Uturere twa Burera, Gicumbi na Rulindo duhurira, ku muhanda Miyove –Base kugera mu masangano y’umugezi wa Muyanza na Nyabugogo aho Uturere twa Gicumbi, Rulindo na Gasabo duhurira. Amajyepfo: Uhereye iburasirazuba ugana iburengerazuba, urubibi rw’amajyepfo y’Akarere ka Rulindo ruhuye n’urubibi rw’amajyaruguru y’Umujyi wa Kigali uhereye mu masangano y’umugezi wa Muyanza n’uwa Nyabugogo kugera kuri Nyabarongo. Kuva aho, uzamuka Nyabarongo kugera mu masangano yayo n’umugezi wa Munindi. Iburengerazuba Uhereye mu majyaruguru ugana mu majyepfo, kuva mu masangano y’imigezi ya Gisuro na Mugobore igabanya Uturere twa Gakenke, Rulindo na Burera, ukomeza umugezi wa Mugobore kugera aho wisukira mu mugezi wa Base. Kuva aho, ukomeza umugezi wa Base unyura munsi y’umusozi wa Gifuba. Wagera mu ntangiriro y’umusozi wa Gifuba, urubibi rukomeza ari urubibi rugabanya Umurenge wa Gashenyi wo mu Karere ka Gakenke n’Umurenge wa Bushoki wo mu Karere ka Rulindo kugera mu mpinga y’umusozi wa Teranzara ku muhanda Teranzara-Kirenge. Kuva aho, ukomeza uwo muhanda ugana mu majyepfo kugera aho uhurira n’umuhanda wa kaburimbo Musanze-Kigali ahitwa ku Kirenge. Kuva ku Kirenge ugenda metero magana arindwi (m700) ku muhanda wa kaburimbo werekeza mu Mujyi wa Kigali. Kuva aho, werekeza iburengerazuba mu gikombe cya Nyakabizi, gukomeza icyo gikombe kugera ku mugezi wa Nyakabizi. Kuva aho, ukomeza uwo mugezi kugera aho wisukira mu mugezi wa Munindi. Kuva aho, ukurikira umugezi wa Munindi kugera mu masangano yawo na Nyabarongo. II.2.2.5 AKARERE KA GAKENKE: Amajyaruguru: Uhereye iburasirazuba ugana iburengerazuba, urubibi rw’amajyaruguru y’Akarere ka Gakenke ruhuye n’urubibi rw’amajyepfo y’Akarere ka Burera kuva aho umugezi wa Gisuro wisukira mu mugezi wa Mugobore kugera mu kiyaga cya Ruhondo aho Uturere twa Burera, Gakenke na Musanze duhurira. Kuva aho, urubibi rukomeza ari urw’amajyepfo y’Akarere ka Musanze kugera ku iteme rya Kabamonyo ku mugezi wa Mukungwa, aho Uturere twa Musanze, Gakenke na Nyabihu duhurira. Iburasirazuba: Uhereye mu majyaruguru ugana mu majyepfo, urubibi rw’Akarere ka Gakenke ruhuye n’urubibi rw’iburengerazuba bw’Akarere ka Rulindo kuva mu masangano y’imigezi ya Gisuro na Mugobore aho Uturere twa Rulindo, Burera na Gakenke duhurira, kugera mu masangano ya Nyabarongo n’umugezi wa Munindi aho Uturere twa Rulindo na Gakenke two mu Ntara y’Amajyaruguru n’Akarere ka Kamonyi ko mu Ntara y’Amajyepfo duhurira. Amajyepfo: Uhereye iburasirazuba ugana iburengerazuba, urubibi rw’Akarere ka Gakenke rugizwe n’umugezi wa Nyabarongo kuva mu masangano yayo n’umugezi wa Munindi aho Uturere twa Rulindo na Gakenke two mu Ntara y’Amajyaruguru n’Akarere ka Kamonyi ko mu Ntara y’Amajyepfo duhurira kugera mu masangano ya Mukungwa na Nyabarongo aho Akarere ka Gakenke ko mu Ntara y’Amajyaruguru gahurira n’Akarere ka Ngororero ko mu Ntara y’Iburengerazuba n’Akarere ka Muhanga ko mu Ntara y’Amajyepfo. Iburengerazuba: Uhereye mu majyepfo ugana mu majyaruguru, urubibi rw’Akarere ka Gakenke rugizwe n’umugezi wa Mukungwa kuva mu masangano yawo na Nyabarongo aho Uturere twa Gakenke ko mu Ntara y’Amajyaruguru, Akarere ka Muhanga ko mu Ntara y’Amajyepfo n’Akarere ka Ngororero ko mu Ntara y’Iburengerazuba duhurira, uzamuka uwo mugezi kugera ku iteme rya Kabamonyo aho uturere twa Gakenke na Musanze two mu Ntara y’Amajyaruguru duhurira n’Akarere ka Nyabihu ko mu Ntara y’Iburengerazuba. II.2.3 INTARA Y’AMAJYEPFO II.2.3.1 AKARERE KA MUHANGA Iburasirazuba: Kuva mu majyaruguru ugana mu majyepfo, urubibi rw’Akarere ka Muhanga rutangirira mu masangano ya Nyabarongo n’umugezi wa Bakokwe ugakomeza umugezi wa Bakokwe, ukagera mu masangano yawo n’akagezi ka Kinani. Kuva aho, uzamuka akagezi ka Kinani kugera muri metero igihumbi n’ijana na mirongo inani (m1180). Kuva aho, uzamukira mu gikombe cy’umusozi wa Rutongo ukurikira urubibi rw’Umurenge wa Kabacuzi wo mu Karere ka Muhanga n’Umurenge wa Kayumbu wo mu Karere ka Kamonyi kugera ku rubibi rw’Umurenge wa Cyeza n’Umurenge wa Kabacuzi yo mu Karere ka Muhanga n’Umurenge wa Kayumbu wo mu Karere ka Kamonyi. Kuva aho, urubibi rukomeza ari urw’Umurenge wa Cyeza n’Umurenge wa Kayumbu kugera aho Umurenge wa Cyeza n’Imirenge ya Musambira na Kayumbu yo mu Karere ka Kamonyi ihurira unyuze ku muhanda wa Nyabikenke-Takwe. Kuva aho, ukomeza mu masangano y’imigezi ya Minyago na Nyagatare. Kuva aho, urubibi rukomeza ari urw’Imirenge ya Cyeza na Musambira unyuze ku tugezi twa Karumba, Kamanga, Takwe na Gatango kugera aho Imirenge ya Musambira na Nyarubaka yo mu Karere ka Kamonyi ihurira n’Umurenge wa Cyeza mu kibaya cya Kajegemba. Kuva aho, urubibi rukomeza ari urw’Imirenge ya Cyeza na Nyarubaka kugera aho Imirenge ya Shyogwe na Cyeza yo mu Karere ka Muhanga ihurira n’Umurenge wa Nyarubaka wo mu Karere ka Kamonyi unyuze ku mugezi wa Gisuma. Kuva aho, urubibi rukomeza ari urw’Imirenge ya Shyogwe na Nyarubaka kugera aho imurenge ya Shyogwe, Nyarubaka na Mbuye yo mu Karere ka Ruhango ihurira ku mugezi w’Uruniga. Kuva aho, urubibi rukomeza ari urw’imurenge ya Shyogwe na Mbuye kugera aho Imirenge ya Mbuye na Byimana yo mu Karere ka Ruhango ihurira n’Umurenge wa Shyogwe ku mugezi w’Ururumanza unyuze ku mugezi w’Agaseso mu gishanga cya Nyiramadari. Amajyaruguru: Uhereye iburengerazuba ugana iburasirazuba, urubibi rw’Akarere ka Muhanga ruhera mu masangano y’umugezi wa Mukungwa n’uwa Nyabarongo aho Akarere ka Ngororero ko mu Ntara y’Iburengerazuba, Akarere ka Gakenke ko mu Ntara y’Amajyaruguru n’Akarere ka Muhanga ko mu Ntara y’Amajyepfo duhurira , ugakomeza Nyabarongo kugera mu masangano yayo n’umugezi wa Bakokwe aho Akarere ka Gakenke ko mu Ntara y’Amajyaruguru, n’Uturere twa Muhanga na Kamonyi, two mu Ntara y’Amajyepfo duhurira. Iburengerazuba: Uhereye mu majyepfo ugana mu majyaruguru, urubibi rw’aka Karere ruhera aho akagezi ka Gatare kinjirira muri Nyabarongo aho Uturere twa Muhanga na Ruhango two mu Ntara y’Amajyepfo na Karongi yo mu Ntara y’Iburengerazuba duhurira, ugakomeza Nyabarongo kugera mu masangano yayo n’umugezi wa Mukungwa aho Akarere ka Muhanga ko mu Ntara y’Amajyepfo, Akarere ka Ngororero ko mu Ntara y’Iburasirazuba n’Akarere ka Gakenke ko mu Ntara y’Amajyaruguru duhurira. Amajyepfo: Uhereye iburasirazuba ugana iburengerazuba, urubibi rw’aka Karere ruhera ku mugezi w’Ururumanza aho Imirenge ya Byimana na Mbuye yo mu Karere ka Ruhango n’Umurenge wa Shyogwe wo mu Karere ka Muhanga ihurira, uzamuka umugezi w’Ururumanza kugera mu masangano y’akagezi ka Rwambanda n’akagezi ka Rwamikarara. Kuva aho, uzamuka akagezi ka Rwambanda ukanyura mu cyuzi cy’Ayideri (A.I.D.R) ukagera ku isoko y’akagezi ka Mpazi. Kuva aho, urubibi rukomeza ari urw’Umurenge wa Shyogwe n’Umurenge wa Byimana wo mu Karere ka Ruhango kugera ku mugezi wa Rugeramigozi uri mu gishanga cya Rugeramigozi unyuze aho umuhanda wa kaburimbo Muhanga-Huye uhurira n’umuhanda ujya i Shyogwe. Kuva aho, ukomeza umugezi wa Rugeramigozi kugera mu masangano y’umugezi wa Miguramo n’akagezi ka Ruvuzo. Kuva aho, umanuka umugezi wa Miguramo kugera mu masangano yawo n’akagezi ka Rubanda. Kuva aho, uzamuka ako kagezi kugera mu isoko yako. Kuva aho, ukomeza umurongo ugororotse ugana ku muhanda Ntongwe-Kigufi. Kuva aho, ukurikira ako gahanda ugana i Ntongwe ho metero magana atanu na mirongo itatu (m 530). Kuva aho, werekeza iburengerazuba ugana mu mugezi wa Nyanza. Umanuka uwo mugezi kugera mu masangano yawo n’umugezi wa Rushubi ukambukiranya umuhanda Ntongwe-Mwaka ukagera ku mugezi wa Gatare. Kuva aho, ukomeza uwo mugezi wa Gatare kugera aho winjirira mu mugezi wa Nyabarongo ku rubibi rw’Intara y’Iburengerazuba. II.2.3.2 AKARERE KA KAMONYI Iburasirazuba: Uhereye mu majyaruguru ugana amajyepfo, urubibi rw’Akarere ka Kamonyi ruhera mu masangano ya Nyabarongo n’umugezi wa Nyabugogo, umanuka Nyabarongo kugera mu masangano yayo n’Akanyaru. Kuva aho, uzamuka Akanyaru ugana mu majyepfo kugera mu masangano yako n’umugezi wa Mukunguri aho Uturere twa Kamonyi, Ruhango na Bugesera duhurira. Amajyaruguru: Uhereye iburengerazuba ugana iburasirazuba, urubibi rw’Akarere ka Kamonyi ruhera mu masangano ya Nyabarongo n’umugezi wa Bakokwe. Kuva aho, ukomeza Nyabarongo kugera mu masangano yayo n’umugezi wa Nyabugogo aho Uturere twa Nyarugenge na Kamonyi duhurira. Iburengerazuba: Uhereye mu majyaruguru ugana mu majyepfo, urubibi rw’Akarere ka Kamonyi rugizwe n’urw’iburasirazuba bw’Akarere ka Muhanga kuva mu masangano ya Nyabarongo n’umugezi wa Bakokwe kugera aho Uturere twa Muhanga, Ruhango na Kamonyi duhurira ku mugezi w’Uruniga. Amajyepfo: Uhereye iburasirazuba ugana iburengerazuba, urubibi rw’Akarere ka Kamonyi ruhera aho umugezi wa Mukunguri winjirira mu Kanyaru . Kuva aho, ukomeza uwo mugezi wa Mukunguri kugera mu masangano yawo n’umugezi wa Karuruma. Kuva aho, urubibi rukomeza kuba urw’Imirenge ya Mbuye wo mu Karere ka Ruhango na Nyarubaka wo mu Karere ka Kamonyi unyuze ku mugezi wa Kabakene kugera ku mugezi w’Uruniga aho Uturere twa Muhanga, Ruhango na Kamonyi duhurira. II.2.3.3 AKARERE KA RUHANGO Iburasirazuba: Uhereye mu majyepfo ugana mu majyaruguru, urubibi rw’Akarere ka Ruhango rugizwe n'Akanyaru kuva aho umugezi wa Kanyegenyege winjirira mu Kanyaru kugera aho umugezi wa Mukunguri winjirira mu Kanyaru . Amajyaruguru: Uhereye iburasirazuba ugana iburengerazuba, urubibi rw’Akarere ka Ruhango rugizwe n’imbibi z’amajyepfo y’Uturere twa Kamonyi na Muhanga kuva aho umugezi wa Mukunguri winjirira mu Kanyaru kugera aho umugezi wa Gatare winjirira muri Nyabarongo. Iburengerazuba: Uhereye mu majyaruguru ugana mu majyepfo, urubibi rw’Akarere ka Ruhango ruhera aho umugezi wa Gatare winjirira muri Nyabarongo. Kuva aho, uzamuka Nyabarongo kugera mu masangano y’umugezi wa Mbirurume n’uwa Mwogo. Kuva aho, uzamuka umugezi wa Mwogo kugera mu masangano yawo n’umugezi wa Nyamiseke aho Uturere twa Ruhango, Nyanza na Nyamagabe duhurira. Amajyepfo: Uhereye iburengerazuba ugana iburasirazuba, urubibi rw’Akarere ka Ruhango ruhera aho umugezi wa Nyamiseke winjirira mu mugezi wa Mwogo. Kuva aho, ukomeza umugezi wa Nyamiseke kugera mu isoko yawo. Kuva aho, urubibi rukomeza kuba urw’Umurenge wa Kabagali wo mu Karere ka Ruhango n’uwa Cyabakamyi wo mu Karere ka Nyanza kugera aho Imirenge ya Kabagali na Bweramana yo mu Karere ka Ruhango ihurira n’Umurenge wa Cyabakamyi unyuze ku migezi ya Mpimbana na Nyarucyamo. Kuva aho, urubibi rukomeza kuba urw’Umurenge wa Bweramana n’urw’Imirenge ya Cyabakamyi na Mukingo yo mu Karere ka Nyanza kugera mu masangano y’imigezi ya Nyamigogo na Bironi unyuze ku musozi wa Joma, imigezi ya Nyakabungo, Bakokwe, Base, Rwasegahobe na Kabingo. Kuva aho, ukomeza umugezi wa Nyamigogo kugera aho Imirenge ya Mukingo na Kigoma yo mu Karere ka Nyanza ihurira n’Umurenge wa Ruhango wo mu Karere ka Ruhango . Kuva aho, urubibi rukomeza kuba urw’Umurenge wa Ruhango n’urw’Umurenge wa Kigoma kugera ku mugezi wa Kabumba wambukiranyije umuhanda wa kaburimbo Muhanga-Huye. Kuva aho, ukomeza umugezi wa Kabumba ukagera ku mugezi wa Gisuma ukawukomeza kugera mu masangano yawo n’umugezi wa Rwakirebura. Kuva aho, ukomeza umugezi wa Muvuguto kugera mu masangano yawo n’umugezi wa Rwanzabana. Kuva aho, uzamuka umugezi wa Rwanzabana kugera mu masangano yawo n’umugezi wa Nyakariba. Kuva aho uzamuka umugezi wa Nyakariba kugera ku isoko yawo. Kuva aho, urubibi rukomeza ari urw’Umurenge wa Ntongwe wo mu Karere ka Ruhango n’urw’Umurenge wa Busoro wo mu Karere ka Nyanza kugera mu masangano y’imigezi ya Kabya na Busenyi. Kuva aho, ukomeza umugezi wa Rwamakungu kugera mu masangano yawo n’umugezi wa Rwintare. Kuva aho, ukomeza umugezi wa Kanyegenyege kugera aho winjirira mu Kanyaru aho Uturere twa Bugesera, Ruhango na Nyanza duhurira. II.2.3.4 AKARERE KA NYANZA Iburasirazuba: Uhereye mu majyaruguru ugana mu majyepfo, urubibi rw’Akarere ka Nyanza ruhera aho Akanyaru gahurira n’umugezi wa Kanyegenyege. Kuva aho, uzamuka Akanyaru kugera aho gahurira n’umugezi wa Cyili ku mupaka w’Igihugu cy’u Rwanda n’icy’u Burundi. Amajyaruguru: Uhereye iburengerazuba ugana iburasirazuba, urubibi rw’amajyarauguru y’Akarere ka Nyanza ruhuye n’urubibi rw’amajyepfo y’Akarere ka Ruhango kuva aho umugezi wa Nyamiseke winjirira mu mugezi wa Mwogo kugera aho umugezi wa Kanyegenyege winjirira mu Kanyaru. Iburengerazuba: Uhereye mu majyepfo ugana mu majyaruguru, urubibi rw’Akarere ka Nyanza ruhera mu masangano y’umugezi wa Kavili n’uwa Rukondo. Kuva aho, uzamuka umugezi wa Rukondo kugera mu masangano y’ umugezi wa Gasagure n’akagezi ka Bitinda . Kuva aho, urubibi rukomeza ari urw’Umurenge wa Cyanika wo mu Karere ka Nyamagabe n’uwa Nyagisozi wo mu Karere ka Nyanza unyuze ku mugezi ka Gasagure kugera mu masangano y’umugezi wa Musayo n’umugezi wa Ruzibaziba. Kuva aho, ukomeza umugezi wa Gihimbi kugera mu masangano yawo n’umugezi wa Mazimeru. Kuva aho, uzamuka umugezi wa Mazimeru kugera aho akagezi ka Cyahafi kisukira mu mugezi wa Mazimeru hagati y’Umurenge wa Mbazi wo mu Karere ka Nyamagabe n’Umurenge wa Nyagisozi wo mu Karere ka Nyanza. Kuva aho, urubibi rukomeza kuba urw’iyo Mirenge kugera mu masangano y’umugezi wa Rukarara n’uwa Rwumunyu unyuze mu gasanteri k’ubucuruzi ka Rukondo no ku mugezi wa Cyimfizi. Kuva aho, ukomeza umugezi wa Rukarara kugera mu masangano yawo n’umugezi wa Mwogo. Kuva aho, ukomeza umugezi wa Mwogo kugera mu masangano yawo n’umugezi wa Nyamiseke aho Uturere twa Ruhango, Nyamagabe na Nyanza duhurira. Amajyepfo: Uhereye iburasirazuba ugana iburengerazuba, urubibi rw’Akarere ka Nyanza ruhera aho umugezi wa Cyili winjirira mu Kanyaru ku mupaka w’Igihugu cy’u Rwanda n’icy’u Burundi. Kuva aho, uzamuka umugezi wa Cyili kugera mu masangano y’imigezi ya Rwasanzu na Nyarwambu. Kuva aho, uzamuka umugezi wa Nyarwambu kugera aho umugezi wa Rwasengare uwisukiramo. Kuva aho, urubibi rukomeza ari urw’Umurenge wa Ntyazo wo mu Karere ka Nyanza n’Umurenge wa Kinazi wo mu Karere ka Huye. Kuva aho, urubibi rukomeza kuba urw’iyo Mirenge kugera aho Imirenge ya Muyira na Ntyazo yo mu Karere ka Nyanza ihurira n’Umurenge wa Kinazi wo mu Karere ka Huye ku mugezi w’Agasasa. Kuva aho ,urubibi rukomeza ari urw’Umurenge wa Muyira wo mu Karere ka Nyanza n’Umurenge wa Kinazi wo mu Karere ka Huye kugera aho ihuriye n’Umurenge wa Busasamana wo mu Karere ka Nyanza ku mugezi wa Gisharara. Kuva aho, urubibi rukomeza kuba urw’Umurenge wa Kinazi n’urw’Umurenge wa Busasamana kugera ku mugezi wa Gatare wambukiranyije umuhanda wa kaburimbo Muhanga- Huye. Kuva aho, ukomeza umugezi wa Gatare kugera mu masangano yawo n’akagezi ka Rwabiteme. Kuva aho, ukomeza umugezi wa Nyamukana kugera mu masangano yawo n’umugezi wa Nyakwibereka. Kuva aho, ukomeza uwo mugezi kugera aho uhinduriye izina ukitwa Ntaruka. Kuva aho, ukomeza Ntaruka kugera mu masangano yayo n’umugezi wa Mwogo. Kuva aho, ukomeza umugezi wa Mwogo kugera mu masangano yawo n’umugezi wa Kavili. Kuva aho, uzamuka umugezi wa Kavili kugera mu masangano yawo n’umugezi wa Rukondo aho Uturere twa Nyamagabe, Nyanza na Huye duhurira. II.2.3.5 AKARERE KA GISAGARA: Iburasirazuba n’Amajyepfo: Uhereye mu majyaruguru ugana mu majyepfo, urubibi rw’Akarere ka Gisagara ruhera mu masangano y’Akanyaru n’umugezi wa Cyili ku mupaka w’Igihugu cy’u Rwanda n’icy’u Burundi. Kuva aho, urubibi rukomeza ari umupaka w’Igihugu cy’u Rwanda n’icy’u Burundi kugera aho umugezi wa Migina wisukira mu Kanyaru. Amajyaruguru: Uhereye iburasirazuba ugana iburengerazuba, urubibi rw’Akarere ka Gisagara rugizwe n’urw’amajyepfo y’Akarere ka Nyanza kuva aho umugezi wa Cyili wisukira mu Kanyaru kugera mu masangano y’imigezi ya Nyarwambu na Rwasanzu aho Uturere twa Nyanza, Gisagara na Huye duhurira. Iburengerazuba: Uhereye mu majyaruguru ugana mu majyepfo, urubibi rw’Akarere ka Gisagara ruhera mu masangano y’imigezi ya Nyarwambu na Rwasanzu. Kuva aho, ukurikira umugezi wa Rwasanzu kugera mu masangano y’umugezi wa Bilingo n’umugezi w’Umubazi. Kuva aho, uzamuka umugezi wa Bilingo kugera mu masangano y’akagezi k’Isumo n’akagezi ka Kuyamagana. Kuva aho, ukomeza umugezi w’Isumo kugera mu masangano y’akagezi ka Kibyeyi n’akagezi ka Nyakigezi. Kuva aho, ukomeza akagezi ka Nyakigezi kugera ku isoko yako iri hagati y’Umurenge wa Save wo mu Karere ka Gisagara n’uwa Rusatira wo mu Karere ka Huye. Kuva aho, urubibi rukomeza ari urw’iyo Mirenge kugera aho ruhuriye n’urw’Umurenge wa Mbazi wo mu Karere ka Huye ku mugezi wa Rwantama. Kuva aho, ukomeza umugezi wa Rwantama kugera mu masangano yawo n’umugezi wa Nyamugali. Kuva aho, ukomeza umugezi wa Cyezuburo kugera mu masangano yawo n’utugezi twa Mpazi na Furwe. Kuva aho, ukomeza umugezi wa Cyibone kugera mu masangano yawo n’akagezi k’Akogo. Kuva aho, Ukomeza umugezi wa Migina, kugera aho wisukiye mu Kanyaru ku mupaka w’Igihugu cy’u Rwanda n’icy’u Burundi. II.2.3.6 AKARERE KA HUYE Iburasirazuba: Uhereye mu majyaruguru ugana mu majyepfo, urubibi rw’iburasirazuba rw’Akarere ka Huye rugizwe n’urubibi rw’ iburengerazuba bw’Akarere ka Gisagara uturutse mu masangano y’imigezi ya Nyarwambu na Rwasanzu, ugakomeza kugera mu masangano y’akagezi k’Akogo n’umugezi wa Migina. Amajyaruguru: Uhereye iburasirazuba ugana iburengerazuba, urubibi rw’Akarere ka Huye rugizwe n’urubibi rw’amajyepfo y’Akarere ka Nyanza uturutse mu masangano y’imigezi ya Nyarwambu na Rwasanzu kugera mu masangano y’imigezi ya Kavili na Rukondo. Iburengerazuba: Uhereye mu majyepfo ugana mu majyaruguru, urubibi rw’Akarere ka Huye ruhera ku mpinga y’agasozi ka Nyarusange. Kuva aho, umanuka mu gikombe kiri hagati y’udusozi, aka Rutuna ko mu Karere ka Nyamagabe n’aka Kinazi ko mu Karere ka Huye ugahura n’umugezi wa Gisuma, ukawukomeza kugera mu masangano y’umugezi wa Mwogo n’umugezi wa Nyantama. Kuva aho, ukomeza umugezi wa Nyantama kugera mu masangano yawo n’umugezi wa Nkungu. Urubibi rukomeza ari urw’Umurenge wa Gasaka wo mu Karere ka Nyamagabe n’Umurenge wa Kigoma wo mu Karere ka Huye kugera ku mugezi wa Nyamugali unyuze ku kagezi ka Kabanda. Kuva aho, umanuka umugezi wa Nyamugali kugera mu masangano yawo n’akagezi ka Gasago. Kuva aho, umanuka umugezi wa Kavili kugera mu masangano yawo na Mwogo. Amajyepfo: Uhereye iburasirazuba ugana iburengerazuba mu masangano y’umugezi wa Migina n’akagezi k’Akogo, urubibi rw’Akarere ka Huye rukomeza ari urw’Umurenge wa Ngera wo mu Karere ka Nyaruguru n’urw’Umurenge wa Mukura wo mu Karere ka Huye. Kuva aho urubibi rukomeza ari akagezi k’Akogo, rukambukiranya umuhanda wa kaburimbo Huye –Akanyaru unyuze ku Kibuye cya Shari rukagera ku kagezi ka Kajororo. Kuva aho, ukomeza akagezi ka Kajororo kugera mu masangano yako n’akagezi ka Kogera n’akagezi ka Nyiranda. Kuva aho, uzamuka umugezi wa Musizi kugera mu masangano yawo n’akagezi ka Gatare. Kuva aho, urubibi rukomeza ari urw’Imirenge ya Gishamvu na Rusenge yo mu Karere ka Huye n’urw’Umurenge wa Ngera unyuze ku mugezi wa Musizi, ukazamuka mu mpinga y’umusozi wa Gishamvu kugera aho Imirenge ya Karama na Gishamvu yo mu Karere ka Huye n’Umurenge wa Rusenge wo mu Karere ka Nyaruguru ihurira. Kuva aho umanuka akagezi ka Gisuma kugera mu masangano yako n’akagezi ka Nkonji. Kuva aho, uzamuka akagezi ka Nkonji wambukiranye umuhanda Huye – Karama – Kibeho kugera mu masangano y’akagezi ka Nkonji n’akagezi ka Nyamyijima. Kuva aho, urubibi rukomeza ari urw’Umurenge wa Kibeho wo mu Karere ka Nyaruguru n’urw’Umurenge wa Karama wo mu Karere ka Huye kugera ku kagezi k’Agatorove. Kuva aho, uzamuka akagezi k’Agatorove kugera mu masangano yako n’akagezi ka Kabinduro. Kuva aho, ukomeza akagezi ka Kabinduro kugera mu isoko yako. Kuva aho, urubibi rukomeza ari urw’Umurenge wa Mata wo mu Karere ka Nyaruguru n’urw’Imirenge ya Karama na Maraba yo mu Karere ka Huye kugera mu mpinga y’agasozi ka Nyarusange aho Uturere twa Huye, Nyaruguru na Nyamagabe duhurira. II.2.3.7 AKARERE KA NYARUGURU Iburasirazuba: Uhereye mu majyaruguru ugana mu majyepfo, urubibi rw’iburasirazuba rw’Akarere ka Nyaruguru rugizwe n’urubibi rw’amajyepfo y’Akarere ka Huye kuva mu mpinga y’umusozi wa Nyarusange aho Uturere twa Nyamagabe, Huye na Nyaruguru duhurira kugera mu masangano y’imigezi ya Migina n’Akogo. Kuva aho , ukomeza umugezi wa Migina kugera aho wisukira mu Kanyaru ku mupaka w’Igihugu cy’u Rwanda n’icy’ cy’u Burundi. Amajyaruguru: Uhereye iburasirazuba ugana iburengerazuba, urubibi rw’Akarere ka Nyaruguru rutangirira mu mpinga y’umusozi wa Nyarusange, aho Uturere twa Nyamagabe, Huye na Nyaruguru duhurira. Kuva aho, urubibi rukomeza ari urw’Imirenge ya Mata na Ruramba yo mu Karere ka Nyaruguru n’urw’Umurenge wa Kamegeri wo mu Karere ka Nyamagabe kugera aho Umurenge wa Tare wo mu Karere ka Nyamagabe uhurira n’Umurenge wa Kamegeri n’uwa Ruramba ku mugezi wa Mwogo. Kuva aho, uzamuka umugezi wa Mwogo kugera mu masangano yawo n’akagezi ka Bushirasoni. Kuva aho, uzamuka akagezi ka Bushirasoni kugera ku gahanda kajya mu Gasarenda aho Umurenge wa Kitabi wo mu Karere ka Nyamagabe n’Umurenge wa Ruramba ihurira. Kuva aho, urubibi rukomeza ari urw’iyo Mirenge kugera ku mugezi wa Nyirakaranda ukomeze uwo mugezi kugera mu masangano yawo n’Akanyaru. Kuva aho, uzamuka Akanyaru kugera aho gahurira n’umugezi w’Uwisuri. Kuva aho, uzamuka umugezi Uwisuri kugera mu isoko yawo. Kuva aho, urubibi rukomeza ari urw’Umurenge wa Kitabi n’urw’Umurenge wa Kivu wo mu Karere ka Nyaruguru kugera ku kagezi k’Agatonga. Kuva aho, umanuka ako kagezi kugera ku kagezi k’Umuganza ukagakomeza kugera aho kisukira mu Kanyaru. Kuva aho, umanuka Akanyaru kugera mu masangano yako n’umugezi wa Munywanzuki. Kuva aho, uzamuka umugezi wa Munywanzuki kugera mu masangano yawo n’akagezi ka Macu. Kuva aho, uzamuka akagezi ka Macu kugera ku isunzu rya Kongo Nili ku rubibi rw’Intara y’Iburengerazuba aho Akarere ka Rusizi ko mu Ntara y’Iburengerazuba n’Uturere twa Nyamagabe na Nyaruguru duhurira. Iburengerazuba: Uhereye mu majyepfo ugana mu majyaruguru , urubibi rw’Akarere ka Nyaruguru rutangirira ku mpembe y’amajyepfo iri ku mupaka w’Igihugu cy’u Rwanda n’icy’u Burundi kuri dogere makumyabiri n’icyenda, iminota makumyabiri n’ibiri n’amasogonda cumi n’atatu ( 29° 22’ 13’’) y’Umurongo Nkingi w’iburasirazuba na dogere ebyiri, iminota mirongo itanu n’amasogonda cumi n’atanu ( 2° 50’ 15”) y’Umurongo Mbariro w’amajyepfo uvuye kuri Koma y’Isi, ukomeza umupaka w’Igihugu cy’u Rwanda n’icy’u Burundi kugera aho Intara y’Iburengerazuba n’Intara y’Amajyepfo zihurira. Amajyepfo: Uhereye iburasirazuba ugana iburengerazuba, kuva aho umugezi wa Migina wisukira mu Kanyaru, urubibi rw’Akarere ka Nyaruguru rugizwe n’umupaka w’Igihugu cy’u Rwanda n’icy’u Burundi kugera ku mpembe iri kuri dogere makumyabiri n’icyenda, iminota makumyabiri n’ibiri n’amasogonda cumi n’atatu( 29° 22’ 13”) z’Umurongo Nkingi w’iburasirazuba na dogere ebyiri, iminota mirongo itanu n’amasogonda cumi n’atanu ( 2° 50’ 15”) y’Umurongo Mbariro w’amajyepfo uvuye kuri Koma y’Isi. II.2.3.8 AKARERE KA NYAMAGABE Iburasirazuba: Uhereye mu majyaruguru ugana mu majyepfo , urubibi rw’Akarere ka Nyamagabe ruhuye n’urubibi rw’amajyepfo y’Akarere ka Ruhango kuva mu masangano y’imigezi ya Mbirurume na Mwogo, kugera mu masangano y’imigezi ya Nyamiseke na Mwogo. Kuva aho, urubibi rukomeza ari urw’iburengerazuba bw’Akarere ka Nyanza n’Akarere ka Huye kugera mu mpinga y’umusozi wa Nyarusange. Amajyaruguru: Uhereye iburasirazuba ugana iburengerazuba, kuva mu masangano y’imigezi ya Mbirurume na Mwogo, urubibi rw’Akarere ka Nyamagabe rugizwe n’urubibi rw’iburasirazuba rw’Intara y’Iburengerazuba kugera aho Uturere twa Karongi na Nyamasheke two mu Ntara y’Iburengerazuba duhurira n’Akarere ka Nyamagabe ko mu Ntara y’Amajyepfo. Iburengerazuba: Uhereye mu majyepfo ugana mu majyaruguru, urubibi rw’Akarere ka Nyamagabe rugizwe n’urubibi rw’iburasirazuba rw’Intara y’Iburengerazuba kuva aho Akarere ka Rusizi ko mu Ntara y’Iburengerazuba gahurira n’Akarere ka Nyanza n’Akarere ka Nyaruguru two mu Ntara y’Amajyepfo kugera aho Uturere twa Nyamasheke na Karongi two mu Ntara y’Iburengerazuba duhurira n’Akarere ka Nyamagabe. Amajyepfo: Uhereye iburasirazuba ugana iburengerazuba, urubibi rw’Akarere ka Nyamagabe ruhuye n’urubibi rw’Amajyaruguru y’Akarere ka Nyaruguru kuva ku mpinga y’umusozi wa Nyarusange aho Uturere twa Nyamagabe, Huye na Nyaruguru duhurira kugera ku isunzu rya Kongo Nili aho Uturere twa Nyamagabe, Nyaruguru na Rusizi duhurira. II.2.4..INTARA Y’IBURASIRAZUBA II.2.4.1 AKARERE KA NYAGATARE Amajyaruguru n’Amajyaruguru y’iburengerazuba: Uhereye iburasirazuba ugana iburengerazuba, urubibi rw’amajyaruguru n’amajyaruguru y’iburengerazuba by’Akarere ka Nyagatare rugizwe n’umupaka w’Igihugu cy’u Rwanda n’icya Uganda kuva mu masangano y’umugezi wa Muvumba n’Akagera kugera ku mpinga y’umusozi wa Nyamiringa unyuze ku misozi ya Mwendaki na Nyarurambi kugera ku gishanga cya Rwangingo aho iyo Mirenge ihurira n’Umurenge wa Kabarore wo mu Karere ka Gatsibo. Kuva aho, ukomeza hagati mu gishanga cya Rwangingo werekeza amajyaruguru kugera aho gihurira n’igishanga cya Kibondo. Kuva aho, uzamuka igishanga cya Kibondo kugera ku muhanda uva Ngarama ugana Gabiro. Kuva aho, ukomeza uwo muhanda werekeza Gabiro kugera aho Imirenge ya Karangazi na Kabarore ihurira n’Umurenge wa Rwimbogo wo mu Karere ka Gatsibo. Kuva aho, urubibi rukomeza ari urw’Imirenge ya Karangazi na Rwimbogo kugera aho ihurira n’umupaka w’Igihugu cy’u Rwanda n’icya Tanzaniya. Iburasirazuba Uhereye mu majyaruguru ugana mu majyepfo, urubibi rw’iburasirazuba bw’Akarere ka Nyagatare rugizwe n’umupaka w’Igihugu cy’u Rwanda n’icya Tanzaniya kuva mu masangano y’umugezi wa Muvumba n’Akagera kugera aho urubibi rw’Umurenge wa Karangazi wo mu Karere ka Nyagatare n’urw’Umurenge wa Rwimbogo wo mu Karere ka Gatsibo zihurira. Amajyepfo Uhereye iburengerazuba ugana iburasirazuba, urubibi rw’amajyepfo y’Akarere ka Nyagatare ruhera mu masangano y’imigezi ya Nyiragashashi na Rwashambure. Kuva aho , ukomeza umugezi wa Karungeli kugera mu gishanga cya Karambi aho Umurenge wa Mimuli wo mu Karere ka Nyagatare uhurira n’Umurenge wa Ngarama wo mu Karere ka Gatsibo. Kuva aho, ukomeza urubibi rw’iyo Mirenge kugera mu gishanga cya Kiyaji aho iyo Mirenge ihurira n’Umurenge wa Katabagemu wo mu Karere ka Nyagatare. Kuva aho, urubibi rukomeza ari urw’Imirenge ya Katabagemu wo mu Karere ka Nyagatare na Ngarama wo mu Karere ka Gatsibo unyuze ku Misozi ya Mwendaki na Nyarurambi kugera mu gishanga cya Rwangingo aho iyo Mirenge ihurira n’Umurenge wa Kabarore wo mu Karere ka Gatsibo. Kuva aho, ukomeza mu gishanga cya Rwangingo werekeza mu majyaruguru yacyo kugera aho gihurira n’igishanga cya Kibondo. Kuva aho, uzamuka igishanga cya Kibondo, kugera ku muhanda Ngarama-Gabiro. Kuva aho, ukomeza uwo muhanda werekeza Gabiro, kugera aho Imirenge ya Karangazi na Kabarore ihurira n’umurenge wa Rwimbogo wo mu Karere ka Gatsibo. Kuva aho, urubibi rukomeza ari urw’Umurenge wa Karangazi na Rwimbogo, kugera aho ihurira n’umupaka w’Igihugu cy’u Rwanda n’icya Tanzaniya. Iburengerazuba Uhereye mu majyaruguru ugana mu majyepfo, urubibi rw’Akarere ka Nyagatare ruhuye n’urubibi rw’Iburasirazuba bw’Intara y’Amajyaruguru kuva ku mpinga y’umusozi wa Nyamilinga ku mupaka w’Igihugu cy’u Rwanda n’icya Uganda kugera mu masangano y’umugezi wa Nyiragashashi na Rwashambure. II.2.4.2 AKARERE KA GATSIBO Amajyaruguru: Uhereye iburengerazuba ugana iburasirazuba, urubibi rw’amajyaruguru y’Akarere ka Gatsibo rugizwe n’urubibi rw’amajyepfo y’Akarere ka Nyagatare kuva mu masangano y’imigezi ya Nyiragashashi na Rwashambure kugera ku mupaka w’Igihugu cy’u Rwanda n’icya Tanzaniya aho Umurenge wa Karangazi wo mu Karere ka Nyagatare uhurira n’Umurenge wa Rwimbogo wo mu Karere ka Gatsibo. Iburasirazuba: Uhereye mu majyaruguru ugana mu majyepfo, urubibi rw’iburasirazuba rw’Akarere ka Gatsibo ruhuye n’umupaka w’Igihugu cy’u Rwanda n’icya Tanzaniya kuva aho Umurenge wa Karangazi wo mu Karere ka Nyagatare uhurira n’Umurenge wa Rwimbogo wo mu Karere ka Gatsibo kugera aho Umurenge wa Rwimbogo uhurira n’Umurenge wa Murundi wo mu Karere ka Kayonza. Amajyepfo: Uhereye iburengerazuba ugana iburasirazuba, urubibi rw’amajyepfo y’Akarere ka Gatsibo rutangirira aho Akarere ka Rwamagana n’aka Gicumbi duhurira n’Akarere ka Gatsibo mu kiyaga cya Muhazi hagati. Kuva aho, urubibi rukomeza hagati mu kiyaga cya Muhazi kugera aho Akarere ka Kayonza gahurira n’Akarere ka Gatsibo n’aka Rwamagana mu kiyaga hagati. Kuva aho, uzamuka umugezi wa Kagende kugera mu masangano y’akagezi ka Kayanga n’aka Mwizinga. Kuva aho, uzamuka akagezi ka Kayanga kugera mu masangano y’akagezi ka Ngungu n’aka Kagina. Kuva aho, uzamuka akagezi ka Ngungu kugera mu masangano y’utugezi twa Nyamuko na Rwagishoma. Kuva aho uzamuka akagezi ka Nyamuko kugera mu isoko y’akagezi ka Nyabigega. Kuva aho, urubibi rukomeza ari urw’Umurenge wa Rukara wo mu Karere ka Kayonza n’Umurenge wa Kiziguro wo mu Karere ka Gatsibo kugera aho ihurira n’Umurenge wa Murundi wo mu Karere ka Kayonza. Kuva aho, urubibi rukomeza ari urw’Umurenge wa Murundi n’uwa Kiziguro kugera aho ruhuriye n’urw’Umurenge wa Rugarama wo mu Karere ka Gatsibo. Kuva aho, urubibi rukomeza ari urw’Umurenge wa Murundi n’urw’Umurenge wa Rugarama. Kuva aho, urubibi rurakomeza kugera aho ruhuriye n’urw’Umurenge wa Rwimbogo mu Karere ka Gatsibo runyuze mu gishanga kiri hagati y’imisozi ya Rwinsheke na Matunguru. Kuva aho, urubibi rukomeza ari urw’Umurenge wa Rwimbogo na Murundi kugera ku mupaka w’Igihugu cy’u Rwanda n’icya Tanzaniya. Iburengerazuba: Uhereye mu majyaruguru ugana mu majyepfo, urubibi rw’iburengerazuba rw’Akarere ka Gatsibo ruhuye n’urubibi rw’iburasirazuba bw’Intara y’Amajyaruguru kuva mu masangano y’imigezi ya Nyiragashashi na Rwashambure kugera mu kiyaga cya Muhazi hagati aho Akarere ka Gatsibo gahurira n’Uturere twa Gicumbi na Rwamagana. II.2.4 .3 AKARERE KA KAYONZA Amajyaruguru: Uhereye iburengerazuba ugana iburasirazuba, urubibi rw’amajyaruguru rw’Akarere ka Kayonza ruhuye n’urubibi rw’amajyepfo y’Akarere ka Gatsibo kuva mu masangano y’utugezi twa Rwagitima na Misarara kugera ku mupaka w’Igihugu cy’u Rwanda n’icya Tanzaniya aho Umurenge wa Murundi wo mu Karere ka Kayonza uhurira n’Umurenge wa Rwimbogo wo mu Karere ka Gatsibo. Iburengerazuba: Uhereye mu majyepfo ugana mu majyaruguru, urubibi rw’Iburengerazuba bw’Akarere ka Kayonza ruhera mu masangano y’imigezi ya Ruvuvu na Kamiranzovu. Kuva aho, uzamuka umugezi wa Kamiranzovu mu Gishanga cya Cyabitana kugera mu masangano y’imigezi ya Rugurube na Ndabukiye. Kuva aho, ukomeza umugezi wa Ndabukiye kugera mu masangano yawo n’akagezi ka Nyakariba. Kuva aho, wambukiranya umuhanda wa kaburimbo Kigali-Kayonza, ukaminuka ukagera ku mugezi wa Rwandenzi. Kuva aho, uzamuka umugezi wa Gikandamura kugera ku isoko yawo aho umusozi wa Karwiru utangirira. Kuva aho, uzamuka uwo musozi werekeza mu mubande wa Rwabashara ugakomeza hagati muri uwo mubande kugera ku kiyaga cya Muhazi. Ukomeza mu kiyaga cya Muhazi kugera aho Uturere twa Gatsibo, Kayonza na Rwamagana duhurira. Amajyepfo: Uhereye iburengerazuba ugana iburasirazuba, urubibi rw’amajyepfo y’Akarere ka Kayonza ruhera mu masangano y’umugezi wa Ruvuvu na Kamiranzovu. Kuva aho, uzamuka igishanga cyo Mubuliba kugera mu masangano y’umugezi wa Misarara n’akagezi ka Kaneke. Kuva aho, ukomeza umugezi wa Misarara kugera mu masangano y’utugezi twa Gitoshi na Rumira. Kuva aho, uzamuka akagezi ka Gitoshi kugera mu masangano yako n’akagezi ka Cyizanye. Kuva aho, urubibi rukomeza ari urw’Imirenge ya Kabarondo wo mu Karere ka Kayonza n’Umurenge wa Remera wo mu Karere ka Ngoma kugera aho zihurira n’urw’Umurenge wa Murama wo mu Karere ka Kayonza ku mugezi wa Rugozi. Kuva aho, uzamuka umugezi wa Rugozi kugera mu masangano y’akagezi ka Gicaca n’akagezi ka Gashubi. Kuva aho, uzamuka akagezi ka Gicaca kugera mu masangano y’utugezi twa Nyarutoma na Nyakabungo. Kuva aho, uzamuka akagezi ka Nyarutoma kugera mu masangano y’utugezi twa Nyarubande n’akagezi ka Karungu. Kuva aho, urubibi rukomeza ari urw’Umurenge wa Murama n’Umurenge wa Ngoma kugera aho ihurira n’Umurenge wa Kabare ku mugezi wa Cyizabwangu , kumanuka uwo mugezi kugera mu masangano yawo n’akagezi ka Rwagasagura. Kuva aho, uzamuka akagezi ka Rwagasagura kugera mu masangano y’utugezi twa Gihaza na Kabarungu. Kuva aho urubibi rukomeza ari urw’Imirenge ya Kabare wo mu Karere ka Kayonza na Rukira wo mu Karere ka Ngoma kugera aho ruhurira n’urw’Umurenge wa Nasho wo mu Karere ka Kirehe ku musozi wa Cyamigurwa. Kuva aho, urubibi rukomeza ari urw’Umurenge wa Kabare na Nasho kugera ku kiyaga cya Nasho. Kuva aho, ukomeza inkengero z’icyo kiyaga werekeza iburasirazuba kugera mu kiyaga cya Cyambwe hagati. Kuva aho, ukomeza mu kiyaga hagati cya Cyambwe kugera ku Kagera. Kuva aho, ukomeza Akagera kugera ku mupaka w’Igihugu cy’u Rwanda n’icya Tanzaniya. Iburasirazuba: Uhereye mu majyaruguru ugana amajyepfo, urubibi rw’iburasirazuba rw’Akarere ka Kayonza rugizwe n’umupaka w’Igihugu cy’u Rwanda n’icya Tanzaniya, kuva aho urubibi rw’Umurenge wa Rwimbogo wo mu Karere ka Gatsibo ruhurira n’urw’Umurenge wa Murundi wo mu Karere ka Kayonza kugera aho urubibi rw’Umurenge wa Ndego wo mu Karere ka Kayonza ruhurira n’urw’Umurenge wa Mpanga wo mu Karere ka Kirehe. II.2.4.4 AKARERE KA KIREHE Amajyaruguru: Uhereye iburengerazuba ugana iburasirazuba, urubibi rw’Amajyaruguru rw’Akarere ka Kirehe ruhuye n’urubibi rw’Amajyepfo rw’Akarere ka Kayonza uhereye ku musozi wa Cyamigurwa hahuriye Uturere twa Kayonza, Ngoma na Kirehe kugera ku mupaka w’Igihugu cy’u Rwanda n’icya Tanzaniya ku rubibi rw’Umurenge wa Ndego wo mu Karere ka Kayonza n’uwa Mpanga wo mu Karere ka Kirehe. Iburasirazuba: Uhereye amajyaruguru ugana amajyepfo, urubibi rw’Akarere ka Kirehe rugizwe n’umupaka w’Igihugu cy’u Rwanda n’icya Tanzaniya kuva ku rubibi rw’Umurenge wa Ndego wo mu Karere ka Kayonza n’urw’Umurenge wa Mpanga wo mu Karere ka Kirehe kugera ku Kiraro cya Rusumo ku muhanda mpuzamahanga wa kaburimbo Rwanda-Tanzaniya. Amajyepfo: Uhereye iburasirazuba ugana iburengerazuba, urubibi rw’Akarere ka Kirehe rugizwe n’umupaka w’Igihugu cy’u Rwanda, icya Tanzaniya n’icy’u Burundi kuva ku Kiraro cya Rusumo kiri ku muhanda mpuzamahanga wa kaburimbo Rwanda-Tanzaniya kugera ku Kagera aho urubibi rw’Umurenge wa Gahara wo mu Karere ka Kirehe ruhurira n’urw’Umurenge wa Mutendeli wo mu Karere ka Ngoma. Iburengerazuba: Uhereye mu majyepfo ugana mu majyaruguru, urubibi rw’Akarere ka Kirehe ruhera mu masangano y’umugezi wa Rwagitugusa n’Akagera ku mupaka w’Igihugu cy’u Rwanda n’icy’u Burundi. Kuva aho, ukomeza umugezi wa Kagogo kugera mu masangano yawo n’uwa Kibaya, gukomeza umugezi wa Kagogo kugera mu masangano yawo n’uwa Ruvuzi. Kuva aho kuzamuka umugezi wa Ruvuzi kugera ku muhanda wa Ruvuzi-Rukira, ukomeza uwo muhanda werekeza Rukira ugaca iburyo muri metero magana abiri (m 200) utaragera ku bigega by’amazi werekeza mu mubande urimo umugezi wa Rubande. Kuva aho umanuka umugezi wa Rubande kugera mu mugezi wa Sarambuye, kuwuzamuka kugera ku mugezi wa Rwimirambi, kuwuzamuka ukagera mu masangano yawo n’akagezi ka Kinuka ugaca iburyo uzamuka hagati y’udusozi twa Cyabayaga na Bisagara ukagera ku mugezi wa Nyarubindi. Kuva aho, ukomeza umugezi wa Nyarubindi kugera mu gishanga cya Binoni.Kuva aho, uzamuka akabande ka Kanyamuna aho gahurira n’igishanga cya Binoni kugera mu kabande ka Kizoki. Kuva aho, uzamuka umusozi wa Tomi ibumoso bwawo, ukamanukira mu kabande ka Kanywamagana. Kuva aho, uzamuka impinga ya Cyamigurwa ukagera aho Uturere twa Kayonza , Kirehe na Ngoma two mu Ntara y’Iburasirazuba duhurira. II.2.4.5 AKARERE KA NGOMA Amajyaruguru Uhereye iburengerazuba ugana iburasirazuba, urubibi rw’Akarere ka Ngoma rutangirira ku Kagera, ukambukiranya igishanga kiri hagati y’Imirenge ya Karenge wo mu Karere ka Rwamagana na Rukumbeli wo mu Karere ka Ngoma, ugakomeza mu kiyaga cya Mugesera kugera mu masangano yacyo n’umugezi wa Nkungu. Kuva aho, uzamuka umugezi wa Nkungu kugera mu masangano yawo n’umugezi wa Ruvuvu n’uwa Kamiranzovu . Kuva aho, urubibi rukomeza ari urw’amajyepfo y’Akarere ka Kayonza kugera ku mpinga y’umusozi wa Cyamigurwa aho Uturere twa Kayonza, Kirehe na Ngoma duhurira. Iburasirazuba: Uhereye mu majyepfo ugana mu majyaruguru, urubibi rw’Akarere ka Ngoma rugizwe n’urubibi rw’iburengerazuba bw’Akarere ka Kirehe uhereye ku Kagera, ukambuka igishanga kiri hagati y’Umurenge wa Mutendeli wo mu Karere ka Ngoma n’Umurenge wa Gahara wo mu Karere ka Kirehe, ugakomeza ukambuka ikiyaga cya Nyabugongwe ugana aho umugezi wa Rwagitugusa wisukira muri icyo kiyaga. Kuva aho, urubibi rugizwe n’urubibi rw’iburengerazuba bw’Akarere ka Kirehe kugera mu mpinga y’umusozi wa Cyamigurwa aho Uturere twa Kayonza, Ngoma na Kirehe duhurira. Amajyepfo: Uhereye iburasirazuba ugana iburengerazuba, urubibi rw’Akarere ka Ngoma rugizwe n’umupaka w’Igihugu cy’u Rwanda n’icy’u Burundi kuva ku rubibi rw’Amajyepfo y’Akarere ka Kirehe ku mupaka w’Igihugu cy’u Rwanda n’icy’u Burundi kugera kuri «déversoir» ya Nyakarambo. Iburengerazuba: Uhereye mu majyepfo ugana mu majyaruguru, urubibi rw’Akarere ka Ngoma rugizwe n’umugezi w’Akagera kuva kuri «déversoir» ya Nyakarambo kugera aho urubibi rw’amajyaruguru yako rutangirira. II.2. 4.6 AKARERE KA RWAMAGANA Amajyaruguru: Uhereye iburengerazuba ugana iburasirazuba, urubibi rw’Akarere ka Rwamagana rutangirira aho akagezi ka Kigozi kisukira mu kiyaga cya Muhazi. Kuva aho, gukomeza hagati mu kiyaga cya Muhazi kugera mu gishanga gishyira umubande wa Rwabashara. Iburasirazuba: Uhereye mu majyaruguru ugana mu majyepfo, urubibi rugizwe n’urubibi rw’iburengerazuba bw’Akarere ka Kayonza, kuva aho igishanga kiri mu mubande wa Rwabashara gihurira n’ikiyaga cya Muhazi kugera mu masangano y’imigezi ya Ruvuvu na Kamiranzovu.Amajyepfo: Uhereye iburasirazuba ugana iburengerazuba, urubibi rugizwe n’urw’amajyaruguru y’Akarere ka Ngoma kuva mu masangano y’imigezi ya Ruvuvu na Kamiranzovu kugera ku Kagera. Kuva aho, uzamuka Akagera kugera mu masangano yako n’umugezi wa Rugende uri mu gishanga cya Rugende. Iburengerazuba: Uhereye mu majyaruguru ugana mu majyepfo, urubibi rw’iburengerazuba rw’Akarere ka Rwamagana rugizwe n’urubibi rw’iburasirazuba bw’Umujyi wa Kigali kuva aho akagezi ka Kigozi kisukira mu kiyaga cya Muhazi kugera aho akagezi ka Rugende kisukira mu Kagera. II.2.4.7 AKARERE KA BUGESERA Amajyaruguru: Uhereye iburengerazuba ugana iburasirazuba, urubibi rw’Akarere ka Bugesera ruhera aho Nyabarongo ihurira n’Akanyaru. Kuva aho, ukomeza Akagera kugera mu masangano yako n’umugezi wa Rugende uri mu gishanga cya Rugende. Iburengerazuba: Uhereye mu majyepfo ugana mu majyaruguru, urubibi rw’Akarere ka Bugesera ruhera ku mupaka w’Igihugu cy’u Rwanda n’icy’u Burundi ku mugezi w’Akanyaru. Kuva aho, ukomeza Akanyaru kugera mu masangano yako n’umugezi wa Nyabarongo. Amajyepfo: Uhereye iburengerazuba ugana iburasirazuba, urubibi rw’Akarere ka Bugesera rugizwe n’umupaka w’Igihugu cy’u Rwanda n’icy’u Burundi, kuva ku Kanyaru ku rubibi rw’Akarere ka Bugesera n’aka Nyanza kugera ku Kagera ku rubibi rw’Akarere ka Bugesera n’Akarere ka Ngoma. Iburasirazuba: Uhereye mu majyepfo ugana mu majyaruguru, urubibi rw’Akarere ka Bugesera rugizwe n’Akagera kuva ku mupaka w’Igihugu cy’u Rwanda n’icy’u Burundi kuri «deversoir» ya Nyakarambo kugera aho umugezi wa Rugende uri mu gishanga cya Rugende wisukira mu Kagera. II.2.5 INTARA Y’IBURENGERAZUBA II.2.5.1 AKARERE KA RUSIZI Iburasirazuba: Uhereye mu majyepfo ugana mu majyaruguru, urubibi rw’iburasirazuba bw’Akarere ka Rusizi rugizwe n’urubibi rw’iburasirazuba rw’Intara y’Iburengerazuba kuva ku mupaka w’Igihugu cy’u Rwanda n’icy’u Burundi ku isunzu rya Kongo Nili kugera ku muhanda wa kaburimbo Huye -Rusizi muri Pariki y’Igihugu ya Nyungwe aho Uturere twa Rusizi na Nyamasheke duhurira n’Akarere ka Nyamagabe ko mu Ntara y’Amajyepfo. Amajyaruguru: Uhereye iburasirazuba ugana iburengerazuba, urubibi rw’amajyaruguru y’Akarere ka Rusizi ruhera ku muhanda wa kaburimbo Huye -Rusizi muri Pariki y’Igihugu ya Nyungwe aho Uturere twa Rusizi, Nyamasheke na Nyamagabe duhurira. Kuva aho, ukomeza uwo muhanda kugera aho uhurira n’umugezi wa Rubyiro. Kuva aho, umanuka uwo mugezi kugera mu masangano yawo n’umugezi wa Ntondwe. Kuva aho, uzamuka umugezi wa Ntondwe kugera mu masangano yawo n’akagezi ka Nyagahanga. Kuva aho uzamuka akagezi ka Nyagahanga kugera mu masangano yako n’akagezi ka Rwibira. Kuva aho, urubibi rukomeza ari urw’Umurenge wa Nkungu wo mu Karere ka Rusizi n’urw’Umurenge wa Ruharambuga wo mu Karere ka Nyamasheke unyuze ku kagezi ka Nyagahanga kugera aho imbibi z’iyo Mirenge zihurira n’urubibi rw’Umurenge wa Giheke wo mu Karere ka Rusizi.Kuva aho, urubibi rukomeza ari urw’Umurenge wa Giheke n’urw’Umurenge wa Ruharambuga kugera ku mugezi wa Kajagamba. Kuva aho, umanuka umugezi wa Kajagamba kugera aho uhuriye n’urubibi rw’Imirenge ya Bushenge wo mu Karere ka Nyamasheke na Giheke. Kuva aho, urubibi rukomeza ari urw’Umurenge wa Giheke n’urw’Umurenge wa Bushenge wambukiranyije umuhanda wa kaburimbo Huye -Rusizi ,ugakomeza kugera ku mugezi wa Nyagahembe. Kuva aho, ukomeza umugezi wa Nyagahembe kugera mu masangano yawo n’umugezi wa Kijabwe. Kuva aho, urubibi rukomeza ari urw’Umurenge wa Giheke n’urw’Umurenge wa Bushenge kugera ku mugezi wa Kabulindi. Kuva aho, ukomeza umugezi wa Kabulindi kugera mu masangano yawo n’umugezi wa Cyunyu. Kuva aho, ukomeza umugezi wa Cyunyu kugera aho wisukira mu kiyaga cya Kivu. Kuva aho, ukomeza urwo rubibi kugera ku mupaka w’Igihugu cy’u Rwanda n’icya Repubulika iharanira Demokarasi ya Kongo, aho Akarere ka Rusizi gahurira n’Akarere ka Nyamasheke mu kiyaga cya Kivu. Iburengerazuba Uhereye mu majyepfo ugana mu majyaruguru, urubibi rw’Akarere ka Rusizi rugizwe n’umupaka w’Igihugu cy’u Rwanda n’icya Repubulika iharanira Demokarasi ya Kongo kuva aho imipaka y’Igihugu cy’u Rwanda, icy’u Burundi n’icya Repubulika Iharanira Demokarasi ya Kongo ihurira kugera aho Uturere twa Rusizi na Nyamasheke duhurira mu kiyaga cya Kivu. Amajyepfo: Uhereye iburasirazuba ugana iburengerazuba, urubibi rw’Akarere ka Rusizi rugizwe n’umupaka w’Igihugu cy’u Rwanda n’icy’u Burundi kuva aho Uturere twa Nyaruguru na Rusizi duhurira kugera ku mupaka uhuza Igihugu cy’u Rwanda, icy’u Burundi n’icya Repubulika Iharanira Demokarasi ya Kongo . II.2.5.2 AKARERE KA NYAMASHEKE Iburasirazuba: Uhereye mu majyepfo ugana mu majyaruguru, urubibi rw’Akarere ka Nyamasheke rugizwe n’urubibi rw’iburengerazuba rw’Intara y’Iburengerazuba kuva aho Uturere twa Rusizi, Nyamasheke na Nyamagabe duhurira kugera aho Uturere twa Nyamasheke, Karongi na Nyamagabe duhurira ku mugezi wa Kilimbi. Amajyaruguru: Uhereye iburasirazuba ugana iburengerazuba, urubibi rw’Amajyaruguru y’Akarere ka Nyamasheke ruhera aho Uturere twa Karongi, Nyamasheke na Nyamagabe duhurira ku mugezi wa Kilimbi. Kuva aho, umanuka uwo mugezi kugera ku mugezi w’Uwisumo aho, Imirenge ya Mahembe na Karambi yo mu Karere ka Nyamasheke ihurira n’Umurenge wa Twumba wo mu Karere ka Karongi. Kuva aho, urubibi rukomeza ari urw’Umurenge wa Mahembe n’urw’Umurenge wa Twumba kugera ku isoko y’umugezi wa Kidubugu. Kuva aho, umanuka umugezi wa Kidubugu kugera mu masangano yawo n’umugezi wa Gisovu. Kuva aho, ukomeza umugezi wa Nyarubandwa kugera mu masangano yawo n’akagezi ka Nyamabuye. Kuva aho, urubibi rukomeza ari urw’Imirenge ya Mahembe na Twumba kugera ku mugezi wa Ruhanga. Kuva aho, umanuka umugezi wa Ruhanga kugera aho wisukira mu kiyaga cya Kivu. Kuva aho ,ukomeza mu kiyaga cya Kivu aho Umurenge wa Gishyita wo mu Karere ka Karongi n’Umurenge wa Gihombo wo mu Karere ka Nyamasheke ihurira kugera ku mupaka w’Igihugu cy’ u Rwanda n’icya Repubulika Iharanira Demokarasi ya Kongo, aho Uturere twa Karongi na Nyamasheke duhurira mu Kiyaga cya Kivu. Iburengerazuba: Uhereye mu majyepfo ugana mu majyaruguru, urubibi rw’iburengerazuba rw’Akarere ka Nyamasheke rugizwe n’umupaka w’Igihugu cy’u Rwanda n’icya Repubulika Iharanira Demokarasi ya Kongo kuva aho Uturere twa Nyamasheke na Rusizi duhurira kugera aho Uturere twa Nyamasheke na Karongi duhurira mu kiyaga cya Kivu. Amajyepfo: Uhereye iburasirazuba ugana iburengerazuba, urubibi rw’Akarere ka Nyamasheke ruhuye n’urubibi rw’amajyaruguru y’Akarere ka Rusizi, kuva ku muhanda wa kaburimbo Huye–Rusizi, aho Uturere twa Nyamasheke, Rusizi na Nyamagabe duhurira kugera ku mupaka w’Igihugu cy’u Rwanda n’icya Repubulika Iharanira Demokarasi ya Kongo mu kiyaga cya Kivu aho Uturere twa Nyamasheke na Rusizi duhurira. II.2.5.3 AKARERE KA KARONGI Iburasirazuba n’Amajyepfo. Uhereye mu majyepfo ugana mu majyaruguru, urubibi rw’Akarere ka Karongi rugizwe n’urubibi rw’iburasirazuba bw’Intara y’Iburengerazuba kuva ku mugezi wa Kilimbi aho Uturere twa Karongi, Nyamagabe na Nyamasheke duhurira kugera mu masangano y’umugezi wa Nyabarongo n’umugezi wa Nyamitanga aho Uturere twa Karongi, Ngororero na Muhanga duhurira. Amajyaruguru: Uhereye iburengerazuba ugana iburasirazuba, urubibi rw’Akarere ka Karongi ruhera kuva ku mupaka w’Igihugu cy’u Rwanda n’icya Repubulika Iharanira Demokarasi ya Kongo mu kiyaga cya Kivu aho Akarere ka Karongi gahurira n’Akarere ka Rutsiro. Kuva aho, ukomeza umurongo ugororotse kugera aho umugezi wa Muregeya wisukira mu Kiyaga cya Kivu. Kuva aho, uzamuka uwo mugezi kugera mu masangano yawo n’umugezi wa Kannyogo. Kuva aho ,ukomeza umugezi wa Muregeya kugera mu masangano y’umugezi wa Mitongano n’uwa Kajemba. Kuva aho, urubibi rukomeza ari urw’Umurenge wa Rubengera wo mu Karere ka Karongi n’urw’Umurenge wa Mukura wo mu Karere ka Rutsiro, ukagera ku muhanda wa kaburimbo Muhanga- Karongi. Kuva aho, ukomeza uwo muhanda werekeza iburasirazuba kugera aho Umurenge wa Rugabano wo mu Karere ka Karongi n’Umurenge wa Mukura wo mu Karere ka Rutsiro ihurira n’Umurenge wa Nyange wo mu Karere ka Ngororero. Kuva aho, urubibi rukomeza ari urw’Umurenge wa Rugabano n’Umurenge wa Nyange kugera mu masangano y’akagezi ka Ruhondo n’akagezi ka Kagomba. Kuva aho, ukomeza umugezi wa Nyamitanga kugera aho wisukira muri Nyabarongo. Iburengerazuba: Uhereye mu majyepfo ugana mu majyaruguru, urubibi rw’Akarere ka Karongi rugizwe n’urubibi rw’amajyaruguru y’Akarere ka Nyamasheke kuva ku mugezi wa Kilimbi aho Uturere twa Karongi, Nyamagabe na Nyamasheke duhurira kugera ku mupaka w’Igihugu cy’u Rwanda n’icya Repubulika Iharanira Demokarasi ya Kongo mu kiyaga cya Kivu aho Uturere twa Nyamasheke na Karongi duhurira. Kuva aho, ukomeza umupaka w’Igihugu cy’u Rwanda n’icya Repubulika Iharanira Demokarasi ya Kongo kugera aho Akarere ka Karongi gahurira n’Akarere ka Rutsiro mu kiyaga cya Kivu . II.2.5.4 AKARERE KA RUTSIRO Iburasirazuba: Uhereye mu majyaruguru ugana mu majyepfo, urubibi rw’Akarere ka Rutsiro ruhera mu masangano y’imigezi ya Bihongora na Nyanzo. Kuva aho, uzamuka umugezi wa Bihongora kugera mu isoko yawo. Kuva aho, urubibi rukomeza ari urw’Umurenge wa Nyabirasi wo mu Karere ka Rutsiro n’Umurenge wa Muhanda wo mu Karere ka Ngororero kugera ku mugezi wa Bikeneko. Kuva aho, ukomeza umugezi wa Bikeneko kugera mu masangano yawo n’umugezi wa Sebeya. Kuva aho, uzamuka umugezi wa Sebeya kugera mu masangano yawo n’umugezi wa Busenda. Kuva aho, uzamuka umugezi wa Sebeya kugera aho Imirenge ya Murunda na Rusebeya yo mu Karere ka Rutsiro ihurira n’Umurenge wa Muhanda. Kuva aho, urubibi rukomeza ari urw’Imirenge ya Muhanda na Rusebeya kugera aho ruhurira n’urw’Umurenge wa Kavumu wo mu Karere Ngororero. Kuva aho, urubibi rukomeza ari urw’Umurenge wa Rusebeya na Kavumu kugera ku mugezi wa Satinsyi. Kuva aho, ukomeza umugezi wa Satinsyi kugera mu masangano yawo n’umugezi wa Nyamwotsi. Kuva aho urubibi rukomeza ari urw’Imirenge ya Mukura wo mu Karere ka Rutsiro na Ndaro wo mu Karere ka Ngororero kugera ku mugezi wa Kiguhu. Kuva aho, umanuka umugezi wa Kiguhu kugera aho Imirenge ya Ndaro na Mukura ihurira n’Umurenge wa Nyange wo mu Karere ka Ngororero. Kuva aho, urubibi rukomeza ari urw’Imirenge ya Mukura na Nyange kugera aho Uturere twa Rutsiro, Karongi na Ngororero duhurira. Amajyaruguru: Uhereye iburengerazuba ugana iburasirazuba, urubibi rw’Akarere ka Rutsiro ruhera ku mupaka w’Igihugu cy’u Rwanda n’icya Repubulika Iharanira Demokarasi ya Kongo. Kuva aho, ukomeza umurongo ugororotse kugera aho umugezi wa Nyamwanda wisukira mu kiyaga cya Kivu. Kuva aho, urubibi rukomeza kuba urw’Umurenge wa Kivumu wo mu Karere ka Rutsiro n’uwa Nyamyumba wo mu Karere ka Rubavu kugera ku mugezi wa Budacya. Kuva aho, ukomeza umugezi wa Budacya kugera mu masangano yawo n’umugezi wa Pfunda. Kuva aho, urubibi rukomeza ari urw’Umurenge wa Nyundo wo mu Karere ka Rubavu n’Umurenge wa Nyabirasi wo mu Karere ka Rutsiro kugera mu masangano y’utugezi twa Nyaforongo na Gatare. Kuva aho, ukomeza akagezi ka Gatare kugera mu masangano yako n’umugezi wa Bihongora aho Imirenge ya Nyabirasi na Nyundo ihurira n’Umurenge wa Kanama wo mu Karere ka Rubavu. Kuva aho, urubibi rukomeza ari urw’Umurenge wa Kanama na Nyabirasi kugera mu masangano y’utugezi twa Bihongora na Nyanzo aho Uturere twa Nyabihu, Rubavu na Rutsiro duhurira. Iburengerazuba: Uhereye mu majyepfo ugana mu majyaruguru, urubibi rw’Akarere ka Rutsiro ruhuye n’urw’umupaka w’Igihugu cy’u Rwanda n’icya Repubulika Iharanira Demokarasi ya Congo kuva aho Akarere ka Karongi n’aka Rutsiro duhurira kugera aho Uturere twa Rubavu na Rutsiro duhurira mu kiyaga cya Kivu. Amajyepfo: Uhereye iburengerazuba ugana iburasirazuba, urubibi rw’Akarere ka Rutsiro ruhuye n’urw’amajyaruguru y’Akarere ka Karongi kuva ku mupaka w’Igihugu cy’u Rwanda n’icya Repubulika Iharanira Demokarasi ya Kongo aho Uturere twa Rutsiro na Karongi duhurira mu kiyaga cya Kivu kugera aho Uturere twa Rutsiro , Ngororero na Karongi duhurira. II.2.5.5 AKARERE KA NGORORERO Iburasirasuba: Uhereye mu majyepfo ugana mu majyaruguru, urubibi rw’iburasirazuba rw’Akarere ka Ngororero ruhuye n’urubibi rw’iburasirazuba rw’Intara y’Iburengerazuba kuva mu masangano ya Nyabarongo n’umugezi wa Nyamitanga kugera mu masangano ya Nyabarongo na Mukungwa. Kuva aho, uzamuka umugezi wa Mukungwa kugera mu masangano yawo n’umugezi wa Rubagabaga. Amajyaruguru: Uhereye iburengerazuba ugana iburasirazuba, urubibi rw’Akarere ka Ngororero ruhera aho Uturere twa Nyabihu , Rutsiro na Ngororero duhurira. Kuva aho, urubibi rukomeza ari urw’Umurenge wa Mulinga wo mu Karere ka Nyabihu n’uwa Muhanda wo mu Karere ka Ngororero unyuze ku musozi wa Rutare, umugezi wa Rusenge, kugera aho iyo Mirenge ihurira n’Umurenge wa Kabaya mu Karere ka Ngororero ku mugezi wa Giciye. Kuva aho, ukomeza umugezi wa Giciye kugera mu masangano yawo n’akagezi ka Ntosho. Kuva aho, urubibi rukomeza ari urw’Umurenge wa Jomba wo mu Karere ka Nyabihu n’uwa Kabaya unyuze ku kagezi ka Ntosho kugera mu masangano y’umugezi wa Rubagabaga n’akagezi ka Gakaranka. Kuva aho, umanuka umugezi wa Rubagabaga kugera mu masangano yawo n’umugezi wa Mukungwa. Iburengerazuba: Uhereye mu majyaruguru ugana mu majyepfo, urubibi rw’iburengerazuba rw’Akarere ka Ngororero ruhuye n’urubibi rw’iburasirazuba bw’Akarere ka Rutsiro kuva aho Uturere twa Nyabihu, Rutsiro na Ngororero duhurira kugera aho Uturere twa Karongi , Ngororero na Rutsiro duhurira. Amajyepfo: Uhereye iburasirazuba ugana iburengerazuba, urubibi rw’Akarere ka Ngororero ruhuye n’urubibi rw’amajyaruguru rw’Akarere ka Karongi kuva mu masangano ya Nyabarongo n’umugezi wa Nyamitanga aho Uturere twa Karongi, Ngororero na Muhanga duhurira kugera aho Uturere twa Rutsiro, Karongi na Ngororero duhurira. II.2.5.6 AKARERE KA RUBAVU Iburasirazuba: Uhereye mu majyaruguru ugana mu majyepfo, urubibi rw’Akarere ka Rubavu ruhera ku mupaka w’Igihugu cy’u Rwanda n’icya Repubulika Iharanira Demokarasi ya Kongo aho Umurenge wa Bugeshi wo mu Karere ka Rubavu uhurira n’uwa Kabatwa wo mu Karere ka Nyabihu. Kuva aho, urubibi rukomeza ari urw’iyo Mirenge kugera aho ruhurira n’urw’Umurenge wa Mudende wo mu Karere ka Rubavu. Kuva aho, urubibi rukomeza ari urw’Umurenge wa Kabatwa n’uwa Mudende kugera aho ruhurira n’urw’Umurenge wa Bigogwe mu Karere ka Nyabihu. Kuva aho, urubibi rukomeza ari urw’Umurenge wa Bigogwe n’uwa Mudende kugera aho ruhurira n’urw’Umurenge wa Kanzenze ku muhanda wa kaburimbo Musanze-Rubavu. Kuva aho, ukurikira urubibi rw’Imirenge ya Kanzenze na Bigogwe kugera aho iyo Mirenge ihurira n’uwa Kanama wo mu Karere ka Rubavu.Kuva aho, ukurikira urubibi rw’Imirenge ya Bigogwe na Kanama kugera aho ihurira n’Umurenge wa Rambura wo mu Karere ka Nyabihu. Kuva aho, ukurikira urubibi rw’Imirenge ya Rambura na Kanama kugera aho ihurira n’Umurenge wa Mulinga wo mu Karere ka Nyabihu ku mugezi wa Nyanzo. Kuva aho, ukomeza uwo mugezi kugera mu masangano yawo n’umugezi wa Bihongora aho Uturere twa Rubavu, Nyabihu na Rutsiro duhurira. Amajyaruguru n’Iburengerazuba: Uhereye mu majyaruguru ugana mu majyepfo, urubibi rw’Akarere ka Rubavu ruhuye n’umupaka w’Igihugu cy’u Rwanda n’icya Repubulika Iharanira Demokarasi ya Kongo kuva aho Uturere twa Nyabihu na Rubavu duhurira n’uwo mupaka kugera aho Uturere twa Rubavu na Rutsiro duhurira mu kiyaga cya Kivu. Amajyepfo: Uhereye iburengerazuba ugana iburasirazuba, urubibi rw’Akarere ka Rubavu ruhuye n’urw’Amajyaruguru y’Akarere ka Rutsiro kuva aho gahurira n’Akarere ka Rubavu ku mupaka w’Igihugu cy’u Rwanda n’icya Repubulika Iharanira Demokarasi ya Kongo kugera aho Uturere twa Rubavu, Rutsiro na Nyabihu duhurira. II.2.5.7 AKARERE KA NYABIHU Iburasirazuba Uhereye mu majyepfo ugana mu majyaruguru, urubibi rw’iburasirazuba rw’ Akarere ka Nyabihu ruhuye n’urubibi rw’iburasirazuba bw’Intara y’Iburengerazuba kuva mu masangano y’imigezi ya Mukungwa na Rugobagoba kugera ku iteme rya Kabamonyo riri kuri Mukungwa aho Uturere twa Nyabihu, Gakenke na Musanze duhurira. Amajyaruguru Uhereye iburasirazuba ugana iburengerazuba, urubibi rw’amajyaruguru rw’Akarere ka Nyabihu ruhuye n’urubibi rw’Iburengerazuba bw’Intara y’Amajyaruguru kuva ku iteme rya Kabamonyo riri ku mugezi wa Mukungwa kugera ku mupaka w’Igihugu cy’u Rwanda n’icya Repubulika Iharanira Demokarasi ya Kongo aho Uturere twa Nyabihu na Musanze duhurira. Kuva aho, urubibi rukomeza ari umupaka w’Igihugu cy’u Rwanda n’icya Repubulika Iharanira Demokarasi ya Kongo kugera aho Uturere twa Rubavu na Nyabihu duhurira. Iburengerazuba Uhereye mu majyaruguru ugana mu majyepfo, urubibi rw’iburengerazuba rw’Akarere ka Nyabihu ruhuye n’urubibi rw’iburasirazuba bw’Akarere ka Rubavu kuva ku mupaka w’Igihugu cy’u Rwanda n’icya Repubulika Iharanira Demokarasi ya Kongo, kugera aho Uturere twa Nyabihu, Rutsiro na Rubavu duhurira. Amajyepfo Uhereye iburasirazuba ugana iburengerazuba, urubibi rw’Akarere ka Nyabihu rugizwe n’urubibi rw’Uturere twa Ngororero na Rutsiro kuva ku masangano y’imigezi ya Rugobagoba na Mukungwa kugera aho Uturere twa Nyabihu, Rubavu na Rutsiro duhurira. Kigali ku wa 31/12/2005 Perezida wa RepubulikaKAGAME Paul(sé) Minisitiri w’IntebeMAKUZA Bernard(sé) Minisitiri w’Ubutegetsi bw’Igihugu, Imiyoborere Myiza ,Amajyambere Rusange n’Imibereho Myiza y’AbaturageMUSONI Protais(sé) Bibonywe kandi bishyizweho Ikirango cya Repubulika : Minisitiri w’UbutaberaMUKABAGWIZA Edda(sé)UMUGEREKA WA III W’ITEGEKO NGENGA N° 29/2005 RYO KUWA 31/12/2005 RIGENA IMITEGEKERE Y’IGIHUGU CY’U RWANDA WEREKEYE IMITERERE Y’INTARA/UMUJYI WA KIGALI N’UTURERE Kodi Intara/Umujyi wa Kigali Kodi Akarere Kodi Umurenge01 UMUJYI WA KIGALI 0101 NYARUGENGE 010101 GITEGA 010102 KANYINYA 010103 KIGALI 010104 KIMISAGARA 010105 MAGEREGERE 010106 MUHIMA 010107 NYAKABANDA 010108 NYAMIRAMBO 010109 NYARUGENGE 010110 RWEZAMENYO 0102 GASABO 010201 BUMBOGO 010202 GATSATA 010203 GIKOMERO 010204 GISOZI 010205 JABANA 010206 JALI 010207 KACYIRU 010208 KIMIHURURA 010209 KIMIRONKO 010210 KINYINYA 010211 NDERA 010212 NDUBA 010213 REMERA 010214 RUSORORO 010215 RUTUNGA 0103 KICUKIRO 010301 GAHANGA 010302 GATENGA 010303 GIKONDO 010304 KAGARAMA 010305 KANOMBE 010306 KICUKIRO 010307 KIGARAMA 010308 MASAKA 010309 NIBOYE 010310 NYARUGUNGA 02 INTARAY'AMAJYEPFO Kodi Akarere Kodi Umurenge 0201 NYANZA 020101 BUSASAMANA 020102 BUSORO 020103 CYABAKAMYI 020104 KIBIRIZI 020105 KIGOMA 020106 MUKINGO 020107 MUYIRA 020108 NTYAZO 020109 NYAGISOZI 020110 RWABICUMA 0202 GISAGARA 020201 GIKONKO 020202 GISHUBI 020203 KANSI 020204 KIBILIZI 020205 KIGEMBE 020206 MAMBA 020207 MUGANZA 020208 MUGOMBWA 020209 MUKINDO 020210 MUSHA 020211 NDORA 020212 NYANZA 020213 SAVE 0203 NYARUGURU 020301 BUSANZE 020302 CYAHINDA 020303 KIBEHO 020304 KIVU 020305 MATA 020306 MUGANZA 020307 MUNINI 020308 NGERA 020309 NGOMA 020310 NYABIMATA 020311 NYAGISOZI 020312 RUHERU 020313 RURAMBA 020314 RUSENGE 0204 HUYE 020401 GISHAMVU 020402 HUYE 020403 KARAMA 020404 KIGOMA 020405 KINAZI 020406 MARABA 020407 MBAZI 020408 MUKURA 020409 NGOMA 020410 RUHASHYA 020411 RUSATIRA 020412 RWANIRO 020413 SIMBI 020414 TUMBA 0205 NYAMAGABE 020501 BURUHUKIRO 020502 CYANIKA 020503 GASAKA 020504 GATARE 020505 KADUHA 020506 KAMEGELI 020507 KIBILIZI 020508 KIBUMBWE 020509 KITABI 020510 MBAZI 020511 MUGANO 020512 MUSANGE 020513 MUSEBEYA 020514 MUSHUBI 020515 NKOMANE 020516 TARE 020517 UWINKINGI 0206 RUHANGO 020601 BWERAMANA 020602 BYIMANA 020603 KABAGALI 020604 KINAZI 020605 KINIHIRA 020606 MBUYE 020607 MWENDO 020608 NTONGWE 020609 RUHANGO 0207 MUHANGA 020701 CYEZA 020702 KABACUZI 020703 KIBANGU 020704 KIYUMBA 020705 MUHANGA 020706 MUSHISHIRO 020707 NYABINONI 020708 NYAMABUYE 020709 NYARUSANGE 020710 RONGI 020711 RUGENDABALI 020712 SHYOGWE 0208 KAMONYI 020801 GACURABWENGE 020802 KARAMA 020803 KAYENZI 020804 KAYUMBU 020805 MUGINA 020806 MUSAMBIRA 020807 NGAMBA 020808 NYAMIYAGA 020809 NYARUBAKA 020810 RUGALIKA 020811 RUKOMA 020812 RUNDA 03 INTARA Kodi Akarere Kodi Umurenge Y'IBURENGERAZUBA 0301 KARONGI 030101 BWISHYURA 030102 GASHALI 030103 GISHYITA 030104 GITESI 030105 MUBUGA 030106 MURAMBI 030107 MURUNDI 030108 MUTUNTU 030109 RUBENGERA 030110 RUGABANO 030111 RUGANDA 030112 RWANKUBA 030113 TWUMBA 0302 RUTSIRO 030201 BONEZA 030202 GIHANGO 030203 KIGEYO 030204 KIVUMU 030205 MANIHIRA 030206 MUKURA 030207 MURUNDA 030208 MUSASA 030209 MUSHONYI 030210 MUSHUBATI 030211 NYABIRASI 030212 RUHANGO 030213 RUSEBEYA 0303 RUBAVU 030301 BUGESHI 030302 BUSASAMANA 030303 CYANZARWE 030304 GISENYI 030305 KANAMA 030306 KANZENZE 030307 MUDENDE 030308 NYAKILIBA 030309 NYAMYUMBA 030310 NYUNDO 030311 RUBAVU 030312 RUGERERO 0304 NYABIHU 030401 BIGOGWE 030402 JENDA 030403 JOMBA 030404 KABATWA 030405 KARAGO 030406 KINTOBO 030407 MUKAMIRA 030408 MULINGA 030409 RAMBURA 030410 RUGERA 030411 RUREMBO 030412 SHYIRA 0305 NGORORERO 030501 BWIRA 030502 GATUMBA 030503 HINDIRO 030504 KABAYA 030505 KAGEYO 030506 KAVUMU 030507 MATYAZO 030508 MUHANDA 030509 MUHORORO 030510 NDARO 030511 NGORORERO 030512 NYANGE 030513 SOVU 0306 RUSIZI 030601 BUGARAMA 030602 BUTARE 030603 BWEYEYE 030604 GASHONGA 030605 GIHEKE 030606 GIHUNDWE 030607 GIKUNDAMVURA 030608 GITAMBI 030609 KAMEMBE 030610 MUGANZA 030611 MURURU 030612 NKANKA 030613 NKOMBO 030614 NKUNGU 030615 NYAKABUYE 030616 NYAKARENZO 030617 NZAHAHA 030618 RWIMBOGO 0307 NYAMASHEKE 030701 BUSHEKELI 030702 BUSHENGE 030703 CYATO 030704 GIHOMBO 030705 KAGANO 030706 KANJONGO 030707 KARAMBI 030708 KARENGERA 030709 KIRIMBI 030710 MACUBA 030711 MAHEMBE 030712 NYABITEKELI 030713 RANGIRO 030714 RUHARAMBUGA 030715 SHANGI 04 INTARA Y'AMAJYARUGURU Kodi Akarere Kodi Umurenge 0401 RULINDO 040101 BASE 040102 BUREGA 040103 BUSHOKI 040104 BUYOGA 040105 CYINZUZI 040106 CYUNGO 040107 KINIHIRA 040108 KISARO 040109 MASORO 040110 MBOGO 040111 MURAMBI 040112 NGOMA 040113 NTARABANA 040114 RUKOZO 040115 RUSIGA 040116 SHYORONGI 040117 TUMBA 0402 GAKENKE 040201 BUSENGO 040202 COKO 040203 CYABINGO 040204 GAKENKE 040205 GASHENYI 040206 JANJA 040207 KAMUBUGA 040208 KARAMBO 040209 KIVURUGA 040210 MATABA 040211 MINAZI 040212 MUGUNGA 040213 MUHONDO 040214 MUYONGWE 040215 MUZO 040216 NEMBA 040217 RULI 040218 RUSASA 040219 RUSHASHI 0403 MUSANZE 040301 GASHAKI 040302 BUSOGO 040303 CYUVE 040304 GACACA 040305 GATARAGA 040306 KIMONYI 040307 KINIGI 040308 MUHOZA 040309 MUKO 040310 MUSANZE 040311 NKOTSI 040312 NYANGE 040313 REMERA 040314 RWAZA 040315 SHINGIRO 0404 BURERA 040401 BUNGWE 040402 BUTARO 040403 CYANIKA 040404 CYERU 040405 GAHUNGA 040406 GATEBE 040407 GITOVU 040408 KAGOGO 040409 KINONI 040410 KINYABABA 040411 KIVUYE 040412 NEMBA 040413 RUGARAMA 040414 RUGENGABALI 040415 RUHUNDE 040416 RUSARABUYE 040417 RWERERE 0405 GICUMBI 040501 BUKURE 040502 BWISIGE 040503 BYUMBA 040504 CYUMBA 040505 GITI 040506 KAGEYO 040507 KANIGA 040508 MANYAGIRO 040509 MIYOVE 040510 MUKARANGE 040511 MUKO 040512 MUTETE 040513 NYAMIYAGA 040514 NYANKENKE 040515 RUBAYA 040516 RUKOMO 040517 RUSHAKI 040518 RUTARE 040519 RUVUNE 040520 RWAMIKO 040521 SHANGASHA 05 INTARA Y'IBURASIRAZUBA Kodi Akarere Kodi Umurenge 0501 RWAMAGANA 050101 FUMBWE 050102 GAHENGERI 050103 GISHARI 050104 KARENGE 050105 KIGABIRO 050106 MUHAZI 050107 MUNYAGA 050108 MUNYIGINYA 050109 MUSHA 050110 MUYUMBU 050111 MWULIRE 050112 NYAKARIRO 050113 NZIGE 050114 RUBONA 0502 NYAGATARE 050201 GATUNDA 050202 KARAMA 050203 KARANGAZI 050204 KATABAGEMU 050205 KIYOMBE 050206 MATIMBA 050207 MIMULI 050208 MUKAMA 050209 MUSHELI 050210 NYAGATARE 050211 RUKOMO 050212 RWEMPASHA 050213 RWIMIYAGA 050214 TABAGWE 0503 GATSIBO 050301 GASANGE 050302 GATSIBO 050303 GITOKI 050304 KABARORE 050305 KAGEYO 050306 KIRAMURUZI 050307 KIZIGURO 050308 MUHURA 050309 MURAMBI 050310 NGARAMA 050311 NYAGIHANGA 050312 REMERA 050313 RUGARAMA 050314 RWIMBOGO 0504 KAYONZA 050401 GAHINI 050402 KABARE 050403 KABARONDO 050404 MUKARANGE 050405 MURAMA 050406 MURUNDI 050407 MWILI 050408 NDEGO 050409 NYAMIRAMA 050410 RUKARA 050411 RURAMIRA 050412 RWINKWAVU 0505 KIREHE 050501 GAHARA 050502 GATORE 050503 KIGARAMA 050504 KIGINA 050505 KIREHE 050506 MAHAMA 050507 MPANGA 050508 MUSAZA 050509 MUSHIKILI 050510 NASHO 050511 NYAMUGALI 050512 NYARUBUYE 0506 NGOMA 050601 GASHANDA 050602 JARAMA 050603 KAREMBO 050604 KAZO 050605 KIBUNGO 050606 MUGESERA 050607 MURAMA 050608 MUTENDELI 050609 REMERA 050610 RUKIRA 050611 RUKUMBELI 050612 RURENGE 050613 SAKE 050614 ZAZA 0507 BUGESERA 050701 GASHORA 050702 JURU 050703 KAMABUYE 050704 MAREBA 050705 MAYANGE 050706 MUSENYI 050707 MWOGO 050708 NGERUKA 050709 NTARAMA 050710 NYAMATA 050711 NYARUGENGE 050712 RILIMA 050713 RUHUHA 050714 RWERU 050715 SHYARA Kigali, ku wa 31/12/2005 Perezida wa RepubulikaKAGAME Paul(sé) Minisitiri w’IntebeMAKUZA Bernard(sé) Minisitiri w’Ubutegetsi bw’Igihugu, Imiyoborere Myiza,Amajyambere Rusange n’Imibereho Myiza y’AbaturageMUSONI Protais(sé) Bibonywe kandi bishyizweho Ikirango cya Repubulika : Minisitiri w’UbutaberaMUKABAGWIZA Edda(sé) ORGANIC LAW Nº 29/2005 OF 31/12/2005 DETERMINING THE ADMINISTRATIVE ENTITIES OF THE REPUBLIC OF RWANDA We, KAGAME Paul,President of the Republic; THE PARLIAMENT HAS ADOPTED AND WE SANCTION, PROMULGATE THE FOLLOWING ORGANIC LAW AND ORDER IT BE PUBLISHED IN THE OFFICIAL GAZETTE OF THE REPUBLIC OF RWANDA THE PARLIAMENT: The Chamber of Deputies, in its session of December 2, 2005; The Senate, in its session of December 20, 2005; Given the Constitution of the Republic of Rwanda of June 4, 2003, as amended to date, especially in its articles 3, 62, 88, 90, 92, 93, 95, 108, 118, 121, 167 and 201; Having reviewed law n° 47/2000 of December 19, 2000 amending law of April 15, 1963 concerning the administration of the Republic of Rwanda as amended and complemented to date; ADOPTS: CHAPTER ONE: GENERAL PROVISIONS Article one: This organic law determines the administrative entities of the Republic of Rwanda and establishes the number, boundaries and their structure. Article 2: The Republic of Rwanda is divided into the following administrative entities: 1° Provinces and the City of Kigali;2° Districts;3° Sectors;4° Cells;5° Villages. Article 3: Provinces and the City of Kigali are divided into Districts A District is divided into Sectors. The boundaries of the cell are determined by the order of the President upon request by the Minister having local government in his or her attributions A Sector is divided into Cells. Cells are divided into villages. Boundaries of cells and villages are determined by the order of the Minister having local government in his or her attributions. CHAPTER II: THE NUMBER, HEAD OFFICE AND BOUNDARIES OF PROVINCES AND THE CITY OF KIGALI Article 4: The Republic of Rwanda is divided into four (4) Provinces and the City of Kigali. The names, number and the head offices of Provinces and of the City of Kigali are indicated in the table below: N˚ NAME HEAD OFFICE THE DISTRICT IN WHICH THE HEAD OFFICE IS LOCATED1 The Northern Province KINIHIRA Rulindo District2 The Southern Province BUSASAMANA Nyanza District3 The Eastern Province KIGABIRO Rwamagana District4 The Western Province BWISHYURA Karongi District5 The City of Kigali NYARUGENGE Nyarugenge District Article 5: The boundaries of Provinces and the City of Kigali are found in annex I of this organic law. CHAPTER III: THE NUMBER AND BOUNDARIES OF DISTRICTS Article 6: Provinces and the City of Kigali are divided into Districts. The number and boundaries of Districts are found in annex II of this organic law. CHAPTER IV: THE STRUCTURE OF PROVINCES, CITY OF KIGALI AND DISTRICTS Article 7: The structure of Provinces, the City of Kigali and that of Districts are found in annex III of this organic law. CHAPTER V: ADMINISTRATION OF ENTITIES Article 8: The Province is administered by a Governor who is appointed by a Presidential Order upon approval by the Senate. The administration of other administrative entities of the Republic of Rwanda is determined by particular laws that govern them. CHAPTER VI: TRANSITIONAL AND FINAL PROVISIONS Article 9: A Presidential Order shall determine the provisional modalities of administration of Provinces, City of Kigali, Districts and Sectors during the period when the administrators of such entities are not yet elected or appointed. Article 10: All previous legal provisions contrary to this law are hereby abrogated. Article 11: This organic law comes into force on the date of its publication in the Official Gazette of the Republic of Rwanda. Kigali, on 31/12/2005. The President of the RepublicKAGAME Paul(sé) The Prime MinisterMAKUZA Bernard(sé) The Minister of Local Government, Good Governance,Community Development and Social AffairsMUSONI Protais(sé) Seen and sealed with the Seal of the Republic: The Minister of JusticeMUKABAGWIZA Edda(sé) ANNEX I OF ORGANIC LAW N° 29/2005 OF 31/12/2005 DETERMINING THE ADMINISTRATIVE ENTITIES OF THE REPUBLIC OF RWANDA RELATING TO BOUNDARIES OF PROVINCES AND THE CITY OF KIGALI I.1. THE CITY OF KIGALI In the East: From the South to the North, from the confluence of River Rugende with River Akagera, northwards along River Rugende cutting through River Rugende to the point where it crosses Kigali – Rwamagana tarmac road up to Gakwerere swamp. From there, it proceeds to Kiyanja valley up to Bumbogo-Musha road. From there, it proceeds on the same road towards the east to Nkurikiza stream. From there, it slopes alongside Nkurikiza stream up to its confluence with River Kigozi. From there, it extends onto River Kigozi up to the point where it flows into Lake Muhazi. In the North: From the East to West, from where the Eastern boundary of the City of Kigali ends in its Northern part, moving towards in lake Muhazi from where River Nyabarongo leaves lake Muhazi. From there, it proceeds along the same River up to its confluence with River Muyanza. From there, it proceeds northwards alongside River Nyabugogo up to its confluence with River Marenge. From there, you move northwards to River Marenge until its source. From there, it stretches towards the East and crosses Rutongo-Nyacyonga road until it reaches a ravine separating Masoro sector in Rulindo District and Jabana Sector in Gasabo District in the City of Kigali up to Cyogo stream. From there, it extends alongside Cyogo stream up to its source. From there, the boundary continues as that of Murambi sector in Rulindo District and Jabana sector in Gasabo District up to River Murongozi. From there, it ascends alongside River Murongozi up to the confluence with Kabirizi stream. From there, it ascends alongside Kabirizi stream up to its source. From there, the boundary proceeds as of Ngoma sector in Rulindo District and Jali sector in Gasabo District up to the source of Nyagafunzo stream. From there, it slopes towards Nyagafunzo stream up to its confluence with River Yanze. From there, it slopes towards River Yanze through Sakigobe valley which separates Kanyinya sector in Nyarugenge District in the City of Kigali and Shyorongi District in Rulindo District in the Northern Province. From there, it slopes towards Kanyinya Mountain on its western slope down to River Nyabarongo. In the West: From the North to the South, from where the boundary of the Northern Province and that one of the Southern Province meets the boundary of the northern part of the City of Kigali at River Nyabarongo, and the boundary continues as River Nyabarongo up to its confluence with River Akanyaru . In the South: From the West to the East, the southern boundary of the City of Kigali comprises River Akagera, from the confluence of River Nyabarongo with River Akanyaru to where River Rugende situated in Rugende swamp flows into River Akagera. 1.2 THE NORTHERN PROVINCE In the East: From the North to the South, the eastern boundary of the Northern Province starts from the border of Rwanda and Uganda at the summit of Nyamilinga hill and crosses it towards the summit of Birema mountain and descends towards the bridge at River Kizinga, sloping down to its confluence with River Ngoma, and continues to the point where Kenyarwanda hill starts from. From there, it moves alongside the eastern part of the hill, follows Gatonde, Gorora and Mabare mountain ranges and slopes towards River Gashahi to its confluence with River Nkono under Butwaro hill, and ascends towards the source of that river and goes behind that hill of Butwaro towards River Nyiragashahi, and proceeds towards that river up to its confluence with River Nyamugali, proceeding through Rwamuhilima plain up to Rugogwe at the junction of Buhanga and Nyagahanga roads. It continues with Nyagahanga road up to Gakenke mountain, slopes that mountain up to River Cyanyandago and River Nyakagezi up to its confluence with River Warufu, slopes alongside River Warufu up to its confluence with River Bihiza, ascends that river, up to Nyabisindu mountain; and goes behind it towards River Nyampundu, descending to its confluence with River Nyacyonga and ascends River Nyacyonga up to Muko-Muhura road, and crosses it towards a plain valley with the source of River Kadahokwa which pours in River Mayora, and descends alongside that river up to the point where it pours into River Kagogo, slopes alongside Kagogo up to where it pours into Buganya River, and follows River Buganya up to where it pours into Lake Muhazi. In the North: From the East to the West, the boundary of the Northern Province is made up of ordinary borders between the Republic of Rwanda, the Republic of Uganda and the Democratic Republic of the Congo. In the South: From the East to the West, the southern boundary of the Northern Province passes through Lake Muhazi and continues to the confluence of River Nyabugogo with Kaguhu. From there, it continues alongside River Nyabugogo up to its confluence with River Marenge which separates Jabana sector in Gasabo District in the City of Kigali and Masoro sector in Rulindo District in the Northern Province, and continues alongside River Cyogo and the ravine that separates Jabana sector in Gasabo District in the City of Kigali and Murambi Sector in Rulindo District in the Northern Province. From River Cyogo, it crosses the mountain up to River Murongozi, and it continues to its confluence with River Kabilizi. From there, it ascends towards the source of River Kabilizi up to the road from the Ngoma trading centre on the way to Jali. From there, it crosses that road and slopes down the ravine towards River Nyagafunzo up to where it pours into River Yanze. From there, it slopes alongside River Yanze and passes through the valley of Sakigobe which separates Kanyinya sector in Nyarugenge District in the City of Kigali and Shyorongi sector in Rulindo District in the Northern Province. From there, it descends on the western slope of Kanyinya mountain down to River Nyabarongo. From there, the boundary extends upstream River Nyabarongo to its confluence with River Mukungwa. In the West: From North to the South, the western boundary of the Northern Province starts from where the Republic of Rwanda shares border with the the Democratic Republic of the Congo and continues straight to stretch beyond Bikwi stream up to Kaserushyana. From there, the boundary continues as of Sector Gataraga in Musanze District and Mukamira Sector in Nyabihu District up to Musanze-Rubavu tarmac road at a place called Nyirantarengwa where Musanze-Rubavu tarmac road meets the path from Busogo Parish. From there, it crosses the tarmac road towards north of the foot of mount Runigi, and goes around it up to the point where it meets mount Mugogo in Mugogo swamp. From that swamp, the boundary remains as of River. From there, it moves upwards Gatare hill on the right side and continues on Busogo sector boundary in Musanze District and Kintobo sector in Nyabihu District up to Rutoyi-Rusanze road. From there, it follows that road from Gatovu to Murama up to Nturo Primary School where it passes on its right side between Nturo and Masunzu Mountain and touches on the same road, and continues up to Kinga. From there, it slopes down Gihuli hill up to River Nyamata until it changes a name to Nyamukongoro at the foot of Mount Bugombe. From there, it moves onwards to Kinkware trading centre and continues on the boundary separating Nkotsi Sector in Musanze District and Rugera Sector in Nyabihu District and reaches Kabamonyo Bridge situated on River Mukungwa. From there, it continues alongside River Mukungwa up to its confluence with River Nyabarongo. I. 3 THE SOUTHERN PROVINCE In the East: From North to the South, the boundary of the Southern Province starts from the confluence of River Nyabarongo with River Nyabugogo and extends downwards River Nyabarongo up to its confluence with River Akanyaru. From there, it stretches alongside River Akanyaru to its confluence with River Gisuma at the border of the Republic of Rwanda and the Republic of Burundi.In the North: From East to West, the boundary of this Province starts from the confluence of River Nyabarongo with River Nyabugogo and goes upwards alongside Nyabarongo and reaches the confluence of River Mukungwa with River Nyabarongo. In the West: From the South to the North, its boundary starts from Rwanda and Burundi border and continues on the Crest of Congo-Nile in the north up to where Huye-Rusizi tarmac road meets the branch of River Rubyiro. From there, it follows the main road to Rusizi up to the branch of River Shyara and continues upwards this river and reaches the Crest of Congo-Nile upwards to the source of River Kilimbi. From there, it crosses down wards through the summit of this Crest to the source of River Mbirurume. From there, it continues to that river up to the point where it meets the Cyuho valley in the southern part of Gihumo hill. From there, it ascends on Cyuho hill and slides on towards Ruhorobero valley, and continues eastwards around the Uwurunanira hill, around Shishi hill in its north and descends towards the source of Matyazo stream and moves upwards and crosses Gisali hill up to Gisove-Gasarenda main road. From there, it continues southwards on the same road to River Range. From there, it continues on the same River up to the point where it meets River Mbirurume. From there, it continues on that River Mbirurume up to its confluence with River Mwogo where the two rivers become River Nyabarongo. From there, it continues on River Nyabarongo up its confluence with Mukungwa. In the South: From the West to East, from where Gisuma River pours into Akanyaru River, the boundary of the Southern Province continues as the border of the Republic of Rwanda and the Republic of Burundi up to the point where the Crest of Congo-Nile meets that border. I.4. THE EASTERN PROVINCE In the East: From East to the South, the boundary of the Eastern Province comprises the border of the Republic of Rwanda and the Republic of Tanzania from the confluence of River Muvumba with River Akagera up to Rusumo Bridge on the Rwanda-Tanzania tarmac international road. In the North: From East to the West, the boundary comprises the border of the Republic of Rwanda and the Republic of Uganda, from the summit of mount Nyamiringa to the confluence of River Umuvumba with River Akagera. In the West: From the North to the South, from Nyamiringa hill on the border of the Republic of Rwanda and the Republic of Uganda, the boundary of the Eastern Province continues as the boundary of the eastern boundary of the Northern Province and the eastern boundary and southern boundary of the City of Kigali up to the confluence of River Akanyaru with River Nyabarongo. From there, it ascends on River Akanyaru and reaches the border of the Republic of Rwanda and the Republic of Burundi. In the South: From the East to the West, the southern boundary of the Eastern Province comprises the border between the Republic of Rwanda, the Republic of Tanzania and the Republic of Burundi from Rusumo Bridge on Rwanda-Tanzania international tarmac road down to River Akanyaru as the border between Rwanda and Burundi. I. 5. THE WESTERN PROVINCE In the East: From the South to the North, the boundary of the Western Province starts from the boarder of the Republic of Rwanda and the Republic of Burundi and continues to the Crest of Congo-Nile, in the north up to the point where Huye-Rusizi road meets the branch of Rubyiro River. From there, it follows the road to Rusizi to the branch of River shyara; it moves northwards up to the Crest of the Congo-Nile, and goes towards the north up to the source of River Kilimbi. From there, it crosses downwards at the peak of that Crest up to the source of River Mbirurume. From there, it continues on that River up to where it meets the Cyuho valley situated in the South of Gihumo hill. From there, you ascend that mountain of Cyuho and slope towards the valley of Ruhorobero, and continues towards Uwarunanira hill and Shishi hill in its north and slopes towards the source of River Matyazo, and moves up crossing Gisali hill to Gisovu-Gasarenda road. From there, it continues on that road towards the south up to River Range. From there, it continues alongside with that river up to its confluence with River Mbirurume. From there, it stretches on River Mbirurume up to its confluence with River Mwogo, where the two rivers become River Nyabarongo. From there, it continues alongside River Nyabarongo up to its confluence with River Mukungwa. From there, the boundary continues as eastern boundary of the Northern Province up to the border of the Republic of Rwanda and the Republic of the Congo at the peak of Karisimbi volcano. In the North: From West to the East, the northern boundary of the Eastern Province comprises the eastern boundary of the Northern Province from the confluence of River Nyabarongo with River Mukungwa up to the border of the Republic of Rwanda and the Republic of the Democratic Republic of the Congo at the peak of Karisimbi volcano. In the West: From the South to the North, the western boundary of the Western Province comprises the boarder of the Republic of Rwanda and the Democratic Republic of the Congo, from where the border of the Republic of Rwanda, the Republic of Burundi and the Democratic Republic of the Congo meets the peak of Karisimbi volcano. In the South: From East to the West, the southern boundary of the Western Province comprises the border of the Republic of Rwanda and the Republic of Burundi from the Crest of the Congo-Nile where the western boundary of the Southern Province meets the eastern boundary of the Western Province up to where the border of the Republic of Rwanda meets the border of the Republic of Burundi and the Republic of the Democratic Republic of the Congo. Kigali, on 31/12/2005The President of the RepublicKAGAME Paul(sé) The Prime MinisterMAKUZA Bernard(sé) The Minister of Local Government, Good Governance,Community Development and Social Affairs MUSONI Protais(sé) Seen and sealed with the Seal of the Republic: The Minister of Justice MUKABAGWIZA Edda(sé) ANNEX II OF ORGANIC LAW N° 29/2005 OF 31/12/2005 DETERMINING THE ADMINISTRATIVE ENTITIES OF THE REPUBLIC OF RWANDA RELATING TO NUMBER AND BOUNDARIES OF DISTRICTS III.I THE NUMBER OF DISTRICTS N° PROVINCE AND THE CITY OF KIGALI DISTRICT1 THE CITY OF KIGALI GASABOKICUKIRONYARUGENGE2 THE NORHERN PROVINCE MUSANZEBURERAGICUMBIRULINDOGAKENKE3 THE SOUTHERN PROVINCE MUHANGAKAMONYIRUHANGONYANZAGISAGARAHUYENYARUGURUNYAMAGABE4 THE EASTERN PROVINCE NYAGATAREGATSIBOKAYONZAKIREHENGOMARWAMAGANABUGESERA5 THE WESTERN PROVINCE RUSIZINYAMASHEKEKARONGIRUTSIRONGORORERORUBAVUNYABIHU II. 2 BOUNDARIES OF DISTRICTS II.2.1 THE CITY OF KIGALI II.2.I. I GASABO DISTRICT In the East: From the South to the North, the eastern boundary of Gasabo District comprises the eastern boundary of the City of Kigali, from where Rusoro Sector in Gasabo District, Masaka Sector in Kicukiro District and Muyumbu Sector in Rwamagana District meet Rugende stream in Rugende swamp up to the middle of Lake Muhazi via the point where Kigozi stream pours into Lake Muhazi. In the North: From the East to the West, the northern boundary of Gasabo District meets the northern boundary of the City of Kigali from where River Kigozi pours into Lake Muhazi where Rwamagana, Gicumbi and Gasabo Districts meet on the point where River Yanze meets the valley of Sakigobe. In the West: From the South to the North, the boundary of Gasabo District starts from the confluence of River Rwampara and Rugenge Stream and continues on River Ruganwa up to its confluence with River Nyabugogo. From there, it continues on River Nyabugogo up to its confluence with River Yanze. From there, it ascends on River Yanze up to where it meets the valley of Sakigobe. In the South: From the East to the West, the southern boundary of Gasabo District starts from where Rusororo Sector in Gasabo District, Masaka Sector in Kicukiro District and Muyumbu Sector in Rwamagana District meet Rugende stream in Rugende swamp. From there, the boundary continues as Rusororo up to Rusheshe valley where it meets the plain of Nyandungu. From there, it continues on River Mwanana situated in the plain of Nyandungu up to its source. From there, the boundary continues as of Kimironko Sector in Gasabo District, Remera and Nyarugunga Sectors in Kicukiro District up to the point they meet Kanombe Sector in Kicukiro District on Remera-Kanombe tarmac road. From there, the boundary continues as of Kanombe and Remera Sectors in Gasabo District at the point where they meet the boundary of Niboye Sector in Kicukiro District. From there, the boundary continues as of Niboye and Remera Sectors up to the point where they meet the boundary of Kicukiro Sector in Kicukiro District up to Rugenge stream. From there, it continues on River Rugenge up to its confluence with River Rwampara. II. 2. 1. 2 KICUKIRO DISTRICT In the East: From North to the South, the eastern boundary of Kicukiro District comprises the Eastern boundary of the City of Kigali from where Rusororo Sector in Gasabo District, Masaka Sector in Kicukiro District and Muyumbu Sector in Rwamagana District meet Rugende stream situated in Rugende swamp up to the point where it pours into River Akagera where Kicukiro, Bugesera and Rwamagana Districts meet. In the North: From East to the West, the northern boundary of Kicukiro District comprises the boundary of Gasabo District from where Rusororo Sector in Gasabo District, Masaka Sector in Kicukiro District and Muyumbu Sector in Rwamagana District meet Rugende stream up to the confluence of Rugenge stream with River Rwampara where Kicukiro, Gasabo and Nyarugenge Districts meet. In the West: From the North to the South, from the confluence of River Rwampara with Rugenge Stream where Nyarugenge, Kicukiro and Gasabo Districts meet, the boundary ascends the River Rwampara up to its source. From there, the boundary continues as of Nyamirambo Sector in Nyarugenge District and that of Kigarama Sector in Kicukiro District up to where those Sectors meet Mageregere Sector in Nyarugenge District. From there, the boundary continues as of Mageregere and Kigarama Sectors up to where they meet Gatenga Sector in Kicukiro District at the Peak of mountain Rebero within sixty metres (60m) before the water tank. From there, the boundary continues as of Sector Mageregere and of Gatenga Sector up to where Gatenga, Mageregere and Gahanga Sectors meet within forty-seven (47) metres from the confluence of Rutagara with Kiruhura stream. From there, the boundary continues as of Gahanga and Mageregere Sectors up to the point where they meet Ntarama Sector in Bugesera District via Kiruhura stream that pours into River Akagera. In the South: From East to the West, the southern boundary of Kicukiro District meets the southern boundary of the City of Kigali where Mageregere Sector in Nyarugenge, Gahanga Sector in Kicukiro District and Ntarama Sector in Bugesera District meet at River Akagera up to where Rugende stream pours into River Akagera where Kicukiro District, in the City of Kigali and Rwamagana and Bugesera Districts in the Eastern Province meet. II.2.1.3. NYARUGENGE DISTRICT In the East: From the North to the South, the eastern boundary of Nyarugenge District meets the western boundary of Kicukiro District from the confluence of Rugenge stream with Rwampara stream up to where Mageregere Sector in Kicukiro District and Ntarama Sector in Bugesera District meet on River Akagera. In the North: From the East to the West, the northern boundary of Nyarugenge District comprises the western boundary of Gasabo District from the confluence of Rwampara with Rugenge streams up to the point where the valley that slopes down the Sakigobe valley meets the River Yanze where Nyarugenge and Gasabo Districts in the City of Kigali meet Rulindo District in the Northern Province. From there, the boundary continues as the northern boundary of the City of Kigali up to River Nyabarongo where Rulindo, Kamonyi and Nyarugenge Districts meet. In the West: From the South to the North, the western boundary of Nyarugenge District meets the western boundary of the City of Kigali from the confluence of River Nyabarongo with River Akanyaru up to where Nyarugenge, Rulindo and Kamonyi Districts meet on River Nyabarongo. In the South: From the West to the East, the southern boundary of Nyarugenge District comprises the southern boundary of the City of Kigali from the confluence of River Akanyaru with River Nyabarongo up to where Ntarama, Gahanga and Mageregere Sectors meet on River Akagera. II. 2. 2 THE NORTHERN PROVINCE II.2.2.1 MUSANZE DISTRICT In the North: From the West to the East, the boundary of Musanze District meets the border between the Republic of Rwanda, the Democratic Republic of the Congo and the Republic of Uganda from the peak of Karisimbi Volcano up to a vast depression situated between Gahinga and Muhabura volcanoes. In the East: From the North to the South, the eastern boundary of Musanze District meets the border between the Republic of Rwanda and the Republic of Uganda from the vast depression situated between Gahinga and Muhabura volcanoes, and the boundary follows River Ruvumu up to the end of Birunga National Parc. From there, it continues southwards as a normal boundary between Gahunga Sector in Burera District and Nyange in Musanze District, up to the road from Gikoro to Gahunga at the point where Gahunga Sector in Burera District and Cyuve and Nyange in Musanze District meet. From there, it goes down towards Musanze- Cyanika tarmac road via Songa. From there, it continues Musanze-Cyanika tarmac road to its junction with Nkumba road. From there, it continues southwards on Nyarwambu swamp where it changes its name into Gihugu swamp until it meets Lake Ruhondo. From that lake, it follows River Nyabyondo up to the junction of Kivuruga road and Ruhondo road. From there, it continues with River Kanyugunyugu up to its source. From there, it moves southwards up to the junction of Kivuruga road and Ruhondo road. From there, it crosses those roads and it reaches River Kara. In the South: From the East to the West, the boundary of Musanze District starts from River Kara. From there, it continues alongside that river up to its confluence with River Mukinga. From there, it continues with River Mukinga up to its confluence with River Gicuba. From there, the boundary continues as of Gacuba stream to Gahama stream. It ascends towards Gahama stream up to Cyabingo road further to its junction with Gishubi road downwards in the Nyakagezi valley, and continues through that valley up to the source of Nyakagezi and extends along the latter up to its confluence with Nyiragisuka stream. From there, it stretches alongside this stream in the valley that separates Rwaza Sector in Musanze District and Cyabingo Sector in Gakenke District up to Kayanza stream. From there, it extends alongside Kayanza stream up to where it pours into River Mukungwa. From there, it moves southwards, and the boundary remains as of Cyabingo Sector in Gakenke District up to Kayanza stream. From there, it continues alongside Kayanza stream until it pours into River Mukungwa. From there, it stretches along River Mukungwa up to Kabamonyo bridge. In the West: From the North to the South, the boundary of Musanze District meets the eastern boundary of Burera District up to the junction of Rwiri-Miyove road and Ruhunde road. From there, it continues with Miyove-Rwili road to the point where Gicumbi, Burera and Rulindo Districts meet. From there, it follows River Mihira up to River Gisaganandi. From there, it continues on Gisaganandi up to Cyohoha swamp covered with tea plantation where Kinihira and Rukozo Sectors in Rulindo District and Gicumbi Sector meet. From there, it stretches eastwards and the boundary remains as of Kinihira Sector in the District of Rulindo and the Miyove Sector in Gicumbi District up to River Rubaya. From there, it extends southwards along River Rubaya up to its confluence with River Nyirakibuye. From there, you move northwards and walk a distance of three hundred and twenty metres (320m) up to the path from Miyove prison quarters that is connected to Miyove-Gicumbi, and cross that path and continue with the boundary of Nyankeke in Gicumbi District and Kisaro Sector in Rulindo District up to Kibingwe River. From there, you continue moving northwards up to the valley situated between the two mountains of Rugandu and Kamushenyi to River Rwamuhuba. From there, you move alongside River Rwamuhuba up to its confluence with River Kamaganga. From there, the boundary remains as that of Kisaro Sector of Rulindo District and of Mutete of Gicumbi District up to River Gaseke. From there, you continue alongside River Gaseke southwards up to its confluence with River Rugabano. From there, you continue with River Rugabano up to its confluence with River Muyanza and continue with River Muyanza up to its confluence with River Nyabugogo. II. 2.2. 2 BURERA DISTRICT In the North: From East to the West, the Northern boundary of Burera District is made up of the border between the Republic of Rwanda and the Republic of Uganda from the depression that is situated between Gahinga and Muhabura volcanoes up to the slope of Mount Ryakababwe.In the East: From the North to the South, the boundary of Burera District starts from the border of the Republic of Rwanda and the Republic of Uganda up to the slope of Mount Ryakababwe. From there, you go down that mountain up to River Murubaya, and continue to the source of River Kiliba, and continue moving upwards towards that River on its source, moving upwards on mount Nyabyondo and you cross Bungwe-Rubaya road towards Nyamateke plain. From there, you cross Mount Bungwe towards Mount Rweru. From there, you move towards Mount Murambo and continue to a plain with River Nyarukore. From there, you go down the Mount Nyarukore where Bungwe Sector in Burera District and Rubaya Sector in Gicumbi District meet, moving downwards on the boundary of both Sectors up to River Murubaya, and continue on that River in its confluence with River Kiliba, and continue with that River moving southwards up to its source. From there, the boundary continues as that one of Sector Bungwe and Rubaya Sector up to Bungwe-Rubaya road. From there, you cross that road towards Nyamateke valley. From there, the boundary continues around Bungwe Mountain towards the slope of Mount Rweru. From there, you move towards Mount Murambo and continue towards the plain in which River Nyarukore is situated. From there you ascend towards River Nyarukore to the slope of Mount Kivuye up to Gicumbi-Kivuye road. From there, you cross that road and move southwards crossing the valley between Mount Rwambogo in Burera District and Mount Bushingamuheto in Gicumbi District up to one kilometre (1km) of Rugezi swamp. From there, the boundary continues as the boundary of Manyagiro Sector in Gicumbi District and Gatebe in Burera District up to River Nyagafunzo. From there, you follow River Nyagafunzo up to the junction of Yaramba road to Miyove and the road from Kivuye. In the South: From the East to the West, from the junction of the road from Yaramba to Miyove and Kiyove road towards Rugezi swamp. It continues through in the middle of Rugezi swamp up to where Nyankenke Sector and Miyove in Gicumbi District meets Gatebe Sector in Burera District. From there, you continue on that boundary of Gatebe and Miyove Sectors up to where those Sectors meet Ruhunde Sector in Burera District. From there, you continue southwards up to where Gasura stream joins Rugezi swamp. You continue on that stream up to its source. From there, you move for one hundred metres (150) southwards up to the road from Miyove to Rwili. You continue with that road towards the north of mount Nyarurimbi, up to where Ruhunde, in Burera District, Cyungo in Rulindo and Miyove in Karera of Gicumbi meet. From there, you continue on the boundary of Ruhunde Sector in Burera District and Cyungo in Rulindo District up to Nyamagana River. From there, you follow River Nyamagana up to where it meets River Buyaga. You move northwards on River Buyaga up to its source and cross Rwili-Rubona road up to the peak of mountain Kamabare. From there, you follow the path on mountain Kamabare towards the south up to the peak of mountain Nganzo. From there, the boundary continues as the boundary of Nemba Sector in Burera District and Cyungo Sector in Rulindo District up to River Muhero. You continue on that River up to where it meets River Nyirakibande. From there, you continue on that River up to its confluence with River Bukanuka. From there, you move northwards that River up to its source where Cyungo and Base Sectors in Rulindo District meet Nemba in Burera District. From there, the boundary comprises that one of Nemba Sector in Burera District and that one of Base Sector in Rulindo District and passes through Bukanuka River and through Gisura River which flows into the River Mugobore. From there, you ascend on River Mugobore up to the point where Kibwika and Songorero mountains meet. From there, you continue on River Kamirambo which pours into River Mugandu up to its confluence with River Gifurwe. From there, you move northwards on River Gifurwe up to the junction of Rukore and Kidomo roads; and you ascend towards Mucaca in seven hundred and seventy metres (770m) up to the point where Rusarabuge and Rugendabari in Burera District and Kamubuga Sector in Gakenke District meet up to River Kanaba. From there, you continue with River Kanaba up to its confluence with River Kinyanjonjo up to the middle of Lake Ruhondo, where Musanze, Burera and Gakenke Districts meet. In the West: From the North to East, from the border between the Republic of Rwanda and the Republic of Uganda up to Lake Ruhondo, the boundary meets the eastern boundary of Musanze District from the depression situated between Gahinga and Muhabura volcanoes up to lake Ruhondo where Musanze, Burera and Gakenke Districts meet. II. 2.2.3. GICUMBI DISTRICT In the North: From the West to the East, the boundary comprises the boarder of the Republic of Rwanda and the Republic of Uganda from mountain Ryakababwe where Bungwe Sector inBurera District and Rubaya Sector in Gicumbi District meet up to the peak of Mountain Nyamilinga where Kaniga Sector in Gicumbi District meets Kiyombe Sector in Nyagatare District. In the East: From the North to the south, the eastern boundary of Gicumbi District meets the eastern boundary of the Northern Province from the peak of mountain Nyamilinga up to lake Muhazi where Gicumbi, Gatsibo and Rwamagana Districts meet. In the South: From the East westwards, its boundary joins the southern boundary of the Northern Province from Lake Muhazi where Gicumbi, Rwamagana and Gatsibo Districts meet up to the confluence of River Nyabugogo and River Muyanza. In the West: From the North Western to the south, the boundary of Gicumbi District joins the eastern boundary of Burera District, up to the junction of Rwili-Miyove road and Ruhunde road. From there, you follow River Mihira to River Gisaganandi up to a swamp in which Cyohoha tea plantation is situated where Kinihira and Rukozo Sectors in Rulindo District and Gicumbi Sector meet. From there, you move towards the East, and the boundary continues as that one of Kinihira Sector in Rulindo Sector and Miyove Sector in Gicumbi District up to Rubaya River. From there, you continue with Rubaya River towards the South and you reach its confluence with River Nyirakibuye. From there, you move three hundred and twenty metres (320m) Northwards up to the path from Miyove prison buildings that touches Miyove-Gicumbi, crossing that path and continue on the boundary of Nyankenke Sector in Gicumbi District and Kisaro Sector in Rulindo District up to River Kibingwe. From there, you continue Northwards on that River up to the valley between Rugandu and Kamushenyi mountains up to River Rwamuhuba. From there, you continue alongside River Rwamuhuba up to its confluence with Kamaganga River. From there, the boundary continues as of Kisaro Sector in Rulindo District and of Mutete in Gicumbi District up to River Gaseke. From there, you continue southwards on River Gaseke up to its confluence with Rugabano River. From there, you continue with River Rugabano up to its confluence with River Muyanza. From there, you continue with River Muyanza up to it confluence with River Nyabugogo. II.2.2.4. RULINDO DISTRICT In the North: From West to East, the Northern boundary of Rulindo District joins the southern boundary of Burera District, from the confluence of Gisuro and Mugobore Rivers where Rulindo, Burera and Gakenke Districts meet, to where Gicumbi, Burera and Rulindo Districts meet on Miyove-Base road. In the East: From the North to the South, the Eastern boundary of Rulindo District joins the western boundary of Gicumbi District from where Burera, Gicumbi and Rulindo Districts meet, on Miyove-Base road up to the confluence of River Muyanza and River Nyabugogo where Gicumbi, Rulindo and Gasabo Districts meet. In the South: From East to the West, the Southern boundary of Rulindo District joins the Northern boundary of the City of Kigali from the confluence of River Muyanza and River Nyabugogo up to Nyabarongo. From there, you move northwards on River Nyabarongo up to its confluence with River Munindi. In the West: From the North to the South, from the confluence of River Gisuro and River Mugobore that separate Gakenke, Rulindo and Burera Districts, and you continue River Mugobore to the point where it pours in River Base. From there, you continue on River Base which passes below mountain Gifuba. At the foot of mountain Gifuba, the boundary continues as the one separating Gashenyi Sector in Gakenke District and Bushoki Sector in Rulindo District to the peak of mountain Teranzara on Teranzara-Kirenge Tarmac road. From there, you continue southwards on that road up to its junction with Musanze-Kigali road at a place called Kirenge. From Kirenge, you walk a distance of seven hundred metres (700m) on the tarmac road towards Kigali City. From there, you move towards the West in Nyakabizi valley. From there, you follow that valley up to the River Nyakabizi from where you follow that River up to the point where it pours into River Munindi. From there, you follow River Munindi up to its confluence with River Nyabarongo. II.2.2.5 GAKENKE DISTRICT In the North: From East to the West, the Northern boundary of Gakenke District joins the Southern boundary of Burera District from where River Gisuro pours into Mugobore River into Lake Ruhondo where Burera, Gakenke and Musanze Districts meet. From there, the boundary continues as the Southern boundary of Musanze District up to Kabamonyo Bridge on River Mukungwa where Musanze, Gakenke and Nyabihu Districts meet. In the East: From North to the South, the boundary of Gakenke District joins the Western boundary of Rulindo District from the confluence of Gisuro and Mugobore Rivers where Rulindo, Burera and Gakenke Districts meet up to the confluence of River Nyabarongo and River Munindi where Rulindo and Gakenke Districts in the Northern Province and Kamonyi District in the Southern Province meet. In the South: From East to the West, the boundary of Gakenke District comprises the River Nyabarongo from its confluence with River Munindi where Rulindo and Gakenke Districts in the Northern Province and Kamonyi District in the Southern Province meet, up to the confluence of River Mukungwa and River Nyabarongo where Gakenke District in the Northern Province meets Ngororero District in the Western Province and Muhanga District in the Southern Province. In the West: From South to the North, the boundary of Gakenke District comprises Mukungwa River from its confluence with River Nyabarongo where Gakenke District in the Northern Province and Muhanga District in the Southern Province and Ngororero District in the Western Province meet. From there, move northwards on that River up to the Kabamonyo bridge where Gakenke and Musanze Districts in the Northern Province and Nyabihu District in the Western Province meet. II.2.3 THE SOUTHERN PROVINCE II.2.3.1 MUHANGA DISTRICT In the East: From the North to the South, the boundary of Muhanga District starts from the confluence of River Nyabarongo and River Bakokwe and continues on River Bakokwe up to its confluence with Kinani stream. From there, it stretches northwards on River Kinani up to a distance of one thousand and one hundred eighty metres (1,180m). From there, you ascend through the plain valley of mount Rutongo which follows the boundary of Kabacuzi Sector in Muhanga District and Kayumbu Sector in Kamonyi District up to the boundary of Cyeza Sector and Kabacuzi Sector in Muhanga District and Kayumbu Sector in Kamonyi District. From there, the boundary continues as the boundary of Cyeza and Kayumbu Sectors up to the point where Cyeza, Musambira and Kayumbu Sectors in Kamonyi District meet. From there, the boundary continues as the one of Cyeza and Kayumbu Sectors up to the point where Cyeza, Musambira and Kayumbu in Kamonyi District meet via Nyabikenke–Takwe road. From there, you continue on the confluence of River Minyago and Nyagatare. From there, the boundary continues as the one of Cyeza and Musambira in Karumba, Kamanga, Takwe and Gatango streams up to where Musambira and Nyarubaka Sectors in Kamonyi District meet Cyeza Sector in Kajegemba valley. From there, the boundary continues as of Cyeza and Nyarubaka Sectors up to where Shyogwe and Cyeza Sector in Muhanga District meet Nyarubaka Sector in Kamonyi District via River Gisuma. From there, the boundary continues as that one of Shyogwe and Nyarubaka up to where Shyogwe, Nyarubaka and Mbuye Sectors in Ruhango District meet at River Uruniga. From there, the boundary continues as of Shyogwe, Nyarubaka and Mbuye Sectors up to where Mbuye and Byimana Sectors in Ruhango District meet Shyogwe Sector at River Ururumanza via River Agaseso in Nyiramadari swamp. In the North: From West to the East, the boundary of Muhanga District starts from the confluence of River Mukungwa and River Nyabarongo where Ngororero District in the Western Province, Gakenke District in the Northern Province and Muhanga District in the Southern Province meet, and continues on River Nyabarongo up to its confluence with River Bakokwe where Gakenke District in the Northern Province and Muhanga and Kamonyi Districts in the Southern Province. In the West: From South to North, the boundary of this Distrct starts from where Gatare stream flows into Nyabarongo where Muhanga and Ruhango Districts in the Southern Province and Karongi District in the Western Province meet. From there, it stretches on River Nyabarongo up to its confluence with River Mukungwa where Muhanga District in the Southern Province, Ngororero District in the Western Province and Gakenke District in the Nothern Province meet. In the South: From East to the West, the boundary of this District starts from River Ururumanza where Byimana and Mbuye Sectors in Ruhango District and Shyogwe in Muhanga District meet, and it stretches northwards on River Ururumanza up to the confluence of Rwambanda and Rwamikarara streams. From there, it stretches northwards on Rwambanda stream and passes through A.I.D.R pond and reaches the source of Mpazi stream. From there, the boundary continues as a boundary of Shyogwe and Byimana Sectors in Ruhango District up to the River Rugeramigozi located in Rugeramigozi swamp via the junction of Muhanga-Huye tarmac road and Shyogwe road. From there, it follows River Rugeramigozi up to the confluence of River Miguramo and Ruvuzo stream. From there, it stretches downwards on River Miguramo to its confluence with Rubanda stream. From there, it stretches northwards on that stream and reaches its source. From there, it stretches straight forward towards Ntongwe-Kigufi road. From there, it follows that road towards Ntongwe in five hundred and thirty metres (530m). From there, it stretches westwards through River Nyanza. You descend on that River up to its confluence with River Rushubi and cross River Ntongwe-Mwaka and reach River Gatare. From there, you continue on that River Gatare up to the point it pours into River Nyabarongo at the boundary of the Western Province. II.2.3.2 KAMONYI DISTRICT In the East: From the North to the South, the boundary of Kamonyi District starts from the confluence of River Nyabarongo and River Nyabugogo, moving downwards River Nyabarongo up to its confluence with River Akanyaru. From there, you ascend on River Akanyaru southwards up to its confluence with River Mukunguri where Kamonyi, Ruhango and Bugesera Districts meet. In the North: From the West to East, the boundary of Kamonyi District starts from confluence of River Nyabarongo and River Bakokwe. From there, you continue with River Nyabarongo up to its confluence with River Nyabugogo where Nyarugenge and Kamonyi Districts meet. In the West: From the North to South, the boundary of Kamonyi District comprises the Eastern boundary of Muhanga District from the confluence of River Nyabarongo and River Bakokwe up to where Muhanga, Ruhango and Kamonyi Districts meet at River Uruniga. In the South: From East to the West, the boundary of Kamonyi District starts from where River Mukunguri flows into River Akanyaru. From there, you continue with that River Mukunguri up to its confluence with River Karuruma. From there, the boundary continues as a boundary of Mbuye Sector in Ruhango District and Nyarubaka Sector in Kamonyi District via Kabakene River up to River Uruniga where Muhanga, Ruhango and Kamonyi Districts meet. II. 2. 3.3 RUHANGO DISTRICT In the East: From South to the North, the boundary of Ruhango District comprises River Akanyaru from where River Kanyegenyege flows into River Akanyaru up to where River Mukunguri flows into River Akanyaru. In the North: From the East to the West, the boundary of Ruhango District comprises the southern boundary of Kamonyi and Muhanga Districts from where River Mukunguri flows into River Akanyaru up to where River Gatare flows into River Nyabarongo. In the West: From North to the South, the boundary of Ruhango District starts from where River Gatare flows into River Nyabarongo. From there, you ascend on River Nyabarongo up to the confluence of River Mbirurume and River Mwogo. From there, you ascend on River Mwogo up to its confluence with River Nyamiseke from where Ruhango, Nyanza and Nyamagabe Districts meet. In the South: From the West to the East, the boundary of Ruhango District starts from where River Nyamiseke flows into River Mwogo. From there, you continue with River Nyamiseke up to its source. From there, the boundary continues as that of Kabagali and Cyabakamyi Sectors in Ruhango District and Nyanza District respectively to where Kabagari Sector and Bweramana Sector in Ruhango District join Cyabakamyi via River Mpimbana and River Nyarucyamo. From there, the boundary continues as that of Bweramana Sector, Cyabakamyi and Mukingo Sectors in Nyanza District up to the confluence of River Nyamigogo and Bironi via mount Joma, Nyakabungo, Bakokwe, Base, Rwasegahobe and Kabingo River. From there, it stretches on River Nyamigogo up to where Mukingo and Kigoma Sectors in Nyanza District join Ruhango Sector in Ruhango District. From there, the boundary continues to be that one of Ruhango and Kigoma Sectors up to River Kabumba across Muhanga-Huye tarmac road. From there, it stretches on River Kabumba up to River Gisuma and reaches its confluence with River Rwakirebura. From there, it stretches on River Muvuguto up to its confluence with River Rwanzabana. From there, you ascend on River Rwanzabana up to its confluence with River Nyakariba. From there, it ascends on River Nyakariba up to its source. From there, the boundary continues as that one of Ntongwe in Ruhango District and that one of Busoro in Nyanza District up to the confluence of River Kabya and River Busenyi. From there, it stretches on River Rwamakungu up to its confluence with River Rwintare. From there, you continue with the River Kanyegenyege up to the point where it pours into River Akanyaru where Bugesera, Ruhango and Nyanza Districts meet. II. 2.3.4 NYANZA DISTRICT In the East: From the North to the South, the boundary of Nyanza District starts from where River Akanyaru joins River Kanyegenyege. From there, you ascend on River Akanyaru up to its confluence with River Cyili at the Rwanda – Burundi boarder. In the North: From the West to the East, the southern boundary of Nyanza District joins the Southern boundary of Ruhango District where River Nyamiseke flows into Mwogo River up to where River Kanyegenyege flows into River Akanyaru. In the West: From the South to the North, the boundary of Nyanza District starts from the confluence of River Kavili and River Rukondo. From there, you ascend on River Rukondo up to the confluence of River Gasagure and Bitinda stream. From there, the boundary continues as that one of Cyanika Sector in Nyamagabe District and Nyagisozi Sector in Nyanza District via River Gasagure up to the confluence of River Musayo and River Ruzibaziba. From there, you it stretches on River Gihimbi up to its confluence with River Mazimeru. From there, you ascend on River Mazimeru up to where Cyahafi stream flows into River Mazimeru between Mbazi Sector in Nyamagabe District and Nyagisozi Sector in Nyanza District. From there, the boundary continues to be of those Sectors up to the confluence of River Rukarara and River Rwumunyu via Rukondo trading centre and at River Cyimfizi. From there, you continue with River Rukarara up to its confluence with River Mwogo. From there, you continue with River Mwogo up to its confluence with River Nyamiseke where Ruhango, Nyamagabe and Nyanza Districts meet. In the South: From East to the West, the boundary of Nyanza District starts from where River Cyili pours into River Mwogo at Rwanda-Burundi border. From there, you ascend on River Cyili up to the confluence of River Rwasanzu and River Nyarwambu. From there, you move northwards on River Nyarwambu up to where River Rwasangare flows into it. From there, the boundary continues as that one of Ntyazo Sector in Nyanza District and Kinazi Sector in Huye District. From there, the boundary continues to be of those Sectors up to where Muyira and Ntyazo Sectors in Nyanza District join Kinazi Sector in Huye District at the River Agasasa. From there, the boundary continues as of Muyira in Nyanza District and Kinazi Sector in Huye District up to where they join Busasamana Sector in Nyanza District at River Gisharara. From there, the boundary continues as that one of Kinazi and Busasamana Sectors up to River Gatare across Muhanga- Huye tarmac road. From there, you continue on River Gatare up to its confluence with Rwabiteme stream. From there, you continue with River Nyamukana up to its confluence with River Nyakwibereka. From there, you continue with that River until it changes the name to Ntaruka. From there, you continue with River Ntaruka up to its confluence with River Mwogo. From there, you continue with River Mwogo up to its confluence with River Kavili. From there, you ascend on River Kavili up to its confluence with River Rukondo where Nyamagabe, Nyanza and Huye Districts meet. II.2.3.5 GISAGARA DISTRICT East and South: From the North to the South, the boundary of Gisagara District starts from the confluence of River Akanyaru and River Cyili at Rwanda-Burundi border. From there, the boundary remains as Rwanda-Burundi border up to where River Migina flows into Akanyaru River. In the North: From East to the West, the boundary of Gisagara District comprises the southern boundary of Nyanza District where River Cyili flows into River Akanyaru up to the confluence with River Nyarwambu and Rwasanzu where Nyanza, Gisagara and Huye Districts meet. In the West: From the North to the south, the boundary of Gisagara District starts from the confluence of River Nyarwambu and River Rwasanzu. From there, it stretches River Rwasanzu up to the confluence of River Bilingo and River Umubazi. From there, you ascend on River Bilingo up to the confluence of Isumo stream and Kuyamagana stream. From there, you continue with Isumo River up to the confluence with Kibyeyi stream and Nyakigezi stream. From there, it stretches on Nyakigezi stream up to its source situated between save Sector in Gisagara District and Rusatira Sector in Huye District. From there, the boundary remains as those of Sectors up to where it joins that of Mbazi Sector in Huye District at Rwantama River. From there, you continue on River Rwantama up to its confluence with River Nyamugali. From there, it stretches on River Cyezuburo up to its confluence with Mpazi and Furwe streams. From there, you continue on Cyibone River up to its confluence with Akogo stream. From there, you continue with River Migina up to where it flows into River Akanyaru at Rwanda-Burundi border. II.2.3.6 HUYE DISTRICT In the East: From the North to the South, the Eastern boundary of Huye District comprises the Western boundary of Gisagara District from the confluence of Nyarwambu and Rwasanzu Rivers, and continues to the confluence of Akogo stream and River Migina. In the North: From the East to the West, the boundary of Huye District comprises the Southern boundary of Nyanza District from the confluence of Nyarwambu and Rwasanzu Rivers up to the confluence of River Kavili and River Rukondo. In the West: From the South to the North, the boundary of Huye District starts from the peak of Nyarusange hill. From there, you descend through the valley situated between Rutuna hill in Nyamagabe District and Kinazi hill in Huye District to join River Gisuma, and continue up to the confluence of River Mwogo and River Nyantama. From there, you continue with River Nyantama up to its confluence with River Nkungu. The boundary continues as that of Gasaka Sector in Nyamagabe District and Kigoma Sector in Huye District up to River Nyamugali via Kabanda stream. From there, you descend on River Nyamugali up to its confluence with Gasago stream. From there, you descend on River Kavili up to its confluence with River Mwogo. In the South: From the East to the West in the confluence of River Migina and Akago stream, the boundary of Huye District remains as that of Ngera Sector in Nyaruguru District and that of Mukura in Huye District. From there, the boundary continues as Akogo stream and crosses Huye-Akanyaru tarmac road via Kibuye cya Shali up to Kajororo stream. From there, you continue on Kajororo stream up to its confluence with Kogera and Nyiranda streams. From there, you ascend on River Musizi up to its confluence with Gatare stream. From there, the boundary continues as that of Sectors Gishamvu and Rusenge in Huye District and that of Ngera via River Musizi, and ascends towards the peak of Gishamvu Mountain up to where Karama and Gishamvu Sectors in Huye District and Rusenge Sector in Nyaruguru District meet. From there, you descend on Gisuma stream up to its confluence with Nkonji stream. From there, you ascend on Nkonji stream and cross Huye-Karama-Kibeho road up to the confluence of Nkonji and Nyamyijima streams. From there, the boundary continues as that of Kibeho Sector in Nyaruguru District and Karama Sector in Huye District up to the Agatorove stream. From there, you ascend on Agatorove stream up to its confluence with Kabinduro stream. From there, you continue with Kabinduro stream up to its source. From there, the boundary continues as that of Mata Sector in Nyaruguru District and of Karama and Maraba Sectors in Huye District up to the peak of Nyarusange hill where Huye, Nyaruguru and Nyamagabe Districts meet. II.2.3.7: NYARUGURU DISTRICT In the East: From the North to the South, the Eastern boundary of Nyaruguru District comprises the southern boundary of Huye District from the peak of Nyarusange District where Nyamagabe, Huye and Nyaruguru Districts meet up to the confluence of Migina and Akogo Rivers. From there, you continue with River Migina up to where it flows into River Akanyaru at Rwanda-Burundi border. In the North: From the East to the West, the boundary of Nyaruguru District starts from the peak of mount Nyarusange, from where Nyamagabe, Huye and Nyaruguru District join. From there, the boundary continues as that one of Mata and Ruramba Sectors in Nyaruguru District and that one of Kamegeri Sector in Nyamagabe District up to where Tare Sector in Nyamagabe District joins Kamegeri Sector and that of Ruramba at River Mwogo. From there, you ascend on River Mwogo up to its confluence with Bushirasoni stream. From there, you ascend on Bushirasoni stream up to the feeder road to Gasarenda where Kitabi Sector in Nyamagabe District and Ruramba Sector meet. From there, the boundary continues as of those Sectors up to Nyirakaranda River and continues on that River up to its confluence with Akanyaru River. From there, you ascend on Akanyaru River up to its confluence with River Uwisuri. From there you ascend on River Uwisuri up to its source. From there, the boundary continues as of Kitabi Sector and Kivu in Nyaruguru District up to Agatonga stream. From there, you descend on that stream up to Umuganza stream and continue on the same stream up to where it flows into Akanyaru. From there, you descend on River Akanyaru up to its confluence with River Munywanzuki. From there, you ascend River Munywanzuki up to its confluence with Macu stream. From there, you ascend on Macu stream up to crest of the Congo-Nile at the boundary of the Western Province where Rusizi District in the Eastern Province and Nyamagabe and Nyaruguru Districts meet. In the West: From the south to the North, the boundary of Nyaruguru District starts from Southern edge at the Rwanda-Burundi border at twenty-nine degrees, twenty two minutes and thirteen seconds (29° 22’ 13”) of the Eastern longitudinal line and two degrees, fifty minutes and fifteen seconds (2° 50 15”) of southern latitude from the Equator, and continue on the border of Rwanda-Burundi up to where the Eastern Province and the Southern Province meet. In the South: From the East to the West, from where River Migina flows into River Akanyaru, the boundary of Nyaruguru District comprises the Rwanda-Burundi border up to the edge at twenty-nine degrees, twenty-two minutes and thirteen seconds (29° 22’ 13”) of the Eastern longitudinal line and two degrees, fifty minutes and fifteen seconds of southern latitudinal line from the Equator. II. 2. 3.8 NYAMAGABE DISTRICT In the East: From the North to the South, the boundary of Nyamagabe District joins the southern boundary of Ruhango District from the confluence of River Mbirurume and River Mwogo up to the confluence of River Nyamiseke and River Mwogo. From there, the boundary continues as the eastern boundary of the Nyanza District and Huye District at the peak of Nyarusange montain. In the North: From the East to the West, from the confluence of River Mbirurume and River Mwogo, the boundary of Nyamagabe District comprises the eastern boundary of the Western Province up to where Karongi and Nyamasheke Districts in the Western Province meet Nyamagabe District in the Southern Province. In the West: From South to the North, the boundary of Nyamagabe District comprises the Eastern boundary of the Eastern Province from where Rusizi District in the Western Province meets Nyamagabe and Nyaruguru Districts in the Southern Province up to where Nyamasheke and Karongi in the Western Province meet Nyamagabe District. In the South: From the East to the West, the boundary of Nyamagabe District joins the northern boundary of Nyaruguru District from the peak of mount Nyarusange where Nyamagabe, Huye and Nyaruguru meet up to the Congo-Nile Crest where Nyamagabe, Nyaruguru and Rusizi meet. II. 2. 4 THE EASTERN PROVINCE II.2.4.1 NYAGATARE DISTRICT In the North and North Eastern: From the East to the West, the northern and the north eastern boundary of Nyagatare District comprises the border of the Republic of Rwanda and the Republic of Uganda from the confluence of River Muvumba and River Akagera up to the peak of Nyamiringa mountain. In the East: From the North to the South, the eastern boundary of Nyagatare District comprises the border of the Republic of Rwanda and the Republic of Tanzania from the confluence of River Muvumba and River Akagera up to where the boundary of Karangazi Sector in Nyagatare District and that of Rwimbogo Sector in Gatsibo District meet. In the South: From the West to the East, the southern boundary of Nyagatare District starts from the confluence of River Nyiragashashi and River Rwashambure. From there, you continue on River Karungeri up to Karambi swamp where Mimuli Sector in Nyagatare District meets Ngarama Sector in Gatsibo District. From there, you continue with the boundary of those Sectors up to Kiyaji swamp where those Sectors intersect Katabagemu Sector in Nyagatare District. From there, the boundary continues as that one of Katabagemu Sector and Ngarama Sector in Gatsibo District via mount Mwendaki and Mount Nyarurambi up to Rwangingo swamp where those Sectors intersect with Kabarore Sector in Gatsibo District. From there, you continue northwards Rwangingo swamp up to where it meets Kibondo swamp. From there, you ascend on Kibondo swamp, up to Ngarama-Gabiro. From there, you continue with that road towards Gabiro up to where Karangazi and Kabarore Sectors intersect Rwimbogo Sector in Gatsibo Sector. From there, the boundary continues as that of Karangazi and Rwimbogo up to where they intersect with the border of the Republic of Rwanda and the Republic of Tanzania. In the West: From the North to South, the boundary of Nyagatare District meets the eastern boundary of the Northern Province from the peak of Nyamilinga mountain at the border of the Republic of Rwanda and the Republic of Uganda up to the confluence of River Nyiragashashi and River Rwashambure. II. 2.4.2 GATSIBO DISTRICT In the North: From the West to the East, the northern boundary of Gatsibo District comprises the southern boundary of Nyagatare District from the confluence of River Nyiragashashi and River Rwashambure up to the border of the Republic of Rwanda and the Republic of Tanzania where Karangazi Sector in Nyagatare District intersects Rwimbogo Sector in Gatsibo District. In the East: From North to the South, the eastern boundary of Gatsibo District joins the border of the Republic of Rwanda and the Republic of Tanzania from where Karangazi Sector in Nyagatare District intersects Rwimbogo Sector in Gatsibo District up to where Rwimbogo Sector intersects Murundi Sector in Kayonza District. In the South: From the West to the East, the southern boundary of Gatsibo District starts from where Rwamagana District and Gicumbi District intersect with Gatsibo District in the centre of Lake Muhazi. From there, the boundary continues in the centre of Lake Muhazi up to where Kayonza District intersects Gatsibo and Rwamagana Districts in the middle of the lake. From there, you ascend on River Kagende up to the confluence of Kayanga and Mwizinga streams. From there, you ascend on River Kayanga up to the confluence of Ngungu and Kagina streams. From there, you ascend on Ngungu stream up to the confluence of Nyamuko and Rwagishoma streams. From there, you ascend on Nyamuko stream up to the source of Nyabigega stream. From there, the boundary remains as the boundary of Rukara Sector in Kayonza District and Kiziguro Sector in Gatsibo District up to where they intersect with Murundi Sector in Kayonza District. From there, the boundary remains as one of Murundi and that one of Kiziguro Sectors up to where it intersects with that of Rugarama Sector in Gatsibo District. From there, the boundary continues until it intersects that one of Rwimbogo Sector in Gatsibo District via the swamp that is situated between Rwinsheke and Matunguru hills. From there, the boundary remains as of Rwimbogo and Murundi Sectors up to the border of the Republic of Rwanda and the Republic of Tanzania. In the West: From the North to the South, the western boundary of Gatsibo District joins the eastern boundary of the Northern Province from the confluence of River Nyiragashashi and Rwashambure up to the middle of Lake Muhazi where Gatsibo intersects Gicumbi and Rwamagana Districts. II. 2.4.3. KAYONZA DISTRICT In the North: From the West to the East, the northern boundary of Kayonza District intersects the southern boundary of Gatsibo District from the confluence of Rwagitima and Misarara streams up to the border of the Republic of Rwanda and the Republic of Tanzania where Murundi Sector of Kayonza District and Rwimbogo Sector of Gatsibo District meet. In the West: From the South to the North, the western boundary of Kayonza District starts at the confluence of River Ruvuvu and River Kamiranzovu. From there, you ascend River Kamiranzovu in Cyabitama swamp up to the confluence of River Rugurube and River Ndabukiye. From there, you move along River Ndabukiye up to the confluence of that River and Nyakariba stream. From there, cross Kigali-Kayonza tarmac road and goes down to reach River Rwandenzi. From there, ascend River Gikandamura towards its source on the foot of Karwiru mountain. From there, ascend that mountain towards Rwabashara valley and then go through that valley up to Muhazi Lake. Go through Lake Muhazi up to where Gatsibo, Kayonza and Rwamagana Districts meet. In the South: From the West to the East, the Southern boundary of Kayonza District starts at the confluence of River Ruvuvu and River Kamiranzovu. From there, you ascend Mubuliba swamp up to the confluence of River Misarara and River Kaneke. From there, you move along River Misarara up to the confluence of Gitoshi and Rumira streams, you cross and then ascend Gitoshi stream up to the confluence of Gitishi and Cyizanye streams. From there, go along the boundary of Kabarondo Sector in Kayonza District and that of Remera Sector in Ngoma District up to where they meet the boundary of Murama Sector in Kayonza District on River Rugozi. From there, you ascend River Rugozi up to the confluence of Gicaca and Gashubi streams. From there, you ascend Gicaca stream up to the confluence of Nyarutoma and Nyakabungo streams. From there, you ascend Nyarutoma stream up to the confluence of Nyarubande and Karungu streams. From there, the boundary continues to be that of Murama and Ngoma Sectors up to where it reaches the boundary of Kabare Sector on River Cyizabwangu and then goes down that River up to its confluence with Rwagasagura stream.From there, you ascend the latter up to the confluence of Gihaza and Kabarungu streams. From there, the boundary becomes that of Kabare Sector in Kayonza District and Rukira Sector in Ngoma District up to where it reaches that of Nasho Sector in Kirehe District on Cyamigunwa Mountain. From there, you go along the boundary of Kabare and Nasho Sectors up to Lake Nasho. From there, you go along the shores of that lake towards the East up to the middle of Lake Cyambwe. From there, you go along the boundary into Lake Cyambwe up to Akagera. From there, you go along River Akagera towards the border between Rwanda and Tanzania. In the East: From the North to the South, the Eastern boundary of Kayonza District is the boarder between the Republic of Rwanda and the Republic of Tanzania from where the boundary of Rwimbogo Sector in Gatsibo District reaches that of Murundi Sector in Kayonza Distrcict up to where the boundary of Ndengo Sector in Kayonza District reaches that of Mpanga Sector in Kirehe District. II. 2.4. 4. KIREHE DISTRICT In the North: From the West to the East, the Southern boundary of Kirehe District joins the Southern boundary of Kayonza District from Cyamigurwa mountain where Kayonza, Ngoma and Kirehe Districts meet up to the border between Rwanda and Tanzania where the boundary of Ndego Sector in Kayonza District meets that of Mpanga Sector in Kirehe District. In the East: From the North to the South, the boundary of Kirehe District comprises the border between the Republic of Rwanda and the Republic of Tanzania from the boundary of Ndego Sector in Kayonza District and that of Mpanga Sector in Kirehe District to Rusumo bridge on Rwanda-Tanzania tarmac road. In the South: From the East to the West, the boundary of Kirehe District comprises the border between the Republic of Rwanda, the Republic of Tanzania and the Republic of Burundi from Rusumo Bridge on Rwanda-Tanzania tarmac road to the place where the boundary of Gahara Sector in Kirehe District meets that of Mutenderi Sector in Ngoma District. In the West: From the South to the North the boundary of Kirehe District starts from the confluence of River Rwagitugusa and River Akagera on the border between the Republic of Rwanda and the Republic of Burundi. From there, it stretches on River Kagogo towards its confluence with River Kibaya and then extends along it up to its confluence with River Ruvuzi. You ascend the latter up to Ruvuzi-Rukira road and go along that road to Rukira while passing on the right side in two hundred metres (200 m) before reaching water tanks towards the valley where River Rubande flows. From there, go down River Rubande up to River Sarambuye and then go down it up to River Rwimirambi. From there, go up the latter up to its confluence with Kinuka stream. From there, pass on the right side and ascend between Cyabayaga and Bisagara hills up to River Nyarubindi. From there, go along the latter to reach Binoni swamp. From there, ascend Kanyamuna valley at the place where it reaches Binoni swamp up to Kizoki valley. From there, ascend Tomi Mountain on the left side and then descend towards Kanywamagana valley. From there, ascend forwards the summit of Cyamigurwa the place where Kayonza, Kirehe and Ngoma Districts of the Eastern Province meet.II.2.4.5 NGOMA DISTRICT In the North:From the West to the East, go from River Akagera and then cross the swamp between Karenge Sector in Rwamagana District and Rukumbeli Sector in Ngoma District towards the middle of Lake Mugesera up to where it crosses Nkungu River. From there, ascend the latter up to where it crosses Rivers Ruvuvu and Kamiranzovu. From there, go along the Southern boundary of Kayonza up to the peak of Cyamigurwa mountain where Kayonza, Kirehe and Ngoma Districts join.In the East: From the South to the North, go along the Western boundary of Kirehe District from River Akagera and cross the swamp between Mutendeli Sector in Ngoma District and Gahara Sector in Kirehe District. From there, go straight and cross Lake Nyabugongwe towards the place where Rwagitugusa River flows into that lake. From there, go along the Western boundary of Kirehe District up to the peak of Cyamigurwa mountain where Kayonza, Ngoma and Kirehe Districts meet.In the South:From the East to the West, go along the border between Rwanda and Burundi from the Southern boundary of Kirehe District on the border between Rwanda and Burundi up to Nyakarambo “déversoir”.In the West:From the South to the North, go along River Akagera from Nyakarambo “déversoir” to the place where its Northern boundary starts. II.2.4.6 RWAMAGANA DISTRICT In the North: From the West to wards the East, the boundary of Rwamagana District starts from where Kigozi stream flows into Lake Muhazi. From there, it continues in the middle of Lake Muhazi up to the swamp towards Rwabashara plain. In the East: From the North to the South, the boundary comprises the western boundary of Kayonza District, from where the swamp in Rwabushara plain is situated intersects Lake Muhazi up to the confluence of River Ruvuvu and Kamiranzovu. In the South: From the East to the West, the boundary comprises the northern boundary of Ngoma District from the confluence of River Ruvumu and River Kamiranzovu up to River Akagera. From there, you ascend on River Akagera up to its confluence with River Rugende situated in Rugende swamp. In the West: From the North to the South, the western boundary of Rwamagana District comprises the eastern boundary of the City of Kigali from where Kigozi stream flows into Lake Muhazi up to where Rugende stream flows into River Akagera. II.2.4.7. BUGESERA DISTRICT In the North: From the West to the East, the boundary of Bugesera District starts from the confluence of River Nyabarongo and River Akanyaru. From there, it continues alongside River Akagera up to its confluence with River Rugende in Rugende swamp. In the West: From the South to the North, the boundary of Bugesera District starts from the border between the Republic of Rwanda and the Republic of Burundi, on River Akanyaru. From there, it continues alongside the River Akanyaru up to its confluence with River Nyabarongo. In the South: From the West to the East, the boundary of Bugesera District comprises the border between the Republic of Rwanda and the Republic of Burundi, from River Akanyaru at the boundary of Bugesera and Nyanza Districts up to River Akagera at the boundary of Bugesera and Ngoma Districts. In the East: From the South to the North, the boundary of Bugesera District comprises River Akagera from the border between the Republic of Rwanda and the Republic of Burundi at Nyakarambo “déversoir” up to place where River Rugende in Rugende swamp flows into River Akagera. II.2.5. THE WESTERN PROVINCE II.2.5.1 RUSIZI DISTRICT In the East: From the South to the North, the eastern boundary of Rusizi District comprises the eastern boundary of the Eastern Province from the border between the Republic of Rwanda and the Republic of Burundi at Congo – Nile Crest up to the Huye – Rusizi tarmac road in Nyungwe National Park, where Rusizi and Nyamasheke Districts meet Nyamagabe District of the Southern Province. In the North: From the East to the West, the northern boundary of Rusizi District starts from the Huye – Rusizi tarmac road in Nyungwe National Park, where Rusizi, Nyamasheke and Nyamagabe Districts meet. From there, it stretches on the tarmac road up to the place where it meets River Rubyiro. From there, it descends that River up to its confluence with River Ntondwe. From there, it ascends River Ntondwe up to the place where it meets the Nyagahanga stream. From there, it ascends Nyagahanga stream up to its confluence with Rwibira stream. From there, the boundary continues as the boundary of Nkungu Sector in Rusizi District and the boundary of Ruharambuga Sector in Nyamasheke District across Nyagahanga stream up to the place where the boundaries of those Sectors meet the boundary of Giheke Sector in Rusizi District. From there, the boundary continues as the boundary of Giheke Sector and the boundary of Ruharambuga Sector up to River Kajagamba. From there, it stretches down to River Kajagamba up to the place where it meets the boundary of Bushenge in Nyamasheke District and Giheke Sector. From there, the boundary remains as the boundary of Giheke and Bushenge Sectors crossing Huye – Rusizi tarmac road up to River Nyagahembe. From there, it stretches to River Nyagahembe up to its confluence with River Kijabwe. From there, the boundary continues as the boundary of Giheke and Bushenge Sectors up to River Kabulindi. From there, it extends along River Kabulindi up to its confluence with River Cyunyu. From there, it follows River Cyunyu up to the place where it flows into Lake Kivu. From there, the boundary continues up to the border between the Republic of Rwanda and the Democratic Republic of Congo, where Rusizi District meets Nyamasheke District in Lake Kivu In the West: From the South to the North, the boundary of Rusizi District comprises the border between the Republic of Rwanda and the Democratic Republic of Congo, from the place where the borders between the Republic of Rwanda, the Republic of Burundi and the Democratic Republic of Congo meet up to the place where Rusizi and Nyamasheke Districts meet in Lake Kivu. In the South: From the East to the West, the boundary of Rusizi District comprises the border between the Republic of Rwanda and the Republic of Burundi from the place where Nyaruguru and Rusizi Districts meet up to the border between the Republic of Rwanda, the Republic of Burundi and the Democratic Republic of Congo. II.2.5.2 NYAMASHEKE DISTRICT In the East: From the South to the North, the boundary of Nyamasheke District comprises the western boundary of the Western Province from the place where Rusizi, Nyamasheke and Nyamagabe Districts meet up to the place where Nyamasheke, Karongi and Nyamagabe Districts meet at River Kilimbi. In the North: From the East to the West, the northern boundary of Nyamasheke District starts from the place where Karongi, Nyamasheke and Nyamagabe Districts meet at River Kilimbi. From there, it stretches to that river up to River Uwisumo, where Mahembe and Karambi Sectors of Nyamasheke District meet Twumba Sector of Karongi District. From there, the boundary continues as the boundary of Mahembe and Twumba Sectors up to the source of River Kidubugu. From there, it descends River Kidubugu up to its confluence with River Gisovu. From there, it follows River Nyarubandwa up to its confluence with Nyamabuye stream. From there, the boundary continues as the boundary of Mahembe and Twumba Sectors up to River Ruhanga. From there, it stretches down to River Ruhanga up to the place where it flows into Lake Kivu. From there, it stretches straight into Lake Kivu where Gishyita Sector of Karongi District and Gihombo Sector of Nyamasheke District meet up to the border between the Republic of Rwanda and the Democratic Republic of Congo, where Karongi and Nyamasheke Districts meet. In the West: From the South to the North, the western boundary of Nyamasheke District compises the border between the Republic of Rwanda and the Democratic Republic of Congo from the place where Nyamasheke and Rusizi Districts meet up to the place where Nyamasheke and Karongi Districts meet in Lake Kivu. In the South: From the East to the West, the boundary of Nyamasheke District joins the northern boundary of Rusizi District, from Huye – Rusizi tarmac road, where Nyamasheke, Rusizi and Nyamagabe Districts meet up to the border between the Republic of Rwanda and the Democratic Republic of Congo in Lake Kivu where Nyamasheke and Rusizi Districts meet. II.2.5.3 KARONGI DISTRICT In the East and South: From the South to the North, the boundary of Karongi District comprises the eastern boundary of the Western Province from River Kilimbi where Karongi, Nyamagabe and Nyamasheke Districts meet up to the confluence of River Nyabarongo and River Nyamitanga where Karongi, Ngororero na Muhanga Districts meet. In the North: From the West to the East, the boundary of Karongi District starts from the border between the Republic of Rwanda and the Democratic Republic of Congo in Lake Kivu where Karongi and Rutsiro Districts meet. From there, it extends straight up to the place where River Muregeya flows into Lake Kivu. From there, it ascends River up to its confluence with River Kannyogo. From there, it stretches along River Muregeya up to the confluence of River Mitongano and River Kajemba. From there, the boundary remains the boundary of Rubengera Sector in Karongi District and the boundary of Mukura Sector in Rutsiro District, up to Muhanga – Karongi tarmac road. From there, it stretches alongside that road towards the East up to the place where Rugabano Sector in Karongi District and Mukura Sector in Rutsiro District meet Nyange Sector in Ngororero District. From there, the boundary continues as the boundary of Rugabano Sector and Nyange Sector up to the confluence of Ruhondo stream with Kagomba stream. From there, it stretches alongside River Nyamitanga up to the place where it flows into River Nyabarongo. In the West: From the South to the North, the boundary of Karongi District comprises the northern boundary of Nyamasheke District from River Kilimbi where Karongi, Nyamagabe and Nyamasheke Districts meet up to the border between the Republic of Rwanda and the Democratic Republic of Congo in Lake Kivu where Nyamasheke and Karongi Districts meet. From there, it extends along the border between the Republic of Rwanda and the Democratic Republic of Congo up to the place where Karongi and Rutsiro Districts meet in Lake Kivu. II.2.5.4. RUTSIRO DISTRICT In the East: From the North to the South, the boundary of Rutsiro District starts at the confluence of River Bihongora with River Nyanzo. From there, it ascends River Bihongora up to its source. From there, the boundary continues as the boundary of Nyabirasi Sector in Rutsiro District and Muhanda Sector in Ngororero District up to River Bikeneko. From there, it stretches along River Bikeneko up to its confluence with River Sebeya. From there, it ascends River Sebeya up to its confluence with River Busenda. From there, it ascends River Sebeya up to the place where Murunda and Rusebeya Sectors in Rutsiro District meet Muhanda Sector in Ngororero District. From there, the boundary continues as the boundary of Muhanda and Musebeya Sectors up to the place it meets the boundary of Kavumu Sector in Ngororero. From there, the boundary continues as the boundary of Rusebeya and Kavumu Sectors up to River Satinskyi. From there, it stretches along River Satinskyi up to its confluence with River Nyamwotsi. From there, the boundary continues as the boundary of Mukura Sector in Rutsiro District and Ndaro Sector in Ngororero District up to River Kiguhu. From there, it stretches down River Kiguhu up to the place where Ndaro and Mukura Sectors meet Nyange Sector in Ngororero District. From there, the boundary continues as the boundary of Mukura and Nyange Sectors up to the place where Rutsiro, Karongi and Ngororero Districts meet. In the North: From the West to the East, the boundary of Rutsiro District starts at the border between the Republic of Rwanda and the Democratic Republic of Congo. From there, it cuts straight up to the place where River Nyamwanda flows into Lake Kivu. From there, the boundary remains as the boundary of Kivumu Sector of in Rutsiro District and Nyamyumba Sector in Rubavu District up to River Budacya. From there, it continues alongside River Budacya up to its confluence with River Pfunda. From there, the boundary continues as the boundary of Nyundo Sector in Rubavu District and Nyabirasi Sector in Rutsiro District up to the confluence of Nyaforongo with Gatare streams. From there, it continues alongside Gatare stream up to its confluence with River Bihongora where Nyabirasi and Nyundo Sectors meet Kanama Sector in Rubavu District. From there, the boundary continues as the boundary of Kanama and Nyabirasi Sectors up to the confluence of Bihongora with Nyanzo streams where Nyabihu, Rubavu and Rutsiro Districts meet. In the West: From the South to the North, the boundary of Rutsiro District meets the border between the Republic of Rwanda and the Democratic Republic of Congo from the place where Karongi and Rutsiro Districts meet up to the place where Rubavu and Rutsiro Districts meet in Lake Kivu. In the South: From the West to the East, the boundary of Rutsiro District meets the northern boundary of Karongi District from the border between the Republic of Rwanda and the Democratic Republic of Congo where Rutsiro and Karongi Districts meet in Lake Kivu up to the place where Rutsiro, Ngororero and Karongi Districts meet. II.2.5.5. NGORORERO DISTRICT In the East: From the South to the North, the eastern boundary of Ngororero District meets the eastern boundary of the Western Province from the confluence of River Nyabarongo and River Nyamitanga up to the confluence of River Nyabarongo with River Mukungwa. From there, it stretches alongside River Mukungwa up to its confluence with River Rubagabaga. In the North: From the West to the East, the boundary of Ngororero District starts at the place where Nyabihu, Rutsiro and Ngororero Districts meet. From there, the boundary continues as the boundary of Muringa Sector in Nyabihu District and Muhanda Sector in Ngororero District across Rutare Mountain, River Rusenge, up to the place where those Sectors meet Kabaya Sector on River Giciye. From there, it stretches along River Giciye up to its confluence with Ntosho stream. From there, the boundary continues as the boundary of Jomba sector in Nyabihu District and Kabaya Sector passing by Ntosho stream up to the confluence of River Rubagabaga with Gakaranka stream. From there, it stretches down River Rubagabaga up to its confluence with River Mukungwa. In the West: From the North to the South, the western boundary of Ngororero District meets the eastern boundary of Rutsiro District from the place where Nyabihu, Rutsiro and Ngororero Districts meet up to the place where Karongi, Ngororero and Rutsiro Districts meet. In the South: From the East to the West, the boundary of Ngororero District meets the northern boundary of Karongi District from the confluence of River Nyabarongo with River Nyamitanga where Karongi, Ngororero and Muhanga Districts meet up to the place where Rutsiro, Karongi and Ngororero Districts meet. II.2.5.6. RUBAVU DISTRICT In the East: From the North to the South, the boundary of Rubavu District starts at the border between the Republic of Rwanda and the Democratic Republic of Congo where Bugeshi Sector in Rubavu District meets Kabatwa Sector in Nyabihu District. From there, the boundary continues as the boundary of those Sectors up to the place where it meets the boundary of Mudende Sector in Rubavu District. From there, the boundary continues as the boundary of Kabatwa and Mudende Sectors up to the place where it meets the boundary of Bigogwe Sector. From there, the boundary continues as the boundary of Bigogwe Sector in Nyabihu District and Mudende Sector up to the place where it meets the boundary of Kanzenze Sector on Musanze – Rubavu tarmac road. From there, it stretches along the boundary of Kanzenze and Bigogwe Sectors up to the place where those Sectors meet Kanama Sector in Rubavu District. From there, it extends along the boundary of Bigogwe and Kanama Sectors up to the place where they meet Rambura Sector in Nyabihu District. From there, it stretches along the boundary of Rambura and Kanama Sectors up to the place where they meet Mulinga Sector in Nyabihu District on River Nyanzo. From there, it extends along that river up to its confluence with River Bihongora where Rubavu, Nyabihu and Rutsiro Districts meet. In the North and the West: From the North to the South, the boundary of Rubavu District meets the border between the Republic of Rwanda and the Democratic Republic of Congo from the place where Nyabihu and Rubavu Districts meet that border up to the place where Rubavu and Rutsiro Districts meet in Lake Kivu. In the South: From the West to the East, the boundary of Rubavu District meets the northern boundary of Rutsiro District where it meets Rubavu District at the border between the Republic of Rwanda and the Democratic Republic of Congo up to the place where Rubavu, Rutsiro and Nyabihu Districts meet. II.2.5.7. NYABIHU DISTRICT In the East: From the South to North, the eastern boundary of Nyabihu District meets the eastern boundary of the Western Province from the confluence of River Mukungwa with River Rugobagoba up to Kabamonyo bridge at Mukungwa, where Nyabihu, Gakenke and Musanze Districts meet. In the North: From the East to West, the northern boundary of Nyabihu District meets the western boundary of the Northern Province from Kabamonyo bridge at River Mukungwa up to the border between the Republic of Rwanda and the Democratic Republic of Congo where Nyabihu and Musanze Districts meet. From there, the boundary continues on as the border between the Republic of Rwanda and the Democratic Republic of Congo up to the place where Rubavu and Nyabihu Districts meet. In the West: From the North to the South, the western boundary of Nyabihu District meets the eastern boundary of Rubavu District from the border between the Republic of Rwanda and the Democratic Republic of Congo, where Nyabihu District meets Rutsiro and Rubavu Districts. In the South From the East to the West, the boundary of Nyabihu District comprises the boundary of Ngororero and Rutsiro Districts from the confluence of River Rugobagoba and River Mukungwa up to the place where Nyabihu, Rubavu and Rutsiro Districts meet. Kigali, on 31/12/2005 The President of the RepublicKAGAME Paul(sé) The Prime MinisterMAKUZA Bernard(sé) The Minister of Local Government, Good Governance,Community Development and Social AffairsMUSONI Protais(sé) Seen and sealed with the Seal of the Republic: The Minister of JusticeMUKABAGWIZA Edda(sé)ANNEX III OF ORGANIC LAW N° 29/2005 OF 31/12/2005 DETERMINING ADMINISTRATIVE ENTITIES OF THE REPUBLIC OF RWANDA RELATING TO STRUCTURE OF PROVINCES/KIGALI CITY AND DISTRICTS Code Province/Kigali City Code District Code Sector01 Kigali City 0101 NYARUGENGE 010101 GITEGA 010102 KANYINYA 010103 KIGALI 010104 KIMISAGARA 010105 MAGEREGERE 010106 MUHIMA 010107 NYAKABANDA 010108 NYAMIRAMBO 010109 NYARUGENGE 010110 RWEZAMENYO 0102 GASABO 010201 BUMBOGO 010202 GATSATA 010203 GIKOMERO 010204 GISOZI 010205 JABANA 010206 JALI 010207 KACYIRU 010208 KIMIHURURA 010209 KIMIRONKO 010210 KINYINYA 010211 NDERA 010212 NDUBA 010213 REMERA 010214 RUSORORO 010215 RUTUNGA 0103 KICUKIRO 010301 GAHANGA 010302 GATENGA 010303 GIKONDO 010304 KAGARAMA 010305 KANOMBE 010306 KICUKIRO 010307 KIGARAMA 010308 MASAKA 010309 NIBOYE 010310 NYARUGUNGA 02 Southern Province Code District Code Sector 0201 NYANZA 020101 BUSASAMANA 020102 BUSORO 020103 CYABAKAMYI 020104 KIBIRIZI 020105 KIGOMA 020106 MUKINGO 020107 MUYIRA 020108 NTYAZO 020109 NYAGISOZI 020110 RWABICUMA 0202 GISAGARA 020201 GIKONKO 020202 GISHUBI 020203 KANSI 020204 KIBILIZI 020205 KIGEMBE 020206 MAMBA 020207 MUGANZA 020208 MUGOMBWA 020209 MUKINDO 020210 MUSHA 020211 NDORA 020212 NYANZA 020213 SAVE 0203 NYARUGURU 020301 BUSANZE 020302 CYAHINDA 020303 KIBEHO 020304 KIVU 020305 MATA 020306 MUGANZA 020307 MUNINI 020308 NGERA 020309 NGOMA 020310 NYABIMATA 020311 NYAGISOZI 020312 RUHERU 020313 RURAMBA 020314 RUSENGE 0204 HUYE 020401 GISHAMVU 020402 HUYE 020403 KARAMA 020404 KIGOMA 020405 KINAZI 020406 MARABA 020407 MBAZI 020408 MUKURA 020409 NGOMA 020410 RUHASHYA 020411 RUSATIRA 020412 RWANIRO 020413 SIMBI 020414 TUMBA 0205 NYAMAGABE 020501 BURUHUKIRO 020502 CYANIKA 020503 GASAKA 020504 GATARE 020505 KADUHA 020506 KAMEGELI 020507 KIBILIZI 020508 KIBUMBWE 020509 KITABI 020510 MBAZI 020511 MUGANO 020512 MUSANGE 020513 MUSEBEYA 020514 MUSHUBI 020515 NKOMANE 020516 TARE 020517 UWINKINGI 0206 RUHANGO 020601 BWERAMANA 020602 BYIMANA 020603 KABAGALI 020604 KINAZI 020605 KINIHIRA 020606 MBUYE 020607 MWENDO 020608 NTONGWE 020609 RUHANGO 0207 MUHANGA 020701 CYEZA 020702 KABACUZI 020703 KIBANGU 020704 KIYUMBA 020705 MUHANGA 020706 MUSHISHIRO 020707 NYABINONI 020708 NYAMABUYE 020709 NYARUSANGE 020710 RONGI 020711 RUGENDABALI 020712 SHYOGWE 0208 KAMONYI 020801 GACURABWENGE 020802 KARAMA 020803 KAYENZI 020804 KAYUMBU 020805 MUGINA 020806 MUSAMBIRA 020807 NGAMBA 020808 NYAMIYAGA 020809 NYARUBAKA 020810 RUGALIKA 020811 RUKOMA 020812 RUNDA 03 Western Code District Code Sector Province 0301 KARONGI 030101 BWISHYURA 030102 GASHALI 030103 GISHYITA 030104 GITESI 030105 MUBUGA 030106 MURAMBI 030107 MURUNDI 030108 MUTUNTU 030109 RUBENGERA 030110 RUGABANO 030111 RUGANDA 030112 RWANKUBA 030113 TWUMBA 0302 RUTSIRO 030201 BONEZA 030202 GIHANGO 030203 KIGEYO 030204 KIVUMU 030205 MANIHIRA 030206 MUKURA 030207 MURUNDA 030208 MUSASA 030209 MUSHONYI 030210 MUSHUBATI 030211 NYABIRASI 030212 RUHANGO 030213 RUSEBEYA 0303 RUBAVU 030301 BUGESHI 030302 BUSASAMANA 030303 CYANZARWE 030304 GISENYI 030305 KANAMA 030306 KANZENZE 030307 MUDENDE 030308 NYAKILIBA 030309 NYAMYUMBA 030310 NYUNDO 030311 RUBAVU 030312 RUGERERO 0304 NYABIHU 030401 BIGOGWE 030402 JENDA 030403 JOMBA 030404 KABATWA 030405 KARAGO 030406 KINTOBO 030407 MUKAMIRA 030408 MULINGA 030409 RAMBURA 030410 RUGERA 030411 RUREMBO 030412 SHYIRA 0305 NGORORERO 030501 BWIRA 030502 GATUMBA 030503 HINDIRO 030504 KABAYA 030505 KAGEYO 030506 KAVUMU 030507 MATYAZO 030508 MUHANDA 030509 MUHORORO 030510 NDARO 030511 NGORORERO 030512 NYANGE 030513 SOVU 0306 RUSIZI 030601 BUGARAMA 030602 BUTARE 030603 BWEYEYE 030604 GASHONGA 030605 GIHEKE 030606 GIHUNDWE 030607 GIKUNDAMVURA 030608 GITAMBI 030609 KAMEMBE 030610 MUGANZA 030611 MURURU 030612 NKANKA 030613 NKOMBO 030614 NKUNGU 030615 NYAKABUYE 030616 NYAKARENZO 030617 NZAHAHA 030618 RWIMBOGO 0307 NYAMASHEKE 030701 BUSHEKELI 030702 BUSHENGE 030703 CYATO 030704 GIHOMBO 030705 KAGANO 030706 KANJONGO 030707 KARAMBI 030708 KARENGERA 030709 KIRIMBI 030710 MACUBA 030711 MAHEMBE 030712 NYABITEKELI 030713 RANGIRO 030714 RUHARAMBUGA 030715 SHANGI 04 Northern Province Code District Code Sector 0401 RULINDO 040101 BASE 040102 BUREGA 040103 BUSHOKI 040104 BUYOGA 040105 CYINZUZI 040106 CYUNGO 040107 KINIHIRA 040108 KISARO 040109 MASORO 040110 MBOGO 040111 MURAMBI 040112 NGOMA 040113 NTARABANA 040114 RUKOZO 040115 RUSIGA 040116 SHYORONGI 040117 TUMBA 0402 GAKENKE 040201 BUSENGO 040202 COKO 040203 CYABINGO 040204 GAKENKE 040205 GASHENYI 040206 JANJA 040207 KAMUBUGA 040208 KARAMBO 040209 KIVURUGA 040210 MATABA 040211 MINAZI 040212 MUGUNGA 040213 MUHONDO 040214 MUYONGWE 040215 MUZO 040216 NEMBA 040217 RULI 040218 RUSASA 040219 RUSHASHI 0403 MUSANZE 040301 GASHAKI 040302 BUSOGO 040303 CYUVE 040304 GACACA 040305 GATARAGA 040306 KIMONYI 040307 KINIGI 040308 MUHOZA 040309 MUKO 040310 MUSANZE 040311 NKOTSI 040312 NYANGE 040313 REMERA 040314 RWAZA 040315 SHINGIRO 0404 BURERA 040401 BUNGWE 040402 BUTARO 040403 CYANIKA 040404 CYERU 040405 GAHUNGA 040406 GATEBE 040407 GITOVU 040408 KAGOGO 040409 KINONI 040410 KINYABABA 040411 KIVUYE 040412 NEMBA 040413 RUGARAMA 040414 RUGENGABALI 040415 RUHUNDE 040416 RUSARABUYE 040417 RWERERE 0405 GICUMBI 040501 BUKURE 040502 BWISIGE 040503 BYUMBA 040504 CYUMBA 040505 GITI 040506 KAGEYO 040507 KANIGA 040508 MANYAGIRO 040509 MIYOVE 040510 MUKARANGE 040511 MUKO 040512 MUTETE 040513 NYAMIYAGA 040514 NYANKENKE 040515 RUBAYA 040516 RUKOMO 040517 RUSHAKI 040518 RUTARE 040519 RUVUNE 040520 RWAMIKO 040521 SHANGASHA 05 Eastern Province Code District Code Sector 0501 RWAMAGANA 050101 FUMBWE 050102 GAHENGERI 050103 GISHARI 050104 KARENGE 050105 KIGABIRO 050106 MUHAZI 050107 MUNYAGA 050108 MUNYIGINYA 050109 MUSHA 050110 MUYUMBU 050111 MWULIRE 050112 NYAKARIRO 050113 NZIGE 050114 RUBONA 0502 NYAGATARE 050201 GATUNDA 050202 KARAMA 050203 KARANGAZI 050204 KATABAGEMU 050205 KIYOMBE 050206 MATIMBA 050207 MIMULI 050208 MUKAMA 050209 MUSHELI 050210 NYAGATARE 050211 RUKOMO 050212 RWEMPASHA 050213 RWIMIYAGA 050214 TABAGWE 0503 GATSIBO 050301 GASANGE 050302 GATSIBO 050303 GITOKI 050304 KABARORE 050305 KAGEYO 050306 KIRAMURUZI 050307 KIZIGURO 050308 MUHURA 050309 MURAMBI 050310 NGARAMA 050311 NYAGIHANGA 050312 REMERA 050313 RUGARAMA 050314 RWIMBOGO 0504 KAYONZA 050401 GAHINI 050402 KABARE 050403 KABARONDO 050404 MUKARANGE 050405 MURAMA 050406 MURUNDI 050407 MWILI 050408 NDEGO 050409 NYAMIRAMA 050410 RUKARA 050411 RURAMIRA 050412 RWINKWAVU 0505 KIREHE 050501 GAHARA 050502 GATORE 050503 KIGARAMA 050504 KIGINA 050505 KIREHE 050506 MAHAMA 050507 MPANGA 050508 MUSAZA 050509 MUSHIKILI 050510 NASHO 050511 NYAMUGALI 050512 NYARUBUYE 0506 NGOMA 050601 GASHANDA 050602 JARAMA 050603 KAREMBO 050604 KAZO 050605 KIBUNGO 050606 MUGESERA 050607 MURAMA 050608 MUTENDELI 050609 REMERA 050610 RUKIRA 050611 RUKUMBELI 050612 RURENGE 050613 SAKE 050614 ZAZA 0507 BUGESERA 050701 GASHORA 050702 JURU 050703 KAMABUYE 050704 MAREBA 050705 MAYANGE 050706 MUSENYI 050707 MWOGO 050708 NGERUKA 050709 NTARAMA 050710 NYAMATA 050711 NYARUGENGE 050712 RILIMA 050713 RUHUHA 050714 RWERU 050715 SHYARA Kigali, on 31/12/2005 The President of the RepublicKAGAME Paul(sé) The Prime MinisterMAKUZA Bernard(sé) The Minister of Local Government, Good Governance, Community Development and Social AffairsMUSONI Protais(sé) Seen and sealed with the Seal of the Republic: The Minister of JusticeMUKABAGWIZA Edda(sé) LOI ORGANIQUE N° 29/2005 DU 31/12/2005 PORTANT ORGANISATION DES ENTITES ADMINISTRATIVES DE LA REPUBLIQUE DU RWANDA Nous, KAGAME Paul,Président de la République ; LE PARLEMENT A ADOPTE ET NOUS SANCTIONNONS, PROMULGUONS LA LOI ORGANIQUE DONT LA TENEUR SUIT ET ORDONNONS QU’ELLE SOIT PUBLIEE AU JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE DU RWANDA. LE PARLEMENT : La Chambre des Députés, en sa séance du 2 décembre 2005;Le Sénat, en sa séance du 20 décembre 2005 ; Vu la Constitution de la République du Rwanda du 04 juin 2003 telle que révisée à ce jour, spécialement en ses articles 3, 62, 88, 90, 92, 93, 95, 108, 118, 121, 167, et 201 ; Revu la loi n° 47/2000 du 19/12/2000 modifiant et complétant la loi du 15/04/1963 portant structures de la République du Rwanda telle que modifiée et complétée à ce jour ; ADOPTE : CHAPITRE PREMIER : DES DISPOSITIONS GENERALES Article premier : La présente loi organique porte création des entités territorales de la République du Rwanda et en fixe le nombre, les limites et la structure. Article 2 : Le Rwanda est subdivisé en entités administratives suivantes : 1° Les Provinces et la Ville de Kigali ;2° Les Districts ;3° Les Secteurs ;4° Les Cellules ;5° Villages. Article 3 : Les Provinces et la Ville de Kigali sont subdivisées en Districts. Le District est subdivisé en Secteurs. Les limites des Secteurs sont fixées par Arrêté Présidentiel sur demande du Ministre ayant l’administration locale dans ses attributions. Le Secteur est subdivisé en Cellules. Les Cellules sont subdivisées en Villages. Les limites des Cellules et des Villages sont fixées par Arrêté du Ministre ayant l’administration dans ses attributions. CHAPITRE II : DU NOMBRE ET DES LIMITES DES PROVINCES ET DE LA VILLE DE KIGALIArticle 4 : Le Rwanda est subdivisé en quatre (4) Provinces et la Ville de Kigali. Les dénominations et les chefs lieu des Provinces et de la Ville de Kigali figurent au tableau ci-après : N° DENOMINATION LE CHEF-LIEU LE DISTRICT ABRITANT LE CHEF-LIEU1. PROVINCE DU NORD KINIHIRA District de Rulindo2. PROVINCE DU SUD BUSASAMANA District de Nyanza3. PROVINCE DE L’EST KIGABIRO District de Rwamagana4. PROVINCE DE L’OUEST BWISHYURA District de Karongi5. LA VILLE DE KIGALI NYARUGENGE District de Nyarugenge Article 5 : Les limites des Provinces et de la Ville de Kigali se trouvent à l’annexe première (I) de la présente loi organique.CHAPITRE III : DU NOMBRE ET DES LIMITES DES DISTRICTS Article 6 : Les Provinces et la Ville de Kigali sont subdivisées en Districts. Le nombre, les limites des Districts se trouvent à l’annexe deux (II) de la présente loi organique. CHAPITRE IV: DE LA STRUCTURE DES PROVINCES, DE LA VILLE DE KIGALI ET DES DISTRICTS Article 7 : La structure de la Province, de la Ville de Kigali et des Districts se trouve à l’annexe trois (III) de la présente loi organique. CHAPITRE V : DE L’ADMINISTRATION DES ENTITES ADMINISTRATIVES Article 8 : L‘administration d’une Province est assurée par un Gouverneur nommé par Arrêté Présidentiel sur approbation du Sénat. Les autorités des autres entités territoriales sont précisées par les lois particulières régissant ces entités administratives. CHAPITRE V : DES DISPOSITIONS TRANSITOIRES ET FINALES Article 9 : L’Arrêté Présidentiel détermine les modalités d’administration provisoire des Provinces, de la Ville de Kigali, des Districts et des Secteurs en attendant que leurs autorités soient élues ou nommées. Article 10 : Toutes les dispositions légales antérieures contraires à la présente loi organique sont abrogées. Article 11 : La présente loi organique entre en vigueur le jour de sa publication au Journal Officiel de la République du Rwanda. Kigali, le 31/12/2005 Le Président de la RépubliqueKAGAME Paul(sé) Le Premier Ministre MAKUZA Bernard(sé) Le Ministre de l’Administration Locale, de la Bonne Gouvernance,du Développement Communautaire et des Affaires SocialesMUSONI Protais(sé) Vu et scellé du Sceau de la République : Le Ministre de la JusticeMUKABAGWIZA Edda(sé) ANNEXE PREMIERE DE LA LOI ORGANIQUE N° 29/2005 DU 31/12/2005 PORTANT ORGANISATION DES ENTITES ADMINISTRATIVES DE LA REPUBLIQUE DU RWANDA RELATIVE AUX LIMITES DE LA VILLE DE KIGALI ET DES PROVINCES I. 1. DE LA VILLE DE KIGALI A l’Est : Du Sud au Nord, partir du confluent des rivières Rugende et Akagera et monter la rivière Rugende se trouvant dans le marais de Rugende en traversant la route asphaltée Kigali-Rwamagana pour rejoindre le marais de Gakwerere. De là, continuer vers la vallée de Kiyanja jusqu’à la route Bumbogo-Musha. A partir de cet endroit suivre la route vers Est jusqu’au ruisseau de Nkurikiza. De là, poursuivre ce ruisseau de Nkurikiza jusqu’à l’endroit où il croise la rivière de Kigozi, et continuer cette rivière jusqu’à l’endroit où il se déverse dans le lac Muhazi. Au Nord : De l’Est à l’Ouest, partir de l’extrême nord de la limite Est de la Ville de Kigali et suivre le lac Muhazi jusqu’ à l’endroit où la rivière Nyabugogo sort du lac Muhazi. De là, continuer cette rivière de Nyabarongo jusqu’à l’endroit où elle reçoit les eaux de Muyanza. De là, monter le long de la rivière Nyabarongo jusqu’au point où elle rencontre la rivière de Marenge. De cette rivière de Marenge jusqu’à sa source. De ce point, continuer vers l’Ouest, traverser la route Rutongo Nyacyonga jusqu’au ravin séparant le Secteur de Masoro, District de Rulindo du Secteur Jabana, District de Gasabo dans la Ville de Kigali jusqu’au ruisseau de Cyogo. De cet endroit, continuer ce ruisseau jusqu’à sa source. De là, c’est la limite du Secteur de Murambi, District de Rulindo et le Secteur de Jabana, District de Gasabo jusqu’à la rivière Murongozi. De là, monter la rivière Murongozi jusqu’à son point de rencontre avec le ruisseau de Kibilizi. A partir de cet endroit monter ce ruisseau jusqu’à sa source. De là, la limite devient le Secteur de Ngoma, District de Rulindo et le Secteur de Jali, District de Gasabo jusqu’à la source du ruisseau de Nyagafunzo. A partir de cet endroit, descendre le ruiseau de Nyagafunzo jusqu’au point de sa rencontre avec la rivière de Yanze, suivre la vallée de Sakigobe qui départage le Secteur de Kanyinya, District de Nyarugenge, dans la Ville de Kigali et le Secteur de Shyorongi, District de Rulindo, Province du Nord. De là, descendre du versant Ouest de la colline de Kanyinya à la rivière de Nyabarongo. A l’Ouest : Du Nord au Sud, partir de la limite entre la Province du Nord et la Province du Sud et la partie Nord de la Ville de Kigali à la rivière Nyabarongo et suivre celle-ci jusqu’à son confluent avec la rivière Akanyaru. Au Sud : De l’Ouest à l’Est, la Ville de Kigali est délimitée au Sud par la rivière Akagera, du point de rencontre entre la Nyabarongo et l’Akanyaru à l’endroit où la rivière Rugende se trouvant dans le marais de Rugende se déverse dans la rivière Akagera.1.2 DE LA PROVINCE DU NORD A l’Est :Du Nord au Sud, la limite Est de la Province du Nord part de la frontière rwando-ougandaise au sommet de la colline de Nyamilinga jusqu’au sommet de la montagne de Birema et descend vers le pont de la rivière Kizinga. De là, descendre cette rivière jusqu’à son confluent avec la rivière Ngoma jusqu’au pied de la colline de Kenyarwanda. De là, longer le flanc Est de cette colline, passer par la chaîne des montagnes de Gatonde, Gorora et Mabare, descendre la rivière Gashahi jusqu’à son confluent avec la rivière Nkono se trouvant en bas de la colline de Butwaro, monter vers la source de la rivière de Nkono et descendre cette colline de Butwaro vers la rivière Nyiragashahi, continuer en direction de son point de rencontre avec la rivière Nyamugali, continuer le bas-fond de Rwamuhilima jusqu’à Rugogwe au carrefour des routes l’une menant vers Buhanga et l’autre vers Nyagahanga, continuer la route vers Nyagahanga jusqu’à la montagne de Gakenke, descendre cette montagne jusqu’ à la rivière de Cyanyandago et Nyakagezi jusqu’au confluent des rivières Nyakagezi et Warufu, descendre cette rivière de Warufu jusqu’à son confluent avec la rivière Bihiza, monter le long de cette rivière jusqu’à la montagne de Nyabisindu ; monter cette montagne jusqu’ à son sommet et descendre de l’autre versant vers la rivière Nyampundu, continuer jusqu’à son confluent la rivière Nyacyonga, monter le long de la rivière Nyacyonga jusqu’à la route Muko-Muhura, traverser cette route vers le bas-fond dans lequel se trouve la source de la rivière Kadahokwa qui se déverse dans la rivière Mayora, descendre le long de cette rivière jusqu’à l’endroit où elle se déverse dans la rivière Kagogo, descendre le long de la rivière Kagogo jusqu’au point où elle se jette dans la rivière Buganya et suivre la rivière de Buganya jusqu’à l’endroit où elle se jette dans le lac Muhazi. Au Nord : De l’Est à l’Ouest, la limite de la Province du Nord est constituée de la frontière entre le Rwanda, l’Ouganda et la République Démocratique du Congo. Au Sud : De l’Est à l’Ouest, la limite Sud de la Province du Nord passe dans le lac Muhazi jusq`au confluent des rivières Nyabugogo et Kaguhu. De là, continuer jusqu’au confluent des rivières Nyabugogo et Marenge qui sépare le Secteur de Jabana, District de Gasabo, dans la Ville de Kigali et le Secteur de Masoro, District de Rulindo, dans la Province du Nord, continuer le long de la rivière de Cyogo et la crevasse d’érosion séparant le Secteur de Jabana, District de Gasabo, dans la Ville de Kigali du Secteur de Murambi, District de Rulindo, dans la Province du Nord. De la rivière Cyogo, traverser la montagne jusqu’à la rivière Murongozi, continuer le long de cette rivière jusqu’à son confluent avec la rivière Kabilizi. De cet endroit, monter vers la source de la rivière Kabilizi jusqu’à la route partant du centre de négoce de Ngoma vers Jali. De là, traveser cette route et descendre le long de la crevasse d’érosion vers la rivière Nyagafunzo jusqu’à l’endroit où elle se jette dans la rivière Yanze. De là, descendre le long de la rivière Yanze, suivre la vallée de Sakigobe départageant le Secteur de Kanyinya, District de Nyarugenge, dans la Ville de Kigali et le Secteur de Shyorongi, District de Rulindo, dans la Province du Nord. De là, descendre du flanc Ouest de la colline de Kanyinya jusqu’à la rivière Nyabarongo. De là, monter le long de la rivière Nyabarongo jusqu’à son confluent avec la rivière Mukungwa. A l’Ouest : Du Nord au Sud, la limite Ouest de la Province de l’Ouest part de la frontière rwando-congolaise et suit la ligne droite traversant la vallée de Bikwi jusqu’à l’endroit dénommé Kaserushyana. A partir de cet endroit, la limite de la Province devient le Secteur de Gataraga, District de Musanze et le Secteur de Mukamira, District de Nyabihu jusqu’à la route asphaltée Musanze-Rubavu à l’endroit dénommé Nyirantarengwa jusqu’au point de rencontre de la route asphaltée Musanze-Rubavu et la petite route provenant de la paroisse de Busogo. De là, traverser la route asphaltée vers le pied de la montagne de Runigi se trouvant à sa partie Nord et continuer le long de cette montagne jusqu’à son point de rencontre avec la montagne de Mugogo. De là, la limite devient la rivière de Mugogo se trouvant dans le marais de Mugogo. A partir de ce marais, monter par le flanc droit de la colline de Gatare, suivre la limite entre le Secteur de Busogo, District de Musanze et celui de Kintobo, District de Nyabihu jusqu’à la route Rutoyi-Rusanze. De là, suivre cette route de Gatovu vers Murama jusqu’à l’école primaire de Nturo et passer à droite de l’école entre l’école primaire de Nturo et la montagne de Masunzu pour se retrouver encore une fois sur la même route ; poursuivre la route jusqu’à l’endroit dénommé Kinga. De là, descendre de la montagne de Gihuli à la rivièreNyamata au pied de la montagne de Bugombe où cette rivière prend le nom de Nyamukongoro. A partir de cet endroit, prendre la direction du centre de negoce de Kinkware, suivre la limite départageant le Secteur de Nkotsi, District de Musanze et le Secteur de Rugera, District de Nyabihu jusqu’au pont de Kabamonyo sur la rivière Mukungwa. De là, suivre la rivière Mukungwa jusqu’au confluent de celle-ci avec la rivière Nyabarongo. 1.3 DE LA PROVINCE DU SUD A l’Est : Du Nord au Sud, la limite de la Province du Sud part du confluent des rivières Nyabarongo et Nyabugogo, et descend la Nyabarongo jusqu’à son confluent avec l’Akanyaru. De là, monter l’Akanyaru jusqu’à son confluent avec la rivière Gisuma, à la frontière de la République du Rwanda et celle Burundi. Au Nord : De l’Est à l’Ouest, la limite de la Province du Sud part du confluent des rivières Nyabugogo et Nyabarongo et monte la Nyabarongo jusqu’à son confluent avec la rivière Mukungwa. A l’Ouest : Du Sud au Nord, la limite de la Province du Sud part de la frontière de la République du Rwanda et celle du Burundi et suit la crête Congo-Nil jusqu’au croisement de la route asphaltée Huye-Rusizi et du bras de la rivière Rubyiro. De là, suivre la route vers Rusizi jusqu’à l’affluent de la rivière Shyara, monter cette dernière vers le Nord jusqu’à la crête Congo-Nil. De là, monter cette dernière vers le Nord jusqu’à la source de la rivière Kilimbi. De là, traverser et descendre le sommet de cette crête jusqu’à la source de la rivière Mbirurume. De là, suivre cette rivière jusqu’à son croisement avec la vallée de Cyuho se touvant au Sud de la colline de Gihumo. De là, monter la colline de Cyuho et descendre à l’autre versant vers la vallée de Ruhorobero ; puis continuer vers l’est en passant par le pied de la colline d’Uwurunanira, puis continuer en contournant le Nord de la colline de Shishi, puis traverser à l’autre versant jusqu’au ruisseau Matyazo. De là, monter et traverser la colline de Gisali jusqu’à la route Gisovu-Gasarenda. De là, suivre cette route vers le Sud jusqu’à la rivière Range. De là, suivre cette rivière jusqu’à son confluent avec la Mbirurume. De là, suivre cette rivière jusqu’à son confluent avec la rivière Mwogo à l’endroit où ces deux rivières forment la Nyabarongo. De là, continuer la Nyabarongo jusqu’à son confluent avec la Mukungwa. Au Sud : De l’Est à l’Ouest, la limite de la Province du Sud part de l’endroit où la rivière Gisuma se jette dans l’Akanyaru et suit la frontière de la République du Rwanda et celle du Burundi jusqu’à son croisement avec la crête Congo-Nil.I. 4 DE LA PROVINCE DE L’ESTA l’Est : Du Nord au Sud, la limite de la Province de l’Est est constituée de la frontière de la République du Rwanda et celle de la Tanzanie à partir du confluent des rivières Muvumba et Akagera jusqu’au pont de Rusumo sur la route internationale asphaltée Rwanda-Tanzanie. Au Nord : De l’Ouest à l’Est, la limite de la Province de l’Est est constituée de la frontière de la République du Rwanda et celle de l’Uganda, à partir du sommet de la montagne de Nyamiringa jusqu’au confluent de la Muvumba et de l’Akagera. A l’Ouest : Du Nord au Sud, la limite de la Province de l’Est part de la montagne de Nyamiringa se trouvant à la frontière de la République du Rwanda et celle de l’Uganda et suit la limite Est de la Province du Nord et la limite Est et Sud de la Ville de Kigali jusqu’au confluent de l’Akanyaru et de la Nyabarongo. De là, monter la rivière Akanyaru jusqu’à la frontière de la République du Rwanda et celle du Burundi. Au Sud : De l’Est à l’Ouest, la limite de la Province de l’Est est constituée de la frontière entre la République du Rwanda, la Tanzanie et le Burundi à partir du pont Rusumo sur la route internationale asphaltée Rwanda-Tanzanie jusqu’à la rivière Akanyaru, frontière de la République du Rwanda et celle du Burundi. 1.5. DE LA PROVINCE DE L’OUEST A l’Est : Du Sud au Nord, la Province de l’Ouest est délimitée par la frontière rwando –burundaise, puis au Nord par la crête Congo-Nil jusqu’au croisement de la route asphaltée Huye-Rusizi et le bras de la rivière Rubyiro. De là, suivre la route vers Rusizi jusqu’au bras de la rivière de Shyara, monter la même rivière vers le Nord pour rejoindre la crête Congo-Nil et monter par cette crête vers le Nord jusqu’à la source de la rivière Rwakirimbi. De là, descendre le sommet de la crête jusqu’à la source de la Rivière Mbirurume. De là, suivre la même rivière jusqu’à son croisement avec la vallée de Cyuho située au Sud de la colline de Gihumo. De là, monter la même colline et la descendre à l’autre versant pour arriver dans la vallée de Ruhorobero. Continuer vers l’est en contournant les collines de Uwurunanira et celle de Shishi qui se trouve au Nord de la pécédente pour arriver à la source du ruisseau de Matyazo, puis monter pour traverser la colline de Gisali jusqu’à la route Gisovu-Gasarenda. De là, suivre la même route vers le Sud jusqu’à la rivière Range. De là, suivre la rivière Range jusqu’au confluent de celle-ci et de la rivière Mbirurume. De là, suivre la rivière Mbirurume jusqu’à l’endroit où la même rivière et la rivière Mwogo se rencontrent pour former la Nyabarongo. De là, suivre la Nyabarongo jusqu’à son confluent avec la rivière Mukungwa. De là, la limite de la Province est constituée par la limite Ouest de la Province du Nord jusqu’à la frontière rwando-congolaise au niveau du volcan de Karisimbi. Au Nord : De l’Est à l’Ouest, la limite de la Province de l’Ouest est constituée de la limite Ouest de la Province du Nord à partir du confluent des rivières Nyabarongo et Mukungwa jusqu’à la frontière rwando-congolaise au niveau du sommet du volcan de Karisimbi. A l’Ouest : Du Sud au Nord, la limite de la Province de l’Ouest est constituée au Nord par la frontière rwando-congolaise à partir de l’endroit où se confond la frontière entre le Rwanda, le Burundi et la République Démocratique du Congo jusqu’au sommet du volcan de Karisimbi. Au Sud : De l’Est à l’Ouest, la Province de l’Ouest est délimitée au Sud par la frontière rwando-burundaise, à partir de la crête Congo-Nil où se confondent la limite Ouest de la Province du Sud et la limite Est de la Province de l’Ouest jusqu’ à la frontière entre le Rwanda, le Burundi et la République Démocratique du Congo. Kigali, le 31/12/2005 Le Président de la RépubliqueKAGAME Paul(sé) Le Premier MinistreMAKUZA Bernard(sé) Le Ministre de l’Administration Locale, de la Bonne Gouvernance,du Développement Communautaire et des Affaires SocialesMUSONI Protais(sé) Vu et scellé du Sceau de la République : Le Ministre de la JusticeMUKABAGWIZA Edda(sé)ANNEXE II DE LA LOI ORGANIQUE N° 29/2005 DU 31/12/2005 PORTANT ORGANISATION DES ENTITES ADMINISTRATIVES DE LA REPUBLIQUE DU RWANDA RELATIVE AU NOMBRE ET AUX LIMITES DES DISTRICTS II.1 LE NOMBRE DES DISTRICTS N° VILLE DE KIGALI/PROVINCE DISTRICT1 VILLE DE KIGALI GASABOKICUKIRONYARUGENGE2 PROVINCE DU NORD MUSANZEBURERAGICUMBIRULINDOGAKENKE 3 PROVINCE DU SUD MUHANGAKAMONYIRUHANGONYANZAGISAGARAHUYENYARUGURUNYAMAGABE 4 PROVINCE DE L’EST NYAGATAREGATSIBOKAYONZAKIREHENGOMARWAMAGANABUGESERA 5 PROVINCE DE L`OUEST RUSIZINYAMASHEKEKARONGIRUTSIRONGORORERORUBAVUNYABIHU II.2 DES LIMITES DES DISTRICTS II.2.1 DE LA VILLE DE KIGALI II.2.1.1 LE DISTRICT DE GASABO A l’Est : Du Sud au Nord, la limite du District de Gasabo est constituée de la limite Est de la Ville de Kigali à partir de la limite des Secteurs de Rusororo du District de Gasabo,et Masaka du District de Kicukiro ainsi que de Muyumbu du District de Rwamagana à la rivière Rugende dans le marais de Rugende jusqu’au milieu du lac Muhazi en passant par l’endroit où le ruisseau Kigozi se déverse dans le Lac Muhazi. Au Nord : De l’Est à l’Ouest, la limite du District de Gasabo est constituée de la limite Nord de la Ville de Kigali à partir de l’endroit où la rivière Kigozi se déverse dans le Lac Muhazi à la limite entre les Districts de Rwamagana, de Gicumbi et de Gasabo jusqu’à la rivière Yanze, à son croisement avec le bas-fond de Sakigobe. A l’Ouest : Du Sud au Nord, part du confluent de la rivière Rwampara et du ruisseau Rugenge et suit la rivière Ruganwa jusqu’à son confluent avec la rivière Nyabugogo. De là, suivre la rivière Nyabugogo jusqu’à son confluent avec la rivière Yanze. De là, monter la rivière Yanze jusqu’à son croisement avec le bas-fond de Sakigobe. Au Sud : De l’Est à l’Ouest, la limite du District de Gasabo est constituée de la limite des secteurs de Rusororo du District de Gasabo, de Masaka du District de Kicukiro et de Muyumbu du District de Rwamagana au ruisseau Rugende dans le marais de Rugende et suit la limite du Secteur de Rusororo et celle de Masaka jusque dans la vallée de Rusheshe . De là, continuer cette limite jusqu’à l’endroit où elle se croise avec la vallée de Nyandungu. De là, suivre le ruisseau Mwanana dans la vallée de Nyandungu jusqu’à sa source. De là, suivre la limite des Secteurs de Kimironko et de Remera du District de Gasabo avec celle de Nyarugunga du District de Kicukiro jusqu’à sa limite avec le Secteur de Kanombe du District de Kicukiro à la route asphaltée Remera -Kanombe. De là, suivre la limite du Secteur de Kanombe et du Secteur de Remera du District de Gasabo jusqu’à son croisement avec la limite du Secteur de Niboye du District de Kicukiro. De là, suivre la limite du Secteur de Niboye et du secteur de Remera jusqu’à son croisement avec la limite du Secteur de Kicukiro du District de Kicukiro jusqu’au ruisseau Rugenge. De là, suivre le ruisseau Rugenge jusqu’à son confluent avec la rivière Rwampara. II.2.1.2 LE DISTRICT DE KICUKIRO A l’Est : Du Nord au Sud, la limite du District de Kicukiro est constitu de la limite Est de la Ville de Kigali à partir de la limite entre les secteurs de Rusororo du District de Gasabo, de Masaka du District de Kicukiro et de Muyumbu du District de Rwamagana au ruisseau Rugende se trouvant dans le marais de Rugende jusqu’à l’endroit où il se déverse dans l’Akagera à la limite entre les Districts de Kicukiro, de Bugesera et de Rwamagana. Au Nord : De l’Est à l’Ouest, la limite du District de Kicukiro est constituée de la limite Sud du District de Gasabo à partir de la limite entre les Secteurs de Rusororo du District de Gasabo, de Masaka du District de Kicukiro et de Muyumbu du District de Rwamagana au ruisseau Rugende jusqu’ au confluent du ruisseau Rugenge et de la rivière Rwampara à la limite entre les Districts de Kicukiro, de Gasabo et de Nyarugenge.A l’Ouest : Du Nord au Sud, la limite du District de Kicukiro part du confluent de la rivière Rwampara et du ruisseau Rugenge à la limite des Districts de Nyarugenge, de Kicukiro et de Gasabo et monte la rivière Rwampara jusqu’à sa source. De là, suivre la limite du Secteur de Nyamirambo du District de Nyarugenge et du Secteur de Kigarama du District de Kicukiro jusqu’à la limite du Secteur Mageregere du District de Nyarugenge.De là, suivre la limite des Secteurs de Mageregere et de Kigarama jusqu’à leur limite avec le Secteur de Gatenga du District de Kicukiro au sommet de la montagne de Rebero à soixante (60) mètres du château d’eau. De là, suivre la limite du Secteur de Mageregere et du Secteur de Gatenga jusqu’à la limite entre les secteurs de Gatenga, de Mageregere et de Gahanga à quarante-sept (47) mètres du confluent du ruisseau Rutagara et du ruisseau Kiruhura. De là, suivre la limite du Secteur de Gahanga et du Secteur de Mageregere jusqu’à leur limite avec le Secteur de Ntarama du District de Bugesera en passant par le ruisseau Kiruhura qui se jette dans l’Akagera. Au Sud : De l’Ouest à l’Est, la limite du District de Kicukiro est constituée de la limite Sud de la Ville de Kigali à partir de la limite des Secteurs de Mageregere du District de Nyarugenge, de Gahanga du District de Kicukiro et de Ntarama du District de Bugesera à la rivière Akagera jusqu’à l’endroit où le ruisseau Rugende se déverse dans l’Akagera à la limite du District de Kicukiro de la Ville de Kigali et les Districts de Rwamagana et de Bugesera de la Province de l’Est. II.2.1.3 LE DISTRICT DE NYARUGENGE A l’Est : Du Nord au Sud, la limite du District de Nyarugenge est constituée de la limite Ouest du District de Kicukiro à partir du confluent du ruisseau Rugenge et de la rivière Rwampara jusqu’à la limite entre le Secteur de Mageregere du District de Nyarugenge et le Secteur de Ntarama du District de Bugesera à la rivière Akagera. Au Nord : De l’Est à l’Ouest, la limite du District de Kicukiro est constituée de la limite Ouest du District de Gasabo à partir du confluent de la rivière Rwampara et du ruisseau Rugenge jusqu’à la rivière Yanze à l’endroit où elle se croise avec la vallée de Sakigobe entre la limite des Districts de Nyarugenge , Gasabo de la Ville de Kigali et le District de Rulindo de la Province du Nord. De là, suivre la limite Nord de la Ville de Kigali jusqu’à la rivière Nyabarongo à la limite entre les Districts de Rulindo, de Kamonyi et de Nyarugenge. A l’Ouest : Du Sud au Nord, la limite du District de Kicukiro est constituée de la limite Ouest de la Ville de Kigali à partir du confluent de la Nyabarongo et de l’Akanyaru jusqu’à la limite entre les Districts de Nyarugenge, de Rulindo et de Kamonyi sur la Nyabarongo. Au Sud : De l’Ouest à l’Est, la limite du District de Kicukiro est constituée de la limite Sud de la Ville de Kigali à partir du confluent de l’Akanyaru et de la Nyabarongo jusqu’à la limite entre les Secteurs de Ntarama, de Gahanga et de Mageregere sur la rivière Akagera. II.3. DE LA PROVINCE DU NORD II.3.1. LE DISTRICT DE MUSANZE Au Nord : De l’Ouest à l’Est, le District de Musanze est délimité par la frontière entre la République du Rwanda et la République Démocratique du Congo et la République de l’Ouganda, à partir du sommet du volcan Karisimbi jusqu’à la dépression entre les volcans Gahinga et Muhabura. A l’Est : Du Nord au Sud la limite est du District se confond avec la frontière rwando-ougandaise, à partir de la dépression entre les volcans Gahinga and Muhabura, la limite suit la rivière de Ruvumu jusqu’à l’extrêmité du Parc National des Volcans. De là vers le Sud, la limite devient celle départageant le Secteur de Gahunga, District de Burera et le Secteur de Nyange, District de Musanze jusqu’à la route Gikoro-Gahunga à l’endroit où se confond la limite entre le Secteur de Gahunga, District de Burera les Secteurs de Cyuve et de Nyange, District de Musanze. De là, poursuivre la même route jusqu’au pont de Nyabutoshwa. A partir de cet endroit, suivre la vallée reliant le Secteur de Gahunga, District de Burera et le Secteur de Cyuve, District de Musanze jusqu’à l’endroit dénommé Rusenyi dans le District de Musanze. De là, descendre vers la route asphaltée Musanze-Cyanika en passant par l’endroit dénommé Songa. De là, suivre la route asphaltée Musanze-Cyanika jusqu’au croisement de celle-ci et la route qui mène à Nkumba. De là, prendre la direction Sud en passant par la vallée de Nyarwambu à l’endroit où elle change d’appellation pour devenir la vallée de Gihugu jusqu’à son prolongement dans le lac Ruhondo. A partir de ce lac, suivre la rivière de Nyabyondo jusqu’au carrefour de la route en provenance de Kivuruga et de Ruhondo. De là, suivre la rivière de Kanyugunyugu jusqu’à sa source. De là, suivre la direction Sud jusqu’au carrefour de la route provenant de Kivuruga et de Ruhondo. De là, traverser ces deux routes pour arriver au ruisseau de Kara. Au Sud : De l’Est à l’Ouest, la limite du District de Musanze commence au ruisseau de Kara. De là, suivre ce ruisseau jusqu’au confluent de celui-ci et de la rivière de Mukinga. A partir de cet endroit suivre la rivière de Mukinga jusqu’au confluent de celle-ci et de la rivière de Gicuba. De là, la limite est toujours constituée par la rivière de Gicuba jusqu’au ruisseau d’Agahama. Monter le long du ruisseau d’Agahama jusqu’à la route vers Cyabingo, poursuivre la même route jusqu’au carrefour de celle-ci et la route vers Gishubi. De là, descendre le bas fond jusqu’à la vallée de Nyakagezi, suivrre cette vallée jusqu’à la source de Nyakagezi, poursuivre la même vallée jusqu’à son point de rencontre avec le ruisseau de Nyiragisuka. De là, suivre le même ruisseau à travers le bas fond séparant le Secteur de Rwaza, District de Musanze du Secteur de Cyabingo, District de Gakenke jusqu’à la route Cyabingo-Nyundo jusqu’au niveau de la montagne de Nyakabingo. De là, en direction est la limite du District se confond avec la limite des Secteurs de Rwaza, District de Musanze et celui de Cyabingo, District de Gakenke jusqu’au ruisseau de Kayanza. De là, poursuivre le même ruisseau jusqu’au confluent de celui-ci et la rivière de Mukungwa. De là, suivre la rivière de Mukungwa jusqu’au pont de Kabamonyo. A l’Ouest : Du Nord au Sud, la limite du District de Musanze se confond avec la limite est du District de Burera jusqu’au carrefour de la route Rwili-Miyove et de la route provenant de Ruhunde. De là, poursuivre la route Miyove-Rwili jusqu’à l’endroit où se confond la limite départageant les Districts de Gicumbi, Burera et Rulindo. De là, suivre la rivière de Mihira jusqu’à la rivière de Gisaganandi. De là, suivre la rivière de Gisaganandi jusqu’au marais abritant la plantation théicole de Cyohoha où se confondent la limite des Secteurs de Kinihira et de Rukozo, District de Rulindo et celle du Secteur de Gicumbi. De là, à la direction est le District de Musanze est délimité par les Secteurs deKinihira, District de Rulindo et celui de Miyove, District de Miyove, District de Gicumbi jusqu’à la rivière de Rubaya. De là, suivre la rivière de Rubaya vers le Sud jusqu’au confluent de celle-ci et la rivière de Nyirakibuye. De là, monter le long de cette rivière jusqu’à trois cent vingt mètre (320) jusqu’ à la petite route des bâtiments de la prison de Miyove qui va jusqu’à la route Miyove-Gicumbi, traverser cette petite route, suivre la limite des Secteurs de Nyankenke, District de Gicumbi et celui de Kisaro, District de Rulindo jusqu’à la rivière de Kibingwe. De là, suivre la même rivière vers le Nord jusqu’à la vallée séparant la montagne de Rugandu de celle de Kamushenyi jusqu’à la rivière de Rwamuhuha. De là, suivre la rivière de Rwamuhuba jusqu’au confluent de celle-ci et de la rivière de Kamaganga. De là, la limite du District se confond avec la limite du Secteur de Kisaro, District de Rulindo et celle du Secteur de Mutete, District de Gicumbi jusqu’à la rivière de Gaseke. De là, suivre la rivière de Gaseke vers le Sud jusqu’au confluent de celle-ci et de Rugabano. De là, suivre la rivière de Rugabano jusqu’au confluent de celle-ci et la rivière de Muyanza. De là, suivre la rivière de Muyanza jusqu’au confluent de celle-ci et la rivière de Nyabugogo. II.3.2. LE DISTRICT DE BURERA Au Nord : De l’Ouest à l’est, le District de Burera est délimité par la frontière rwando-ougandaise, de la dépression départageant les volcans de Gahinga et de Muhabura jusqu’au versant de la montagne de Ryakababwe. A l’Est : Du Nord au Sud, la limite du District de Burera commence par la frontière rwando-ougandaise jusqu’au versant de la Montagne de Ryakababwe. De là, descendre de cette montagne jusqu’à la rivière de Murubaya, puis à la source de la rivière de Kiliba, monter la même rivière vers sa source, puis monter la montagne de Nyabyondo et traverser la route Bungwe-Rubaya vers la vallée de Nyamatete. De là, traverser la montagne de Bungwe vers la montagne de Rweru. De là, prendre la direction de la montagne de Murambo jusqu’à la vallée abritant la rivière de Nyarukore. De là, monter le long de la rivière de Nyarukore où se confondent la limite du Secteur de Bungwe, District de Burera et celle du Secteur de Rubaya, District de Gicumbi, descendre le long de la limite de ces deux Secteurs jusqu’à la rivière de Murubaya, puis suivre la même rivière jusqu’au confluent de celle-ci et la rivière de Kiliba, suivre la même rivière vers le Sud jusqu’à sa source. De là, la limite du District se confond avec la limite des Secteurs de Bungwe et celui de Rubaya jusqu’à la route Bungwe-Rubaya. De là, traverser cette route vers la vallée de Nyamatete. De là, contourner la montagne de Bungwe vers le flanc de la Montagne de Rweru. De là, suivre la montagne de Murambo et continuer vers la vallée abritant la rivière de Nyarukore. De là, monter le long de la rivière Nyarukore et passer par le versant de la montagne de Kivuye jusqu’à la route Gicumbi-Kivuye. De là, traverser la même route pour descendre la vallée séparant la montagne de Rwambogo se trouvant dans le District de Burera de la montagne de Bushingamuheto située dans le District de Gicumbi jusqu’à un kilomètre (1km) du marais de Rugezi. De là, la limite du District se confond avec celle du Secteur de Manyagiro, District de Gicumbi et du Secteur de Gatebe, District de Burera jusqu’à la rivière de Nyagafunzo. De là, suivre la rivière de Nyagafunzo jusqu’à l’intersection de la route Yaramba-Miyove et la route provenant de Kivuye. Au Sud : De l’est à l’Ouest, la limite part de l’intersection de la route Yaramba-Miyove et la route de Kivuye vers le marais de Rugezi. Suivre le milieu du marais de Rugezi jusqu’à l’endroit où se confond la limite entre les Secteurs de Nyankenke et de Miyove, District de Gicumbi et le Secteur de Gatebe, District de Burera. De là, le District est délimité par les Secteurs de Gatebe et Miyove jusqu’à l’endroit où se confondent leur limite et celle du Secteur de Ruhunde, District de Burera. De là, continuer vers le Sud jusqu’au point où le ruisseau de Gasura atteint le marais de Rugezi, puis poursuivre le même ruisseau jusqu’à sa source. De là, prendre la direction Sud à cent cinquante mètres (150 m) pour accéder à la route Miyove-Rwili. Suivre la même route vers le Nord de la montagne de Nyarurambi jusqu’à l’endroit où se confondent les limites entre le Secteur de Ruhunde, District de Burera, le Secteur de Cyungo, District de Rulindo et le Secteur de Miyove, District de Gicumbi. De là, le District est délimité par les Secteurs de Ruhunde, District de Burera et de Cyungo, District de Rulindo jusqu’à la rivière de Nyamagana. De là, suivre la rivière de Nyamagana jusqu’au confluent de celle-ci et de la rivière de Buyaga. De là, monter la rivière de Buyaga jusqu’à sa source, puis la route Rwili-Rubona jusqu’au sommet de la montagne de Kamabare. De là, suivre la petite route qui passe par la montagne de Kamabare vers le Sud jusqu’au sommet de la colline de Nganzo. D e là, le District est délimité par le Secteur de Nemba, District de Burera et le Secteur de Cyungo, Distrct de Rulindo jusqu’à la rivière de Muhero, puis, suivre la même rivière jusqu’au confluent de celle-ci et la rvière de Nyirakibande. De là, suivre la même rivière jusqu’au confluent de celle-ci et la rivière de Bukanuka. De là, monter la même rivière jusqu’à sa source où le Secteur de Cyungo et de Base, District de Rulindo touchent au Secteur de Nemba, District de Burera. De là, la limite du District se confond avec la limite du Secteur de Nemba, Disrtict de Burera et du Secteur de Base, District de Rulindo en passant par la rivière de Bukanuka et la rivière de Gisura qui se jette dans la rivière de Mugobore. De là, suivre la rivière de Mugobore jusqu’au point de rencontre entre la montagne de Kabwika et celle de Songorero. De là, suivre la rivière de Kamirambo qui se jette dans la rivière de Mugandu jusqu’au confluent de la même rivière et la rivière de Gifurwe. De là, monter la rivière de Gifurwe jusqu’à l’intersection de la route vers Rukore et la route vers Kidomo puis monter la route vers Mucaca à sept cent soixante dix-sept (770 m) mètres jusqu’au niveau de la rivière de Kanaba où les Secteurs de Rusarabuge et Rugendabali, District de Burera touchent au secteur de Kamubuga, District de Gakenke. De là, poursuivre la rivière de Kanaba au confluent de celle-ci et lla rivière de Kinyanjonjo jusqu’en plein milieu du lac Ruhondo où les District de Musanze, Burera et Gakenke se touchent. A l’Ouest : De l’Ouest au Sud la limite du District part de la frontière rwando-ougandaise jusqu’au lac Ruhondo. Elle se confond avec la limite est du District de Musanze, de la dépression séparant le volcan de Gahinga du volcan de Muhabura jusqu’au lac Ruhondo où le District de Musanze, Burera et Gakenke se touchent. II.2.2.3. LE DISTRICT DE GICUMBI Au Nord : De l’Ouest à l’est, le District de Gicumbi est délimité par la frontière rwando-ougandaise, à partir de la montagne de Ryakabakwe où se confond la limite entre le Secteur de Bungwe, District de Burera et le Secteur de Rubaya, District de Gicumbi jusqu’au sommet de la montagne de Nyamilinga à l’endroit où se touchent le Secteur de Kaniga, District de Gicumbi et le Secteur de Kiyombe, District de Nyagatare. A l’Est :Du Nord au Sud, la limite est du District de Bicumbi se confond avec la limite est de la Province du Nord, du sommet de la montagne de Nyamilinga au lac Muhazi où se touchent les Districts de Gicumbi, Gatsibo et Rwamagana. Au Sud: De l’est à l’Ouest, la limite du District se confond avec la limite Sud de la Province du Nord, du lac de Muhazi à l’endroit où se touchent les District de Rwamagana, Gatsibo et Gicumbi jusqu’au confluent de la rivière de Nyabugogo et de la rivière de Muyanza. A l’Ouest : Du Nord-Ouest au Sud, le limite du District de Gicumbi se confond avec la limite est du District de Burera jusqu’à l’intersection de la route Rwili-Miyove et la route de Ruhunde. De là, suivre la rivière de Mihira jusqu’à la rivière de Gisaganandi, puis suivre la même rivière jusqu’au marais abritant la plantation théicole de Cyohoha où se touchent le Secteur de Kinihira, le Seceteur de Rukozo, District de Rulindo et le Secteur de Gicumbi. De là, à la direction est le District est délimité par le Secteur de Kinihira, Rulindo et le Secteur de Miyove, District de Gicumbi jusqu’à la rivière de Rubaya. De là, suivre la rivière de Rubaya vers le Sud jusqu’au confluent de celle-ci et la rivière de Nyirakibuye. De là, monter le long de la même rivière trois cent vingt mètres (320 m) jusqu’à la petite route provenant des bâtiments de la prison de Miyove donnant à la route Miyove-Gimbi, puis traverser cette petite route pour poursuivre la limite du Secteur de Nyankenke, District de Gicumbi et le Secteur de Kisaro, District de Rulindo jusqu’à la rivière de Kibingwe. De là, poursuivre la même rivière vers le Nord à la vallée se trouvant entre les montagnes de Rugandu et de Kamushenyi jusqu’à la rivière de Rwamuhuba. De là, suivre la rivière de Rwamuhuba jusqu’à son confluent avec la rivière de Kamuhanga. De là, le District est délimité par le Secteur de Kisaro, District de Rulindo et le Secteur de Mutete, District de Gicumbi jusqu’à la rivière de Gaseke. De là, suivre la même rivière vers le Sud jusqu’au confluent de celle-ci et la rivière de Rugabano. De là, suivre la rivière de Rugabano jusqu’au confluent de cette rivière et la rivière de Muyanza. De là, suivre la rivière de Muyanza jusqu’au confluent de celle-ci et la rivière de Nyabugogo.II.2.2.4 LE DISTRICT DE RULINDO Au Nord : De l’Ouest à l’Est, la limite Nord du district de Rulindo est constituée de la limite Sud du District de Burera et ce à partir du confluent des rivières Gisuro et Mugobore à la limite entre les Districts de Rulindo, de Burera et de Gakenke jusqu’à la limite entre les Districts de Gicumbi, de Burera et de Rulindo sur la route Miyove-Base.A l’Est : Du Nord au Sud, la limite Est du District de Rulindo est constituée de la limite Ouest du District de Gicumbi à partir de la limite entre les Districts de Burera, de Gicumbi et de Rulindo sur la route Miyove-Base jusqu’au confluent des rivières Muyanza et Nyabugogo à la limite entre les Districts de Gicumbi, de Rulindo et de Gasabo. Au Sud : De l’Est à l’Ouest, la limite Sud du District de Rulindo est constituée de la limite Nord de la Ville de Kigali à partir du confluent des rivières Muyanza et Nyabugogo jusqu’à la rivière Nyabarongo. De là, monter la rivière Nyabarongo jusqu’à son confluent avec la rivière Munindi. A l’Ouest : Du Nord au Sud, partir du confluent des rivières Gisuro et Mugobore constituant la limite entre les Districts de Gakenke, de Rulindo et de Burera jusqu’à l’endroit où elle se déverse dans la rivière Base. De là, suivre la rivière Base passant par la partie Sud de la montagne de Gifuba. Arrivé au pied de la montagne de Gifuba, suivre la limite entre le Secteur de Gashenyi du District de Gakenke et le Secteur de Bushoki du District de Rulindo jusqu’au sommet de la montagne de Teranzara sur la route Teranzara-Kirenge. De là, suivre cette route vers le Sud jusqu’à son croisement avec la route asphaltée Musanze-Kigali à l’endroit appelé Kirenge. Partir de Kirenge et faire sept cents (700) mètres en suivant la route asphaltée vers la Ville de Kigali. De là, prendre la direction de l’Ouest dans le bas-fond de Nyakabizi jusqu’à la rivière Nyakabizi. De là, suivre cette rivière jusqu’à l’endroit où elle se déverse dans la rivière Munindi. De là, suivre la rivière Munindi jusqu’à son confluent avec la rivière Nyabarongo. II.2.2.5 LE DISTRICT DE GAKENKE Au Nord : De l’Est à l’Ouest, la limite Nord du District de Gakenke est constituée de la limite Sud du District de Burera à partir de l’endroit où la rivière Gisuro se déverse dans la rivière Mugobore jusque dans le Lac Ruhondo à la limite entre les Districts de Burera, de Gakenke et de Musanze. De là, suivre la limite Sud du District de Musanze jusqu’au pont de Kabamonyo sur la rivière Mukungwa à la limite entre les Districts de Musanze, de Gakenke et de Nyabihu. A l’Est : Du Nord au Sud, la limite du District de Gakenke est constituée de la limite Ouest du District de Rulindo à partir du confluent des rivières Gisuro et Mugobore à la limite entre les Districts de Rulindo, de Burera et de Gakenke jusqu’au confluent des rivières Nyabarongo et Munindi à la limite entre les Districts de Rulindo et de Gakenke de la Province du Nord et le District de Kamonyi de la Province du Sud. Au Sud : De l’Est à l’Ouest, la limite du District de Gakenke est constituée de la rivière Nyabarongo à partir de son confluent avec la rivière Munindi à la limite entre les Districts de Rulindo et de Gakenke de la Province du Nord et le District de Kamonyi de la Province du Sud jusqu’au confluent des rivières Mukungwa et Nyabarongo à la limite entre le District de Gakenke de la Province du Nord, le District de Ngororero de la Province de l’Ouest et le District de Muhanga de la Province du Sud. A l’Ouest : Du Sud au Nord, la limite du Disrict de Gakenke est constituée de la rivière Mukungwa à partir de son confluent avec la rivière Nyabarongo à la limite entre les Districts de Gakenke de la Province du Nord, de Muhanga de la Province du Sud et de Ngororero de la Province de l’Ouest. De là, monter cette rivière jusqu’au pont de Kabamonyo à la limite entre les Districts de Gakenke et de Musanze de la Province du Nord et le District de Nyabihu de la Province de l’Ouest. II.2.3 DE LA PROVINCE DU SUD II.2.3.1 LE DISTRICT DE MUHANGA A l’Est : Du Nord au Sud, la limite du District de Muhanga part du confluent des rivières Nyabarongo et Bakokwe et suit cette dernière jusqu’à son confluent avec le ruisseau Kinani. De là, monter ce dernier jusqu’à mille cent quatre-vingts mètres (1180 m). De là, monter le bas-fond de la montagne de Rutongo tout en suivant la limite entre le Secteur de Kabacuzi du Ditrict de Muhanga et le Secteur de Kayumbu du District de Kamonyi jusqu’à la limite entre les Secteurs de Cyeza et de Kabacuzi du District Muhanga et le Secteur de Kayumbu du District de Kamonyi. De là, suivre la limite du Secteur de Cyeza et du Secteur de Kayumbu jusqu’à la limite entre le Secteur de Cyeza et les Secteurs de Musambira et de Kayumbu du District de Kamonyi en passant par la route Nyabikenke-Takwe. De là, se diriger vers le confluent des rivières Minyago et Nyagatare. De là, suivre la limite des Secteurs de Cyeza et de Musambira en passant par les ruisseaux Karumba, Kamanga, Takwe et Gatango jusqu’à la limite entre les Secteurs de Musambira et de Nyarubaka du District de Kamonyi et le Secteur de Cyeza dans la vallée de Kajegemba. De là, suivre la limite des Secteurs de Cyeza et de Nyarubaka jusqu’à la limite entre les Secteurs de Shyogwe et de Cyeza du District Muhanga et le Secteur Nyarubaka du District de Kamonyi en passant par la rivière Gisuma. De là, suivre la limite des Secteurs de Shyogwe et de Nyarubaka jusqu’à la limite entre les Secteurs de Shyogwe, de Nyarubaka et de Mbuye du District de Ruhango à la rivière Uruniga. De là, suivre la limite des Secteurs de Shyogwe et de Mbuye jusqu’à la limite entre les Secteurs de Mbuye et de Byimana du District de Ruhango et le Secteur de Shyogwe à la rivière Ururumanza en passant par la rivière Agaseso dans le marais de Nyiramadari. Au Nord : De l’Ouest à l’Est, la limite du District de Muhanga part du confluent des rivières Mukungwa et Nyabarongo à la limite entre le District de Ngororero de la Province de l’Ouest, le District de Gakenke de la Province du Nord et le District de Muhanga de la Province du Sud et suit la rivière Nyabarongo jusqu’à son confluent avec la rivière Bakokwe à la limite entre le District de Gakenke de la Province du Nord et les Districts de Muhanga et de Kamonyi de la Province du Sud. A l’Ouest : Du Sud au Nord, la limite du District de Muhanga part de l’endroit où le ruisseau Gatare se déverse dans la rivière Nyabarongo à la limite entre les Districts de Muhanga et de Ruhango de la Province du Sud et le District de Karongi de la Province de l’Ouest et suit la rivère Nyabarongo jusqu’à son confluent avec la rivière Mukungwa à la limite entre le District de Muhanga de la Province du Sud, le District de Ngororero de la Province de l’Ouest et le District de Gakenke de la Province du Nord. Au Sud : De l’Est à l’Ouest, la limite de ce District part de la rivière Ururumanza à la limite entre les Secteurs de Byimana et de Mbuye du District de Ruhango et le Secteur de Shyogwe du District de Muhanga, et monte la rivière Ururumanza jusqu’au confluent du ruisseau Rwambanda et du ruisseau Rwamikarara. De là, monter le ruisseau Rwambanda en passant par l’étang artificiel de l’A.I.D.R jusqu’à la source du ruisseau Mpazi. De là, suivre la limite du Secteur de Shyogwe et du Secteur de Byimana du District de Ruhango jusqu’à la rivière Rugeramigozi se trouvant dans le marais de Rugeramigozi en passant par le carrefour de la route asphaltée Muhanga-Huye et de la route vers Shyogwe. De là, suivre la rivière Rugeramigozi jusqu’au confluent de la rivière Miguramo et du ruisseau Ruvuzo. De là, descendre la rivière Miguramo jusqu’à son confluent avec le ruisseau Rubanda. De là, monter ce ruisseau jusqu’à sa source. De là, aller tout droit vers la route Ntongwe-Kigufi. De là, suivre cette route vers Ntongwe jusqu’à cinq cent trente mètres (530 m). De là, prendre la direction de l’Ouest vers la rivière Nyanza. Descendre cette rivière jusqu'à son confluent avec la rivière Rushubi, traverser la route Ntongwe-Mwaka jusqu’à la rivière Gatare. De là, suivre cette dernière jusqu’à l’endroit où elle se déverse dans la rivière Nyabarongo à la limite de la Province de l’Ouest. II.2.3.2 LE DISTRICT DE KAMONYI A l’Est : Du Nord au Sud, la limite du District de Kamonyi part du confluent de la Nyabarongo et de la Nyabugogo et descend la rivière Nyabarongo jusqu’à son confluent avec la rivière Akanyaru. De là, monter l’ Akanyaru vers le Sud jusqu’à son confluent avec la rivière Mukunguri à la limite des Districts de Kamonyi, Ruhango et de Bugesera. Au Nord : De l’Ouest à l’Est, la limite du District de Kamonyi part du confluent de la Nyabarongo et de la Bakokwe. De là, suivre la rivière Nyabarongo jusqu’à son confluent avec la rivière Nyabugogo à la limite des Districts de Nyarugenge et de Kamonyi. A l’Ouest : Du Nord au Sud, la limite du District de Kamonyi est constituée de la limite Est du District de Muhanga et ce, à partir du confluent de la Nyabarongo et de la rivière Bakokwe jusqu’à la limite des Districts de Muhanga, de Ruhango et de Kamonyi au niveau de la rivière Uruniga. Au Sud : De l’Est à l’Ouest, la limite du District de Kamonyi part de l’endroit où la rivière Mukunguri se déverse dans la rivière Akanyaru et suit la rivière Mukunguri jusqu’à son confluent avec la rivière Karuruma. De là, suivre la limite des Secteurs de Mbuye du District de Ruhango et de Nyarubaka du District de Kamonyi en passant par la rivière Kabakene jusqu’à la rivière Uruniga à la limite des Districts de Muhanga, Ruhango et de Kamonyi. II.2.3.3 LE DISTRICT DE RUHANGO A l’Est : Du Sud au Nord, la limite du District de Ruhango est constituée de la rivière Akanyaru et ce, à partir de l’endroit où la rivière Kanyegenyege se déverse dans la rivière Akanyaru jusqu’à l’endroit où la rivière Mukunguri se déverse dans la rivière Akanyaru. Au Nord : De l’Est à l’Ouest, la limite du District de Ruhango suiv les limites Sud des Districts de Kamonyi et de Muhanga et ce, à partir de l’endroit où la rivière Mukunguri se deverse dans l’Akanyaru jusqu’à l’endroit où la rivière Gatare se deverse dans la Nyabarongo. A l’Ouest : Du Nord au Sud, la limite du District de Ruhango part de l’endroit où la rivière Gatare se déverse dans la Nyabarongo. De là, monter la Nyabarongo jusqu’au confluent de la rivière Mbirurume et de la rivière Mwogo. De là, monter la rivière Mwogo jusqu’à son confluent avec la rivière Nyamiseke à la limite des Districts de Ruhango, de Nyanza et de Nyamagabe. Au Sud : De l’ Ouest à l’Est, la limite du District de Ruhango part de l’endroit où la rivière Nyamiseke se déverse dans la rivière Mwogo et suit la rivière Nyamiseke jusqu’à sa source. De là, suivre la limite du Secteur de Kabagali du District de Ruhango et du Secteur de Cyabakamyi du District de Nyanza jusqu’à la limite des Secteurs de Kabagali et de Bweramana du District de Ruhango et le Secteur de Cyabakamyi en passant par les rivières Mpimbana et Nyarucyamo. De là, suivre la limite du Secteur de Bweramana et des Secteurs de Cyabakamyi et de Mukingo du District de Nyanza jusqu’au confluent des rivières Nyamigogo et Bironi en passant par la montagne de Joma, les rivières Nyakabungo, Bakokwe, Base, Rwasegahobe et Kabingo. De là, suivre la rivière Nyamigogo jusqu’à la limite entre les Secteurs de Mukingo et de Kigoma du District de Nyanza et le Secteur de Ruhango du District de Ruhango.De là, suivre la limite du Secteur de Ruhango et du Secteur de Kigoma jusqu’à la rivière Kabumba en traversant la route asphaltée Muhanga-Huye. De là, suivre la rivière Kabumba jusqu’à la rivière Gisuma et suivre celle-ci jusqu’à son confluent avec la rivière Rwakirebura. De là, suivre la rivière Muvuguto jusqu’à son confluent avec la rivière Rwanzabana. De là, suivre celle-ci jusqu’à son confluent avec la rivière Nyakariba. De là, monter la rivière Nyakariba jusqu’à sa source. De là, suivre la limite du Secteur de Ntongwe du District de Ruhango et du Secteur de Busoro du District de Nyanza jusqu’au confluent des rivières Kabya et Busenyi. De là, suivre la rivière Rwamakungu jusqu’à son confluent avec la rivière Rwintare. De là, suivre la rivière Kanyegenyege jusqu’à l’endroit où elle se déverse dans la rivière Akanyaru à la limite des Districts de Bugesera, de Ruhango et de Nyanza. II.2.3.4 LE DISTRICT DE NYANZA A l’Est : Du Nord au Sud, la limite du District de Nyanza part du confluent de la rivière Akanyaru et de la rivière Kanyegenyege, de là, monte la rivière Akanyaru jusqu’à son confluent avec la rivière Cyili à la frontière de la République du Rwanda et celle du Burundi. Au Nord : De l’Ouest à l’Est, la limite du District de Nyanza est constituée de la limite Sud du District de Ruhango à partir de l’endroit où la rivière Nyamiseke se déverse dans la rivière Mwogo jusqu’à l’endroit où la rivière Kanyegenyege se déverse dans l’Akanyaru. A l’Ouest : Du Sud au Nord, la limite du District de Nyanza part du confluent des rivières Kavili et Rukondo. De là, monter la rivière Rukondo jusqu’au confluent de la rivière Gasagure et du ruisseau Bitinda. De là, suivre la limite des Secteurs Cyanika du District de Nyamagabe et Nyagisozi du District de Nyanza en passant par la rivière Gasagure jusqu’au confluent des rivières Musayo et Ruzibaziba. De là, suivre la rivière Gihimbi jusqu’à son confluent avec la rivière Mazimeru. De là, monter la rivière Mazimeru jusqu’à l’endroit où le ruisseau Cyahafi se déverse dans la rivière Mazimeru entre le Secteur Mbazi du District de Nyamagabe et le Secteur Nyagisozi du District de Nyanza. De là, poursuivre les limites de ces Secteurs jusqu’au confluent des rivières Rukarara et Rwumunyu en passant par le centre de négoce de Rukondo et par la rivière Cyimfizi. De là, poursuivre la rivière Rukarara jusqu’à son confluent avec la rivière Mwogo. De là, suivre la rivière Mwogo jusqu’à son confluent avec la rivière Nyamiseke à la limite des Districts de Ruhango, de Nyamagabe et de Nyanza. Au Sud : De l’Est à l’Ouest, la limite du District de Nyanza part de l’endroit où la rivière Cyili se déverse dans l’Akanyaru à la frontière de la Republique du Rwanda et celle du Burundi. De là, monter la rivière Cyili jusqu’au confluent des rivières Rwasanzu et Nyarwambu. De là, monter la rivière Nyarwambu jusqu’à l’endroit où la rivière Rwasengare se deverse dans celle- ci. De là, suivre la limite du Secteur Ntyazo du District de Nyanza et du Secteur Kinazi du District Huye. De là, suivre les limites de ces Secteurs jusqu’à la limite des Secteurs de Muyira et de Ntyazo du District de Nyanza et le Secteur de Kinazi du District de Huye à la rivière Agasasa. De là, suivre la limite des Secteurs Muyira du District de Nyanza et Kinazi du District de Huye jusqu’à leur limite avec le Secteur Busasamana du District de Nyanza à la rivière Gisharara. De là, suivre la limite du Secteur de Kinazi et du Secteur de Busasamana jusqu’à la rivière Gatare en traversant la route asphaltée Muhanga-Huye. De là, poursuivre la rivière Gatare jusqu’à son confluent avec le ruisseau Rwabiteme. De là, suivre la rivière Nyamukana jusqu’à son confluent avec la rivière Nyakwibereka. De là, suivre cette rivière jusqu’à l’endroit où elle porte le nom de Ntaruka. De là, suivre la rivière Ntaruka jusqu’à son confluent avec la rivière Mwogo. De là, poursuivre la rivière Mwogo jusqu’à son confluent avec la rivière Kavili. De là, monter la rivière Kavili jusqu’à son confluent avec la rivière Rukondo à la limite des Districts de Nyamagabe, de Nyanza et de Huye. II.2.3.5 LE DISTRICT DE GISAGARA A l’Est et au Sud: Du Nord au Sud, la limite du District de Gisagara est constituée de la frontière rwando-burundaise et ce, a partir du confluent de l’Akanyaru et de la rivière Cyili jusqu’à l’endroit où la rivière Migina se déverse dans l’Akanyaru. Au Nord : De l’Est à l’Ouest, la limite du District de Gisagara est constituée de la limite Sud du District de Nyanza et ce, à partir de l’endroit où la rivière Cyili se déverse dans l’Akanyaru jusqu’au confluent de la rivière Nyarwambu et et de la rivière Rwasanzu à la limite des Districts de Nyanza, de Gisagara et de Huye. A l’Ouest : Du Nord au Sud, la limite du District de Gisagara part du confluent des rivières Nyarwambu et Rwasanzu jusqu’au confluent des rivières Bilingo et Umubazi. De là, monter la rivière Bilingo jusqu’au confluent du ruisseau Isumo et du ruisseau Kuyamagana. De là, suivre la rivière Isumo jusqu’au confluent du ruisseau Kibyeyi et du ruisseau Nyakigezi. De là, suivre le ruisseau Nyakigezi jusqu’à sa source se trouvant entre le Secteur de Save du District de Gisagara et le Secteur de Rusatira du District de Huye. De là, poursuivre la limite de ces Secteurs jusqu’à son croisement avec celle du Secteur de Mbazi du District de Huye à la rivière Rwantama. De là, suivre cette dernière jusqu’à son confluent avec la rivière Nyamugali. De là, poursuivre la rivière Cyezuburo jusqu’à son confluent avec les ruisseaux Mpazi et Furwe. De là, suivre la rivière Cyibone jusqu’à son confluent avec la rivière Akogo. De là, poursuivre la rivière Migina jusqu’à l’endroit où elle se déverse dans l’Akanyaru à la frontière de la Republique du Rwanda et celle du Burundi. II.2.3.6 LE DISTRICT DE HUYE A l’Est : Du Nord au Sud, la limite Est du District de Huye est constituée de la limite Ouest du District de Gisagara à partir du confluent des rivières Nyarwambu et Rwasanzu jusqu’au confluent du ruisseau Akogo et de la rivière Migina. Au Nord : De l’Est à l’Ouest, la limite du District de Huye est constituée de la limite Sud du District de Nyanza à partir du confluent des rivières Nyarwambu et Rwasanzu jusqu’au confluent des rivières Kavili et Rukondo. A l’Ouest : Du Sud au Nord, la limite du District de Huye part du sommet de la montagne de Nyarusange et descend le bas-fond se trouvant entre les collines de Rutuna dans le District de Nyamagabe et de Kinazi dans le District de Huye jusqu’à la rivière Gisuma. De là, suivre cette rivière jusqu’au confluent des rivières Mwogo et Nyantama. De là, poursuivre la rivière Nyantama jusqu’à son confluent avec la rivière Nkungu. De là, poursuivre la limite du Secteur Gasaka du District de Nyamagabe et du Secteur de Kigoma du District de Huye jusqu’à la rivière Nyamugali en passant par le ruisseau Kabanda. De là, descendre la rivière Nyamugali jusqu’à son confluent avec le ruisseau Gasago. De là, descendre la rivière Kavili jusqu’à son confluent avec la rivière Mwogo. Au Sud : De l’Est à l’Ouest, la limite du District de Huye part du confluent de la rivière Migina et du ruisseau Akogo et suit la limite des Secteurs de Ngera du District de Nyaruguru et de Mukura du District de Huye. De là, suivre le ruisseau Akogo et traverser la route asphaltée Huye-Akanyaru en passant par Kibuye cya Shari jusqu’au ruisseau Kajororo. De là, suivre ce ruisseau jusqu’à son confluent avec les ruisseaux Kogera et Nyiranda. De là, monter la rivière Musizi jusqu’à son confluent avec le ruisseau Gatare. De là, suivre la limite des Secteurs de Gishamvu et de Rusenge du District de Huye et du Secteur de Ngera en passant par la rivière Musizi. De là, monter jusqu’au sommet de la montagne Gishamvu jusqu’à la limite entre les Secteurs de Karama et de Gishamvu du District de Huye et le Secteur de Rusenge du District de Nyaruguru.De là, descendre le ruisseau Gisuma jusqu’à son confluent avec le ruisseau Nkonji. De là, monter ce ruisseau et puis traverser la route Huye-Karama-Kibeho jusqu’au confluent des ruisseaux Nkonji et Nyamyijima. De là, suivre la limite du Secteur de Kibeho du District de Nyaruguru et du Secteur de Karama du District de Huye jusqu’au ruisseau Agatorove. De là, monter ce ruisseau jusqu’à son confluent avec le ruisseau Kabinduro. De là, poursuivre le ruisseau Kabinduro jusqu’à sa source. De là, suivre la limite du Secteur de Mata du District de Nyaruguru et des Secteurs de Karama et de Maraba du District de Huye jusqu’au sommet de la montagne de Nyarusange à la limite des Districts de Huye, de Nyaruguru et de Nyamagabe. II.2.3.7 LE DISTRICT DE NYARUGURU A l’Est : Du Nord au Sud, la limite Est du District de Nyaruguru est constituée de la limite Sud du District de Huye à partir du sommet de la montagne de Nyarusange à la limite des Districts de Nyamagabe, de Huye et de Nyaruguru jusqu’au confluent des rivières Migina et Akogo. De là, suivre la rivière Migina jusqu’à l’endroit où elle se déverse dans l’Akanyaru à la frontière de la Republique du Rwanda et celle du Burundi. Au Nord : De l’Est à l’Ouest, la limite du District de Nyaruguru part du sommet de la montagne de Nyarusange à la limite entre les Districts de Nyamagabe, de Huye et de Nyaruguru et suit la limite des Secteurs de Mata et de Ruramba du District de Nyaruguru et du Secteur de Kamegeri du District de Nyamagabe jusqu’à la limite des Secteurs de Tare et Kamegeri du District de Nyamagabe et le Secteur Ruramba du District de Nyaruguru à la rivière Mwogo. De là, monter la rivière Mwogo jusqu’à son confluent avec le ruisseau Bushirasoni. De là, monter le ruisseau Bushirasoni jusqu’à la petite route qui va vers Gasarenda à la limite des Secteurs de Kitabi du District de Nyamagabe et de Ruramba. De là, suivre la limite de ces Secteurs jusqu’à la rivière Nyirakaranda. De là, suivre celle-ci jusqu’à son confluent avec l’Akanyaru. De là, monter l’Akanyaru jusqu’à son confluent avec la rivière Uwisuri. De là, monter cette rivière jusqu’à sa source. De là, suivre la limite des Secteurs de Kitabi et de Kivu du District de Nyaruguru jusqu’au ruisseau Agatonga. De là, descendre ce ruisseau jusqu’au ruisseau Umuganza. De là, suivre ce ruisseau jusqu’à l’endroit où il se déverse dans l’Akanyaru. De là, descendre l’Akanyaru jusqu’à son confluent avec la rivière Munywanzuki. De là, monter celle-ci jusqu’à son confluent avec le ruisseau Macu. De là, monter le ruisseau Macu jusqu’à la crête Congo Nil à la limite avec la Province de l’ Ouest à l’endroit où se trouve la limite avec le District de Rusizi de la Province de l’Ouest et les Districts de Nyamagabe et de Nyaruguru. A l’Ouest : Du Sud au Nord, la limite du District de Nyaruguru part de la corne Sud se trouvant à la frontière de la République du Rwanda et celle du Burundi au vingt-neuvième degré, vingt-deux minutes et treize secondes (29° 22’ 13’’) de la longitude Est et à deux degrés, cinquante minutes et quinze secondes ( 2° 50’15’’) de la latitude Sud à partir de l’Equateur et suit la frontière de la République du Rwanda et celle du Burundi jusqu’à la limite entre la Province de l’Ouest et la Province du Sud. Au Sud : De l’Est à l’Ouest, partir de l’endroit où la rivière Migina se déverse dans l’Akanyaru, suivre la frontière de la République du Rwanda et celle du Burundi jusqu’à la corne se trouvant au vingt-neuvième degré, vingt-deux minutes et treize secondes (29° 22’ 13’’) de la longitude Est et à deux degrés, cinquante minutes et quinze secondes (2° 50’ 15’’) de la latitude Sud à partir de l’Equateur. II.2.3.8 LE DISTRICT DE NYAMAGABE A l’Est : Du Nord au Sud, la limite du District de Nyamagabe est constituée de la limite Sud du District de Ruhango à partir du confluent des rivières Mbirurume et Mwogo jusqu’au confluent des rivières Nyamiseke et Mwogo. De là, suivre la limite Ouest des Districts de Nyanza et de Huye jusqu’au sommet de la montagne de Nyarusange. Au Nord : De l’est à l’Ouest, la limite du District de Nyamagabe part du confluent des rivières Mbirurume et Mwogo et suit les limites Est de la Province de l’Ouest jusqu’à la limite des Districts de Karongi et de Nyamasheke de la Province de l’Ouest et le District de Nyamagabe de la Province du Sud. A l’Ouest : Du Sud au Nord, la limite du District de Nyamagabe est constituée de la limite est de la Province de l’ Ouest à partir de la limite du District de Rusizi de la Province de l’Ouest et les Districts de Nyanza et de Nyaruguru de la Province du Sud jusqu’à la limite des Districts de Nyamasheke et de Karongi de la Province de l’Ouest et le District de Nyamagabe. Au Sud : De l’Est à l’Ouest, suivre la limite Nord du District de Nyaruguru à partir du sommet de la montagne de Nyarusange à la limite des Districts de Nyamagabe, de Huye et de Nyaruguru jusqu’à la Crête Congo-Nil à la limite des Districts de Nyamagabe, de Nyaruguru et de Rusizi. II.2.4 DE LA PROVINCE DE L’EST II.2.4.1 LE DISTRICT DE NYAGATARE Au Nord et au Nord-Ouest : De l’Est à l’Ouest, le District de Nyagatare est délimité du Nord et du Nord-Ouest par la frontière rwando-ougandaise à partir du confluent des rivières de Muvumba et Akagera jusqu’au sommet de la montagne de Nyamiringa. A l’Est : Du Nord au Sud, le District de Nyagatare est délimité à l’Est par la frontière rwando-tanzanienne à partir du confluent des des rivières Muvumba et Akagera jusqu’à l’endroit où se confondent les limites des Secteurs Karangazi, District de Nyagatare et Rwimbogo, District de Gatsibo. Au Sud : De l’Ouest à l’Est, la limite Sud du District de Nyagatare commence par le confluent des rivières Nyiragashashi et Rwashambure. De là, poursuivre le long de la rivière de Karungeli jusqu’au marais de Karambi où se condondent les limites des Secteurs Mimuli, District de Nyagatare et Ngarama, District de Gatsibo. De là, continuer les limites de ces Secteurs jusqu’au marais de Kayaji où ils partagent la limite avec le Secteur Katabagemu. De là, le District de Nyagatare est délimité par le Secteur de Katabagemu et celui de Ngarama, District de Gatsibo en passant par les montagnes de Mwendaki et de Nyarurambi jusqu’au marais de Rwangingo aux limites de ces secteurs avec celui Kabarore en District de Gatsibo. De là, poursuivre le marais de Rwangingo vers sa partie Nord jusqu’à son point de rencontre avec le marais de Kibondo. De là, monter le marais de Kibondo jusqu’à la route Ngarama-Gabiro. De là, suivre cette route vers Gabiro jusqu’à l’endroit où les limites des Secteurs de Karangazi et Kabarore et celui de Rwimbogo en District de Gatsibo se confondent. De là, la limite du District de Nyagatare est constituée des limites des secteurs de Karangazi et Rwimbogo jusqu’à la frontière rwando-tanzanienne. A l`Ouest : Du Nord au Sud, les limites du District de Nyagatare se confondent avec la limite Est de la Province du Nord, à partir du sommet de la montagne de Nyamilinga à la frontière rwando-ougandaise jusqu’au confluent des rivières Nyiragashashi et Rwashambure . II. 2.4.2 LE DISTRICT DE GATSIBO Au Nord : De l’Ouest à l’Est, le District de Gatsibo est délimité par la partie Sud du District de Nyagatare, du conflent des rivières Nyiragashashi et de Rwashambure jusqu’à la frontière rwando-tanzanienne à l’endroit où le Secteur de Karangazi, District de Nyagatare et le Secteur de Rwimbogo, District de Gatsibo se rencontrent. A l’Est : Du Nord au Sud, la limite du District de Gatsibo se confond à l’est avec la frontière rwando-tanzanienne. Elle va du point de rencontre entre le Secteur de Karangazi, District de Nyagatare et le Secteur de Rwimbogo, District de Gatsibo jusqu’à l’endroit où le Secteur de Rwimbogo et celui de Murundi, District de Kayonza se rencontrent. Au Sud : D’Ouest à l’Est, la limite Sud du District de Gatsibo commence par le point de rencontre entre les Districts de Rwamagana, de Gicumbi et celui de Gatsibo au milieu du lac Muhazi. De là, la limite est constituée par le lac Muhazi jusqu’ à l’endroit où les Districts de Kayonza, Gatsibo et Rwamagana se rencontrent au milieu du lac. De là, monter le long de la rivière de Kagende jusqu’au confluent des ruisseaux Kayanga et Mwizinga. De là, monter le long du ruisseau de Kayanga jusqu’au confluent des ruisseaux Ngungu et Kagina. De là, monter le long de la rivière de Ngungu jusqu’au confluent des ruisseaux de Nyamuko et Rwagishoma. De là, monter le long du ruisseau de Nyamuko jusqu’à la source du ruisseau de Nyabigega. A partir de cet endroit, le District est délimité par le Secteur de Rukara, District de Kayonza et le Secteur de Kiziguro, District de Gatsibo jusqu’à l’endroit où leurs limites se confondent avec celles du Secteur de Murundi, District de Kayonza. De là, le District est délimité par les Secteurs de Murundi et Kiziguro jusqu’à leur point de rencontre avec le Secteur de Rugarama, District de Gatsibo. De là, le District est délimité par les Secteurs de Murundi et de Rugarama jusqu’à leur point de rencontre avec le Secteur de Rwimbogo, District de Gatsibo en passant par le marais qui sépare la montagne de Rwinsheke de la montagne de Matunguru. De là, le District est délimité par les Secteurs de Rwimbogo et de Murundi jusqu’à la frontière rwando-tanzanienne. A l’Ouest : Du Nord au Sud, la limite du District de Gatsibo se confond à l’Ouest avec la limite de la Province du Nord à partir du confluent des rivières Nyiragashashi et Rwashambure jusqu’au milieu du lac Muhazi où les Districts de Gatsibo, Gicumbi et Rwamagana se rencontrent. II. 2. 4.3 LE DISTRICT DE KAYONZA Au Nord : De l’Ouest à l’Est, la limite du District de Kayonza se confond au Nord avec la limite Sud du District de Gatsibo à partir du confluent des ruisseaux Rwagitima et Misarara jusqu’à la frontière rwando-tanzanienne, à l’endroit où se confonde la limite du Secteur Murundi, District de Kayonza et celle du Secteur Rwimbogo, District de Gatsibo. A l’Ouest : Du Sud au Nord, la limite Ouest du District de Kayonza commence par le confluent des rivières Ruvuvu et Kamiranzovu. De là, monter le long de la rivière de Kamiranzovu dans le marais de Cyabitana jusqu’au croisement des rivières de Rugurube et de Ndabukiye. De là, monter le long de la rivère Ndabukiye jusqu’à son confluent avec le ruisseau de Nyakariba. De là, traverser la route asphaltée Kigali-Kayonza et arriver à l’autre versant de la rivière de Rwandenzi. De là, monter le long de la rivière de Gikandamura jusqu'à sa source au pied de la montagne de Karwiru. De là, monter cette colline vers le bas fond de Rwabashara, passer par le milieu de ce bas fond jusqu’au lac Muhazi. La limite se prolonge dans le lac Muhazi jusqu’à l’endroit où les limites des districts de Gatsibo, Kayonza et Rwamagana se confondent. Au Sud : De l’Ouest à l’Est, la limite Sud du District de Kayonza commence par le confluent des rivières de Ruvuvu et Kamiranzovu. De là, monter le marais de Mubuliba jusqu’au confluent de la rivière Misarara et le ruisseau de Kaneke. De là, suivre la rivière de Misarara jusqu’au confluent des ruisseaux Gitoshi et Rumira. De là, monter le long du ruisseau de Gitoshi jusqu’à son confluent avec le ruisseau de Cyizanye. De là, le District est délimité par les Secteurs de Kabarondo, District de Kayonza et de Remera, District de Ngoma à la rivière de Rugozi où la limite de ces Secteurs se confond avec celle du Secteur de Murama, District de Kayonza. De là, suivre la rivière de Rugozi jusqu’au confluent des ruisseaux Gicaca et Gashubi. De là, mo