05/08/2004

Anastase Gasana: lettre du 27 février 1993

ASSOCIATION CLUB DE REFLEXION DES INTELLECTUELS RWANDAIS

B.P. 111 KIGALI (ARRETE MINISTERIEL N° 202/05 DU 24 JUIN 1992)

Kigali, le 27 Février 1993

 

Son Excellence Monsieur le Président de la République Française

PARIS, FRANGE.

 

 OBJET  : Maintenir la présence

militaire française pour

sauver le processus de

démocratisation au Rwanda.

 

Excellence Monsieur le Président,

Nous avons l’honneur de Vous adresser la présente

lettre pour Vous exprimer notre inquiétude de voir le processus de démocratisation gravement compromis au Rwanda.

Les Rwandais gardent encore frais en leur mémoire Votre mémorable discours de LA BAULE appelant les pays et les peuples africains à s’engager résolument dans la voie de la démocratie, source de progrès et d’épanouissement des peuples.

En revanche, Vous avez probablement Vous aussi en mémoire l’intervention du Président de la République Rwandaise à LA BAULE et à partir de cette intervention, Vous pourrez mesurer et apprécier à sa juste valeur le combat pour la démocratie que mènent des Partis Politiques au Rwanda.

Avec le FPR aujourd’hui, il se dégage de la façon la plus nette, deux forces de la violence: celles des partis politiques qui, mordicus, veulent se maintenir à tout prix au pouvoir par la force de leurs milices, et les forces du FPR-Inkotanyi qui veulent prendre le pouvoir par les armes au Rwanda. Ces deux forces de la violence menacent sérieusement le processus démocratique qui, pourtant, allait bon train dans notre pays. Pour mesurer le sérieux de cette menace, il n’y a qu’à considérer le million de rwandais qui, aujourd’hui, fuient à pied devant les avancées du FPR-Inkotanyi. Ils refusent tout simplement de vivre sous l’occupation.

Fort heureusement pour le Rwanda et le peuple Rwandais, il se dégage en même temps une troisième composante, celle des forces politiques pacifiques qui rejettent toute violence, récusent toute prise de pouvoir par les armes et veulent plutôt conquérir ce pouvoir par voies démocratiques. C’est dans cette droite ligne de LA BAULE, la ligne de la démocratie, que nous, intellectuels rwandais qui oeuvrons au Rwanda et partageons la vie quotidienne avec la population, Vous demandons de maintenir les troupes françaises au Rwanda et sollicitons Votre Intervention auprès de Vos Collègues le Président des Etats-Unis d’Amérique, le Premier Ministre Britannique et les autres Chefs d’Etat et de Gouvernement de la Communauté Economique Européenne afin que Vous puissiez ensemble organiser une opération "GOD SAVE DEMOCRACY IN RWANDA". Le Peuple rwandais qui a cru en Votre discours de LA BAULE et qui refuse d’être d’un moment à l’autre à la merci des Forces de la violence d’où qu’elles viennent (même de l’Ouganda), Vous en sera toujours reconnaissant ainsi qu’à la France Votre chère patrie.

Veuillez agréer, Excellence Monsieur le Président, l’expression de notre plus haute considération.

Le Président:                                               Le premier vice-président:

GASANA Anastase                                   NDOREYAHO Valens

Docteur en Lettres et

Licencié                                     Docteur en Sciences Agronomiques

en Sociologie,

Conseiller aux Affaires                         Ancien Doyen de la Faculté

Techniques au Ministère de                 d’Agronomie de l’Université l’Enseignement Primaire et                  Nationale du Rwanda

Secondaire et Professeur à

l’Université Nationale du Rwanda

 

Le 2ème Vice-Président:                                      Le Secrétaire Adjoint:

KABEJA Thomas                                                   RUCOGOZA Faustin

Docteur en Lettres et DESS en Gestion                Licencié en Lettres

Directeur de Cabinet au Ministère                        

                                                                         Conseiller aux   Affaires Techniques

de l’Agriculture et de l’Elevage                                au Ministère de l'information

et Professeur à l’Université

Nationale du Rwanda.

 

 

 

 

Copie pour information à:

- Son Excellence Monsieur le Président de la République Rwandaise

KIGALI.

- Son Excellence Monsieur le Premier Ministre

KIGALI

Madame, Monsieur le Ministre (Tous)

KIGALI

- Monsieur le Président du Conseil National de Développement

KIGALI.

- Monsieur le Représentant du Corps Diplomatique et Consulaire (Tous)

KIGALI

Messieurs les Représentants des Confessions Religieuses

- Messieurs les Représentants des Organismes Internationaux

KIGALI

- Les Organes de Presse

KIGALI

- Les Partis Politiques (Tous)

KIGALI.


10:39 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |